Publié le 25 Juillet 2012

Voici plusieurs jours que je ne parviens plus à poster le moindre message sur facebook, même pas le plus petit commentaire, où que ce soit.

Il faut pourtant que je réponde, à Esther, à Emma, à Marie-Christine....

Comme je crois que je peux encore faire paraître un lien à partir d'ici, je tente ma chance : si quelqu'un a une idée pour me dépanner, je lui serai longtemps reconnaissante.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Repost 0

Publié le 21 Juillet 2012

Ce matin, aux puces de Sain -Christol, Lison a trouvé un train pour son petit frère.

Mamie l'a marchandé, Papy lui ajoutera des piles, ce serait dommage de ne pas profiter de la musique absolument pas obsédante....

Fantin a beaucoup apprécié.

 

 

photos-15-0466.JPG

 

 

Demain, nous chercherons aux puces d'Alès un cadeau pour Lison, chacun son tour.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Trouvailles aux puces

Repost 0

Publié le 19 Juillet 2012

Côté couture japonaise, il n'y en a eu jusqu'à présent que pour Lison, clic, clic, clic (entre autres) ou que pour moi, clic, clic, clic.

Il fallait que cette injustice cesse !

Voici donc un premier ensemble pour Fantin, qui, je l'espère sera suivi par beaucoup d'autres.

 

photos-15-0422.JPG

 

La marinière à cols asymétriques provient du hors série 3 de Coudre c'est facile  c'est le modèle 37, le bermuda du hors série 1, modèle 20.

 

 

photos-15-0452.JPG

 

J'ai trouvé le tissu à pingouins marins (et marrants !) sur le vide-greniers de Poulx, en même temps que le faux cuir de mon sac à dos (clic) et que le tissu du kimono de Sasha (clic), l'écossais bleu vient d'un vide-greniers à Alès (pas toujours le marché aux puces....).

 

photos-15-0454.JPG

 

 

Pour un petit bonhomme de 23 mois hier, j'ai coupé la taille 100 et c'est impeccable.

J'ai eu du mal avec l'encolure de la marinière, j'ai eu beau tourner le patron en tous sens (et demander en vain de l'aide sur la page facebook des éditions de Saxe) je n'ai pas trouvé la longueur de la fente à ouvrir, alors j'ai fait au pif et j'ai du cacher le bas pas net par un bouton recouvert du tissu du bermuda.

Si je refais un jour cet ensemble, au lieu d'un ourlet impossible à réussir impeccablement, je borderai le bas de la marinière avec un biais ou avec une parmenture.

Le bermuda est aussi composé des deux tissus, j'ai supprimé les poches et les passants.

 

photos-15-0461.JPG

 

Alors, qui est beau comme un camion ?

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost 0

Publié le 15 Juillet 2012

Je vous disais hier que je ferai mieux la prochaine fois, clic-clic, : là, c'est mieux, beaucoup mieux !

 

photos-15-0213.JPG

 

J'ai beaucoup aimé ce livre.

Je l'ai acheté aux puces d'Alès parce que le titre et le nom de l'auteur me disaient quelque chose....

Et j'ai bien fait !

C'est enlevé, plein d'humour, au départ, l'histoire banale d'un mec (c'est l'histoire d'un mec....) qui se fait larguer par sa nana, mais tout est dans le ton.

Et, comme pour Life, de Keith Richards, clic-clic, vous aurez envie d'écouter la bande son du roman.

Je ne vous en dis pas plus, découvrez le vous même, vous ne le regretterez pas.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Lecture pour tous

Repost 0

Publié le 14 Juillet 2012

photos-15-0185.JPG

 

Je ne sais plus comment ce livre m'est arrivé entre les mains, mais franchement, je ne le recommande pas.

Intrigue trop compliquée, pourquoi trois affaires à résoudre en même temps ?, personnages invraisemblables (le héros est un nain professeur d'université, détective privé à ses moments perdus ex trapéziste de haut vol, féru de psychologie et bien sur tombeur de ces dames, trop, c'est trop !), gadgets ridicules depuis longtemps (même Jack Bauer en est revenu des gadgets, mais là, quand on veut nous subjuguer avec... un répondeur téléphonique, bon, d'accord, le livre a été écrit il y a quelques 30 ans).

J'ai connu mieux dans la collection Rivages noir.

Pas grave, je ferai mieux la prochaine fois...

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Lecture pour tous

Repost 0

Publié le 13 Juillet 2012

Je vous ai habitué à des robes de princesse,  ici aussi et autres réalisations pour ma petite princesse.

Aujourd'hui, une réalisation pour moi, et de petite princesse, on passe à petite reine.

 

photos-15-0369.JPG

 

Le Tour de France passe ici demain, je suis équipée pour ne pas aller le voir.

 

J'ai pris modèle sur un sac à dos qui me suit depuis des années sur les vide-greniers et autres marchés aux puces, comme ici à Lisbonne au mois de juin.

 

photos-15-0123.JPG

 

photos-15-0125.JPG

 

J'ai examiné ce sac à dos (chiné, bien sur, mais je ne sais plus où) sous toutes ses coutures

 

photos-15-0300.JPG

 

et je l'ai reproduit à peu près fidèlement, en tous cas pour ses proportions, en utilisant une taie d'oreiller de récup' pour la doublure, un coupon de faux cuir vert (vide-greniers de Poulx, acheté à la même dame que la housse de coussin qui a permis le kimono de Sasha), pour le sac proprement dit et un canevas le Tour de France (broc'hand de Marguerittes) pour orner la poche.

Bientôt un tuto pour expliquer la réalisation et des photos qui m'ont inspirée.

 

photos-15-0375.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #sacs à tapisserie

Repost 0

Publié le 5 Juillet 2012

J'espère que vous ne l'avez pas oubliée.

 

photos-15 0896

 

Le patron offert par la maison pourquoitantdelaine est ici, clic.

 

Et maintenant, toutes les explications nécessaires à sa réalisation.

 

Après avoir coupé les différentes pièces, un dos, deux demi-devants et deux manches) dans un tissu noir assez épais (le patron est dessiné coutures comprises), il faut surfiler chaque morceau, c'est plus facile à faire à plat (enfin, c'est comme cela que je pratique pour les vêtements de poupées, ce n'est pas une obligation).

 

1-DSC_0820.JPG

 

 

1-DSC_0821.JPG

Passer deux fils de fronces en haut des manches entre les repères, en utilisant un fil solide.

 

1-DSC_0824.JPG

 

Replier le bas des manches sur l'endroit (oui, l'endroit) et appliquer le ruban de satin brillant.

 

1-DSC_0825.JPGSerrer  au maximum les fils de fronces et les arrêter soigneusement à chaque extrémité car contrairement  à l'habitude, ils ne seront pas retirés mais resteront en place à la fin de l'ouvrage. On obtient pas des fronces en tuyaux d'orgue sans un peu d'efforts.

 

1-DSC_0826.JPG

 

Recommencer ces opérations sur la seconde manche et hop ! voilà, deux adorables petites chauves-souris (on se demande ici comment je peux proférer un tel oxymore, chauve-souris et adorable ! surtout quand on m'a entendue hurler à la vue d'une de ces sales bêtes [Dominique, arrête de lire !] en particulier celle qui squatte notre parasol les nuits d'été, m'interdisant d'ouvrir ledit parasol, je ne parle pas de celles qui entraient dans ma chambre, j'ai fait installer des moustiquaires, il y a toujours des moustiques, mais plus de chauve-souris, mais revenons à nos moutons).

 

1-DSC_0830.JPG

 

Ramener la largeur d'épaule du devant à la mesure de celle du dos en formant 3 plis, contrarier le sens pour le deuxième demi-devant, plis vers l'extérieur de chaque côté.

 

1-DSC_0831.JPG

 

1-DSC_0832.JPG

 

Piquer les coutures d'épaule, ce qui fixe les plis.

 

1-DSC_0835.JPG

 

Fermer le haut du repli du devant droit endroit contre endroit.

 

1-DSC_0836.JPG

 

Retourner, au besoin, cranter l'angle.

 

1-DSC_0838.JPG

 

Préparer un repli autour de l'encolure.

 

1-DSC_0839.JPG

 

Surpiquer l'encolure.

 

1-DSC_0840.JPG

 

Passer deux fils de fronce le long de l'encolure dos, entre les repères, les serrer au maximum, les nouer solidement, les arrêter solidement, ça vous savez faire, vous avez appris avec les manches.

 

1-DSC_0841.JPG

 

Essayer.

 

1-DSC_0842.JPG

 

Épingler les manches, le milieu de la manche face à la couture d'épaule.

 

1-DSC_0844.JPG

 

1-DSC_0845.JPG

 

Piquer au dessus des fronces en basculant les marges de la couture d'épaule vers le dos.

 

1-DSC_0846.JPG

 

Piquer en une seule fois la couture de coté et de dessous de manche.

 

1-DSC_0847.JPG

 

Nouvel essayage, ouf ! ça commence à vouloir ressembler à ce que j'avais imaginé.

 

1-DSC_0848.JPG

 

Préparer et piquer l'ourlet du bas de la robe (les expertes ne manqueront pas de remarquer que j'ai simplifié la robe, j'ai supprimé la traîne et ses suspentes, la fente pour accéder aux poches, le ruban pour suspendre la robe à une patère, libre à elles de les ajouter, mais, de l'avis d'une avocate que je connais bien, les suspentes, on fait rien qu'à s'y prendre les pieds dedans, alors j'ai bien fait d'éviter ce calvaire à Sasha).

 

1-DSC_0852.JPG

 

1-DSC_0853.JPG

 

Préparer le col : couper une bande de tissu de 3 cm sur 14, dans le droit fil, ce qui donnera un col terminé de 0,75 cm sur 12.

 

1-DSC_0855.JPG

 

1-DSC_0856.JPG

 

Épingler et piquer le col en place.

 

1-DSC_0857.JPG

 

Passons à l'épitoge.

Couper deux morceaux de 25 cm par 5,5.

Replier les bords sur l'envers, superposer les deux morceaux, repli à l'intérieur, surpiquer tout autour, l'épitoge mesure alors 22,5 cm par 3.

Si votre avocate n'appartient pas au barreau de Paris, ajouter de la fourrure à chaque extrémité (ici, vous reconnaîtrez les chutes du gilet de berger de Lison, clic, et de celui de Sasha, re-clic, ça sert d'être conservatrice).

Fixer sur l'épaule gauche par un bouton recouvert de tissu.

1-DSC_0862.JPG

 

 

Pour le rabat, il faut un morceau de fine toile blanche de 8 cm par 11,5.

Ourler les deux grands côtés, réaliser des plis nervures ou toute autre décoration à votre goût, de façon à ramener la largeur du rabat à 2,5cm.

Ourler le bas.

 

1-DSC_0858.JPG

 

Fixer le rabat autour du haut de l'encolure devant, du côté gauche pour une avocate, du côté droit pour un avocat.

Normalement il devrait être amovible pour le lavage mais on va dire que Sasha ne le gardera pas pour déguster des spaghetti bolognaise.

 

1-DSC_0860.JPG

 

1-DSC_0861.JPG

 

Coudre un bouton pression, une moitié sous le rabat et l'autre moitié en vis à vis sur l'autre demi-devant.

 

1-DSC 0863

Coudre 33 boutons (ça, c'est le nombre théorique) sur le devant gauche (ou droit, c'est selon....) en commençant au bas du rabat.

 

1-DSC_0864.JPG

 

Quelques gros plans qui devraient éclaircir un peu mon propos, faute de pouvoir éclaircir les photos, j'ai bien conscience que certaines ne sont pas faciles à décrypter, noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir.

 

1-DSC_0867.JPG

 

1-DSC_0868.JPG

 

1-DSC_0870.JPG

 

1-DSC_0871.JPG

 

1-DSC_0873.JPG

photos-15-0896-copie-1.JPG

 

J'espère que je n'ai rien oublié, de toutes façons, je ne le reconnaîtrai qu'en présence de mon avocat....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Patrons gratuits pour poupée Sasha

Repost 0

Publié le 5 Juillet 2012

J'ai commencé cette robe en février.

Avec un peu d'application (et pas mal de jurons), j'étais parvenue à un montage impeccable de la dentelle du décolleté, j'étais donc fière de moi, jusqu'à ce que j'essaye la robe !

Trop courte, trop large, une grosse montgolfière, donc une grosse déception.

La robe dormait depuis dans mon panier à ouvrages.

Entre temps, j'ai réalisé dans les chutes une tunique pour Lison.

à revoir ici.

 

 

photos14 0923

 

et la même tunique pour Sasha, son patron est là, clic.

 

photos14 0927

 

J'y revenais de temps en temps, mais toujours trop courte, trop large, et pourtant le tissu me plaisait toujours autant, je la reposais jusqu'à la prochaine fois...

Et puis, advienne que pourra ! hier j'ai arrété de procrastiner, j'ai taillé dans le vif, réduit la largeur de 5 cm de chaque côté (ce qui fait 20 cm sur le tour, tout de même), ajouté un "bracelet" (désolée, je ne trouve pas le terme exact) en bas de la robe, à la fois pour la rallonger et dompter sa rondeur et fixé des poches sur les coutures de côté et donc, ?????????????????

 

1-DSC_0291.JPG

 

1-DSC_0294.JPG

 

1-DSC_0296.JPG

 

Je crois que j'ai bien fait, j'ai enfin une robe, plus une montgolfière.

En tous cas, je porte la robe.

Petit récapitulatif :

modèle A de "Jolies robes toutes simples" modifié

tissu coton/lin Toto

dentelle de mon tiroir à dentelles (merci Cécile).

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost 0