Publié le 22 Juin 2015

où il apparaît disparaît une jupe de cagole...

Il était une fois une jupe de cagole, avec fronces, plis, volants, laçage, superpositions, crevé, biais, découpes, empiècement, rubans, bref, un vrai catalogue de tous les embellissements (vraiment ?) possibles et imaginables.

Et tout ça en très grande taille.

Alors, me direz-vous, pourquoi l'acheter si elle était si moche ?

Justement parce qu'elle était en très grande taille, elle offrait donc beaucoup de tissu, ou plutôt de tissus, car elle était constituée de quatre tissus très jolis, un fin chambray, un joli coton à rayures, un wax très coloré et, cerise sous le gâteau, elle était entièrement doublée d'un voile tout doux et très léger.

J'ai passé un temps fou découvit en main à tout mettre à plat.

Un autre temps presque aussi fou à placer mes morceaux de patrons sur les différents morceaux de tissu.

Mais franchement, le jeu en valait la chandelle, cette jupe immonde (remerciez-moi de vous éviter sa vue) cachait un charmant ensemble jupe et top volantés pour Lison.

Adieu jupe de cagole, bienvenue petit ensemble volanté

Voici la jupe, composée, du haut vers le bas, d'une ceinture, d'un premier volant et d'un plastron central en wax, d'un volant intermédiaire en chambray et d'un dernier volant à fines rayures.

Adieu jupe de cagole, bienvenue petit ensemble volanté

Le top est en fin voile de coton, les mancherons volantés sont en wax, le mini empiècement en chambray, le biais en coton à rayures.

Et les boutons qui manquaient cruellement à la jupe d'origine (?) sont l'oeuvre de ma sœur.

Adieu jupe de cagole, bienvenue petit ensemble volanté

Les deux patrons proviennent du livre "neat and lovely girl's dresses", comme beaucoup de mes réalisations de ce printemps.

Vous pouvez le retrouver ici, clic.

Adieu jupe de cagole, bienvenue petit ensemble volanté
Adieu jupe de cagole, bienvenue petit ensemble volanté
Adieu jupe de cagole, bienvenue petit ensemble volanté

Ce petit ensemble volanté va très bien à Lison, même de dos !

Adieu jupe de cagole, bienvenue petit ensemble volanté
Adieu jupe de cagole, bienvenue petit ensemble volanté

Il ne reste rien qu'un mauvais souvenir de la jupe de cagole.

Quant au petit haut volanté, il a déjà eu deux petits frères que vous devriez découvrir très vite.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Neat and lovely girl's dresses

Repost 0

Publié le 4 Juin 2015

où il apparaît que je n'ai mis ni ma robe blanche, ni mes p'tits souliers vernis....

Un patron gratuit, surtout de la République du chiffon, clic, ça ne se refuse pas, ça se tente.

Surtout quand on a un grand coupon trouvé chez Tissus choc à Alès, dont le motif offre un compromis intéressant entre l'écossais de Burberry et l'imprimé léopard, le tout en mode camouflage, tout ce que j'aime.

Ma Caroline

Pour égayer un peu tout ce gris, j'ai ajouté des boutons rouges (puces d'Alès) qui m'évoquent les coquelicots chers à Kenzo, des doubles surpiqûres rouges et des sandales rouges en attendant que je trouve des tongs assorties.

Ma Caroline

Contrairement à ce qu'il semble sur la photo, les lignes se raccordent PARFAITEMENT !

Je n'ai pas avec moi les notes que j'ai prises au cours de la réalisation de cette robe, mais j'en ai un bon souvenir.

C'était la première fois que j'utilisais un patron téléchargé, pas de problème particulier une fois l'imprimante réglée sur le bon rapport. Le découpage des feuilles, le collage, le redécoupage, cela prend un certain temps et demande de la minutie, mais c'est loin d'être aussi compliqué que le décalquage d'un patron Burda.

Les explications sont assez claires, mais pas complètes: toutes les finitions ne sont pas comprises, grrrrrrrrrrrrr !

En me fiant aux mensurations indiquées, j'ai réalisé une taille 40, c'est vaste... je me demande même si je ne vais pas tenter quelques pinces pour cintrer un peu le corsage de la robe.

Ici, les boutons cachent des pressions, mais en fait il est inutile de les ouvrir pour enfiler ou retirer la robe: les paresseuses s'abstiendront donc.

Ma Caroline

Mama mia ! la robe est transparente, il va falloir que je me méfie.

En même temps, le soleil est si rare ici...

Ma Caroline

Et pour la chanson, c'est là, clic, ne résistez pas à la video...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #patron gratuit

Repost 0

Publié le 2 Juin 2015

où il apparaît peut-être le début d'une belle famille....

Louise et Louise

Une robe Louise, modèle de la Maison Victor, en taille 140, pour Lison.

Louise et Louise

Coton léger et fin, mais d'une certaine tenue tout de même, des tissus Bastide.

Louise et Louise

Comme vous pouvez le voir, cette robe permet d'être belle en s'amusant !

Louise et Louise

J'avais un grand coupon....

Alors j'ai bidouillé un patron pour avoir moi aussi ma robe Louise.

Louise et Louise

Autant pour la robe de Lison j'ai respecté le modèle, (la robe est entièrement doublée grâce à un jupon ancien, vous devez me croire sur parole car je ne retrouve pas la photo que j'ai prise de ses plis religieuse), autant pour la mienne j'ai simplifié en bordant l'encolure et les emmanchures d'un biais.

La robe me parait tout aussi réussie, même si j'en fais un usage plus calme.

Louise et Louise

Les deux robes sont décorées des mêmes boutons à l'encolure, le modèle prévoyait des perles mais je n'ai rien trouvé qui convienne.

Louise et Louise

Un bouton plus petit ferme la fente du dos.

Louise et Louise

Vivement l'été et les chaleurs que je sorte cette jolie Louise, pour l'heure, je rentre...

Louise et Louise

Et pour l'allusion à la belle famille, c'est là clic, mais je ne désespère pas d'ajouter des numéros à ma petite série...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost 0