J'ai rien à me mettre !!!!!!!!!!!

Publié le 22 Mai 2010

Que celle qui n'a jamais soupiré ou hurlé cette formule fatidique un matin devant son armoire me jette la première pelote !

Pour moi, c'est chaque jour....

Alors, pour que Maguy, Vanille et Marjorie ne connaissent pas ces affres vestimentaires, j'agite mes aiguilles, à coudre ou à tricoter.

 

Voici un petit aperçu de leur garde-robe, petit aperçu seulement car Lison a également des vêtements de poupée chez elle, bien sur.

 

Sur le portant de gauche, des vêtements chinés au hasard des vide-greniers, sur des cintres du commerce.

Sur les deux autres portants, quelques unes de mes oeuvres, sur des cintres home made, j'espère que la cohérence de la chose ne vous échappe pas !

 

portants.JPG

 

Un de ces portants vient des puces de Saint-Christol lez Alès, un de la braderie de Houilles, le troisième, je ne sais plus.

J'espère en trouver bientôt de nouveaux car il y a encore un énorme sac de vêtements qui attendent dans l'armoire....

Commenter cet article

POEM 26/05/2010 11:39


C'est bientôt une pièce entière qu'il faudra consacrer à ces demoiselles : les vêtements, les jeux et accessoires.....


Mylène 26/05/2010 09:06


Mieux que moi qui ai tout mis dans une valise !!!!


Sylvie BG 24/05/2010 09:22


Mon rêve de petite fille, tous ces vêtements de poupée ! J'avais pour ma Jolie Brunette, quelques vêtements confectionnés par ma mère. Je me souviens d'une robe d'été jaune paille, d'un manteau en
lainage et velours bleu, d'un kilt écossais... Mais mes autres poupées manquaient de tout !
Lison a bien de la chance, elle a la meilleure des grand-mères, qui pense à ses poupées !
Ah, j'ai failli oublié : non, je ne te jette pas la première pelote car moi non plus je n'ai rien à me mettre, bien sûr !


Freg 23/05/2010 15:49


Je crois que tu n'y couperas pas : le dressing devient nécessaire, indispensable, primordial.
J'en ai un exemplaire ici : je partage mon armoire avec Mademoiselle ma fille tandis que tout un tiroir de sa commode est rempli de robes soigneusement pliées pour les poupons.