Publié le 26 Novembre 2013

où il apparaît comment transformer une brassière-liseuse en veste chaude pour hiver précoce...

 

photos18 0951

 

 

Vous l'avez vue ici, clic, et vous l'avez aimée ? Vous avez envie de la tricoter ?

C'est un modèle à la portée d'une tricoteuse débutante, puisque c'est une ré-interprétation de la brassière traditionnelle que j'ai appris à tricoter en sixième.

C'est aussi un modèle très agréable à tricoter, très rapide puisque il n'est composé que d'une seule pièce; et très agréable à porter car sans couture sauf sous les bras.

On peut même supprimer ces deux coutures en fermant les manches à trois aiguilles.

 

Cette brassière avait été déjà remise à la mode par 100 idées en 1974, j'ai retrouvé les explications et je les ai à mon tour modifiées.

 

Voici comment j'ai fait.

 

brassiere100idees13.jpg

 

N'oubliez pas qu'en deux clics l'image s'agrandit.

 

J'ai utilisé des aiguilles du 8 bien que la bande des pelotes indique de tricoter au 6, les modes changent, aujourd'hui nous préférons des tricots plus souples.

J'ai suivi les explications pour la taille 8 ans, pas de panique, vous obtiendrez malgré tout une taille 40, grâce à l'utilisation d'une laine et d'aiguilles plus grosses.

J'ai ajouté davantage de mailles pour les manches, 35 au lieu des 28 prescrites, mais ça, c'est à vous de calculer en fonction de la longueur de vos bras et de la longueur que vous souhaitez pour vos manches.

Vous verrez beintôt ici-même une autre version avec d'autres manches.

Pour le reste j'ai respecté les explications d'origine.

La modification la plus importante est celle de l'encolure.

Le résultat obtenu après tricotage dans les règles édictées par 100 idées et couture des dessous de bras ne me convenait pas.

J'ai donc relevé avec des aiguilles du 6 une maille dans chaque maille lisière de l'encolure et j'ai tricoté 4 rangs à l'endroit (2 barres mousse) puis j'ai rabattu souplement.

J'ai aussi ajouté des brides et des boutons : sur le côté droit de la veste, j'ai crocheté un rang de mailles coulées ainsi : 1 maille coulée dans la première maille du tricot, *3mailles en l'air, sauter deux mailles du tricot, 1 maille coulée dans les 4 mailles suivantes*  3 mailles en l'air, sauter 2 mailles du tricot, 1 maille coulée dans la dernière maille du tricot.

Vous pouvez bien sur modifier ce rang en fonction de la grosseur et du nombre de vos boutons, ça vous fera réviser les problèmes d'intervalles...

Allez, bon tricot, et n'oubliez pas de m'envoyer une photo de votre réalisation.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Modèles de tricots gratuits pour femme

Repost0

Publié le 10 Novembre 2013

où il apparaît que je peux oser la couleur...

 

Prenez un modèle vintage, issu du numéro 13 de 100 idées, et une laine de la même époque, modifiez à peine le modèle (les explications vous seront gracieusement révélées ici dès que possible), ajoutez des boutons encore plus anciens et vous obtiendrez ma toute nouvelle veste.

 

photos18-0955.JPG

 

La laine est de la Caribou de Welcome Pernelle, un lot de 16 pelotes chiné à Aulnay-sous-bois il y a des lustres.

Pour ce qui est du caribou, je récidive, j'ai déjà tricoté pour Lison un pull jacquard du même nom, clic.

 

photos18-0271.JPG

 

photos18-0951.JPG

 

J'ose la couleur, mais en mode camouflage...

 

photos18-0952.JPG

 

Pour le choix des boutons, j'ai vraiment été audacieuse !

 

photos18-0953.JPG

 

Ce sont des boutons anciens, le mot Tchécoslovaquie est gravé au revers.

 

photos18-0954.JPG

 

Quant au modèle, c'est celui de la fameuse brassièrede 100 idées, de novembre 1974, les explications originales sont là, clic, en attendant les explications modifiées, et ici, clic, une précédente version de l'ancètre des gilets raccourcis qui hantent les blogs de tricoteuses.

Je cours rédiger les explications promises (et je n'oublie pas que je vous dois toujours celles du pull chouette en 12/18 mois...).

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Modèles de tricots gratuits pour femme

Repost0

Publié le 7 Novembre 2013

où il apparaît un bien étrange village des Schtroumpfs....

 

Toujours issue du même livre décidément génial :

 

3383281-4861775

 

une variante de l'oeuf dur mayonnaise à la sauce sorcière.

 

 

Très simple à réaliser par une jeune princesse, mais avec la surveillance et l'aide d'un adulte parce qu'il faut faire cuire des oeufs durs.

 

photos18-0622-copie-1.JPG

 

Des oeufs durs, donc, dont on coupe la base pour qu'ils tiennent debout, on les recouvre de mayonnaise en tube, on les coiffe d'une moitié de tomate évidée, et on décore.

La recette de base figurait des champignons avec des pois de mayonnaise sur la tomate-chapeau.

Ici, on a préféré des petits morceaux d'olives, de légumes au vinaigre.

Personnellement, j'aurais placé ce village de Stroumphs sur une assiette d'une autre couleur, mais il est sur qu'ainsi ton sur ton, il sera plus difficile à dénicher pour Gargamel.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Mes petites bouffes

Repost0

Publié le 6 Novembre 2013

où il apparaît que nous cédons parfois à la mode de l'entomophagie...

 

J'ai offert à Lison ce livre, pour lui faire oublier le mauvais temps pendant les vacances de Toussaint.

 

3383281-4861775.jpg

 

Ce livre est malheureusement épuisé, mais si jamais vous le rencontrez comme moi sur un vide-greniers, n'hésitez pas, achetez le pour votre princesse, il est passionnant, il déborde d'humour et d'idées simples à réaliser, en cuisine, travaux manuels....


Un petit aperçu de ce qu'il contient : clic.


Lison a dévoré ce livre, et cette dévoration lui a ouvert l'appétit, elle a révétu sa robe de sorcière et s'est mise en cuisine.

 

1-DSC_0641.JPG

 

Voici sa première réalisation, des mouches.

Mais attention, pas n'importe quelles mouches, des mouches comestibles.

 

Je vous révèle son secret pour réaliser ces mouches délicieuses.

Tout d'abord, les ingrédients, des amandes effilées et des GROS raisins secs.

 

Pas de cuisson, juste un petit couteau pointu et un peu de dextérité.

 

photos18-0592.JPG

 

Il faut sélectionner les éclats d'amande qui ressemblent le plus à une aile, ramollir les grains de raisin en les roulant délicatement entre les doigts, percer deux entailles opposées sur le haut du grain de raisin et enficher les ailes.

 

photos18-0594.JPG

 

Magique, non ?

 

photos18-0597.JPG

 

photos18-0600.JPG

 

photos18-0601.JPG

 

photos18-0602.JPG

 

Papy a l'honneur de goûter aux mouches, que vous retrouverez bientôt ici, autour d'une autre recette.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Mes petites bouffes

Repost0

Publié le 5 Novembre 2013

où il apparaît une compensation à la météo affligeante du moment....

 

Il pleut, il vente, il fait froid, le moral en prend un vieux coup, il faut réagir !

Une petite consolation/compensation gourmande s'impose.

 

Si comme moi vous avez acheté le dernier Marie-Claire idées, vous avez ce qu'il vous faut.

 

photos18-0679.JPG

 

Si vous n'avez pas cet MCI, ou s'il vous a été vendu sans ce supplément, ou si vous êtes abonnée, voici l'arme absolue anti-froid, anti-déprime, anti-morosité :

 

photos18-0672.JPG

 

et sa recette :

 

photos18-0677.JPG

 

Recette simple à réaliser, surtout avec l'aide de Fantin en mini-marmiton, il fallait l'entendre annocer fièrement : "Maman, j'ai tout touillé !".

Ingrédients peu onéreux et faciles à trouver, pour nous, il a suffit d'une virée chez Lidl.

Et quand on sait que le speculos est une vieille tradition familiale, (nous avons tous été élevés aux speculos, depuis plusieurs générations, et laissez moi vous dire qu'au début des années 50, à Paris, le speculos était diablement exotique, il fallait le faire venir de Belgique), cette terrine chocolat speculos au coulis de carambars était faite pour nous.

Le carambar est un peu ma madeleine à moi, je sens encore le parfum qui se dégageait de l'usine de Marcq-en-Barœul, inutile de préciser que je suis assez vieille pour avoir connu les Carambars sans blagues, mais je n'ai pas pu résister à celle-ci, lue par Lison pendant la plus longue étape de la réalisation de la terrine, le dépiautage des Carambars (lue la bouche pleine, forcément....).

 

Quel est le pays des N majuscules ?

 

 

Le Groenland.

 

Anti-morosité vous dis-je !

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Mes petites bouffes

Repost0

Publié le 4 Novembre 2013

où il apparaît la méthode pour fabriquer un cheval....

 

Un chevalier digne de ce nom se doit de posséder un cheval, voire deux : un destrier pour combattre et un palefroi pour parader (merci au Petit Robert pour ces précisions).

 

 

Grâce à l'aide de Papy, voilà qui est fait.

 

1-DSC_0638.JPG

 

Le costume de chevalier a été acheté tout fait (ouh la grand-mère indigne !), il comprend normalement des bottes, un camail, une cuirasse, un casque, une épée et un bouclier, mais Fantin a choisi aujourd'hui de galoper léger.

 

Le cheval est une co-production, Papy à la scie à chantourner, Mamie à la machine à coudre.

 

Quelques autres photos pour mieux voir.

 

1-DSC_0634.JPG

 

1-DSC_0636.JPG

 

Sur la dernière photo, on voit même que la bretelle droite est décrochée, après une folle cavalcade dans le salon, c'est presque inévitable.

 

Venons-en aux explications.

 

Le patron de la tête de cheval se trouve là  : clic.

La tête mesure 28 cm de hauteur.

La queue a été improvisée.

 

Il faut construire une armature avec un profilé d'aluminium plat de 20 mm, ça se trouve très facilement dans toutes les grandes surfaces de bricolage pour quelques euros.

Et comme c'est facile à travailler, voici ce que Papy en a fait :

 

1-DSC_0458.JPG

 

 

Une armature légère qui se compose de deux morceaux identiques qui prennent en sandwich la tête et la queue, la partie avant mesure 10 cm, l'arrière 4 cm, la partie courbe centrale est au plus large de 26 cm.

Je donne ces dimensions à titre indicatif, elles conviennent pour un chevalier de 3/4 ans, mais on peut bien sur les augmenter pour un enfant plus grand.

Il ne m'a plus resté qu'à habiller l'armature avec une jupe, c'est à dire deux morceaux de tissu noir de 55 cm sur la largeur (ici 90). On pique les deux morceaux l'un sur l'autre endroit sur endroit sur les hauteurs, en laissant libre à peu près 10 cm en haut pour le passage  de la tête et de la queue,on ourle le bas, on surfile le haut, on pose sur l'armature, on plie sur quelques centimètres autour du morceau d'aluminium et on coud à la main tout autour, plus facile à faire qu'à expliquer.

Et on ajoute une paire de bretelles à pinces métalliques, les miennes sont de récup', forcément.

 

Ce cheval deviendra à volonté mustang pour le rodeo, cheval de cirque, d'indien, au gré des jeux de Fantin.

Tutoriel pour un costume de cheval

fabriquer costume cheval

patron costume cheval

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost0

Publié le 21 Octobre 2013

où il apparaît que vous avez le pouvoir de tranformer un cerf en dragon....

 

A l'approche d'Halloween, il est temps d'affuter nos pouvoirs magiques.

Aujourd'hui, en quelques photos, voici la façon de crocheter un dragon, celui-ci, clic.

 

photos18 0860

 

Avant toute chose, aller sur le blog d'Anisbee, clic, et crocheter un cerf vert.

Bien sur, on ne crochète pas les bois.

 

Il faut ensuite crocheter deux narines, deux oreilles, une crête, deux yeux, une laungue, mais pas de panique, j'explique aussi clairement que je le peux.

 

Oreilles : avec la laine verte, crocheter une chaînette de 12 mailles, tourner, crocheter 11 mailles serrées, tourner, 9 mailles serrées, tourner, continuer ainsi jusqu'à 1 maille serrée.

Border les deux côtés du triangle obtenu d'un rang de mailles serrées rouges, avec un picot dans l'angle, c'est à dire 3 mailles en l'air entre deux mailles serrées.

Crocheter deux oreilles.

 

Oeil : avec la laine verte, crocheter une chaînette de 3 mailles, la fermer en rond avec une maille en l'air dans la première maille de la chaînette.

Dans le rond, crocheter 3 mailles errées et 3 demi-brides.

Crocheter deux yeux.

 

Narines :avec la laine verte, crocheter une chaînette de 3 mailles, la fermer en rond, crocheter 6 mailles serrées dansle rond.

Crocheter deux narines.

 

Coudre en place, sur la tête du dragon, les oreilles, les yeux, les narines.

Pour les yeux, la partie la plus haute, les demi-brides, est fixée vers le haut, les mailles serrées vers le bas, coudre au milieu un bouton rond, noir.

 

Je vous mets une nouvelle photo pour plus de compréhension, n'oubliez pas qu'en deux clics les détails s'agrandissent.

 

photos18 0864

 

Crête : avec la laine rouge, crocheter une chaînette de 36 mailles.

Premier rang : * 1 maille serrée, 1 demi-bride, 1 bride, 1 double-bride, 1 bride, 1 demi-bride, 1 maille serrée, 1 maille coulée*, la dernière série n'est pas complète.

Deuxième rang : Commencer sur la même maille que le premier rang, * 1 demi-bride, 1 bride, 1 double-bride, 1 triple-bride, 1 double-bride, 1 bride, 1 demi-bride 1 maille coulée*.

Fixer la crête en place, entre les narines, les yeux, les oreilles, du bout du museau au bord de la tête.

 

Broder les dents avec de la laine blanche, mieux que je l'ai fait, je suis vraiment une piètre brodeuse.

 

Langue : avec la laine rouge, crocheter une chaînette de 20 mailles, revenir sur la chaînette avec 5 mailles coulées, crocheter 5 mailles en l'air, revenir sur ces 5 mailles avec 5 mailles coulées, puis crocheter 15 mailles coulées sur les 15 mailles chaînette restant.

Fixer la langue entre les dents.

Voilà, c'est fini. Il ne vous reste qu'à fabriquer un écu-support, comme pour les autres trophées, puis à procéder au vernissage.

 

 

1-20130929_134446.jpg

 

 

 

1-20130929_134425.jpg

 

Et surtout, n'oubliez pas : si vous utilisez ces explications, envoyez -moi une photo de votre réalisation, pour mes ex-votos, c'est ma récompense.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Modèles de tricots gratuits pour enfants

Repost0

Publié le 19 Octobre 2013

à Jean-Pierre et Marguerite

 

où il apparaît une recette si simple qu'elle se passe de photos....

 

De toutes façons (ouh ! la mauvaise foi !) la plus appétissante des photos n'aurait pas rendu la merveilleuse senteur épicée qui s'exhale de ce plat pourtant si simple.

 

Au début, il y avait un potiron qui m'avait été offert, pas par ma marraine-fée, je n'ai pas besoin de carosse puisque je n'ai pas le permis.

 

Je souhaitais en faire un accompagnement pour une viande, mais je ne voulais pas le cuire dans l'eau, ça donne une bouillie aqueuse et fadasse.

J'ai donc commencé par interroger mes livres de cuisine, puis quelques sites culinaires bien connus, puis... je me suis lancée et personne ne l'a regretté.

 

Il suffit de couper le potiron en tranches, de les éplucher et de les couper en dés.

Faire fondre dans une cocotte une cuillère à soupe de miel et une cuillère à soupe de beurre, y faire revenir jusqu'à légère coloration les cubes de potiron.

Pendant ce temps, hacher une (plus ou moins, selon votre goût) grosse tranche de gingembre frais et couper un tout petits dés un quartier de citron confit,clic pour ma recette, débarrassé de sa pulpe et rincé.

 

Avec des citrons verts confits, clic, pour la recette, ce sera aussi très bon, j'essayerai la prochaine fois et... je prendrai une photo.

Verser le tout dans la cocotte, mélanger, couvrir, laisser confire 15 à 20 minutes, il faut que les cubes soient tendres mais restent en forme.

 

Vous aurez noté que je n'ai pas mis de sel, le citron confit en apporte suffisamment, ni de poivre, à cause du gingembre.

Voilà, c'est tout !

C'est simple, rapide, goûteux, parfaitement en accord avec la saison, disons que c'était ma modeste participation à la semaine du goût.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Mes petites bouffes

Repost0

Publié le 14 Octobre 2013

où il apparaît ce qui se cache sous le voile...

 

Après le patron de la robe de mariée, clic, et la façon de réaliser la guirlande de fleurs, clic, voici maintenant que je lève le voile.

 

A peine un tout petit peu plus compliqué que la robe, mais je vous prends par la main.

 

Il faut tout d'abord réaliser un petit bonnet sur lequel sera fixé le voile.

J'ai coupé ce bonnet dans le tissu lamé de la robe.

 

1-mariee-bonnet-voile021.jpgComme d'habitude les valeurs de couture et d'ourlets (un simple repli ici) sont comprises.

Il faut couper un fond et deux côtés.

Puis surfiler tout le tour des trois pièces.

Fermer les pinces.

Piquer le fond entre les deux côtés.

Piquer un repli tout au tour, voilà, c'est tout !

Si vous utiliser un tissu très fin, genre organdi, vous pourez peut-être préférer doubler le bonnet : il suffit alors d'en réaliser deux identiques, mais sans surfiler les bords, de placer les deux bonnets l'un dans l'autre endroit sur endroit, de piquer tout  autour sauf quelques centimètres, de retourner sur l'endroit par l'ouverture, de fermer délicatement à petits points glissés à la main cette ouverture et éventuellement de surpiquer à un ou deux milllimètres du bord.

 

Le voile, maintenant.

Je n'ai pas de patron à vous proposer car je n'en ai pas réalisé, j'ai taillé sauvagement directement sur Sasha, à la cow-boy ! (je suis certainement restée trop longtemps dans l'Ouest...).

Mais j'ai pris quelques photos, cela devrait compenser.

 

photos18-0912.JPG

 

En double-cliquant sur la photo vous verrez qu'il faut couper une sorte de demi-cercle de 50 cm sur le pli du tissu

 

photos18-0913.JPG

 

et de 38 cm (ce qui fait donc 76 puisque le tissu est plié en deux) dans l'autre sens.

 

Comme le tulle que j'ai utilisé ne s'effiloche pas, je n'ai ni surfilé ni ourlé les bords.

 

photos18-0914.JPG

 

Il faut replier le bord rectiligne du voile sur à peu près 10 cm, puis superposer le milieu du voile et le milieu du bonnet, Sasha se prète gracieusement à cet essayage.

 

photos18-0915.JPG

 

Epingler un ou deux petits plis de part et d'autre pour donner du volume au voile puis maintenir ces plis en fixant trois ou quatre fleurs identiques à celles de la guirlande.

 

photos18-0925-copie-1.JPG

 

photos18-0929-copie-1.JPG

 

Voilà, c'est tout.

A bientôt pour les chaussures...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Patrons gratuits pour poupée Sasha

Repost0

Publié le 11 Octobre 2013

où il apparaît une mariée enguirlandée....

 

 

La robe, clic, était simple à réaliser, la guirlande de fleurs n'est pas plus compliquée.

J'ai utilisé une guirlande de fleurs en tissu, chinée sur un vide-greniers, mais qui se trouve pour quelques centimes chez Gifi, à la Foirfouille ou tout autre bazar près de chez vous.

Je n'ai pas photographié la guirlande avant son démontage, mais voici sa soeur colorée, clic

 

 

king-creole.jpg.jpg

 

Il suffit de démonter quelques fleurs, et de découper selon le même modèle des fleurs en tulle argenté, j'ai utilisé un cercle de récup', un sac à dragées rescapé d'un mariage sans doute.

 

 

photos18-0917.JPG

 

Si vous ne trouvez pas de guirlande, vous pouvez utiliser un tissu très fin, pour découper des fleurs, mais celles de la guirlande sont légèrement plissées, cela donne du volume à la fleur.

Vous pouvez aussi préférer réaliser des yo-yos.

 

Il suffit d'empiler trois fleurs en ayant soin de placer les plus plissées sur le dessus et de terminer par une fleur argentée, puis de coudre un diamant au centre.

 

photos18-0919.JPG

Prenez soin de garder une longueur de fil pour fixer la fleur sur la robe.

Si vous n'avez pas de diamants, un joli bouton de verre ou de nacre fera l'affaire.

Il n'y a plus qu'à coudre les fleurs sur la ligne tracée sur le patron, en commençant par celle de l'épaule, et en serrant un peu les fleurs afin qu'elles acquièrent ainsi plus de volume.

J'ai placé 8 fleurs sur la robe, et vous verrez bientôt qu'il en faut 4 supplémentaires pour le voile, tout aussi facile à réaliser que la robe.

 

 

photos18-0921-copie-1.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Patrons gratuits pour poupée Sasha

Repost0