Pourquoi tant de laine ?

Publié le 19 Septembre 2014

où il apparaît une bien triste illustration du nom de notre blog préféré....

J'ai toujours prétendu qu'en hiver, je ne m'habillais pas, je me camouflais.

Vous ne serez donc pas surpris du choix de ce pull, pour la mauvaise saison qui s'approche.

Me voyez-vous dans le décor ?

Me voyez-vous dans le décor ?

Pourquoi tant de laine ?

Un gros plan vous permettra de découvrir le fil doré qui se cache dans le jacquard.

Pourquoi tant de laine ?

J'avoue, pour le dos, j'ai triché.

Sur le modèle, il est en jacquard, comme le devant. Mais j'en avais franchement assez des pelotons et pelotes à décroiser à la fin de chaque rang, alors je l'ai simplement rayé, et finalement, je trouve le résultat tout à fait à mon goût.

Pourquoi tant de laine ?

Malheureusement pour lui, ce pull a une longue, longue histoire, puisque je l'ai commencé il y a presque un an.

La voici :

Ce n'est pas la première fois que je me promets de ne plus jamais commander chez Phildar, mais j'ai à nouveau cédé à un joli modèle.

Quelle erreur !

D'abord, j'ai commandé sur leur site, la laine et le catalogue d'explications, en utilisant le bouton prévu à cet effet. Je pensais donc recevoir ce qu'il fallait pour mon pull.

Et en avant, je tricote les manches, en une soirée, les côtes du bas du dos et j'attaque le jacquard... mais impossible ! La grille indique qu'il faut tricoter en partner 3.5 palmier et je ne dispose pas de cette laine.

Une erreur d'expédition ?

Je vérifie sur le site : non, j'ai bien reçu ce que j'ai commandé.

L'erreur vient donc du site qui n'indique pas toutes les couleurs nécessaires au jacquard.

Bravo Phildar qui se renouvelle, j'avais déjà eu pas mal de déboires avec leurs explications, leurs laines (les nœuds !), leur service de livraison, mais celle-là, ils ne me l'avaient pas encore faite !

J'attends donc l'ouverture du standard où réclamer et je réclame : ils veulent bien m'envoyer la laine qui me manque, mais bien sur au tarif fort (j'avais bénéficié à ma commande d'une réduction spéciale temporaire qui n'a plus cours au jour de ma réclamation) et agrémentée de frais de port supérieurs au prix des deux pelotes manquantes.

Vous me connaissez, je ne me laisse pas tondre la laine sur le dos !

Je parlemente, explique, insiste, plaide.... Bref, je vous fais la version courte, au bout de trois semaines de marchandages minables, j'obtiens de ne pas payer les frais de port, mais impossible de payer la laine au prix où je l'aurais payée s'il n'y avait pas eu d'erreur sur le site, c'est à dire le prix promotionnel.

J'avoue, j'ai cédé, et je n'en suis pas fière.

Bref, je tricote le pull quand la laine finit par arriver (ma première commande a été livrée à une adresse de vacances, j'ai bien spécifié que la deuxième devait l'être à mon adresse principale mais Phildar a encore agrémenté sa livraison d'une erreur, la deuxième commande a été livrée à une adresse où je n'étais plus, il a fallu que j'en fasse une autre, qu'on me rembourse celle que je ne pouvais pas recevoir... du grand (Phild')art !

Aujourd'hui ce fameux pull est enfin terminé, alors je range mon sac à ouvrage et... je constate qu'il me reste beaucoup de laine, vraiment beaucoup de laine.

Mais pourquoi tant de laine ?

Je pèse ces restes : en coloris bronze de strasslight, il me reste 30 grammes, c'est à dire une pelote de 25 grammes plus 5 grammes.

En army de partner, 116 grammes soit deux pelotes plus 16 grammes.

En lichen de partner, 53 grammes, une pelote plus 3 grammes.

Je vous fais grâce des pelotons des autres couleurs, il est normal qu'il reste des pelotons.

Mais des pelotes entières?

Et en si grand nombre ?

J'avais déjà eu ce problème quand j'ai tricoté Albert, l'ours polaire, http://http://pourquoitantdelaine.over-blog.com/article-albert-l-ours-polaire-120207304.html

mais là j'avais pu renvoyer les pelotes, j'étais dans les délais et je n'avais pas entamé ces fameuses pelotes surnuméraires.

Comme ce fameux pull est en jacquard, pour me simplifier le travail, j'ai entamé toutes les pelotes, imaginant, bêtement et je m'en veux, en avoir besoin.

Merci de m'avoir lue jusqu'au bout, ça fait du bien de partager aussi son énervement.

Cette mésaventure se termine bien, mon pull est réussi, il me plait, il me tiendra chaud, mais j'essayerai néanmoins de m'en souvenir si je découvre à nouveau un modèle craquant sur un catalogue Phildar.

Pour celles qui ne sont pas encore découragées par mon accès de ronchonnitude, voici un tout petit florilège de mes déboires phildaresques :

http://http://pourquoitantdelaine.over-blog.com/article-bien-fait-pour-moi-39820146.html

http://http://pourquoitantdelaine.over-blog.com/article-ufo-tricot-40234273.html

http://http://pourquoitantdelaine.over-blog.com/article-25253949.html

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Commenter cet article

belle-maman 21/09/2014 16:08

Je trouve le résultat très plaisant ! Je ne suis plus assez patiente pour faire du jacquard. Quant à Phildar, ........ les revendeurs savent-ils tricoter ? Bonne journée et à bientôt

Sophie 20/09/2014 20:14

Faut faire des noeuds (ils en font bien!) et renvoyer les pelotes. Ah non, c'est hors délai, bon idée à garder pour la prochaine fois. Il y a des tutos du noeud de tisserand sur le net...

Boomette Gervais 19/09/2014 16:26

En tout cas ce pull est magnifique et te va très bien !