Poupées Sasha, le feuilleton, les petits mouchoirs du 21 décembre

Publié le 30 Janvier 2011

Les petits mouchoirs ?

Certains en font un film à succès.

 

208_153829.jpg

 

D'autres un roman, à succès lui aussi.

 

mouchoirs-rouges.jpg

 

Quant à moi, j'en avais fait une chemise de nuit

 

photos-10-0279.JPG

 

et le déshabillé assorti

 

photos-10-0280.JPG

 

pour Sasha.

Les mouchoirs avaient été achetés aux puces de Montreuil, le patron venait de Mon ouvrage, ma maison, je l'ai encore, le voici :

 

46A081AB-F48E-4328-B73A-B4A72241764C.image.jpg

 

 

215790B3-61FE-46E1-8256-816749473424.image.jpg

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Poupées Sasha

Commenter cet article

Françoise 01/02/2011 11:34


Je ne peux pas te répondre, je n'ai pas le magazine entier, juste les pages concernant les poupées.


dhelene 01/02/2011 11:31


Merci!! pour ce vieux patron !!

Et puisque tu l'as :
C’était quel Nº de Mon Ouvrage ?
Amicalement.
=delene=


tricofrançoise86210 31/01/2011 11:11


merci pour le patron mais je n'ai pas pu l'imprimer assez grand pour y voir alors est-il possible de le recevoir par mail ? merci
j'ai un stock de ces grands mouchoirs de travail , c'est leur nom ,qui était à mon grand-père , certains à l'état neuf
merci pour cette brillante idée et bravo pour cette belle réalisation !!!
bonne journée , Françoise


nicole 30/01/2011 22:23


Petits mouchoirs, petits ?? en l’occurrence, je me souviens de ceux de mon père qui étaient identiques, et de bonne taille. La preuve en est on y taille des chemises de nuit; superbe réalisation,
et merci pour les patrons; J'ai fait le boléro, mais je n'ai pas fait de photo, la poupée n'a rien d'autre à se mettre pour le moment !!!!!!!!!! çà va venir


grenier Martine 30/01/2011 21:14


Oh, cela me rappelle mon enfance, mon Papa avait des mouchoirs comme ceux-ci. Belle utilisation, merci pour le patron. Amitié Martine


tiptoptricot 30/01/2011 19:15


geniale bravo!


POEM 30/01/2011 19:14


Il faut pouvoir retrouver des mouchoirs du temps de mon grand-père qui étaient immenses (taille d'une serviette de table) et souvent à carreaux.