Publié le 14 Mars 2018

où il apparaît une chemise apaisante...

Après  une chemise euphorisante, encore une chemise, toujours avec Victor, celle-ci, Spike, a paru dans le numéro de novembre, décembre 2017.

 Spike et Levin

Fantin souhaitait des motifs masculins, mais pas "pour les bébés", Mamie, je n'ai plus 5 ans !

J'ai retrouvé dans mon stock cet imprimé base-ball, acheté aux tissus Bastide il y a déjà quelques temps.

 Spike et Levin

Les manches longues à poignet peuvent aussi se porter retroussées, maintenues par une patte pressionnée.

 Spike et Levin

J'ai coupé les pattes, ainsi que la doublure du col du pied de col et de l'empiècement,dans un fin quadrillé, pas par manque de tissu mais pour plus de fantaisie.

 Spike et Levin
 Spike et Levin

Spike forme une fine équipe avec Levin, pantalon dont le patron se trouve dans le numéro de janvier/février 2018 de La Maison Victor.

Je l'ai coupé dans un jean extensible marron glacé, toujours des tissus Bastide, la braguette comporte les mêmes pressions que la chemise.

 Spike et Levin
 Spike et Levin
 Spike et Levin
 Spike et Levin

Bientôt ici même d'autres chemises, t-shirts, robes....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #la Maison Victor, #Couture

Repost0

Publié le 4 Mars 2018

où il apparaît un t-shirt, oui, un t-shirt !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je n'en crois pas mes yeux en écrivant ces lignes : un t-shirt ? Moi ?

Eh oui, j'ai réussi un coudre un t-shirt...

C'est la pièce la plus basique et la plus banale d'une garde-robe, et pourtant, c'était celle qui me résistait.

Travailler le jersey n'a jamais été mon fort. D'où forcément, appréhension, hésitation, refus devant l'obstacle, voire abandon du projet.

Mais encore une fois, Victor m'a aidé et voici Thomas.

T-shirt Thomas

Le modèle a paru dans le numéro de janvier/février 2015 de la Maison Victor.

Je vais essayer de vous le montrer en entier, mais je crois que mon appareil photo faisait le même complexe que moi devant le t-shirt, il l'a pris en noir et blanc, ce qui est tout de même un peu dommage.

T-shirt Thomas
T-shirt Thomas

J'ai taillé Thomas dans les chutes du polo Paco au far-west que vous avez déjà vu ici.

Avec Paco, j'avais presque réalisé un t-shirt, mais pas tout à fait : l'encolure était bordée d'un biais, ce qui est beaucoup plus facile à réaliser qu'une encolure bordée d'un bord côtes.

Le jersey a donc été chiné aux puces d'Alès, le bord côtes a été coupé dans un t-shirt, comme la ceinture de ma jupe Carola rouge, et la ceinture d'un pantalon Jeff que je n'ai pas encore publié.

Voici tout de même quelques photos couleurs de ce t-shirt, il les mérite bien.

T-shirt Thomas

J'ai scrupuleusement respecté les explications, j'ai cependant ajouté une surpiqûre sur le corps du t-shirt, au long de la couture de montage du bord côtes.

Lison est venue tester la solidité de mes coutures !

T-shirt Thomas
T-shirt Thomas

Je crois bien avoir vaincu la malédiction du t-shirt, bientôt d'autres modèles ici même...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor, #C'est bon pour le moral

Repost0

Publié le 1 Mars 2018

où il apparaît qu'il y a encore des saisons, ma bonne dame...

Mais où sont les neiges d'antan ?

Chez nous, hélas !

Quelques photos enneigées.

Photos prises dans le jardin, puisque les routes sont impraticables.

C'était hier, aujourd'hui il pleut, toute cette blancheur se transforme en bouillasse, beurk !

Les fauteuils ont des nouveaux coussins !

Les fauteuils ont des nouveaux coussins !

Tombe la neige...
Pour un repas froid, sans doute...

Pour un repas froid, sans doute...

Tombe la neige...
L'envol va être difficile !

L'envol va être difficile !

Quel couvre-chef ...

Quel couvre-chef ...

Rien de tel qu'une petite prise de bec pour briser la glace.

Rien de tel qu'une petite prise de bec pour briser la glace.

Tombe la neige...
Mes pauvres yuccas survivront-ils ?

Mes pauvres yuccas survivront-ils ?

Tombe la neige...
Tombe la neige...
Tombe la neige...
Tombe la neige...
Tombe la neige...
Vue sur le village. Sur la place, les enfants s'en donnent à cœur joie.

Vue sur le village. Sur la place, les enfants s'en donnent à cœur joie.

Ni le yéti, ni Big Foot, ce sont mes traces.

Ni le yéti, ni Big Foot, ce sont mes traces.

Hiver, vous n'êtes qu'un vilain, ce serait sympa de laisser la place au printemps.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Repost0

Publié le 25 Février 2018

où il apparaît une jupe toutes saisons...

Vous avez déjà vu ici plusieurs Carola, bleue en double gaze Kenzo, rouge à Dubaï, j'en ai aussi réalisée une noire que je n'ai pas encore publiée (pourquoi ?).

La voici en version hivernale, en lainage pied de poule noir et blanc, j'en reviens toujours à mes premières amours question couleurs.

Carola d'hiver

La voici version ville, avec un pull bijou.

Le tissu pied de poule a été chiné chez Emmaüs.

Le bord côte, pour la ceinture et le bord des poches, a été taillé dans un pull chaussette noir et lurex, comme pour cette autre version de Carola.

Carola d'hiver

Et en version sportive avec un pull jacquard, dont voici les explications, et des chaussures de sport achetées à Sédona. Oui, chez moi, les chaussures de sport sont glamour, voire bling-bling, le sport, c'est pas mon truc.

Carola d'hiver

Avec le pull bijou, elle a été parfaite à Noël.

Carola d'hiver

Comme décidément j'aime trop cette jupe, j'en ai trois en projet, une hivernale et deux estivales, vous la retrouverez donc ici bientôt.

J'oubliais : encore un modèle la Maison Victor, bien sur !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 24 Février 2018

où il apparaît Foster bis, en attendant Foster ter ?

Après la version euphorisante, voici une version plus zen de la même chemise, Foster de la Maison Victor.

 Le corps est en lin, chiné aux puces d'Alès, l'empiècement et les manches en boubou, déjà vu ici et .

 

 

Foster bis

La couleur claire, le tissu uni permettent de mieux voir les détails de la chemise : les pressions bleu clair sur la patte de boutonnage, la poche cachée dans la couture de l'empiècement.

Foster bis

Le pli plat au milieu du dos.

Foster bis

Le bleu du boubou s'accorde parfaitement au bleu des yeux de Fantin.

Foster bis
Foster bis

D'accord, il faut me croire, car là, ça ne se voit pas beaucoup...

Mais cette chemise est décidément une valeur sure, la Foster ter annoncée apparaîtra certainement bientôt ici.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor, #Trouvailles aux puces, #wax et boubou

Repost0

Publié le 23 Février 2018

où il apparaît une chemise porteuse de fous rires...

J'avais cousu pour Fantin une chemise pour cet été, avec un patron de la Maison Victor, la chemise Foster.

Chemise euphorisante

Chemise colorée, taillée dans une chemise en wax "made in Africa" pour homme,  de récup', merci Marguerite.

J'ai du tricher, car je n'avais que de petits morceaux, le devant est en deux parties mais je me suis appliquée pour les raccords, ça ne se voit pas.

La patte de boutonnage m'impressionnait, mais Victor m'a tenu la main, à sa bonne habitude, et je l'ai réussie sans problèmes. Je l'ai dotée de pressions plastiques, simples et efficaces.

Une poche se cache dans la couture entre l'empiècement et le bas du devant, il faudrait une fleur en boutonnière ou une pochette pour la révéler. J'ai failli la supprimer, par facilité, mais là encore grâce à Victor, je l'ai réussi, j'en suis ravie !

Chemise euphorisante

Le dos comprend un pli plat, mais avec les motifs colorés, on ne le remarque pas trop.

Cette chemise va parfaitement à Fantin. Je l'ai réalisée en taille 134/140, bien que Fantin ne mesure que 128 cm, c'était la bonne taille.

Chemise euphorisante

Ce dont je ne me doutais pas, c'est que visiblement cette chemise est euphorisante !

Je ne me souviens plus de ce qui a déclenché ce fou rire, mais j'en profite !

Là, on voit la poche, merci Fantin !

Là, on voit la poche, merci Fantin !

Chemise euphorisante
Chemise euphorisante
Chemise euphorisante

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #C'est bon pour le moral, #la Maison Victor, #wax et boubou

Repost0

Publié le 20 Février 2018

où il apparaît que mon sac marin a fait une crise de jalousie...

Je suis allée dîner chez ma copine Gwen, je ne pouvais pas arriver les mains vides, alors, je me suis amusée à lui fabriquer un sac personnalisé.

Un sac marin chiné je ne sais plus où, des canevas dénichés sur le vide-greniers de Courgenay, Yonne, qui est vraiment le meilleur filon pour trouver des canevas, et différents accessoires trouvés dans mes tiroirs.

Une première face du sac s'orne d'un marin, le fameux canevas de Courgenay qui forme une poche plaquée.

Sac breton

Je lui ai ajouté un homard bleu crocheté, une bouée elle aussi crochetée, et deux boutons à ancre, achetés chez Bastide, le seul élément issu du commerce traditionnel.

Sac breton

Les explications du homard se trouvent ici.

Sac breton

Pour la bouée, j'ai improvisé : un long tube de 7 mailles serrées crochetées en spirale jusqu'à la longueur souhaitée (ne faites pas comme moi, bourrez là au fur et à mesure de son avancée), cousu sur lui-même, 4 chaînettes de 30 mailles fixées sur deux diamètres perpendiculaires, une cordelière glissée dessous, rien de bien compliqué.

Sac breton

L'autre face s'orne d'une magnifique Bigouden à coiffe traditionnelle, encore un canevas, toujours de Courgenay, qui forme lui aussi une poche plaquée.

Sac breton

J'ai rehaussé la coiffe de dentelle, une chute du blouson de Lison et de ma robe Ariane, d'une cocarde récupérée sur un vêtement (mais lequel ?).

Sac breton
Sac breton

J'ai offert à la Bigouden un collier de chien, à son prénom, enfin, à celui de ma copine.

La photo n'est pas terrible, trop agrandie, et les reflets n'aident pas non plus, désolée...

Sac breton

Celles d'entre vous qui fréquentent ce blog (merci de votre fidélité !) auront reconnu le marin, c'est le même que celui de mon sac à dos favori.

Sac breton

Elles remarqueront que j'ai également doté mon marin d'une bouée, suite à une crise de jalousie...

 

Sac breton

Quoi qu'il en soit, je pense que ce sac a plu, si vous le croisez un jour sur un vide-greniers, ne manquez pas de le saluer...

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 16 Février 2018

où il apparaît... une apparition prochaine ?

Depuis quelques jours, un panneau annonçait un prochain spectacle :

Guignol viendra pour les vacances

Je n'y avais pas trop prêté attention, certes, mes petits-enfants arrivent (demain !) pour les vacances, mais ils sont un peu grands pour des marionnettes.

Mais hier, le panneau était recouvert d'une nouvelle annonce : 

Guignol viendra pour les vacances

Le gros plan s'impose tant la nouvelle est importante :

Guignol viendra pour les vacances

Je ne sais pas vous, mais moi, ça me fait mourir de rire !

Une petite chanson d'illustration : Jésus reviens parmi les tiens.

Une autre : Jésus viendra pour les vacances.

Alors, bonnes vacances !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #C'est bon pour le moral

Repost0

Publié le 14 Février 2018

où il apparaît que l'hiver n'est pas fini...

La queue de dragon est de saison, en voici deux dont j'ai reçu la photo en ex voto.

J'ai un peu tardé pour les publier, mais Elodie et Françoise me pardonneront.

Voici la version d'Elodie : 

Ex voto Queues de dragon, le retour

Et voici l'écharpe de Françoise, en Mandala de Plassard. J'adore les couleurs !

Ex voto Queues de dragon, le retour

Merci à Françoise et Elodie de m'avoir fait confiance, merci pour leurs photos.

 

Pour les explications, je commence par la dernière en dateune autre ici, en farfouillant sur le blog, il y a d'autres versions, avec ou sans trou-trous, avec ou sans piques, amusez-vous !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 4 Janvier 2018

où il apparaît que ce voyage est une épanadiplose...

Il a en effet commencé avec des poissons, à Dubaï et se termine ici, parmi les poissons.

A Cairns, nous embarquons pour Green Island, à une petite heure de navigation.

Green Island

Voici l'île, une idée du paradis... Avec un peu trop de monde ce paradis, mais sur une île déserte, on doit vite s'ennuyer.

Green Island

Une longue jetée permet de gagner la terre ferme.

Green Island

Les oiseaux ont colonisé les bouées.

Green Island

Voici le premier bateau que nous emprunterons. Il a un plancher de verre qui permet d'admirer les poissons et la grande barrière de corail.

Green Island

Il a un plancher de verre qui permet d'admirer les poissons et la grande barrière de corail.

Green Island
Green Island
Green Island

Une superbe tortue !

Green Island

Le guide vient de lancer dans l'eau une poignée de nourriture : les poissons grouillent.

Green Island
Green Island
Green Island
Green Island
Green Island

Nous ne quittons le bateau à fond de verre que pour monter à bord d'un semi-sous-marin.

Jaune, comme il se doit !

Green Island
Green Island

La valse des poissons continue.

Green Island

Nous retrouvons notre amie la tortue. Ou peut-être sa soeur...

Green Island
Green Island

Les images parlent d'elles-mêmes :

Green Island
Green Island
Green Island
Green Island
Green Island
Green Island
Green Island
Green Island
Green Island
Green Island
Green Island
Green Island

Sur terre également, des personnages très colorés et exubérants attirent l'oeil !

Green Island

Et même dans l'eau.

Green Island

Il faut reconnaître que se baigner dans la mer de Corail, ça pose un homme !

Elle est annoncée à 28°, mais je suis sur qu'elle est plus chaude.

Green Island

Le voyage est terminé, merci à tous ceux qui l'auront fait avec nous.

On the road again... as soon as possible !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Repost0