Publié le 13 Octobre 2017

où il apparaît encore des vieilles pierres, du grec, du romain, du byzantin....

Vous avez aimé Butrint ?

Vous allez adorer Apollonia.

Une fois encore, place aux photos, elles vous donneront bien plus envie de voyager que tous mes longs discours.

Apollonia d'Ilyrie
Apollonia d'Ilyrie
Apollonia d'Ilyrie
Apollonia d'Ilyrie
Apollonia d'Ilyrie
Apollonia d'Ilyrie
Apollonia d'Ilyrie
Apollonia d'Ilyrie
Apollonia d'Ilyrie
Apollonia d'Ilyrie
Apollonia d'Ilyrie
Apollonia d'Ilyrie

Le voyage est bientôt terminé, mais il reste la ville aux mille fenêtres à visiter.

On the road again...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Repost0

Publié le 9 Octobre 2017

où il apparaît une île, un monastère byzantin, un pêcheur, des poules....

Aujourd'hui, je vous emmène sur l'île de Zvernec, le voyage est aisé, l'île est reliée au continent par une passerelle en bois.

 

Zvernec

Rassurez-vous, il existe une nouvelle passerelle, en excellent état.

Zvernec

Nous voici donc sur la passerelle neuve, mais que voyons-nous sur l'ancienne passerelle ?

Zvernec

Approchons-nous sans bruit...

Zvernec

Ne dérangeons pas le pêcheur en plein effort, abordons plutôt l'île.

Voici la principale attraction de l'île, le monastère de la dormition de la vierge Theotokos.

Qui servi quelques années de lieu de détention pour des prisonniers politiques.

Zvernec
Zvernec
Zvernec
Zvernec

Le dernier moine a quitté les lieux en 1966, il ne reste que quelques poules (et bien trop de touristes !).

Zvernec

Quelques minutes de repos ? Bonne idée, demain la journée sera longue, nous visiterons Apolonie, le plus grand parc archéologique d'Albanie.

Zvernec

On the road again...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Repost0

Publié le 4 Octobre 2017

où il apparaît des plages, des plages, des plages....

La Riviera albanaise s'orne d'une multitude de plages, d'immenses, de minuscules, certaines au bord de la nationale, d'autres qu'il faut mériter au prix d'un parcours sinueux sur une petite route accidentée, au sud, au bord de la Mer Ionienne, plus au nord, au bord de l'Adriatique.

En voici quelques unes, seulement quelques unes...

Mer Ionienne ou Adriatique ?
Mer Ionienne ou Adriatique ?
Mer Ionienne ou Adriatique ?
Mer Ionienne ou Adriatique ?
Mer Ionienne ou Adriatique ?
Mer Ionienne ou Adriatique ?
Mer Ionienne ou Adriatique ?
Mer Ionienne ou Adriatique ?

Il n'y a donc pas que des vieilles pierres à admirer, en Albanie.

Des vieilles pierres ? Bientôt sur cet écran...

On the road again.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Repost0

Publié le 2 Octobre 2017

où il apparaît la Riviera albanaise...

Nous voici arrivés sur la Riviera albanaise, à l'extrême sud du pays, au bord de la mer Ionienne.

La ville de Saranda ne retient l'attention que par son emplacement, tout près de Butrint.

Montons à la citadelle qui la domine pour apprécier le paysage.

Saranda

Au gauche de la photo, la côte albanaise, au centre, l'île grecque de Corfou.

Saranda

La baie est magnifique, mais hélas entièrement bétonnée.

Saranda

Dans notre hôtel, le petit-déjeuner se prend au cinquième étage, avec vue sur mer, j'ai même convoqué un voilier pour animer la photo...

Saranda

On peut aussi admirer la maison voisine, et son choix de couleurs audacieuses.

En Albanie, on ne peut être que frappé par le nombre de maisons, d'immeubles en construction, ou en voie de rénovation.

Ce qui témoigne certainement d'une grande vitalité économique, quand le bâtiment va...

Pour ce qui est du style, de l'esthétique, de l'architecture, je dirais par euphémisme qu'on se situe quelque part entre le délire créatif du Facteur Cheval et l'arrogance tapageuse de l'oligarque russe.

 

Saranda

La journée s'annonce belle, en route pour de nouvelles découvertes, on the road again...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Repost0

Publié le 1 Octobre 2017

où il apparaît l'endroit le plus tranquille, le plus frais et le plus agréable au monde...

Et c'est Cicéron qui vous le dit !

J'aurais pu écrire aussi "où il apparaît du grec, du romain, du paléo-chrétien, du byzantin, du vénitien....", mais pas le moindre petit morceau de coureur à pied !

Je ne cherche pas à écrire une encyclopédie ni à vous donner une leçon, alors, place aux photos.

Butrint
Butrint
Butrint
Butrint
Butrint
Butrint
Le soir même, nous dégusterons un excellent vin dont l'étiquette sera ornée de ce motif.

Le soir même, nous dégusterons un excellent vin dont l'étiquette sera ornée de ce motif.

Butrint
Butrint
Butrint
Butrint
Butrint
Butrint
Butrint
Butrint
Butrint
Butrint
Butrint
Butrint

Si je n'ai pas réussi à vous donner envie d'aller visiter l'Albanie, c'est que vous n'aimez pas les vieilles pierres !

Vous aurez bientôt une chance de vous racheter, nous visiterons un autre site archéologique exceptionnel.

On the road again....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Repost0

Publié le 30 Septembre 2017

où il apparaît un peu d'anti-grisaille...

Je suis rentrée, il fait froid, il pleut, bref, c'est l'automne.

Pour me consoler (en attendant un prochain départ), je repars en Albanie, pas en vrai, hélas, mais au moins en photo.

Voici le monastère de Saint Nicolas de Mésopotam, enfin, un petit aperçu de ce qu'il en reste, d'abord, parce qu'il est en ruines, ensuite, parce que le matin où nous avons voulu le visiter il était colonisé, squatté, pour ne pas dire vampirisé par une foule de coureurs à pied, leurs tentes, leur matériel, leur sono, leurs organisateurs...

J'ai tenté d'éliminer des clichés les échafaudages (j'ai déjà vu les mêmes sur le Parthénon), bien qu'ils témoignent d'un souci de restauration, et les parasites suant, ahanant, transpirant, polluant par leurs tenues fluo et leurs bouteilles jetées n'importe où. Petite note en leur faveur, ils ne buvaient pas que de l'eau...

Tout ceci pour expliquer les prises de vue bizarres, les plans serrés, le manque de vue d'ensemble.

J'arrête mon plaidoyer, place aux photos.

Saint Nicolas de Mésopotam
Saint Nicolas de Mésopotam
Saint Nicolas de Mésopotam
Saint Nicolas de Mésopotam
Saint Nicolas de Mésopotam
Saint Nicolas de Mésopotam
Saint Nicolas de Mésopotam
Saint Nicolas de Mésopotam
Saint Nicolas de Mésopotam

Malgré quelques fâcheux, l'horizon est toujours là, une chaise permet de l'admirer, et le voyage continue.

On the road again...

Saint Nicolas de Mésopotam

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Repost0

Publié le 20 Septembre 2017

où il apparaît une moquette finale...

Je n'ai pas pu respecter ma tradition (auto-proclamée) de la moquette en ouverture du voyage, pour me faire pardonner, en voici une, celle du dernier hôtel.

 

Moquette finale

Le voyage se termine aujourd'hui pour nous, à Tirana, demain, nous devrions prendre l'avion pour Bergame, puis retour en France avec notre voiture vendredi.

Mais comme j'ai bien sur pris beaucoup de retard dans mes publications, le voyage continuera sur ce blog encore quelques jours, si vous aimez, au choix, les ruines grecques, les beaux paysages, les tortues ou les nounours, ne manquez pas les épisodes à suivre.

On the road again...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Repost0

Publié le 18 Septembre 2017

où il apparaît un mystère de la nature...

Autrefois réservé à la nomenklatura, cette source souterraine attire aujourd'hui bien des visiteurs.

Lieu magique et inexpliqué, l' œil bleu est une source, à 45 mètres de profondeur, au milieu de la forêt. 

L’œil bleu

Promis, les couleurs ne doivent rien à photoshop, elles sont même encore plus éclatantes en réalité.

L’œil bleu

C'est tout petit, mais bien joli, et surtout rafraichissant.

L’œil bleu

Les plantes (algues ?) rouges du bord ajoutent leur touche colorée.

L’œil bleu

J'ai toujours aimé les yeux bleus, je ne peux donc qu'apprécier celui-ci.

On the road again...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Repost0

Publié le 17 Septembre 2017

où il apparaît un château d'argent...

Temps fort de notre voyage en Albanie, la visite de Girokaster.

Site inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, ville natale d'Enver Hoxha mais aussi d'Ismaël Kadare.

 La partie ancienne de Gjirokaster, la seule qui présente un intérêt touristique, est bâtie à flanc de colline. D'où les rues verticales annoncées dernièrement. Bravo à Meregée d'avoir décrypté mon kézaco, qu'elle soit remerciée de sa perspicacité et de sa fidélité à mon blog.

Gjirokaster

Les rues sont formées de gros pavés noirs et blancs, chacune a son motif.

Gjirokaster
Gjirokaster
Gjirokaster

Certaines sont presque horizontales et campagnardes.

Gjirokaster

D'autres sont beaucoup plus animées.

Gjirokaster
Gjirokaster
Gjirokaster

Ici, on voit bien la verticalité de la rue ! Pour ajouter à mon inconfort, les pavés sont arrondis par des siècles de passage et de polissage, ils glissent !

Gjirokaster

Les maisons présentent une architecture particulière, ce sont de grosses maisons en partie fortifiées, les temps étaient durs en Albanie.

Gjirokaster
Gjirokaster

Celle-ci est la maison natale d'Enver Hoxha, aujourd'hui transformée en musée.

Gjirokaster

A l'entrée de la vieille ville, notre hôtel est une des plus jolies maisons, élégamment restaurée.

Gjirokaster

Il n'est de bel endroit qui ne se quitte, on the road again...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Repost0

Publié le 14 Septembre 2017

où il apparaît que je mélange différentes destinations... et le retour du kézaco !

Je vous parlais récemment de la folie des topiaires qui règne ici : en voici un petit exemple, au centre de Tepelenë.

Salade albanaise...
Salade albanaise...

Voici un autre style d'arbre, que personnellement je préfère, à Libohovë.

Salade albanaise...

Il s'agit d'un platane de plus de 500 ans, qui couvre plus de 900 mètres carrés par son feuillage.

Je tiens toute cette science du patron du bar qui se cache sous l'arbre.

Salade albanaise...

Il nous fait remarquer qu'outre sa taille, cet arbre se distingue par des branches qui se soudent entre elles. Sur la notice en anglais qu'il nous donne, je remarque le mot de "grafting" pour expliquer ce fait. En tricoteuse invétérée, je ne peux qu'apprécier ! J'apprendrais plus tard que ça signifie en fait greffe...

Salade albanaise...
Salade albanaise...

Comme je ne me contente pas de tricoter, je remarque aussi les superbes motifs de l'écorce de ce platane.

Salade albanaise...
Salade albanaise...

J'ai justement quelques coupons à l'imprimé camouflage qui attendent mon retour...

Buvons un petit café sur cette superbe terrasse et prenons la direction de notre prochaine étape : la ville où les rues sont verticales.

Trouverez-vous où nous allons ? Un kézaco ou un ouksë ?

On the road again...

Salade albanaise...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages, #Kézaco

Repost0