Publié le 26 Avril 2020

où il apparaît un Sanna II à deux couleurs...

Après un Sanna noir, chic et strict, un Sanna II beaucoup plus coloré, composé de deux jerseys différents, un géométrique pour le dos, un fleuri, avec personnages et limousine pour les devants.

Sanna II
Sanna II
Sanna II

Ces deux jerseys méritent bien un gros plan.

Voici le dos : 

Sanna II

et les devants :

Sanna II
Sanna II

Je ne sais plus du tout sur quel vide-greniers j'ai bien pu chiner ces jerseys, ni même si je les ai trouvés ensemble, mais leurs couleurs sont parfaitement assorties. Ce qui m'a permis de réaliser ce Senna II.

Petit bémol cependant : autant le jersey côtelé noir du premier Senna s'était laissé coudre sans problèmes, autant ces deux jerseys se sont montrés rétifs. J'ai tenté avec toutes mes aiguilles, d'abord jersey, logiquement, puis microtech, à bouts ronds, pour micro-fibres, standards... rien n'y a fait. J'ai commencé avec mon element by Pfaff 1080 S électronique, qui avait si bien réussi Senna 1er, j'ai terminé avec ma Silvercrest mécanique et une aiguille standard, combinaison qui donnait un moins mauvais résultat, mais j'ai bien galéré et inventé pas mal de nouveaux gros mots au passage.

Je ne suis pas découragée, ni rancunière, il y aura bientôt ici d'autres Senna.

J'ai commandé le nouveau numéro de La Maison Victor sur le site, je dois le recevoir mardi, j'ai déjà repéré une robe, une jupe, un top.... mais d'ici là, RESTEZ CHEZ VOUS !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #couture, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 23 Avril 2020

où il apparaît le début d'une dynastie...

Encore un modèle la Maison Victor, le top Sanna, du numéro de mars/avril 2020.

Extrêmement facile et rapide à réaliser, facile à porter, à condition de trouver une jupe assortie.

Petite présentation d'abord, la suite de l'histoire viendra.

Sanna

Top réalisé en jersey, noir, côtelé.

Attention, les photos suivantes sont sur-exposées, mais finalement, pour bien voir les détails d'un textile noir, ce n'est pas plus mal.

Plis sur les épaules, fronces qui forment un drapé sur les côtés, grand décolleté croisé, beaucoup de détails agrémentent ce top.

Sanna
Sanna

Ce jersey d'origine inconnue, en tous cas oubliée, s'est révélé hyper facile à coudre.

Pour vous présenter Sanna, je me suis mise en quête d'une jupe à motifs, avec un peu de noir et beaucoup de couleurs. Euréka ! une jupe en wax !

J'ai beau chercher, je n'ai pas ça en magasin dans mon placard.

Je n'ai réalisé  à ce jour, et si mes calculs sont bons, que 18 versions de Carola, et pas la plus petite jupette en wax !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je pars donc en expédition dans mon stock, direction mes piles de wax, pour trouver le coupon qui convient.

Et ??????????????? Je retrouve cette jupe, longue, fendue, nouée à la taille, que j'ai réalisée il y a largement plus de 30 ans, dans un wax acheté chez Toto, au quatrième étage du magasin mythique du boulevard Barbès, avec un patron Fait Main.

Sanna

Je ne suis pas certaine de porter cette jupe longue pour sortir, mais pour aller jusqu'au bout du jardin, ce sera parfait.

Rassurez-vous, la Carola en wax ne perd rien pour attendre, son heure viendra.

Sanna

Quant au top Sanna, il a déjà un deuxième avatar, je réfléchis au troisième, j'ai une idée pour le quatrième et dès que j'ai le droit, je file aux tissus Bastide pour un cinquième.

Une affaire qui roule...

Restez chez vous !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #Wax et boubou, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 21 Avril 2020

où il apparaît que je l'ai trouvé dans une pochette surprise...

Je parle du tissu de cette nouvelle version de Carola, pas du permis de conduire, bien sur !

Carola vintage

J'ai découvert une association style Emmaüs qui vend des coupons de tissus en lot, dans des enveloppes, pour 1 €. Une sorte de pochette surprise, donc, puisqu'on ne peut apercevoir que les deux tissus extérieurs, les autres sont cachés.

J'ai tenté ma chance, en achetant deux pochettes, et je n'ai vraiment pas regretté.

Voici ma première réalisation avec un des ces tissus, une jupe Carola de La Maison Victor

        

Carola vintage

J'ai tout de suite été séduite par ce tissu d'ameublement vintage, que je daterais des années 50. La lisière ne comporte malheureusement aucune indication. J'ai tout de suite aimé ce dessin, qui m'a fait penser à des carrés Hermès de la même époque. Une large frise est imprimée le long de la lisière, mais j'ai préféré l'utiliser verticalement, au milieu du devant de la jupe, plutôt qu'en bordure. De gustibus et coloribus....

Carola vintage
Carola vintage

Le dos ne présente pas le même motif central.

J'ai trouvé dans mon stock un grand coupon de bord-côtes d'une couleur rouge orangé parfaitement assortie au tissu.

Carola vintage
Carola vintage

Et pour remercier les aloès et autres cactus qui ont accepté de poser avec moi, en voici quelques photos...

Carola vintage
Carola vintage
Carola vintage

A bientôt pour une nouvelle virée dans mon stock, j'ai entrepris de l'explorer, je fais des découvertes tous les jours...

Restez chez vous !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor, #couture

Repost0

Publié le 15 Avril 2020

où il apparaît my blue suede shoes...

Quand j'ai voulu réaliser cette Silia, j'ai acheté le métrage de tissu conseillé par la Maison Victor.

Metta stars and stripes

Comme c'était ma troisième version de Silia, je savais bien que j'aurai trop de tissu, mais à 2 € le mètre (merci aux tissus Bastide pour leurs tout petits prix !) je n'ai pas hésité longtemps.

Je me suis bien amusée à disposer les deux patrons en même temps sur mon coupon, ce petit jeu est plus productif qu'une partie de Tétris.

Voici donc mon deuxième pantalon Metta, version hivernale en jersey épais, après la version estivale en wax.

Metta stars and stripes

Je n'ai pas encore forcément le top, le chemisier ou la blouse qui convient à ce pantalon, mais j'ai retrouvé avec plaisir my blue suede shoes, chinées il y a une sacrée lurette sur le vide-greniers de Carrières sur Seine, et sur lesquelles personne n'a jamais osé marcher.

Metta stars and stripes
Metta stars and stripes

Quant à l'élastique utilisé pour la ceinture et les bas de jambes, c'est toute une histoire !

En fait, il s'agit de bretelles. Je les avais repérées à Cody, puis à Tombstone, mais à mon avis, vu leur prix prohibitif même pour une boutique de souvenirs, elles avaient appartenu à Buffalo Bill ou à Wyatt Earp themselves !

 

Metta stars and stripes

Quelques temps plus tard, je trouvais une paire de bretelles identique aux puces d'Alès, à un prix raisonnable, donc. Je n'imaginais pas à l'époque qu'elles finiraient sur un pantalon ; ce qui pourtant est le sort habituel pour des bretelles, non ?

Metta stars and stripes

A bientôt pour un autre Metta, ou pour une nouvelle dynastie, qui sait ?

Mais en attendant, restez chez vous !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0