Publié le 30 Août 2011

Vous vous souvenez peut-être de ce pull marin tricoté pour Fantin.

 

photos12 0504

 

Le noeud de ruban est parfait pour une gravure de mode :

 

photos12 0507

 

mais pour un pétulant petit Fantin qui déborde d'énergie, qui bouge, remue, galope en tous sens dans son trotteur, je suis beaucoup moins convaincue.

J'ai donc retiré le ruban, ce n'était pas trop compliqué !

 

photos12-0791.JPG

 

Mais ce qui est beaucoup plus compliqué, c'est de me décider : laisser le pull ainsi ?

Le décorer d'une ancre, puisque j'en ai chiné une aux puces de Saint-Christol ?

 

photos12-0788.JPG

 

Aidez-moi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Modèles de tricot gratuits

Repost 0

Publié le 30 Août 2011

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Kézaco

Repost 0

Publié le 29 Août 2011

J'ai déjà réagi ici même à la lecture de Marie-Claire idées, là, par exemple.

Le nouveau numéro vient de paraître, vous pouvez le feuilleter ici, sous titré "objectif récup'", nous exhortant à une rentrée éco-responsable et reprenant la maxime de Lavoisier, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme".

Beau programme assurément, mais qui m'a quelque peu laissée sur ma faim, les idées de récup' étant finalement peu nombreuses et pas très innovantes.

J'apporte donc ma modeste contribution à cette rentrée éco-responsable en vous offrant cette recette que j'adore, le potage aux fanes de radis.

Je l'ai trouvée dans un livre de cuisine que j'utilise souvent pour les recettes basiques, la cuisine de tous les jours,  le Dico-marché.

 

203202030.jpg

 

Coût de la recette : le prix de 3 grosses pommes de terre, une brique de lait demi-écrémé et un gros oignon.

Les fanes de radis ne coûtent rien puisque c'est de la récup', normalement, on les jette et c'est grand dommage.

 

photos12-0199.JPG

 

Éplucher et émincer l'oignon.

 

photos12-0200.JPG

 

Laver les fanes.

 

photos12-0202.JPG

 

Faire fondre les fanes et l'oignon dans un peu de beurre.

Éplucher les pommes de terre, les couper en petits morceaux et les ajouter aux fanes et oignon.

 

photos12-0203.JPG

 

Verser le lait, saler et poivrer.

 

photos12-0204.JPG

 

Faire frémir une trentaine de minutes à feu moyen puis mixer.

 

photos12-0206.JPG

 

Le pied à soupe convient très bien pour mixer ce potage, mais ce jour là il était cassé, alors j'ai eu recours aux grands moyens.

 

Servir.

 

photos12-0209.JPG

 

Vous pouvez décorer le potage de croutons aillés ou de rondelles de radis.

Et vous m'en direz des nouvelles !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Repost 0

Publié le 21 Août 2011

Normalement, ça n'est pas convenable de publier un courrier que l'on a reçu.
Mais vous me pardonnerez cet impair.
Lisez donc ce mail, que j'ai reçu vendredi et qui m'a fait grand plaisir :

Bonjour fhtournon,

J'ai le plaisir de vous annoncer que votre sac en tissu fleuri fait partie de nos 7 créations d'internautes préférées de la semaine ! N'hésitez pas à en parler sur votre blog, si vous en avez un, ou sur celui de vos amies !

Voici le lien vers notre galerie photo :
http://www.marieclaireidees.com/,vos-creations-et-nos-coups-de-coeur,2610264,54167.asp

A bientôt et bon week-end !

Diane Leuba
Animatrice éditoriale w ww.marieclaireidees.com
Voilà, j'en parle donc sur mon blog.
Le lien du mail ne fonctionne pas trop bien pour moi, en voici un direct vers mes photos.
Tâchons maintenant d'avoir le triomphe modeste !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Repost 0

Publié le 19 Août 2011

photos12-0750.JPG

 

Alors là, Françoise, tu nous la bailles belle !

Qu'a-t-il de marin ce cardigan, pas la moindre rayure, pas le plus petit pompon, pas l'ébauche d'une ancre, il n'a ni col ni plastron,il n'est même pas bleu marine ?

De marin, certes, il n'a rien, mais c'est le cardigan de Marin, un bébé qui vient d'arriver chez des amis.

Je m'étais bien amusée à tricoter ce même cardigan pour Fantin, mais je ne connais pas bien les goûts de la maman alors au lieu du turquoise pétant, j'ai choisi un bleu lavande plus doux.

La laine (Barbara des 3 Suisses) est plus fine et plus duveteuse que la laine turquoise, le cardigan n'a donc pas du tout le même rendu mais il est très bien aussi.

Comme j'ai largement bidouillé le modèle du Pingouin d'origine, comme l'album dont il est issu doit dater des années 80 du siècle précédent, je me permets de publier les explications, en taille 3/6 mois.

 

point damiers :

1er rang : *2 m end, 2 m envers*

2e rang et tous les rangs pairs : tricoter les mailles comme elles se présentent.

3e rang : *2 m env, 2 m end*

 

Corps du cardigan :

Monter 100 m sur des aiguilles du 4.

Tricoter 13 cm (pour moi 48 rgs) en point damiers.

Séparer le travail en 3 parties : 25 m pour le premier demi-devant, 50 m pour le dos et 25 m pour le deuxième demi-devant.

Demi-devant :

Tricoter droit sur les 25 m jusqu'à 38 damiers de hauteur.

Pour l'encolure, rabattre 5 m, 2 x 2 m, 1 m du côté extérieur, tous les 2 rangs.

A 46 damiers de hauteur, laisser en attente les 15 m de l'épaule pour les fermer à 3 aiguilles avec les mailles correspondantes du dos.

Dos :

Tricoter droit sur les 50 m jusqu'à 42 damiers de hauteur.

Rabattre les 10 m centrales et terminer chaque côté séparément en rabattant au rang suivant 5 m côté encolure.

Pour les épaules, tricoter comme les demi-devant.

Fermer les épaules à 3 aiguilles.

Manches :

Monter 34 m sur des aiguilles du 3, tricoter 4 rgs jersey endroit puis 8 rangs de côtes 2/2.

Continuer sur les aiguilles du 4 en point damiers en augmentant de chaque côté 12 fois 1 m tous les 4 rgs.

Arrêter souplement 4 rgs après la dernière augmentation.

 

Bordures :

Avec les aig du 3,  relever 16m sur l'encolure du devant droit, 30 m sur l'encolure du dos et 16 m sur l'encolure du devant gauche.

Tricoter 8 rgs de côtes 2/2 et laisser en attente.

Avec les aiguilles du 3, relever 64 m le long du devant, y compris la bordure d'encolure, tricoter 8 rgs de côtes 2/2, 4 rgs de jersey endt et rabattre.

Selon que vous tricotez pour une petite fille ou un petit garçon, sur la bordure gauche ou la bordure droite, intercalez à mi-hauteur 5 boutonnières de 1 m.

avec les aig du 3, reprendre les m en attente de l'encolure, relever 8 m à chaque extrémité puis tricoter 4 rangs de jersey endroit et rabattre.

Fermer les manches et les monter.

Coudre les boutons.

Prendre une photo et me l'envoyer, merci !!!!!!!!!!!!

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Modèles de tricot gratuits

Repost 0

Publié le 14 Août 2011

L'ail est en promo chez le marchand de légumes et, croyez moi, c'est plus important pour moi que le premier jour des soldes !

Je crois vous avoir déjà dit combien j'aime l'ail, ici, par exemple.

Je vais donc tenter une recette que j'ai repérée sur un nouveau magazine, Zeste, qui m'a l'air pas mal du tout.

Mais, bien sur, je modifie un peu la recette, c'est plus drôle !

Donc, contrairement au magazine, j'épluche mes gousses d'ail, la preuve :

 

photos12-0745.JPG

Je n'ai pas compté combien j'ai mis de gousses, au moins 8 têtes, tant que ça rentrait dans ma casserole.

Je les mets dans une casserole, donc, je les couvre d'huile d'olive et je les laisse frémir doucement pendant une heure.

 

photos12-0744.JPG

 

Je les laisse refroidir dans l'huile.

Je les transfère délicatement (attention, elles sont très fragiles) dans des bocaux, j'ajoute à mi-hauteur des grains de poivre et du thym du jardin, puis je recouvre de leur huile de cuisson.

 

photos12-0746.JPG

 

J'ai donc obtenu deux pots de confiture de taille normale et deux plus petits, et un demi-bocal d'huile parfumée qui assaisonnera nos salades grecques.

Quant à l'ail confit, j'ai goûté c'est.... BON !

Le goût est puissant mais doux, plus du tout d'âcreté.

Sur une bruschetta, ça doit être sublime.

Ou pour fourrer des palmiers, à la place de la tapenade.

Pour accompagner une viande froide, du gigot par exemple.

Si j'ai d'autres idées, je ne manquerai pas de vous prévenir.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Mes petites bouffes

Repost 0

Publié le 13 Août 2011

Non, je ne vous oublie pas !

Mais....

J'ai repris le tricot, j'ai même deux encours en chantier, contrairement à mes résolutions, dont un qui devrait bientôt faire l'objet d'un article ici, avec même des explications offertes, si, si.

J'ai entrepris d'essayer de terminer de ranger ma mezzanine, ce qui inclut un chantier de fouilles auprès duquel les travaux de sauvetage du temple d'Abou Simbel feraient pâle figure.

J'ai repris le tricot.

Le soleil est revenu, j'en profite !

J'ai repris le tricot.

J'ai aidé Papy à changer une colonne de douche et à fixer des boutons sur une commode chinée il y a quelques années, et qui le sera davantage, commode, avec des boutons.

J'ai repris le tricot.

J'ai peint quelques petits meubles à tiroirs pour ranger des boutons, des perles...

J'ai repris le tricot, mais je crois que vous avez compris.

Et j'ai cherché en vain dans la garde-robe de Papy une chemise à poignets permettant de mettre en scène la solution du kézaco, mais vous savez déjà ce que deviennent les poignets des chemises de Papy.

Bref, comme l'ont découvert Papolette et Hophop, bravo à elles, il s'agit de boutons de manchettes.

 

photos12-0741.JPG

 

Ils appartenaient à mon grand-père paternel, voilà pourquoi je suis ravie de les avoir retrouvés, en fait je les ai réunis, je croyais en avoir perdu un, mais non, il était simplement égaré.

Merci à toutes les participantes, certaines idées m'ont bien fait rire....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Kézaco

Repost 0

Publié le 10 Août 2011

Pour vous aider, une nouvelle photo :

 

photos12-0740.JPG

 

Eh oui, malgré sa petite taille, la chose est articulée.

Sinon elle ne servirait à rien.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Kézaco

Repost 0

Publié le 9 Août 2011

Papa et Maman arrivent ce soir, alors mettons les petits plats dans les grands pour les accueillir dignement.

Lison va donc réaliser des palmiers à la tapenade pour l'apéro.

C'est très simple, il suffit d'une pâte feuilletée pur beurre toute prète  (celle-ci vient de Lidl) et de tapenade, ici de la noire de Grand frais, Mamie vous donnera sans doute un autre jour sa recette perso et secrète de tapenade au pistou.

D'abord, on déroule la pâte et on la tartine de tapenade.

 

photos12-0714.JPG

 

Passons discrètement sur l'aigle rouge entre les yeux, Lison ne veut pas ressembler à Agénor Fenouillard et son hanneton indélébile, elle souhaite juste camoufler une minuscule piqure de moustique.

 

Ensuite, on roule la pâte sur elle-même, d'un bord vers le milieu, puis de l'autre bord vers le premier boudin obtenu, je sens qu'une photo sera plus claire...

 

photos12-0716.JPG

 

Maintenant, on place la pâte roulée au congélateur pour quelques minutes, simplement pour qu'elle soit plus facile à découper.

Ensuite, on découpe le rouleau en tranches fines mais il n'y a pas de photos de l'opération parce que c'est Papy qui a utilisé le grand couteau et qu'il n'a même pas d'aigle rouge (ou de dauphin vert, de pingouin jaune, de chauve-souris bleue, il y a du choix dans la boîte de pansements) entre les deux yeux.

On dispose les petits rouleaux obtenus sur la feuille de papier sulfurisé qui emballait la pâte feuilletée, elle même posée sur la plaque du four.

 

photos12-0720.JPG

 

Au premier plan de la photo, un bol contenant un pinceau et un jaune d'oeuf pour badigeonner les futurs palmiers, juste derrière, une production locale, mais Lison n'y goûtera pas.

 

Après un passage au four dont le réglage et la durée sont laissés à votre appréciation (et à la susceptibilité de votre four), voilà les fameux palmiers.

 

photos12-0724.JPG

 

Si vous n'avez pas de Duché d'Uzès, le rosé au pamplemousse sera bon aussi.

Bon ap' !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Mes petites bouffes

Repost 0

Publié le 9 Août 2011

Franchement, vous m'épatez !

Non pas que vous ayez trouvé la solution.

Mais par le nombre des commentaires, en plein désert du mois d'août, bravo !

Bon, alors voyons où nous en sommes : cet objet n'a rien à voir avec le tricot.

Quant à ses dimensions, voyez plutôt vous-mêmes.

 

photos12-0738.JPG

 

Non, ça ne se pose pas sur un sac et ce n'est pas une boucle de ceinture.

Allez, encore un effort, malgré la chaleur (là, nous sommes dans le domaine du voeu pieux, je parle de la chaleur pour la faire venir).

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Kézaco

Repost 0