Adélaïde

Publié le 15 Décembre 2017

où il apparaît la chanson du voyage...

De retour sur le continent nous voici à Adélaïde, capitale du South Australia.

Toujours des jacarandas.

Adélaïde

Le temps n'est pas formidable, gris et pluvieux, mais pluie du matin n’arrête pas le pèlerin, nous partons pour un petit tour en ville.

Adélaïde
Adélaïde
Adélaïde

Adelaïde présente la particularité d'être entièrement entourée de vastes espaces verts.

Elle est surnommée "ville des églises".

Adélaïde

Voici Town Hall, enrubannée pour Noël.

Adélaïde

Un cinéma du plus pur style art déco :

Adélaïde

Une ligne de bus gratuite permet de faire le tour de la ville, j'ai pris quelques clichés à l'arrache, pardonnez leur piètre qualité.

Un panneau attendrissant :

Adélaïde

Une manif' en faveur des réfugiés :

Adélaïde

Un drôle d'équipage !

Adélaïde
Adélaïde

Il s'agit donc d'une pub pour un pub, ou plutôt un bar d'Adélaïde.

C'est ici qu'intervient la chanson annoncée, que j'ai dans la tête depuis le début du voyage (et encore aujourd'hui en écrivant ces lignes), une chanson que j'aime depuis longtemps : Adélaïde, de Jacques Debronckart.

Le lendemain, le soleil est revenu, un petit tour sur la plage :

Adélaïde
Adélaïde

Comme partout en Australie, les plages ne sont pas dotées d'installations comme nous en avons l'habitude en France, cabines, parasols, planches...

Ici, cependant, la baignade est permise, mais je me contenterai  d'un bain de pied. Dans le Golfe de Saint Vincent, qui est une annexe de l'Océan Indien. Après un bain à Robe, dans l'Océan Antarctique, une mer de plus à ma collection.

Adélaïde

Pas le temps pour une baignade, car nous avons un avion à prendre, in the air again...

Adélaïde

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
J'ai passé plusieurs jours à Adélaïde, et j'avais beaucoup aimé cette ville de taille agréable.
Répondre