Publié le 26 Décembre 2018

où il apparaît la belle après la revanche...

Après l'épisode hautement oubliable du chemisier calamiteux, j'avais pris ma revanche avec la version brouillon du chemisier Jessica.

Voici enfin Jessica dans son superbe imprimé colibris.

Jessicaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

Le patron est toujours issu du numéro de novembre décembre 2018 de la Maison Victor. Je n'ai apporté aucune modification, à part les manches raccourcies pour être à ma taille, et un truc pour coudre plus facilement les brides, en les laissant sur le papier qui se déchire ensuite tout seul.

Le tissu est une microfibre fluide, douce et légère mais avec un tombant de tissu lourd, "peach pearl by Penelope Europe" achetée aux tissus Bastide.

 

Jessicaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

Pour les brides, j'ai utilisé de la queue de rat orange, toujours des tissus Bastide. Les boutons en forme d'étoile viennent d'Action.

Jessicaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

J'aime trop ce chemisier, encore une petite photo !

Jessicaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

De dos maintenant :

Jessicaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

J'aime trop ce chemisier, encore une nouvelle version ! Bientôt sur cet écran, à bientôt donc en Jessica....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 17 Décembre 2018

où il apparaît, après le chemisier calamiteux, le chemisier Victorieux...

J'espère que comme moi vous avez oublié l'épisode du chemisier calamiteux.

Heureusement pour moi, peu après ce ratage, Victor est arrivé !

Dans son numéro de novembre/décembre 2018, la Maison Victor propose le patron du chemisier Jessica. 

Chat échaudé craignant l'eau froide, j'ai commencé par réaliser un brouillon, dans une fine toile de coton à imprimé cravate, ou à motif camarguais.

Et c'est une réussite !

Me voici réconciliée avec les chemisiers.

Chemisier Jessica

Comme d'habitude avec Victor tout est parfaitement expliqué, la largeur des marges de couture par exemple, les finitions sont prévues, la coupe est impeccable, le résultat parfait. Ce brouillon a gagné ses galons, il ne restera pas sur l'étagère des vêtements à dépiécer pour récup', il m'accompagne déjà partout.

Chemisier Jessica

J'étais si contente de réussir ce chemisier que pour une fois j'ai réalisé une fente pour le poignet. Il la vaut bien !

J'ai simplifié en la bordant d'un biais, c'est la seule modification que j'ai apportée au modèle.

Chemisier Jessica

Les boutons sont parfaitement à leur place, inutile de remonter le décolleté, pas de risque d'atteinte à la décence.

Boutons de nacre en forme de fleurs trouvés dans mon stock, brides réalisées avec un lacet de récup'.

J'ai acheté le tissu à ma voisine, merci Isabelle !

Chemisier Jessica

Grâce à la réussite de ce Jessica la Camarguaise j'ai osé couper mon joli coupon, bientôt sur cet écran, Jessica-Pénélope, à bientôt donc.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 16 Décembre 2018

où il apparaît la chronique d'un désastre annoncé...

J'ai été infidèle à Victor et je n'ai eu que ce que je méritais !

Prenons les choses par ordre chronologique :

Je ne porte quasiment jamais de chemise ou de chemisier. Par gout, certainement. J'ai pourtant été séduite par ce joli chemisier :

Chemisier calamiteux

Ce chemisier simple et élégant figure sur ce numéro de Couture actuelle.

Chemisier calamiteux

Le trench à manches froncées me plait aussi énormément, de même que le perfecto.

Chemisier calamiteux

J'achète donc cette revue que je ne connais pas.

J'aurais mieux fait de m'abstenir...

Le choix de la taille n'était déjà pas très engageant : chez Victor, la taille 38 me convient parfaitement, ici, il me faut du 42, voire du 44. A tout le moins, c'est vexant, mais bon, allons pour un 42.

Au décalquage du patron, je commence à tiquer : les patrons ne sont tracés qu'en trois tailles (38, 42 et 46 pour celui-ci), les tailles intermédiaires sont à tracer soi-même "à égale distance de la taille inférieure et de la taille supérieure" précisent les explications. C'est bien la première fois (et je réalise des vêtements à partir de patrons depuis plus d'un demi-siècle) que je rencontre un patron dont les différentes tailles sont inscrites les unes dans les autres, tous les bords sont parallèles. En fait, cela tient plus de la publicité pour la Vache qui rit que de la gradation.

Autre alerte que j'ai négligée : le plan de coupe est faux.

Encore une bizarrerie : le patron du dos est à poser sur le pli du tissu, il n'est donc composé que d'un demi-dos, ce qui est habituel. Pourquoi le patron du devant, bien que strictement symétrique, est-il alors figuré dans sa totalité ? Un si grand morceau de papier est peu pratique à manier.

Là encore, j'aurais dû fuir...

Passons aux explications qui accompagnent le patron : je vous fais la version courte, je me suis crue revenue au "bon" vieux temps où je n'avais que les Burda à me mettre sous le pied de biche : explications lacunaires, (aucune finition n'est indiquée, pas de repères pour identifier le dos et le devant des manches), ou incompréhensibles. Quant aux marges de couture et d'ourlet, il est juste indiqué qu'il faut les ajouter. Merci Madame Couture actuelle, vous êtes bien bonne.

Mais qu'allais-je donc faire dans cette galère ????????

J'ai poursuivi, je suis bien capable de monter un chemisier sans explications, non ?

Oui, certes, mais une petite voix me fait in petto remarquer que j'ai payé pour un patron et ses explications, et que j'ai donc droit à des explications utilisables. Au diable l'avarice, je coupe mon chemisier, en remontant tout de même le bas de l'encolure de quelques centimètres, par souci de décence.

Je réalise donc ce chemisier toute seule, comme une grande, en ajoutant toutes les finitions qu'il nécessite.

Et....

Voici le désastre annoncé, un truc qui tombe mal, qui est beaucoup trop vaste, mais qui réalise cependant le prodige d'être en même temps étriqué : je suis gênée aux entournures, dès que j'esquisse un geste un peu ample, du genre lever les bras, ça tire.

Le décolleté, bien que remonté comme je l'ai déjà dit, rend le vêtement importable, j'ai donc remédié à cette atteinte à la décence en cousant de petites étoiles à travers toutes les épaisseurs. Cache-misère....

 

Chemisier calamiteux
Chemisier calamiteux
Chemisier calamiteux

Donc, un truc importable. 

Petite consolation, comme je me doutais quelque part que je me promenais au bord de la Bérézina, je n'ai pas taillé ce prétendu chemisier dans le superbe tissu que je destinais à cet usage, mais dans un coupon plus modeste. Pas de grosse perte donc, juste un petit naufrage.

Deuxième consolation, le nouveau numéro de la Maison Victor offre un superbe chemisier, bientôt sur cet écran, à bientôt donc.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost0

Publié le 1 Décembre 2018

où il apparaît peut-être le début d'une nouvelle tradition...

Il y a plusieurs années que je publie ici des petites robes de l'été.

Depuis que j'ai réalisé cette nouvelle version de Zaria, je me demande si je ne vais pas inaugurer une rubrique "petite robe de l'hiver".

La voici, coupée dans un pilou écossais, puisqu'il parait que l'écossais est de mise cette saison.

Zaria, la petite robe de l'hiver ?

Toujours le patron de la Maison Victor, édition de septembre octobre 2018, à manches allongées. J'ai à nouveau remplacé la parementure par un biais invisible. 

L'écossais est un pilou tout doux, tout chaud. Peut-être chiné chez Emmaüs ?

 

Zaria, la petite robe de l'hiver ?

Je sens que je vais beaucoup porter cette petite robe de l'hiver 2018; comme le froid n'est pas encore trop intense, elle fait équipe aujourd'hui avec ma veste Rocha,

Zaria, la petite robe de l'hiver ?

une de mes nombreuses écharpes queue de dragon,

Zaria, la petite robe de l'hiver ?

et un sac à dos que je ne crois pas vous avoir déjà présenté, orné d'un canevas chiné sur le vide-greniers de Courgenay, Yonne, encore un !

Zaria, la petite robe de l'hiver ?

Voici la panoplie au complet : 

Zaria, la petite robe de l'hiver ?

Je ne porte pas de sac à dos à chacune de mes sorties, en fait ils ne m'accompagnent qu'en voyage ou sur les vide-greniers, pour tous les jours, mon sac gitane est tout simplement parfait, il est passé de sac d'été à sac d'hiver très naturellement.

Zaria, la petite robe de l'hiver ?

Mais de là à me faire aimer l'hiver, il y a encore une énorme marge !

D'autres petites robes de l'hiver, d'autres vestes, d'autres sacs aideront peut-être à faire passer cette vilaine saison.... on peut toujours rêver !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #customisation avec du canevas, #la Maison Victor, #sacs à tapisserie

Repost0

Publié le 10 Novembre 2018

où il apparaît une nouvelle trousse, un nouvel animal...

Vous connaissez déjà la trousse crocodile.

 

Trousse girafe

J'ai depuis longtemps dans mon stock une pile de coupons de fausse-fourrure, chinés de mémoire sur la braderie de Houilles, peau de girafe, peau d'éléphant, de zèbre, de panthère, d'ocelot, et même peau de vache.

Ces coupons sont trop petits pour être transformés en vêtements, aussi ai-je entrepris d'en faire des trousses, des pochettes, des sacs.

Voici ma première trousse, en peau de girafe.

Pour que l'illusion soit complète, j'ai ajouté une tête de girafe crochetée.

Trousse girafe
Trousse girafe

J'ai trouvé les explications pour crocheter la tête de la girafe ici.

C'est en anglais mais facile à comprendre.

Merci à Ashlea, the Kansas mom and wife !

Trousse girafe

Pour la queue attachée à l'anneau du zip, je n'ai eu besoin de personne ! 

Trousse girafe

Pour la doublure, une valeur sure, le tissu cachemire qui m'a déjà servi à doubler mon sac à la Gitane.

Trousse girafe

Je me suis beaucoup amusée à réaliser cette trousse, et, suprême récompense pour moi, elle a plu à sa destinatrice.

A bientôt pour la suite du safari....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Modèles de tricot gratuits, #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 29 Octobre 2018

où il apparaît qu'un costume effrayant peut être facile à réussir...

Je vous l'avais annoncé ici, la semaine dernière, il n'est pas trop tard pour le coudre pour jeudi.

Petit rappel : ce patron est établi pour une poupée de 40 cm, ici, c'est un Sasha boy de Madame Morgenthaler, il convient également aux Françoise, Marie-Françoise et Francette de Modes & Travaux.

Les coutures sont comprises.

Si vous avez la chance d'utiliser un tissu qui ne s'effiloche pas, inutile de surfiler les pointes.

Pour le boulet et sa chaîne, reportez-vous à l'article précédent, c'est très simple, le plus long est de réunir l'agrafe, la chaîne et la boule. Mais vous aurez certainement une autre idée, avant de trouver le porte-clés boule de billard que j'ai détourné et repeint, j'avais imaginé crocheter un boulet style amigurumi.

Bonne couture, et n'oubliez pas de m'envoyer une photo de votre réalisation, pour ma rubrique ex voto, c'est mon plaisir et ma gratification.

Halloween chez les poupées, le patron du costume de fantôme
Halloween chez les poupées, le patron du costume de fantôme

J'ai essayé d'être claire et précise, mais n'hésitez pas à me demander de l'aide, en cas de besoin.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Ex voto, #Patrons gratuits pour poupée Sasha, #Poupées Sasha, #patron gratuit

Repost0

Publié le 22 Octobre 2018

où il apparaît que j'essaye de coller à l'actualité...

Il y a longtemps que je n'ai rien réalisé pour les poupées. 

Comme un nouveau Sasha boy est venu agrandir la petite famille, je lui ai cousu un costume de fantôme, pour Halloween.

C'est bien lui, même si vous avez du mal à le reconnaître, à côté de Florentin en clown maléfique et de Sasha en sorcière.

Halloween chez les poupées

Le costume du clown provient du  Modes & Travaux de janvier 1971, tous les détails ici. Le satin a été acheté aux tissus Bastide.

Le costume de sorcière est entièrement de la récupération d'un costume prévu pour une autre poupée mais dont les explications et les dimensions étaient si mal fichues qu'il était importable. D'où un important travail d'upcycling. Et de la broderie, un exploit pour moi, vous pouvez aller admirer ici.

Le costume de fantôme est ma création (oui, je porte un masque de melon...), il est très facile à réaliser, surtout si vous utilisez un tissu qui ne s'effiloche pas, un jersey par exemple. Je n'ai pas eu la patience de trouver un t-shirt à jeter, j'ai utilisé les chutes d'un chemisier, un très beau crêpe (des tissus Bastide), et j'ai dû surfiler toutes les pointes, ce qui m'a pris pas mal de temps.

Halloween chez les poupées

Ce qui m'a vraiment le plus amusée, c'est la réalisation du boulet du fantôme, accessoire indispensable. J'ai trouvé dans mon stock une agrafe pour manteau de fourrure, une chaîne d'origine et d'usage inconnu. J'ai trouvé aux puces d'Anduze un porte-clés doté d'une boule de billard que j'ai repeinte en noir et le tour était joué.

Pour plus de clarté, voici l'objet en train de sécher devant ma précieuse collection de la Maison Victor.

Halloween chez les poupées

Je vais essayer de tracer le patron du costume, il y aura peut-être des amatrices....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Poupées Sasha, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 28 Septembre 2018

où il apparaît une interruption momentanée de l'automne...

Le calendrier me dit que nous sommes en automne, alors je commence à coudre un trench London.

Oui, mais non !

Le ciel est bleu, les températures estivales, le 22 septembre aujourd'hui je m'en fous (pour paraphraser le poète), alors je me réalise vite fait bien fait une nouvelle Zaria, version petite robe noire pour changer.

Seul le coucher du soleil qui arrive de plus en plus tôt nous prouve que l'automne arrive.

 

Ma petite Zaria noire
Ma petite Zaria noire

Je n'ai pas su décider quel coupon de boubou consacrer à cette Zaria, j'ai donc exhumé de mon stock ce coupon de satin fermière, en direct des seventies.

Ma petite Zaria noire

Je ne sais plus sur quel vide-greniers j'ai chiné ce coupon, mais certainement pas loin d'ici comme en atteste son étiquette :

Ma petite Zaria noire

Quand je dis pas loin, c'est à propos de la distance, parce qu'un prix en francs, c'est loin dans le temps...

Voici donc Zaria petite robe noire !

Ma petite Zaria noire
Ma petite Zaria noire

J'adore cette nouvelle version ! J'espère la porter encore quelques jours, mais puisque l'automne finira bien par nous rattraper, j'ai en projet une nouvelle version en écossais tout doux., 

 

A très bientôt sur cet écran !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor, #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 26 Septembre 2018

où il apparaît une crique paradisiaque...

Non, je ne suis pas repartie en vacances, j'ai simplement cousu un coussin pour Fantin !

Fantin était tombé sous le charme de ce tissu, lors d'une virée aux tissus Bastide.

Nager avec des dauphins

Il s'agit du tissu "Paradise Cove" dessiné par Mark Hordyszynski pour Michael Miller.

Je n'ai pas su résister à sa demande : "Mamie, tu me fais un coussin ?", j'ai acheté un mètre de ce joli tissu et cousu le coussin souhaité, ce n'était pas bien difficile.

Nager avec des dauphins

Mais... il me restait une grande chute de tissu.

J'ai commencé par coudre une trousse. Encore une trousse ? Pour changer un peu, une trousse double.

Nager avec des dauphins

J'ai suivi cette video de Madalena, très bien faite.

Nager avec des dauphins

Vous devriez reconnaître les zips, ce sont les mêmes que celui de la trousse crocodile.

Nager avec des dauphins

Sympa cette petite trousse, mais il me reste encore du tissu, alors, c'est parti pour un sac à dos !

Là encore, comme pour la trousse, j'ai changé de modèle, et j'ai à nouveau suivi une video de Madalena, celle-ci.

La particularité de ce modèle, c'est que toutes les coutures sont gansées.

J'ai utilisé pour ça un biais que j'ai fabriqué dans une chute d'une robe que j'ai cousue pour Lison il y a longtemps, cette robe boule.

Nager avec des dauphins

Le tissu étoilé vient d'un vide-greniers, il m'a déjà servi à doubler les trousses têtes de mort.

Voici donc le sac à dos.

Nager avec des dauphins

Pour animer ce sac à dos, j'ai crocheté un dauphin.

 

Nager avec des dauphins

J'ai tricotiné 3 mètres de cordon au tricotin automatique, avec le même coton que celui utilisé pour le dauphin.

Nager avec des dauphins
Nager avec des dauphins

J'ai trouvé les explications du dauphin sur ravelry, ici, une création d'Ami Fan.

 

Mieux vaut les utiliser en néerlandais, leur langue d'origine, la traduction en anglais comporte quelques imprécisions qui seront bientôt corrigées.

Merci Annelies de m'avoir tiré d'affaire.

 

Voici l'ensemble au complet.

Nager avec des dauphins

Et bientôt ici, encore une trousse, encore un animal crocheté...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Modèles de tricot gratuits, #Trouvailles aux puces, #Tricot pour Fantin, #Tissus Bastide

Repost0

Publié le 16 Septembre 2018

où il apparaît un animal mythique...

Lison souhaitait un coussin en forme de licorne, cela m'a occupée un bon moment.

J'ai crocheté assez vite la tête de la licorne, selon ce modèle gratuit, c'est en anglais mais facile à suivre.

Coussin licorne

J'ai utilisé du coton Corrida 4 du Pingouin, trouvé sur un vide-greniers, les restes de cette veste.

Avec différents pelotons de coton trouvés dans mon stock, j'ai crocheté la crinière prévue sur le modèle.

Attention aux yeux, c'est moche !

Je publie tout de même la photo, pas pour vous agresser, juste histoire de comparer avec le résultat final.

Coussin licorne

Il est vrai que dès le début je n'étais pas convaincue par les naseaux et la bouche brodés.

Et j'avais placé trop haut la corne...

Après une phase de procrastination intensive, j'ai fini par prendre le mors aux dents et couper sauvagement les broderies, la corne et la crinière.

Après une nouvelle plongée dans mon stock à la recherche de pelotons de coton, de boutons noirs pour les yeux, j'ai crocheté une crinière arc-en-ciel.

Et là, ça me plait !

Coussin licorne

Contrairement à la première version, qui n'était décorée que sur une face, celle-ci peut se poser dans les deux sens.

Coussin licorne
Coussin licorne

Les "frisouilles" sont extrêmement faciles à réaliser : les courtes se font sur une chaînette de 30 mailles, les longues de 70. Crocheter un rang de 4 mailles serrées dans chaque maille de la chaînette. C'est tout, l'anglaise se forme toute seule, c'est magique !

Ce qui ne saurait nous étonner puisqu'après tout nous sommes en présence d'un animal mythique, non ?

Coussin licorne
Coussin licorne

Et bientôt, ici même un nouveau coussin animalier...

Voir les commentaires

Repost0