Goldamalia ? Maliagolda ?

Publié le 24 Juin 2017

où il apparaît une fine équipe...

Quand j'ai découvert le top Malia dans le nouveau numéro de la Maison Victor, j'ai tout de suite su que ce serait mon prochain ouvrage.

Retraçons le cours des événements, hier matin vendredi, j'achète de confiance la Maison Victor, je le feuillette avec avidité entre la maison de la presse et le parking, bingo ! Le top Malia et la robe Arianne sont faits pour moi, il me les faut !

Juste le temps de terminer une nouvelle version, hivernale cette fois, de Jeff, que vous découvrirez bientôt.

Et le voici :

Goldamalia ? Maliagolda ?

Un top rapide à réaliser donc.

En taille 38, je n'ai absolument pas modifié le modèle, à ceci près que mon coupon de coton gaufré (tissus Bastide) était trop petit, j'ai donc utilisé du biais du commerce.

J'ai piqué le biais de la façon décrite dans les explications : c'est plus rapide que ma méthode personnelle puisque tout est piqué à la machine, alors que d'habitude je termine par une couture à la main. Mais ça me semble un peu plus raide.

J'aime beaucoup le détail de la pince de poitrine qui fixe des fronces.

Goldamalia ? Maliagolda ?

Un top aérien, parfait pour les fortes chaleurs, impeccable avec mon short Golda, toujours un modèle la Maison Victor, toujours un coupon des tissus Bastide, une superbe double gaze Kenzo cette fois.

Goldamalia ? Maliagolda ?
Goldamalia ? Maliagolda ?

Pour une tenue plus citadine, il fait parfaitement équipe avec ma jupe préférée, une jupe Sonia Rykiel, chinée aux puces de Saint-Christol, eh oui, il m'arrive de porter des vêtements que je n'ai pas cousus...

Goldamalia ? Maliagolda ?

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost 0
Commenter cet article

tricofrancoise86 26/06/2017 17:43

Très beau ce top !! Bravo !! Bisous

Patricia 25/06/2017 14:29

Félicitations du beau travail..