Publié le 21 Octobre 2015

où il apparaît un retour.... vers le passé !

Le 21 octobre 2015, la date fatidique du film Retour vers le futur, c'est aujourd'hui.

Mais pour moi, c'était le 3 juin 2013.

Je m'explique....

Hill Valley, ville mythique de Californie où sont censés se dérouler les événements, a été inspirée par la ville de Carthage, Missouri, je l'ai lu dans un guide, certainement le Petit Futé dans son édition consacrée à la Route 66, je ne l'ai pas sous la main pour vérifier.

C'est le jour du retour, nom de Zeus !

Voici la cour de justice du comté de Jasper, au milieu de la place centrale de Carthage, surmontée par son horloge.

C'est le jour du retour, nom de Zeus !

Vous reconnaissez Marty Mc Fly, bien sur, mais reconnaissez aussi qu'il pourrait tout aussi bien figurer sur ma photo, prise le 3 juin 2013, à Carthage, Missouri, donc, lors de notre voyage sur la Route 66.

C'est le jour du retour, nom de Zeus !

Le voici sur la pelouse devant la Court House.

C'est le jour du retour, nom de Zeus !

Me voici au même endroit, ou presque.

C'est le jour du retour, nom de Zeus !

Vous remarquerez que les panneaux sont nettement moins engageants dans la réalité que dans le film !

Toutes ces allées et venues entre le passé, le présent et le futur, entre Carthage et Hill Valley m'ont épuisée, je me repose un peu....

C'est le jour du retour, nom de Zeus !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages, #C'est bon pour le moral

Repost 0

Publié le 19 Octobre 2015

où il apparaît un petit tour dans "le bouchon de champagne"....

Je vous ai habitués à de plus lointains voyages, et j'espère reprendre bientôt mes petites cartes postales mi astucieuses, mi modeuses, mi musicales, mi littéraires, mi...oui, je sais, ça fait beaucoup trop de mi.

En cet automne pluvieux, nous avons profité d'un jour de presque beau temps pour visiter Troyes et son quartier ancien en forme de bouchon de champagne.

Pour l'occasion j'étrennais ma dernière "oeuvre" la parka Poly du numéro de septembre octobre de la Maison Victor.

Ma parka Poly en visite à Troyes

Beau portail, n'est-ce pas ?

Mais le sujet étant la parka, approchons-nous.

Ma parka Poly en visite à Troyes

D'accord, je ne suis pas très souriante, mais je suis gelée ! Cette parka est en coton enduit, pour couper le vent et protéger de la pluie, elle est parfaite, mais pour un temps sibérien, elle est un peu légère.

Ma parka Poly en visite à Troyes

Quelques rues plus loin, je me suis fait une copine, encore plus légèrement vétue que moi, la pauvrette !

Ma parka Poly en visite à Troyes

Revenons à notre parka : patron la Maison Victor, donc, toujours aussi bien dessiné et expliqué, l'assemblage des nombreuses découpes se fait comme en jouant ! Le coton enduit, déniché parmi les coupons vendus au poids, vient des tissus Bastide, à Saint Hilaire de Brethmas.

Ma parka Poly en visite à Troyes

Les poches en biais ménagées dans une découpe se cousent sans y penser (enfin, il faut tout de même un peu d'attention).

Ma parka Poly en visite à Troyes

La capuche se transforme en grand col bien couvrant quand il ne pleut pas.

Un lacet de cuir et un arrêt de cordon couleur bronze la maintiennent en place.

Ma parka Poly en visite à Troyes

Le lacet est terminé par un arrêt assorti à l'arrêt de cordon.

La parka est fermée par une grande fermeture à glissière qui s'ouvre dans les deux sens, si jamais il me prenait l'envie d'enfourcher un vélo ou de monter à cheval ????????????

Plus prosaïquement, et surtout moins sportivement, ce qui me ressemble davantage, j'avais chiné cette fermeture il y a quelques temps et elle était pile poil du kaki du coton enduit, donc.

Ma parka Poly en visite à Troyes

La bande centrale de la capuche lui permet d'être bien confortable et s'aligne parfaitement avec les découpes du dos.

Ma parka Poly en visite à Troyes

On aperçoit la fameuse fermeture à glissière et la patte qui vient en dessous pour étanchéifier la parka.

Ma parka Poly en visite à Troyes

Aujourd'hui il y a un peu de soleil, j'en profite pour vous faire admirer le jeu des découpes, dos et devant,dont l'assemblage m'a tant divertie.

Ma parka Poly en visite à Troyes
Ma parka Poly en visite à Troyes
Ma parka Poly en visite à Troyes
Ma parka Poly en visite à Troyes

J'attends avec une grande impatience le prochain numéro de la Maison Victor, dans quelques jours....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost 0

Publié le 15 Octobre 2015

où il apparaît de la couleur, des motifs....

Contrairement à mon habitude, pour une robe d'automne, j'ai opté pour un tissu à gros motifs colorés.

Robe Trench

Il s'agit de la robe Trench, dont le patron me tentait depuis sa parution dans le numéro d'automne 2014 de la Maison Victor.

J'attendais pour la réaliser d'avoir trouvé le bon tissu, une grosse toile de coton imprimée de motifs vaguement cachemire, chinée chez Emmaüs.

Sur le modèle, le bavolet et les pattes de manche sont coupés dans le même tissu uni que la robe. Puisque mon tissu était imprimé, j'en ai encore rajouté avec des détails en simili cuir.

Robe Trench

Le bavolet et son bouton de bois.

Robe Trench

Une patte de manche.

Robe Trench

Beaucoup de couleurs, de motifs, et pourtant, j'aime beaucoup cette robe.

Et je continue à beaucoup aimer la Maison Victor et ses modèles toujours parfaits.

Robe Trench

Sans oublier la fente de la couture dos.

Robe Trench

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost 0