Kézaco, la solution

Publié le 1 Septembre 2011

Comme d'habitude, vous avez trouvé !

J'avais pourtant préparé d'autres photos censées vous aider, mais vous n'en avez pas eu besoin.

Il s'agissait bien d'une tranche de betterave, de la variété chioggia pour être précise.

Je l'ai servie en carpaccio, accompagnée de betterave jaune et de betterave rouge, celle que l'on connaît cuite, mais servie ici crue.

 

photos12-0771.JPG

 

Assaisonnée d'une vinaigrette à l'huile de noix et au vinaigre balsamique, parsemée de ciboulette.

J'ai taillée les tranches à l'économe, mais la prochaine fois j'oserai essayer la mandoline.

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Kézaco

Commenter cet article

POEM 01/09/2011 13:28


Je ne savais pas qu'il en existait une variété couleur jaune.
Par contre avez-vous testé les betteraves crues rapées tout comme les carottes, c'est plus facile et moins risqué que la mandoline.


Gradiva 01/09/2011 13:07


Attention aux doigts avec la mandoline, j'en ai un souvenir... coupant !


Sylvie BG 01/09/2011 12:45


Bravo ! Tu vois, Françoise, je connais cette variété de betterave et pourtant... je n'aurais jamais trouvé ce Kezaco. D'ailleurs, je n'ai pas trouvé ! ;-)))
Je te l'ai dit : je suis nullasse à ce jeu !
Bien appétissant, en tout cas !