Ariane à la voilette

Publié le 22 Juillet 2020

où il apparaît un dévoilement...

Ce soir, je vais dîner au restaurant, merci Jean-Pierre pour l'invitation !

Il me faut donc une nouvelle robe pour l'occasion, vite, vite, je termine la nouvelle version d'Ariane qui attend depuis trop longtemps sur ma table de travail.

 

Il y a quelques temps, parmi les rouleaux à 2 € le mètre, aux tissus Bastide, j'ai acheté un mètre de ce superbe tissu, une sorte de toile de lin brodée.

Ariane à la voilette

J'ai tout de suite su que j'en ferai une Ariane, avec un empiècement en dentelle noire, une version plus habillée d'Ariane IV.

J'ai donc cherché de la dentelle noire... Sus aux puces, Saint Christol, Anduze, Alès, j'ai du retourner quelques mètres cubes de vêtements avant de trouver ce top.

Ariane à la voilette

En fait, c'est tout ce qu'il reste du top après son dépiéçage, et, franchement cela n'a rien de bien séduisant : la dentelle, en fait du tulle brodé, est doublée en noir, et noir c'est noir, forcément, il n'y a plus d'espoir....

Alors qu'il suffit de poser ce même tulle brodé sur un fond clair, mon tissu gris brodé d'argent, pour que la finesse de la broderie se dévoile :

Ariane à la voilette

Et pour moi, c'est une révélation : Ariane  à la voilette !

Quoi de plus élégant que les bibis ornés d'une voilette que portaient les élégantes dans les années 50 ?

Voici donc mon Ariane à la voilette :

Ariane à la voilette

Je l'ai terminée très rapidement, rien de mieux qu'une bonne motivation (et une bonne adresse : Epices et tout, quai Carnot, pour moi le meilleur restaurant d'Alès, c'est cadeau !) pour mettre fin à un épisode de procrastination intense.

Et n'oublions pas que j'en suis à ma septième version d'Ariane...

Ariane à la voilette
Ariane à la voilette

Contrairement à la version VI, je n'ai pas eu de soucis avec les surpiqûres : il est vrai que je n'ai pas surchargé avec des surpiqûres décoratives, je me suis contentée d'une piqûre au point droit. Il y avait pourtant des épaisseurs, puisque trois tissus étaient superposés, le tulle brodé, le tissu brodé, la parementure, ce qui donne une douzaine d'épaisseurs au croisement des coutures.

A très bientôt pour Ariane VIII, une Ariane chasseresse....

 

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Waouw ! Magnifique, j'aime beaucoup cette version
Répondre
F
Merci !
C
Une très bonne idée que de poser cette dentelle sur un fond clair pour en faire ressortir sa délicatesse. Nouvelle version, nouveau style. Très chic pour se rendre dans unrestaurant que je suppose de qualité ! Tu es une vraie ambassadrice des patrons LMV !
Répondre
F
Merci !
M
Encore une belle réalisation!
Répondre
F
Merci !
S
Elle est très élégante, et je note l'adresse du restau à Alès.
Répondre
F
Pour le restau, mieux vaut réserver, c'est tout petit et souvent complet.
I
Bonsoir , <br /> <br /> Bravo pour cette très élégante version .<br /> Amitiés.<br /> <br /> Isabelle
Répondre
F
Merci !
C
Superbe.
Répondre
F
Merci !
C
Oh j'adore ces deux associations de tissus ! La dentelle est bien mise en valeur et la hauteur choisie est vraiment top ! Bravo à toi. A bientôt
Répondre
F
Merci !