Publié le 22 Mars 2020

où il apparaît un peu de futilité....

Profitons des temps bizarres que nous traversons pour ne plus remettre à demain ce qui aurait dû être terminé avant-hier.

A vrai dire, pour des raisons personnelles, j'avais un peu anticipé le confinement, puisque je m'étais retrouvée assignée à résidence à la maison du 8 janvier au 29 février.

Rien de tragique, un peu d'organisation et ma manie du stockage m'ont bien aidée.

Sans oublier Fanny et Guillaume qui savent bien ce que je leur dois.

Côté couture, avant de me lancer dans une collection d'été, je commence par éradiquer les ouvrages en souffrance, oubliés, abandonnés, mal aimés...

Le premier que j'ai retrouvé, c'est un top Bella, certainement coupé à la fin de l'été dernier, que j'avais franchement oublié, et qui avait tout pour se faire oublier : son motif camouflage le rendait invisible sur ma table de travail.

 

 

Bella camouflage

Le patron, un grand classique ici, le top Bella, en fait un avatar de la robe Bella de la Maison Victor. 

La jupe, encore un grand classique, Carola, toujours de la Maison Victor, réalisée dans un rideau chiné sur le vide-greniers de Villeneuve Saint-Georges.

 

 

Bella camouflage

Le tissu du devant est une chute d'un coupon chiné aux puces d'Alès, j'avais déjà réalisé avec une robe de baroudeuse modeuse pour Lison et un pantacourt.

Bella camouflage
Bella camouflage

Le tissu du dos a été chiné aux puces de Saint-Christol les Alès.

Bella camouflage
Bella camouflage

Les deux font vraiment la paire....

Bella camouflage

A très bientôt pour un nouvel épisode de déstockage à la maison.

Restez chez vous !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0