Publié le 5 Décembre 2017

A Soozie

où il apparaît que homard et chameau, même combat !

Notre amie Soozie nous avait parlé de ce "lobster" géant, à ne pas rater sur notre route.

Nous n'avons même pas eu à faire de détour, il nous attendait patiemment à Kingston, South Australia.

 

Larry the lobster
Larry the lobster
Larry the lobster

Mais !!!!!!!!!!!!!!! ne manquerez-vous pas d'objecter, comme je l'ai fait moi-même, ce homard est une langouste !

En français, oui, mais apparemment en anglais, le mot lobster convient pour les deux animaux, tout comme le mot camel désigne aussi un dromadaire, tout bon fumeur vous le dira.

Voici cependant son histoire : 

Larry the lobster

Ce homard/langouste sert d'enseigne à un restaurant qui porte son nom.

Ce restaurant est à vendre, avis aux amateurs !

La réalisation est quasiment hyper réaliste, si on excepte l'absence de pinces.

Larry the lobster

Larry est bon prince, il accepte d'ombrager les pique-niqueurs.

Larry the lobster

Et comme moi aussi j'aime le homard, comment le nier ? , je voyage avec le mien, qui ne pèse pas 17 tonnes, à peine 17 grammes, mais possède deux superbes pinces.

Larry the lobster

J'ai présenté mon homard aux yeux bleus à Larry, ils ont tout de suite sympathisé, mais il n'est de meilleure compagnie qui ne se quitte, on the road again.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages, #sacs à tapisserie, #customisation avec du canevas

Repost0

Publié le 4 Décembre 2017

où il apparaît des rochers, des rochers, des rochers....

Toujours sur la Great Ocean Road, nous commençons notre nouvelle étape par la visite d'un phare, Cape Otway Lightstation.

N'oublions pas que nous sommes sur la côte des naufrages.

 

The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy

Un peu trop de vent pour moi, la-haut !

The Great Ocean Road, vers Port Fairy

La côte est toujours très belle, et les surfeurs peut-être un peu plus doués que précédemment.

The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy

Voici qu'apparaît la véritable attraction de cette route : les formidables formations calcaires qui bordent la côte.

Je crois que les images parlent d'elles-mêmes, voici, par ordre d'entée en scène : Gibson Steps, les Douze Apôtres, The Razorback,  The Arch, London Bridge, Bay of Islands.

The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy
The Great Ocean Road, vers Port Fairy

Voilà : c'est beau, c'est grand, super bien organisé, juste ce qu'il faut de touristes (nous sommes dimanche, une noria de cars depuis Melbourne déverse des familles, des groupes), on s'en est mis plein les mirettes !

Le soleil ne va pas tarder à se coucher, rejoignons notre ville étape, on the road again...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Repost0

Publié le 2 Décembre 2017

où il apparaît encore des plages, mais aussi des chutes d'eau ...

Nous quittons Melbourne vers l'ouest, en empruntant The Great Ocean Road, qui longe l'océan Antarctique.

The Great Ocean Road, vers Apollo Bay

Des plages, encore, mais comment s'en lasser ?

Tout d'abord surnommée "côte des surfeurs", la côte devient "côte des naufrages".

The Great Ocean Road, vers Apollo Bay
The Great Ocean Road, vers Apollo Bay
The Great Ocean Road, vers Apollo Bay
The Great Ocean Road, vers Apollo Bay
The Great Ocean Road, vers Apollo Bay
The Great Ocean Road, vers Apollo Bay

La Great ocean road fut construite entre 1916 et 1932,  d'abord par les soldats revenus de la Première Guerre Mondiale, puis les chômeurs de la Grande Dépression.

Une arche monumentale et une statue leur rendent hommage.

The Great Ocean Road, vers Apollo Bay
The Great Ocean Road, vers Apollo Bay

Bien posé, bien reposé, un petit coup de main les aiderait certainement, tous à vos brouettes !

The Great Ocean Road, vers Apollo Bay

Près de Lorne, nous visitons dans le Great Otway National Park, les Erskine Falls.

 

The Great Ocean Road, vers Apollo Bay

Des cascades dans une végétation luxuriante.

The Great Ocean Road, vers Apollo Bay

Des fern trees, fougères arborescentes.

The Great Ocean Road, vers Apollo Bay
The Great Ocean Road, vers Apollo Bay
The Great Ocean Road, vers Apollo Bay
The Great Ocean Road, vers Apollo Bay

Il a été plus facile de descendre les 200 marches annoncées par le Petit Fûté que de remonter les 224 réellement comptées...

The Great Ocean Road, vers Apollo Bay

A Kennet River, un arrêt en bordure de forêt parmi les cacatoes.

The Great Ocean Road, vers Apollo Bay
The Great Ocean Road, vers Apollo Bay
The Great Ocean Road, vers Apollo Bay
The Great Ocean Road, vers Apollo Bay
The Great Ocean Road, vers Apollo Bay

C'est tout pour aujourd'hui, nous voici à Apollo Bay, demain sera une grosse étape, on the road again...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Repost0