Petite robe noire pour l'hiver prochain

Publié le 23 Avril 2014

où il apparaît que je peux être sévère, mais juste....

 

J'ai pas mal râlé à propos d'un patron Modes & Travaux aux explications mal fichues, clic.

Et encore clic.

 

J'apréhendais donc l'utilisation d'un nouveau patron Modes & Travaux.

Et bien j'avais tort.

 

Après avoir réussi cette robe qui briiiiiiiiiiiiiiiiille, clic, j'ai taillé une petite robe noire pour Lison toujours avec le même patron, et encore deux autres depuis que je vous dévoilerai bientôt.

Quand un patron fonctionne, on l'épuise !

 

photos19-0184.JPG

 

S'il te plait, Lison, tu te retournes ?

 

photos19-0186.JPG

 

Les bottes d'équitation sont une idée de Lison, cette robe sera aussi très élégante avec des babies.

Je l'ai taillée dans une jupe de femme Promod, chinée 50 centimes à la braderie de Houilles, pour le tombé impeccable de son lainage et la fantaisie de ses broderies.

 

photos19-0087.JPG

 

Oh le chic de son petit fil brillant (deux clics sur la photo..) !

 

Puisque mon top modèle favori se prète de bonne grace au défilé, abusons des photos...

 

photos19-0187.JPG

 

photos19-0188.JPG

 

photos19-0190.JPG

 

photos19-0191.JPG

 

photos19-0196.JPG

 

Pourquoi j'aime ce patron ?

Il faudrait vraiment que je vous retrouve ses références, mais je ne l'ai pas emmené en vacances avec moi...

J'ai retrouvé la trace de ce patron : clic.

C'est le patron de mai 2013.

En fait, je l'ai un peu transformé, vous verrez bientôt une autre robe plus proche de la version originale.

Ce qui est agréable avec ce patron c'est que les explications offrent deux niveaux de finitions, donc de difficulté, pour l'encolure et les emmanchures, une version classique avec parementures, et une version simplifiée avec du biais.

J'ai opté pour la version simplifiée car je n'avais pas assez de tissu pour couper des parementures.

Vous verrez bientôt que l'utilisation de biais permet aussi d'apporter une fantaisie supplémentaire.

Il y a aussi deux façons de fixer la fermeture à glissière du milieu dos.

D'abord avec une fermeture invisible, et j'étais prète à faire l'acquisition d'un pied de biche spécial pour cette fermeture, puis j'ai lu les explications et, quand j'ai vu qu'il fallait commencer par détendre au fer à repasser la fermeture... j'ai refusé l'obstacle et je m'en suis tenue à la fermeture classique, dont le montage est expliqué également.

Et que j'ai monté avec ma technique perso...

A bientôt pour une nouvelle version de cette robe... en attendant et pour rappel, une robe noire brodée réalisée dans une jupe de femme il y a deux ans, avec un patron japonais cette fois et des smocks, clic.

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Commenter cet article

dominique 23/04/2016 16:26

J aime beaucoup et en plus portée par un joli mannequin

tricofrançoise86210 24/04/2014 17:58

Cette robe est magnifique !!! Lison la porte très bien !!!
Bravo pour ce beau travail !!!
Bises