Publié le 29 Janvier 2020

où il apparaît une Sonia voyageuse....

Je vous avais promis, après une Sonia hivernale, une Sonia tropicale.

La voici, toute de récup'.

Sonia IV

Et devinez où j'ai trouvé ce tissu souvenir ? Eh non, pas à la Réunion, beaucoup plus prosaïquement, chez Emmaüs, à Alès, un coupon tout biscornu qui m'a coûté quelques centimes.

Plus une chute, d'où le côté biscornu, qu'un coupon, donc, ce qui m'a valu une bonne partie de Tétris pour placer toutes les pièces du patron.

Sonia IV

L'empiècement en plumetis est aussi coupé dans une chute, du top Diamond.

Grâce à ce tissu, plus besoin de GPS, aucun risque de se perdre.

Sonia IV
Sonia IV
Sonia IV

Je n'ai pas réussi à utiliser cette jolie bordure, ni cette superbe tortue, je ne désespère pas de trouver une idée. Les chutes de chutes ne seront pas perdues !

Sonia IV
Sonia IV

Encore des fleurs, des oiseaux...

Sonia IV
Sonia IV

Et même une planche à voile !

Sonia IV

Un dernier regard sur Sonia IV, avant une prochaine version entièrement en récup'.

Sonia IV

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 28 Janvier 2020

où il apparaît que 2020 sera pour moi l'année du velours...

Pour être honnête, 2019 avait déjà été l'année du velours, avec rien moins que trois versions de Jessica, celle à petits cœurs, celle en camouflage, et la version "femme de lettres". Merci POEM de m'avoir soufflé l'idée.

J'avais chiné pour 2 € ces deux jolis petits coupons sur le vide-greniers de Saint Jean de Serres, séduite par leurs couleurs, leur douceur et leurs motifs, mais ils étaient trop petits pour un chemisier, utilisés seuls.

Sonia m'est venue en aide, en assemblant les deux coupons.

Sonia III

Voici donc une version hivernale de Sonia.

Sonia III

Comme pour les versions précédentes, j'ai coupé les empiècements et les manches dans le même tissu, et supprimé l'élastique du bas des manches.

Sonia III

Et raccourci les dos et devant.

Sonia III

J'ai en projet une autre version hivernale de Sonia, version sweat pour changer, mais j'ai beau fouiller dans mon stock, je n'ai pas ce qu'il faut pour la réaliser. Alors en attendant, bientôt une version tropicale de Sonia, ici-même !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 21 Janvier 2020

où il apparaît que je délaisse momentanément le wax, mais sans quitter l'Afrique ....

Avec ce tissu, nous allons voyager dans l'espace, mais aussi dans le temps.

Dans l'espace, en route vers l'Afrique : pour une fois, ce ne sera pas du wax, mais un voile brodé, perlé, pailleté.

Voici quelques motifs, ceux du premier tissu, que j'ai employé pour le corps de Sonia :

 

Sonia II
Sonia II
Sonia II

Et maintenant, quelques motifs du second tissu, les manches et les empiècements de Sonia II : 

Sonia II
Sonia II
Sonia II

Et voici Sonia II :

Sonia II
Sonia II

Quant au voyage dans le temps annoncé, il nous fera remonter une vingtaine d'années en arrière, vers le grand magasin Toto tissus du boulevard Barbès, et surtout vers son quatrième étage entièrement dédié aux tissus africains.

C'était mon magasin de tissus favori quand j'habitais en région parisienne. 

Je n'ai pas su résister à ces deux tissus, vendus au pagne. Je me souviens avoir interrogé le vendeur quant à leur origine, tout ce que j'ai pu savoir c'est que "c'est pour les robes de chef".

Ce magasin est maintenant remplacé par un centre ophtalmo-dentaire, nettement moins affriolant que Toto tissus, les pagnes sont devenus des rideaux de dressing dans une chambre art déco.

Mais il me restait des chutes, voici l'histoire de Sonia II.

Pour les nostalgiques du magasin Toto :

 

 

 

Sonia II

A très bientôt pour Sonia III ...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #couture, #la Maison Victor, #Wax et boubou

Repost0

Publié le 18 Janvier 2020

où il apparaît une nouvelle dynastie....

A nouvelle année, nouvelle dynastie.

Voici la première version de Sonia.

 

 

Sonia, la première

Le patron est bien sur un patron La Maison Victor, numéro de novembre/décembre 2019.

Sonia, la première

Peu de modifications par rapport au modèle d'origine : j'ai supprimé l'élastique du bas des manches, monté différemment le biais d'encolure et raccourci le corps de la blouse.

La différence entre le modèle et "ma" Sonia tient surtout au choix des tissus : du wax pour le corps, de la broderie anglaise pour les empiècements et les manches, ce qui en fait une blouse idéale pour l'été.

Le wax est le même que celui de mon Metta, un superbe wax chinois, merci Marguerite.

La broderie anglaise dormait dans mon stock, depuis longtemps sans doute, c'est un tissu de réemploi, mais je ne sais plus ni où je l'ai chiné ni sous quelle forme il se présentait.

Sonia, la première

Ce modèle est facile et rapide à réaliser, confortable à porter, un grand plaisir sur toute la ligne...

Sonia, la première

L'été malheureusement est encore loin, je vais donc ranger provisoirement Sonia la première et réfléchir à une version hivernale. A bientôt donc...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor, #wax et boubou

Repost0

Publié le 30 Décembre 2019

où il apparaît la dernière Jessica pour 2019...

Rassurez-vous, j'ai des idées pour 2020 !

Voici donc la fin de la trilogie de mes Jessica en velours milleraies, voici Jessi Calligraphie.

Jessica d'hiver, saison 2 épisode 3

Encore un superbe velours tout fin tout doux des Tissus Bastide. Son prix lui aussi était tout doux, alors, pourquoi m'en priver?

Jessica d'hiver, saison 2 épisode 3

Les boutons viennent de chez Action, le ruban pour les brides a été chiné il y a belle lurette (je travaillais encore !) aux puces de Saint-Christol lez Alès.

Jessica d'hiver, saison 2 épisode 3

A l'année prochaine pour de nouvelles photos, de nouvelles idées, de nouvelles usines à gaz, de nouvelles réalisations, de nouvelles trouvailles aux puces ou sur les vide-greniers ...

D'ici là, bonnes fêtes à tous !

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 29 Décembre 2019

où il apparaît un camouflage qui ne cherche qu'à se faire remarquer...

Je continue donc ma revue des Jessica d'hiver, version velours milleraies.

J'ai profité d'une promotion aux tissus Bastide pour m'offrir un tissu de créateur.

Jessica d'hiver, saison 2, épisode 2

Je sais, il existe déjà une Jessi Camouflage, mais d'abord elle est en voile de coton, donc peu hivernale, et ensuite, comment aurais-je pu résister à ce tissu, franchement ?

 

Jessica d'hiver, saison 2, épisode 2
Jessica d'hiver, saison 2, épisode 2
Jessica d'hiver, saison 2, épisode 2
Jessica d'hiver, saison 2, épisode 2

Pour faire durer le plaisir de la réalisation de cette Jessica, et pour exploiter un peu plus les nombreuses fonctions que m'offre mon element by Pfaff 1080S, j'ai décidé de broder des surpiqûres fantaisie avec ce point qui me rappelle les motifs du camouflage.

Jessica d'hiver, saison 2, épisode 2

Un camouflage souligné, donc, pour ne pas dire un camouflage qui se la joue....

Jessica d'hiver, saison 2, épisode 2

Les boutons, de mémoire, proviennent de la même bourse en organza que ceux de ma Jessica à pois.

Les rubans des brides sont en fait un lacet de chaussure acheté chez Action.

Et entre nous, il n'y a pas que le camouflage qui se la joue...

A très bientôt pour une nouvelle Jessica toujours en velours milleraies.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 28 Décembre 2019

où il apparaît que décidément, winter is coming....

Je vous avais promis un nouveau remède à l'hiver, le voici, le velours côtelé. Le milleraies pour être plus précise.

Pour le patron, point n'est besoin de longs discours, vous reconnaissez Jessica, du numéro de novembre/décembre 2018 de la Maison Victor.

J'avais chiné aux puces d'Alès un grand coupon de velours, dans lequel j'ai coupé une robe pour Lison, la robe cœurs et papillons.

Il me restait une grande chute, parfaite pour un Jessica d'hiver.

Jessica d'hiver, saison 2 épisode 1
Jessica d'hiver, saison 2 épisode 1

Les boutons en forme de cœur viennent du vide-greniers de Rousson.

Les rubans pour les brides sont de la récup', bien sur.

Encore un chemisier qui ne m'aura quasiment rien coûté mais que j'aurais eu un grand plaisir à réaliser, le velours côtelé est vraiment facile à coudre.

Jessica d'hiver, saison 2 épisode 1

Les yeux les plus pointus auront remarqué que l'empiècement est doublé en ... doublure.

Je n'avais plus assez de velours, mais j'avais un petit morceau de doublure récupéré je ne sais plus où.

Les plus fidèles d'entre vous (j'ai des noms !) auront également remarqué ce retour aux sources du noir et blanc, j'aime toujours autant mais cette dilection n'est plus aussi exclusive qu'à mes débuts sur ce blog. Explications ici pour les nouvelles abonnées.

A très bientôt avec une nouvelle Jessica d'hiver....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 27 Décembre 2019

où il apparaît ce que je ne souhaiterais jamais rencontrer, l'hiver...

Depuis mon retour de la Réunion, il a bien fallu que je me fasse une raison, que je remise mes robes d'été et que je me confectionne une garde-robe adaptée à la saison froide.

Pour le printemps tardif ou l'automne précoce, Jessica est juste parfaite, en voile, en wax, en sari, en microfibre ou en fine toile de coton. Mais pour l'hiver.... 

J'ai trouvé deux remèdes aux basses températures, voici le premier, un jersey à pois, acheté au poids, chez Bastide bien sur !

Jessica d'hiver, épisode 1

L'autre côté de ce jersey à poids est duveteux comme un tissu à sweat shirt. Ce qui donne une Jessica douce et chaude, douillette, un vrai doudou !

Le coupon était extrêmement léger, il ne m'a coûté que quelques centimes.

J'ai chiné les jolis boutons qui lui apportent un peu de raffinement, dans une jolie bourse en organza, au milieu de dizaines d'autres boutons tout aussi beaux, pour 20 centimes aux puces d'Alès.

Vous ne manquerez pas d'admirer ici bientôt quelques uns de ces fameux boutons.

Le ruban des brides est de récup', bien sur, trouvé il y a longtemps, (du temps où j'achetais des vêtements en magasin....) sur un pull ou un t-shirt, le fameux ruban qui empêche le pull de tomber du cintre.

Je crois qu'avec cette version de Jessica j'ai crevé le plancher du prix de revient d'un chemisier.

D'autant que je ne compte même plus l'amortissement du prix du patron puisque je dois ici en être à la neuvième (ou dixième ?) utilisation.

Jessica d'hiver, épisode 1

Très réussi également de dos.

Jessica d'hiver, épisode 1

On voit bien que je ne triche plus en ménageant une fente dans le bas de la couture de dessous de bras, je réalise maintenant toujours les fentes de poignet dites indéchirables. Ici encore, le petit morceau de biais que j'ai utilisé est de récup', j'ai chiné un jour un seau entier de biais de toutes couleurs et de toutes matières.

Jessica d'hiver, épisode 1

Voici pour le premier remède au froid, le jersey duveteux (si quelqu'un connait le nom de ce matériau, merci de me le signaler), bientôt le deuxième, qui se déclinera en rien moins qu'une trilogie... Il faut ce qu'il faut contre le froid...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 26 Décembre 2019

où il n'apparaît pas tout ce qui était prévu...

Pour terminer notre voyage en beauté, un survol de l'île en hélicoptère était prévu.

Hélas, les conditions météorologiques ne nous ont permis qu'un survol partiel, il a fallu renoncer au Piton de la Fournaise et à tout le sud de l'île.

Au-dessus de la Réunion

Petit breefing avant le décollage.

Au-dessus de la Réunion

Nous volerons chacun dans notre hélico, cette séparation momentanée nous a permis d'avoir chacun une place à l'avant, à côté du pilote, celle d'où l'on voit le mieux...

Au-dessus de la Réunion

Nous décollons des Hauts de Saint-Gilles, cap sur le cirque de Mafate et le piton des Neiges.

Au-dessus de la Réunion

Nous ne verrons pas les 3070 mètres du piton des Neiges, le sommet est dans les nuages.

 

Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion

Les trois Salazes.

Au-dessus de la Réunion

Aucune route ne permet d'atteindre le cirque, qui est pourtant habité : plus de 800 habitants !

Seules voies d'accès, des sentiers ou l'hélicoptère. Les enfants, ici, ne dessinent pas des voitures mais des hélicos...

Au-dessus de la Réunion

De l'autre côté du rempart, le cirque de Cilaos.

Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion

Nous quittons Cilaos pour retourner sur la côte.

Au-dessus de la Réunion

Belle vue sur le lagon.

Au-dessus de la Réunion

Je reconnais notre hôtel.

Au-dessus de la Réunion

La mer est fantastique vue d'ici.

Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion

Notre voyage se termine, dans un hôtel superbe, où nous "bullerons" trois jours, entre la terrasse, la piscine et la plage.

Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion

Une des très rares plages baignables de la Réunion s'offre à nous passée la petite porte. L'eau est claire, chaude, le sable doux, un grand souvenir.

Au-dessus de la Réunion
Au-dessus de la Réunion

La terrasse privée de notre chambre, no comment....

Au-dessus de la Réunion

Merci de nous avoir suivis tout au long de ce voyage, je ne manquerai pas de vous inviter pour le prochain.

On the road again....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Repost0

Publié le 21 Décembre 2019

Où il apparaît un joyeux mélange...

Nous avons rencontré beaucoup de très belles plages, tout au long de notre voyage, mais elles sont malheureusement interdites à la baignade, et pour une bonne raison :

Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....

Des arbres spectaculaires bordent ces plages.

Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....

On marche littéralement sur les fleurs.

Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....

Alex a bien de la chance !

Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....

Après toutes ces plages, nous visitons un village d'artisans, installé dans une ancienne usine.

Fleurs, plages, marchés....

Je crois me retrouver  Rue de la sardine....

Fleurs, plages, marchés....

Pour finir, un petit tour au marché de Saint Paul, le plus renommé de l'île, à la recherche de feuilles de faham pour arranger du rhum.

Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....
Fleurs, plages, marchés....

Halte Dodo dans une maison "qui n'accepte pas l'échec" !

Fleurs, plages, marchés....

Et demain, pour la dernière sortie, nous prendrons de la hauteur. On the road again...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Repost0