Publié le 30 Octobre 2016

où il apparaît une nouvelle écharpe...

Il y a quelques temps, Lison m'avait commandé une écharpe renard, clic :

E-chat-rpe Sayuri

Depuis, Lison a apprivoisé, non, pas un renard, mais une petite chatte, Sayuri.

J'ai donc exhumé ce modèle de 100 idées, numéro 112 de février 1983, "un chat sur la gorge", que j'ai adapté aux couleurs et aux rayures de la "petite fleur de lys".

 

E-chat-rpe Sayuri

Photo moche, juste pour avoir une idée de l'écharpe dans sa totalité. 

J'ai utilisé de l'alpaga Bergère de France marron glacé, de l'alpaga sans marque beige et un fil mêlé d'angora orange, Colombine des 3 Suisses.

Les explications de 100 idées sont... des explications de 100 idées : erronées, incomplètes, fidèles à leur mauvaise réputation, j'ai donc bidouillé le modèle à ma façon. 

Portée, l'écharpe est bien plus jolie.

E-chat-rpe Sayuri
E-chat-rpe Sayuri
E-chat-rpe Sayuri
E-chat-rpe Sayuri

Comme je devine que ce modèle va plaire, voici les explications.

E-chat-rpe Sayuri
E-chat-rpe Sayuri

A mon avis, la partie "corps" gagnerait à être un peu plus longue.

J'ai tricoté la doublure de la tête en entier, je n'ai pas compris pourquoi il était indiqué de n'en tricoter que le bas.

J'ai réalisé les taches du museau en jacquard (la broderie et moi...).

Et après cette escapade féline, je retourne à mes dragons.

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 28 Octobre 2016

où il apparaît des petits pois roses...

Après l'écharpe queue de dragon zèbre, ici, en voici une seconde, à petits pois roses.

Écharpe queue de dragon, le retour et les explications

J'ai utilisé une pelote et un peloton qui dormaient dans un tiroir depuis que je les avais adoptés sur un vide-greniers. Mais je ne peux rien vous dire de plus de cette laine, c'est certainement du mohair, mais la pelote n'avait plus sa bande d'identification.

Et le même processus que pour la précédente queue de dragon.

C'est si simple et si rapide à réaliser que je vais essayer de vous faire partager les explications, mais franchement, c'est plus facile à tricoter qu'à expliquer.

Avec des aiguilles volontairement trop grosses pour votre laine (pour que votre écharpe soit douce, chaude, gonflante, confortable, élégante), monter 4 mailles.

L'écharpe est entièrement tricotée au point mousse.

Du côté intérieur, j'ai réalisé une jolie bordure avec une maille lisière (on pique l'aiguille dans la première maille comme pour la tricoter à l'envers, on passe le fil de l'avant vers l'arrière entre la première et la deuxième maille et on sort la maille et le fil de l'aiguille), mais ce n'est pas obligatoire, vous faites ce que vous voulez de votre première maille, vous la tricotez à l'endroit, ou vous réalisez votre lisière habituelle, je n'en parlerai plus que sous le terme "une maille lisière".

Du côté extérieur, celui qui forme les pointes de la queue de dragon, la première maille est toujours tricotée à l'endroit.

Sur tous les rangs endroit, après la maille lisière, on tricote deux mailles sur le brin avant puis sur le brin arrière, ce qui forme deux augmentations.

1er rang : 1 maille lisière, 3 mailles endroit

2e rang : 4 mailles endroit

3e rang : 1 maille lisière, tricoter 2 fois (brin avant puis brin arrière) la 2e et la  3e maille, 1 maille endroit

4rang : 6 mailles endroit.

Tricoter ainsi 5 barres mousse puis, sur le rang envers, rabattre les 6 premières mailles.

Et reprendre, toujours  2 augmentations sur les tous rangs endroit,  6 mailles rabattues au début du rang envers toutes les  5 barres mousse.

Comme on augmente d'avantage de mailles qu'on en rabat, l'écharpe se forme toute seule, c'est magique.

On arrête quand on a atteint la longueur souhaitée (ou quand on n'a plus de laine, comme moi), en rabattant toutes les mailles d'un rang envers sur lequel on aurait du en rabattre 6.

 

Écharpe queue de dragon, le retour et les explications

Les petits pois font eux aussi bon ménage avec un blouson.

Écharpe queue de dragon, le retour et les explications
Écharpe queue de dragon, le retour et les explications
Écharpe queue de dragon, le retour et les explications

Et, en attendant les photos de vos créations, pour mes ex voto, bientôt ici même une nouvelle écharpe, mais c'en est fini des dragons, des zèbres et des petits pois....

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 23 Octobre 2016

où il apparaît que je cède à la mode...

On ne voit partout cet automne que queues de dragon en guise d'écharpes.

J'ai moi aussi cédé à cette mode, ce qui était finalement une bonne idée : non seulement cette écharpe est amusante à tricoter, mais elle est vite faite, c'est l'affaire d'une ou deux soirées, et elle permet d'utiliser quelques pelotes perdues dans mon stock.

Commençons par la première.

 

Queue de dragon

Trois pelotes restant d'une veste http://pourquoitantdelaine.over-blog.com/article-25069344.html et le tour est joué !

C'est portée que cette écharpe révèle son confort, sa chaleur, son intéret : 

Queue de dragon

Elle s'entend très bien avec un (faux) perfecto, mais à mon avis elle est d'un heureux caractère et s'entendra parfaitement avec d'autres vestes ou manteaux.

Queue de dragon

C'est de dos qu'elle est le  plus spectaculaire et que son nom s'explique.

 

Queue de dragon

J'ai déjà tricoté une autre version, celle-ci a été offerte, bientôt sur cet écran...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Tricots pour les grands

Repost 0

Publié le 22 Octobre 2016

où il apparaît une écharpe jardinière...

Je n'avais pas trop d'idées arrêtées quand j'ai commencé cette écharpe au crochet avec une pelote et un peloton de Katia Aztéca.

Juste une envie de crocheter.

Je ne me souviens plus sur quel vide-greniers j'ai trouvé cette laine.

J'ai dû voir quelque part sur le Net une écharpe du même style, mais les explications n'étaient pas publiées.

Alors j'ai bidouillé quelque chose à ma façon, une adaptation au crochet des rangs raccourcis au tricot.

Le résultat m'a plu, une écharpe était née.

Écharpe crochetée
Écharpe crochetée

Ce qui n'était pas du tout prévu, c'est que Fantin jette son dévolu sur cette écharpe. Quel plaisir pour moi !

Et quel chic, quelle chaleur, quel confort pour jardiner !

Écharpe crochetée

Quant à la réalisation, elle est hyper simple : avec un crochet assez gros, il faut que ce soit souple, gonflant, pour être chaud et agréable à porter, tout en mailles serrées, en ne prenant qu'un brin de la maille du rang précédent, ici le brin arrière, mais si vous préférez le brin avant vous obtiendrez le même résultat à condition de prendre toujours le même brin.

En fonction de la grosseur de votre laine, monter une chaînette de base, pour moi 18.

Crocheter un rang de mailles serrées.

Tourner avec une maille en l'air, crocheter 15 mailles, tourner, NE PAS FAIRE DE MAILLE EN L'AIR, crocheter  1 maille serrée dans la deuxième maille du rang précédent, crocheter 14 mailles serrées.

Tourner, une maille en l'air, 12 mailles serrées...

C'est simple, on tricote à chaque rang endroit 3 mailles serrées de moins qu'au rang précédent. Sur le bord extérieur, on tourne avec une maille en l'air, mais quand on tourne à l'intérieur de l'ouvrage, pas de maille en l'air mais on saute une maille du rang précédent, pour éviter un trou ou une bosse.

Quand il reste 3 mailles, on les crochète pour se retrouver sur le bord extérieur, on crochète un rang de 18 mailles serrées et on recommence le processus. Les triangles doivent s'imbriquer les uns dans les autres.

On arrête à la fin d'un rang de 18 mailles quand on a atteint la longueur souhaitée, ou quand, comme moi, on n'a plus de laine.

Il est facile d'adapter les explications pour une laine plus fine, avec par exemple 30 mailles serrées de largeur et des retraits de 5 mailles au lieu de 3 comme dans l'exemple.

Bon crochet !

Et surtout, n'oubliez pas de m'envoyer une photo de votre réalisation pour ma rubrique ex voto.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Modèles de tricot gratuits, #Tricot pour Fantin

Repost 0