Publié le 24 Mars 2019

où il apparaît un prochain départ...

Je continue mon petit jeu qui consiste à assortir tenues et sacs.

Ma fidèle veste Carol rouge mérite bien que je lui offre un compagnon de voyage.

J'ai justement reçu en souvenir de vacances un coupon du même tissu Alexander Henry que celui que j'ai utilisé pour la doublure et les poches. J'avais acheté ce tissu à Santa Fe, ce coupon vient de Californie, merci Marguerite !

J'ai repris le patron du sac Lucy.

Et voilà la fine équipe prête à partir.

Sac Route 66

Et l'autre côté du sac.

Sac Route 66

Pour la doublure j'ai retrouvé un tissu acheté chez Ikéa il y a.... longtemps ! Plusieurs dizaines d'années, au bas mot.

Pour l'anse, j'ai tressé trois longueurs de cordelière synthétique achetée chez Action.

Sac Route 66

Des photos de ce sac sous d'autres cieux dès que possible....

On the road again !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Voyages, #patron gratuit

Repost0

Publié le 22 Mars 2019

où il apparaît une affaire rondement menée...

Dimanche dernier, reprise d'un de mes vide-greniers préférés, celui du rugby club cévenol, sur le stade de la montée de Silhol. C'est bien la seule et unique raison qui peut me faire fréquenter un stade...

Je déniche sur un étal un grand coupon de sergé à rayures, celui des salopettes OshKosh, déjà vu ici en rouge, en version noir et blanc cette fois. 

Aucune hésitation, ce coupon est fait pour moi.

 

Lucy et Carola font les vide-greniers.

Dans le même carton, je découvre un petit coupon d'une sublime cretonne.

Lucy et Carola font les vide-greniers.

La dame qui vendait ces tissus m'offre le petit coupon "par dessus le marché". Qu'elle en soit ici à nouveau remerciée.

J'ai tout de suite su ce que deviendraient ces coupons : un sac.

J'ai justement un patron que j'aimerais tenter, le sac Lucy, un patron gratuit qui plus est, que vous pouvez trouver ici.

Voici le sac, sous toutes ses coutures.

 

Lucy et Carola font les vide-greniers.
Lucy et Carola font les vide-greniers.
Lucy et Carola font les vide-greniers.

Et le voici porté.

Lucy et Carola font les vide-greniers.

J'aime beaucoup ce sac, le patron est bien conçu, les morceaux se raccordent parfaitement, mais.................. ! 

Et voici le grand retour de Mamie Ronchon !!!!!!!!!!

Les explications qui accompagnent le patron sont une catastrophe totale.

D'abord, on se demande en quelle langue elles sont rédigées : par quatre fois on peut lire (mais ça pique les yeux) : "la sac". Peut-être par compensation, on peut lire également trois fois "un ouverture".

Je ne savais pas que j'étais en train de coudre un sac Birkin !

Outre ces fantaisies de genre, les explications sont incomplètes (comment finit-on les tunnels où coulisse la cordelière ? Mystère!), incompréhensibles (coudre les sangles ensemble : comment ? de quel côté ? dans quel sens ?). Il est quelque part fait état de repères, je les cherche toujours.

Bref, si vous vous sentez capable de réaliser un sac sans explications, ce patron est pour vous. Sinon, vous me demandez, j'assure le service après-vente.

J'ai fait part de toutes ces remarques à Makerist, j'espère recevoir une réponse. Je vous tiens au courant.

J'ai oublié de vous parler de la cordelière : une corde en synthétique chinée samedi dernier aux puces de Saint-Christol, "parfaite pour un cheval" d'après la dame qui la vendait.

Parfaite pour des sacs d'après moi qui n'ai pas de cheval.

 

L'année dernière, je m'amusais à assortir des sacs à mes tenues.

Cette fois, je fais l'inverse, je complète mon sac par une jupe.

Une Carola bien sur, puisque je l'aime tant.

Mais une Carola avec des poches arrière pour une fois. Un peu petites les poches, mais il ne me restait pas beaucoup de tissu, j'ai fait au mieux. Les poches avant ont elles aussi été taillées dans les chutes du sac.

 

Lucy et Carola font les vide-greniers.
Lucy et Carola font les vide-greniers.

La ceinture et les bordures des poches ont été coupées dans un t-shirt côtelé trop petit.

Lucy et Carola font les vide-greniers.

Lucy et Carola sont prêtes à écumer les vide-greniers du week-end, espérons qu'ils seront fructueux.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor, #patron gratuit

Repost0

Publié le 21 Mars 2019

où il apparaît une équation sans inconnues...

A l'origine, j'avais acheté ce superbe coupon de tweed, aux tissus Bastide, pour me coudre une robe Harlequin du tout premier numéro de la Maison Victor.

 

Rocha + Carola + Jessica

J'ai eu la bonne idée de commencer par coudre une toile, ce qui m'a permis de constater que cette robe n'est pas pour moi. 

Pas grave, j'ai réussi à trouver dans ce petit coupon, 1m20 seulement, de quoi m'offrir un ensemble, pour ne pas dire un tailleur.

Comme il me manquait tout de même un petit peu de tissu, j'ai eu recours au même subterfuge que pour la veste Rocha de Lison  : j'ai coupé les côtés et le col dans une peau gaufrée, chinée aux puces de Saint Christol.

Pour vous rafraîchir la mémoire, voici les deux Rocha, la mienne d'un seul tissu, et celle de Lison avec les côtés et le col en simili, plus de détails ici.

Rocha + Carola + Jessica

Et voici un aperçu de la peau gaufrée. Je ne sais pas si ce genre de peau porte un nom spécifique. 

Rocha + Carola + Jessica

Et voilà le résultat, dont j'avoue être assez fière...

Rocha + Carola + Jessica

J'aime beaucoup le zip aux mailles diamant.

Rocha + Carola + Jessica

Encore une trouvaille au puces de Saint-Christol, un gilet en maille côtelé dans lequel j'ai coupé la ceinture d'un jean pour Fantin, d'une jupe Carola pour moi, un t-shirt pour Fantin... J'ai bien sur mis de côté ce zip, qui trouve aujourd'hui son emploi. Tout ça pour 50 centimes...

Il me fallait une doublure pour la veste, je suis donc retournée aux tissus Bastide et...

Rocha + Carola + Jessica

J'ai eu la chance de trouver la fin du rouleau de Morning Glory, celui-ci.

Double chance, même, puisque "madame Bastide" m'a offert la toute fin du rouleau, j'ai pu m'offrir en prime un top vintage que vous verrez bientôt ici.

Mais revenons en à notre, enfin, mon ensemble, voyez comme il va bien avec Jessica'Mélia :

Rocha + Carola + Jessica

Le voici de dos maintenant.

Rocha + Carola + Jessica

Et le voici surtout remisé jusqu'à l'hiver prochain, parce qu'ici c'est bientôt l'été, la prochaine collection est sous le pied de biche, dès que possible sur cet écran.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 23 Février 2019

où il apparaît ma robe de l'été 2019...

Robe de l'été ? Vraiment, en février ?

Oui, c'est tôt, très tôt dans l'année pour déjà parler de l'été, mais quand vous aurez visité ce superbe tissu, vous comprendrez.

Aux tissus Bastide, le même jour que le superbe Morning glory de Jessy'Camélia, j'ai acheté trois panneaux de ce superbe tissu de Michael Miller.

Goa la Japonaise
Goa la Japonaise

J'ai bien sur tout de suite cherché ce qu'était un "miyamairi" : c'est la version japonaise du baptême, ce qui explique la position centrale du bébé et de ses parents.

Goa la Japonaise

Les frères et sœurs ne sont pas loin, dans leurs superbes kimonos de fête. 

Goa la Japonaise

Le mont Fuji domine la scène.

Goa la Japonaise

Avec un aussi beau tissu, une forme simplissime s'impose pour la robe, pas de ceinture qui couperait le motif, pas de découpes, de chichis ou de volants qui surchargeraient. Goa s'imposait.

Goa la Japonaise
Goa la Japonaise
Goa la Japonaise
Goa la Japonaise

J'ai trouvé dans mon stock un gros bouton ancien, rouge et doré, qui me parait tout à fait assorti à cette robe.

Goa la Japonaise

Voici donc ma robe de l'été 2019, annonciatrice du printemps : les cerisiers en fleurs qui l'ornent

Goa la Japonaise

font écho au cerisier en fleurs que j'admire par ma fenêtre !

Goa la Japonaise

Il me reste un panneau, je pense pouvoir le transformer en sac, dès que possible sur cet écran...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 10 Février 2019

où il apparaît une nouvelle Jessica...

Commençons par une petite revue des troupes : il y a d'abord eu une version traditionnelle, Jessi' Camargue

Jessica la délicate

Puis une version colorée, Jessicaaaaaaaaaaaaah

Jessica la délicate

Ensuite la version flamboyante, Jessi' Camélia

Jessica la délicate

Suivie de la version plus sage, Jessi' quatre

Jessica la délicate

Puis d'une version modeuse, Jessi'camouflage

Jessica la délicate

Et enfin d'une version ethnique, Jessica'Frica

Jessica la délicate

Enfin ? Presque... Ne surtout pas comprendre "pour finir" !

Quoi qu'il en soit, voici aujourd'hui Jessi' Cate, Cate, pour délicate.

Jessica la délicate

Je vous faisais par dernièrement d'une envie de broderie anglaise.

J'ai donc effectué une plongée dans mon stock, d'où j'ai rapporté le coupon de broderie anglaise recherché. Oui, mais non : trop banal, Jessica mérite mieux.

Nouvelle plongée. Et là, la pépite !

Un coupon de voile de coton rebrodé, acheté il y a quelques années au grand magasin Toto du boulevard Barbès, qui a malheureusement fermé depuis. Celles qui se souviennent du rayon tissus africains du quatrième étage partageront mes regrets.

 

Jessica la délicate

Petit émoi avant la coupe : ce voile de coton est affreusement transparent...

Alors comme à mon habitude, j'échafaude une usine à gaz pour pallier cette transparence : couper et coudre en même temps deux épaisseurs de tissu, le fameux voile et une percale blanche; réaliser une doublure; trouver un débardeur assorti.

J'ai fini par réaliser Jessica sans modification en me disant "on verra bien !".

Et vous pouvez voir qu'on ne voit rien... Justement !

Jessica la délicate

Ce chemisier délicat est parfaitement pudique, sans artifice.

Comme je n'avais pas de queue de rat blanche dans mes tiroirs et que je ne pouvais pas aller en acheter pour cause de rocade bloquée, j'ai récupéré du cordon très fin sur un morceau de ruflette d'origine inconnue.

A l’œil, ça convient, mais franchement, ce fut une galère à coudre, c'est beaucoup trop fin, ce n'est pas forcément piqué par l'aiguille malgré les allers-retours et surpiqûres multiples.

Les boutons viennent de chez Action, vous les avez déjà vus.

Jessica la délicate

 A bientôt pour de nouveaux ouvrages, pour changer (vraiment ?) j'ai coupé une Carola et une Rocha, j'ai une idée pour une autre Jessica....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 3 Février 2019

où il apparaît un petit voyage à travers Jessica...

Maintenant que vous avez réussi les brides de Jessica, il vous reste à border l'encolure dos, et c'est en fait très simple à réaliser. Beaucoup plus simple à réaliser qu'à expliquer en tous cas...

Voici où nous en sommes, les devants sont cousus au dos entre les deux empiècements. L'encolure devant est bordée par les parementures rapportées. L'encolure dos n'est pas bordée, elle déborde l'encolure devant d'une largeur de couture.

Pour réussir l'encolure de Jessica

Il faut passer la main entre les deux empiècements, en passant par l'emmanchure et en sortant par l'encolure.

Pour réussir l'encolure de Jessica

Pincer les bords de l'encolure dos entre les doigts et ressortir la main entre les empiècements, sans lâcher le tissu.

Pour réussir l'encolure de Jessica
Pour réussir l'encolure de Jessica

Épingler endroit sur endroit les bords de l'encolure, en commençant près de la couture d'épaule. Épingler  le plus loin possible vers le milieu dos. Il est impossible d'épingler cette couture en une seule fois, ce n'est pas grave, on le fera en deux fois.

Pour réussir l'encolure de Jessica
Pour réussir l'encolure de Jessica

Piquer.

Pour réussir l'encolure de Jessica

Retourner sur l'endroit. Ça commence à prendre tournure.

Pour réussir l'encolure de Jessica

Et maintenant on recommence les mêmes opérations de l'autre côté : on passe la main entre les deux empiècements, de l'emmanchure vers l'encolure.

Pour réussir l'encolure de Jessica

On pince le tissu, on ressort la main sans lâcher le tissu.

Pour réussir l'encolure de Jessica

On épingle en commençant près de la couture d'épaule et cette fois on va jusqu'à l'extrémité de la couture qu'on vient de piquer.

Pour réussir l'encolure de Jessica

On pique, en superposant quelques points à la jonction des deux coutures.

On retourne, c'est fini et c'est impeccable.

Comme j'avais surpiqué les parementures du devant, j'ai surpiqué aussi l'encolure dos et les coutures d'épaule. Mais encore une fois, ce n'est pas prévu par le modèle, c'est juste parce que j'aime les surpiqûres. 

Si vous voulez surpiquer aussi, on commence au bord de la couture d'épaule, côté emmanchure, sur l'empiècement, à quelques millimètres du bord, on longe la couture d'épaule, on tourne autour de l'encolure dos et on tourne pour surpiquer l'autre couture d'épaule.

Bonne couture !

Maintenant que ma Jessica en boubou est terminée, j'ai envie d'une Jessica en broderie anglaise, c'est grave Docteur ?

Pour réussir l'encolure de Jessica

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor, #wax et boubou

Repost0

Publié le 1 Février 2019

où il apparaît une version africaine de Jessica...

J'ai longtemps hésité pour le nom de cette nouvelle Jessica.

J'ai acheté il y a quelques années déjà un grand coupon de boubou bleu sur le vide-greniers de Saint-Agnan, Yonne.

Avec ce coupon, j'ai réalisé ma robe de l'été 2014, et dans les chutes, avec de la récup' d'autres boubous, une robe aux quatre boubous pour Lison.

La lisière du coupon ne portait aucune indication de provenance, j'ai donc pensé successivement à Jessi' Cameroun, Jessi' Casamance, Jessi' Kayes, mais j'ai peur de me tromper d'origine, alors j'ai bravement opté pour Jessica' Frica, pour ne froisser personne. Parce qu'un boubou froissé, n'est-ce pas...

Bref, la voici, de face, de dos, et même à travers les épaisseurs.

Jessica' Frica
Jessica' Frica

J'ai lu ici et là que certaines d'entre vous éprouvaient quelques difficultés à fixer les brides et à réaliser l'encolure de Jessica.

Je crois maîtriser assez bien le sujet, alors je me permets quelques conseils.

Tout d'abord pour réaliser les brides, je me suis inspirée de la méthode détaillée sur La Maison Victor, mais je crois l'avoir simplifiée.

Voici le matériel nécessaire : 10 morceaux de queue de rat de 6 cm, un rouleau de scotch et une feuille de papier quadrillé 5X5.

La queue de rat vient des tissus Bastide, c'est tout ce que j'ai acheté pour cet ouvrage, les boutons, Action, viennent de mon stock.

Jessica' Frica

J'ai calculé qu'en fonction de la longueur de mes devants, ici c'est une taille 38, les brides devaient être espacées de 3,5 cm. J'ai donc placé des repères sur ma feuille tous les 7 carreaux. Pour une plus grande taille il faudra peut-être les espacer davantage.

Je scotche les deux extrémités du premier morceau de queue de rat de part et d'autre du premier repère.

Jessica' Frica

Je répète l'opération avec les autres morceaux.

Jessica' Frica

J'éloigne mes ciseaux à couper le tissu et uniquement le tissu, je prends mes ciseaux à papier et je sépare la bande de papier qui supporte les brides du reste de la feuille quadrillée : je coupe  une bande de 3 carreaux de large en faisant attention bien sur à ne pas couper les brides, voici ce que j'obtiens :

Jessica' Frica
Jessica' Frica

J'épingle cette bande le long du devant droit, sur l'endroit, le bord avec les extrémités des brides aligné sur le bord du tissu.

Jessica' Frica
Jessica' Frica

J'épingle par-dessus, endroit contre endroit, la parementure correspondant.

Jessica' Frica

Je pique à un centimètre du bord à travers toutes les épaisseurs.

 J'effectue deux points en marche arrière au passage des brides; je ne suis pas certaine que cela soit nécessaire mais ça me semble plus sûr.

Je retourne sur l'endroit et je déchire le papier (ça se fait tout seul, le papier est pré déchiré par les points de couture) et je retire le scotch restant, sur l'endroit bien sûr mais aussi entre les épaisseurs de tissu.

 

Jessica' Frica
Jessica' Frica

Maintenant je surpique à quelques millimètres du bord. Ce n'est pas prévu par le modèle mais j'aime bien les surpiqûres. 

Voilà ce que cela donne, une fois le chemisier terminé, les boutons cousus.

 

Jessica' Frica

Je m'aperçois que cet article est bien long, je remets donc à demain la suite, la technique pour border joliment l'encolure, à demain donc...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor, #wax et boubou

Repost0

Publié le 25 Janvier 2019

où il apparaît discrètement du léopard et du tartan...

Une nouvelle version de Jessica, 100 % récup' cette fois.

Récup' au sens où toutes les fournitures proviennent de mon stock, je n'ai fait aucun achat pour la réaliser.

 

Jessi'camouflage

Le tissu est en fait la chute d'un coupon que j'avais acheté chez Tissus Choc pour réaliser la robe Caroline de la République du chiffon.

J'adore de mélange de tartan Burberry et d'imprimé léopard en mode camouflage.

Comme pour Caroline, j'ai réveillé un peu tout ce gris avec des boutons (Action) et des surpiqûres rouges.

Jessi'camouflage

Les brides sont noires parce que j'avais un lacet noir dans un tiroir (où je n'ai pas vu de tamanoir...) et qu'il faut consommer le rouge avec modération.

 

Jessi'camouflage

Bientôt sur cet écran une nouvelle Jessica, je viens de m'apercevoir avec effroi que je n'en ai pas encore coupé une version en boubou !

Mais en attendant, d'autres ouvrages, London, Goa, Léo, Magnus, Sara, Arianne... des pochettes, et même du bricolage.

A bientôt donc.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 24 Janvier 2019

où il apparaît un nouvel avatar de Jessica...

Après Jessi'Camargue, il y eut Jessi'Colibri, puis Jessi'Camélia.

Comme je les porte souvent, je me suis permis de les renommer, même s'ils n'ont pas de ceinture dorée.

Logiquement, voici Jessi'quatre.

Jessi'quatre...

Coupé dans une très jolie toile de coton des Tissus Bastide. Coupon acheté un samedi matin, chemisier porté dès le mardi suivant, un grand plaisir.

Jessi'quatre...

Boutons en forme de fleurs trouvés chez Action. Lacet blanc de mon stock.

Jessi'quatre...

Et bientôt sur cet écran une nouvelle version de Jessica....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 1 Janvier 2019

où il apparaît le premier ouvrage de l'année...

L'année nouvelle commence là même où l'année ancienne se terminait : avec Jessica.

J'ai trouvé aux tissus Bastide un superbe tissu de designer.

D'accord, j'aurais dû photographier la lisière avant de couper mon chemisier, ça vous aurait éviter ce puzzle à trois pièces, un lendemain de réveillon ça peut être douloureux.

Jessica Morning glory

Petit résumé de ce qu'il fallait lire : Madrona road by Violet craft for Michael Miller fabrics LLC. Tout au bout de la ligne, Morning Glory : je croyais avoir affaire à des coquelicots mais ce sont des ipomées.

Et voici la troisième version du chemisier Jessica de la Maison Victor, numéro de novembre-décembre 2018.

 

Jessica Morning glory

Version très différente des deux premières mais qui me plait tout autant, vivement la fin de l'hiver que je puisse la porter.

Jessica Morning glory

Les boutons en forme de fleurs viennent de chez Action, la queue de rat noire qui forme les brides vient de mon stock, récupérée quelque part...

Jessica Morning glory

Jessica est belle de dos également.

Jessica Morning glory

J'espère pouvoir enfin trouver demain le nouveau numéro de la Maison Victor, de nouveaux ouvrages bientôt sur cet écran !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #la Maison Victor

Repost0