Trois jours à Yellowstone

Publié le 17 Juin 2016

Où il apparaît... un autre monde, au moins...

Nous avons passé trois jours en plein coeur du parc national de Yellowstone.

Trois jours sans télé, sans téléphone, sans internet, d'où mon long silence.

Mais trois jours sans s'ennuyer une seconde.Nous avons pris des milliers de photos, je vais essayer d'en sélectionner quelques unes, garanties sans retouches.

Apprêtez-vous à être étonnés !

Dès l'entrée du parc, celle du nord-est pour nous, on comprend d'où vient son nom, les pierres sont bien jaunes.

Et il est vrai que ce sont les couleurs qui sont ici les plus étonnantes.

Le sol a beau s'ouvrir de partout et bouillonner, cracher, souffler, fumer, éructer tout en glougloutant, grondant, ou rugissant, le plus sidérant, encore une fois, ce sont les couleurs.

Et pourtant, il y a aussi de la concurrence côté faune, entre les daims, les bisons, les orignaux et même les ours.

Et je ne vous parle même pas des odeurs soufflées qui accompagnent vapeurs et fumerolles.

Bon, je me tais, place aux photos.

Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone
Trois jours à Yellowstone

Quant à notre prochaine étape, elle est facile à trouver grâce à cet indice : il est 17 heures, j'allume mon transistor et j'écoute le chouchou de la semaine.

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages, #Kézaco

Commenter cet article

marie 20/06/2016 16:39

que du bonheur, c'est magnifique, merci pour le partage

lili77 20/06/2016 11:38

C'est fou ces paysages. On se dit que c'est irréel. Je vous envie

Joline 20/06/2016 09:57

je n'ai qu'un mot : wouahhhhh

Véro 19/06/2016 13:40

ces grands espaces sont absolument sublimes
je reste dans voie devant de telles merveilles
merci de partager avec nous
je sèche pour la suite bisous

Catherine 19/06/2016 10:21

Alors là ! it"s five o"clock... me fait penser à une chanson de Demis Roussos ce qui pourrait expliquer la présence de cet ours... mais je ne vois vraiment pas !

Sinon, impressionnant ce parc ! merci pour le partage des photos.

iza 19/06/2016 08:50

c'est vrai que les couleurs sont incroyables
pas etonnant que vous ayez pris tant de photos !