Avant/après ou après/avant ?

Publié le 13 Septembre 2012

Non, je ne suis pas tombée dans une faille du continuum spatio-temporel... j'ai juste feuilleté un numéro de 100 idées.

Pour mettre en forme cet article, clic, j'ai sorti le numéro 57 de mon magazine préféré, scanné les pages nécessaires, mais je n'ai pas pu m'empêcher (et pourquoi l'aurais-je fait ? qui peut bien m'interdire de feuilleter UN seul numéro de 100 idées, ce n'est pas comme si je m'étais vautrée dans la contemplation de jacquards, abîmée dans l'admiration de patrons de vêtements drôles, inventifs mais portables, exercice que je réserve plutôt aux longues après-midi d'hiver...) de lire jusqu'à l'ours et au courrier des lecteurs (je finirai bien par retrouver MA lettre) le magazine, plongeant dans la délectation et le souvenir quand.... je sursautai violemment !

 

100id57avantapres.jpg

 

La mode est sans doute un éternel recommencement, enfin, c'est ce que prétendent journalistes en mal de copie et modélistes sans imagination.

Ici, point de recommencement, bien au contraire, je suis certaine qu'aujourd'hui Henkel France (si la marque existe toujours ?) ferait plus de bénéfices en commercialisant un produit qui rendrait à cette salle de bains sa blancheur originelle. Il suffit d'une soirée de vautrage télé devant maison à vendre pour en être convaincu !

Comme je ne suis pas une entreprise à but lucratif, vos commentaires suffisent à ma satisfaction et les photos de vos réalisations d'après mes idées me comblent, je vous rappelle ma solution économique et simplissime à ce problème de carreaux décorés (!!!!!!!!!!! vraiment, décorés ?) dans une salle de bains, clic.

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Décoration (sans Valérie Damidot)

Commenter cet article

Sylvie BG 30/09/2012 14:17

Pourtant, ils disaient :"somptueuses décorations"...
Tu n'es pas sensible à ce charme, on dirait, Françoise. Après tout, les goûts et les couleurs... ;-)