Publié le 19 Septembre 2013

où il apparaît que le kézaco est comme moi, il n'a pas envie de rentrer....

 

Je vous proposais cette photo, il y a... trop longtemps, merci à Callie de me rappeler à l'ordre.

 

photos18 0886

 

Ah, j'ai bien ri devant certaines propositions, le coton-tige pour bonhomme O Cedar, belle trouvaille Callie !

Néanmoins, c'est Astrid qui a trouvé la première, c'est bien une sorte d'oeuf à chaussettes pour gants, mais Christine a raison, on doit aussi pouvoir repriser des chaussettes à orteils.

Cet objet (dont je reconnais ne m'être jamais servi), doit bien avoir un nom, mais j'ai eu beau chercher, je ne l'ai pas trouvé.

Peut-être aurez-vous plus de chance que moi.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Kézaco

Repost0

Publié le 12 Septembre 2013

où il apparaît qu'en rangeant son coin couture on fait parfois des re-découvertes....

 

photos18-0886.JPG

 

En attendant le tuto du pull chouette que je vous ai promis ici, clic, voici de quoi vous amuser (enfin, je l'espère...).

Qu'est-ce ?

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Kézaco

Repost0

Publié le 10 Septembre 2013

où il apparaît que je ne couds pas seulement à la japonaise....

 

Je me suis offert ce livre, à feuilleter ici, clic, qui contrairement à ce que son titre pourrait laisser croire, n'est pas de la couture japonaise.

 

couture-origami.jpg

 

Les modèles sont charmants, j'en ai déjà réalisés plusieurs, projetés bien d'autres, voici le tout premier que Lison a A-DO-RÉ !

 

1-DSC_0393.JPG

 

Il s'agit du top Okimi et de la jupe Yumia, quand je vous disais que ce n'était pas de la couture japonaise....

 

1-DSC_0394.JPG

 

Le boubou vient de mon stock de tissu, je n'en connais plus la provenance exacte, mais certainement en direct de Bamako.

 

1-DSC_0396.JPG

 

Le lin teint à la main, vient des puces d'Alès.

 

1-DSC_0398.JPG

 

La fermeture à glissière a été chinée aussi.

 

1-DSC_0409.JPG

 

Le ruban  (qui peut être mieux noué...) vient des tissus Bastide, à Saint Hilaire de Brethmas, comme l'élastique à boutonnières.

 

Alors, ai-je eu raison d'être infidèle à mes livres et magazines japonais ?

Pour l'originalité du modèle, oui, j'aime beaucoup les détails "origami", le grand carré sur le devant et le plus petit sur le dos, l'asymétrie de la jupe, détails originaux mais cependant discrets.

Oui aussi pour la taille qui convient parfaitement à Lison, je parle surtout pour la jupe, le top coulissant est forcément multi-tailles.

Oui aussi pour la fiche technique expliquant comment monter une fermeture à glissière, j'appréhendais cette étape mais j'avais tort.

Oui encore pour la fiche technique expliquant le montage d'une ceinture avec élastique à boutonnières.

En revanche, à mon avis, le patron comporte une erreur : j'ai taillé la ceinture de la longueur indiquée et c'était beaucoup trop court.

Heureusement que j'avais suffisamment de tissu pour en retailler une autre plus longue.

Depuis, j'ai réalisé deux autres modèles que vous devriez découvrir bientôt, je n'ai pas eu de problèmes avec le patron, en revanche, les explications.... nous en reparlerons.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost0

Publié le 9 Septembre 2013

où il apparaît que je me prends à mon propre piège....

 

Je vous ai déjà présenté une chemise "com'Papa", clic, issue du Hors Série 7 de Coudre c'est facile.

Toujours d'après le même hors série, voici un pantalon de baroudeur des bacs à sable.

 

photos18-0865.JPG

 

L'intéret de ce pantalon réside dans ses 4 poches, toutes différentes.

Bonne idée que d'avoir choisi ce tissu camouflage qui les fait disparaître.....

 

 

Je vais tenter de vous les montrer, je me suis trop amusée à les réaliser pour les cacher plus longtemps.

 

Tout d'abord, la poche du dos.

 

photos18-0868.JPG

 

Ensuite, la poche du côté.

 

photos18-0869.JPG

 

Pour finir, les deux poches du devant, une grande, fausse poche à l'italienne, et une petite, vraie poche à rabat.

 

photos18-0871.JPG

 

Un vrai catalogue de poches !

De quoi ranger chevaliers, playmo, bonbon, tétine, cailloux et autres trésors.

Taillé dans une  jupe (chinée sur un vide-greniers) que je ne mettais plus, en taille 110.

Le bouton qui décore la poche à rabat est le bouton qui fermait la ceinture de la jupe, rien ne se pert, tout se réutilise.

Je n'ai plus qu'à trouver un petit coupon noir pour la chemise assortie....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost0

Publié le 7 Septembre 2013

où il apparaît n'apparaît pas une usine à gaz....

 

Il y a quelques temps, j'ai chiné aux puces d'Alès un grand canevas représentant les Glaneuses de Jean-François Millet.

Que je n'ai pas pensé à prendre en photo, tant pis.

 

Mais ce à quoi j'ai eu le temps de penser, c'est à mon habituelle usine à gaz.

J'avais envie d'un carpet bag, j'ai trouvé un modèle dans un Marie-Claire Idées, j'ai réuni au fil des mois le morceau de bois nécessaire au fond du sac (en fait, un fond d'armoire qui depuis est devenu fond de trophées, clic, clic, clic et clic), les tiges métalliques permettant l'ouverture (des renforts d'étagères Ikéa,) un coupon de tissu d'ameublement pour le corps du sac (que vous verrez bientôt dans un autre projet), du jersey métallisé doré pour la doublure, et des pieds métalliques pour... les pieds.

Ce que je n'ai pas réussi à réunir en revanche, c'est mon courage et ma détermination pour braver les fameuses explications lacunaires et elliptiques de MCI.

Le projet trainait donc en longueur et menaçait de devenir le projet-boulet qui vous mine le moral et encombre votre antre à bidouille.

Quand.... j'ai rencontré ce sac à roulettes aux marché aux puces de Saint-Christol les Alès.

 

photos18-0417.JPG

 

Je marchandai  un peu le prix, pour le principe bien sur mais aussi pour gagner le temps de me convaincre que ce sac était aux dimensions de mon canevas, car, forcément, ce samedi matin-là, je n'avais sur moi ni les mesures dudit canevas ni le mètre ruban pour vérifier.

J'achetai tout de même ce sac, pour 2 €, le malheur ne serait de toutes façons pas bien grand et, au pire, je pouvais toujours me mettre en quète d'un canevas aux dimensions du sac (non, je ne cherche pas à prouver l'existence du mouvement perpétuel).

 

Bien m'en prit car voici le résultat :

 

photos18-0420.JPG

 

Le canevas s'inscrit pile poil dans le côté du sac, il y a juste la glaneuse de droite qui a un peu la poignée sur la tête, mais bon, elle n'avait qu'à se courber comme ses collègues.

 

Je n'ai eu qu'à découdre les poignées du sac (celles de l'autre côté, j'ai conservé le porte-étiquette à sa place), replier sur l'envers les bords non brodés du canevas, fixer à points arrière le canevas sur le sac et recoudre en place les poignées et le tour (et j'en ai plus d'un dans mon sac !) était joué.

 

photos18-0421.JPG

 

photos18-0422.JPG

 

Ainsi équipée, je n'ai plus qu'à repartir en voyage, on y songe, mais en attendant, j'avoue regarder d'un autre oeil les sacs sur les vide-greniers....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #sacs à tapisserie

Repost0

Publié le 7 Septembre 2013

où il apparaît une vigne vierge bien envahissante....

 

Issue du hors série 7 de coudre c'est facile, à feuilleter ici, clic, une vraie chemise de petit mec pour Fantin, qui sera certainement ravi de s'habiller comme Papa.

 

photos18-0410.JPG

 

Réalisée en taille 110, dans un coupon de tissu à chemise chiné sur le vide-greniers de Brouzet les Alès.

Les boutons de nacre anciens proviennent de mon stock.

 

photos18-0413.JPG

 

La disposition des boutons et le dos plus long que le devant sont les seules fantaisies de ce modèle.

Les poignets sont simplifiés, ce qui est certainement plus confortable qu'un poignet boutonné.

 

 

photos18-0412.JPG

 

L'empiècement est entièrement doublé, détail qui certes ne se voit pas, mais apporte raffinement et douceur à la chemise.

 

photos18-0416.JPG

 

Je me suis bien amusée à réaliser cette chemise, comme d'habitude dans les Coudre c'est facile, les explications sont simples à comprendre mais néanmoins complètes, tout à fait à la portée d'une couturière un peu débrouillée.

Je sens que je suis partie pour une collection complète....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost0

Publié le 29 Août 2013

où il apparaît le jour du dragon, moins ambitieux que l'année du dragon, mais à la portée de tous les crochets...

 

Avec ce dragon, je crois avoir terminé ma série de trophées.

 

photos18-0860.JPG

 

Après l'ours, clic, le renne, clic, et le lion, clic, voici donc le dragon.

 

photos18-0858.JPG

 

photos18-0856.JPG

 

 

Encore une fois, c'est la broderie (les dents) qui m'a demandé le plus d'efforts....

Pour la partie crochet, c'est facile, tout en mailles serrées, juste quelques brides, demies, simples, doubles ou triples pour la crète (que je souhaitais plus pointue, mais on va dire que c'est un dragon innoffensif puisque destiné à être accroché dans une chambre de petit garçon preux chevalier).

Je publierai dès que possible le tuto pour réaliser ce dragon.

Le tissu de fond vient de chez Jo-Ann à Santa Fe, New Mexico, puisqu'il n'y a plus guère de dragon sur notre vieux continent.

 

photos18-0864.JPG

 

photos18-0861.JPG

 

Et voici le chevalier Fantin qui a terrassé le dragon.

Le costume de chevalier n'est pas complet, il fait encore chaud pour porter une cuirasse, un pantalon, des bottes, un camail et une cape mais je ne désespère pas de pouvoir bientôt le photographier.

 

photos18-0825.JPG

 

 

photos18-0836.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Tricot pour Fantin

Repost0

Publié le 28 Août 2013

où il apparaît que j'ai réussi à tricoter cet été, malgré la présence à la maison d'un chevalier et d'une princesse....

 

Vous vous souvenez peut-être du chouette pull de Fantin :

 

1-DSC 0386

 

Plus en détails ici, clic.

 

Ce pull a eu tant de succès dans la famille que j'ai été priée d'en tricoter pour les petits-cousins de Fantin, plus grands ou plus petit que lui.

J'ai recalculé complètement le modèle d'origine pour l'adapter à la laine eskimo de Drops, et surtout pour obtenir une taille 12 mois.

Voici ce que cela donne, je tiens les explications à la disposition des amatrices. A moins que je ne finisse par trouver le temps de mettre mes notes au propre....

 

photos18-0387.JPG

 

photos18-0391.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Tricot pour Fantin

Repost0

Publié le 22 Août 2013

où il apparaît la suite du bestiaire....

 

Hier, je vous présentait le renne, clic, aujourd'hui, voici le lion.

 

photos18-0758.JPG

 

J'ai "piqué" l'idée ici, clic, quant à la forme de base, c'est toujours l'ours d'Anisbee, clic.

Pour la crinière, j'ai mélangé plusieurs laines extrèmement fines, dont une tweedée.

Le tissu de fond est en fait une manche de robe de bébé, Emmaüs, à la forme immonde mais aux couleurs intéressantes.

Rassurez-vous, je ne compte pas reproduire l'arche de Noé, mais j'ai tout de même un projet d'animal en cours de réalisation, j'espère pouvoir vous le montrer bientôt.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Tricot pour Fantin

Repost0

Publié le 21 Août 2013

où il apparaît que je suis partie pour une longue série....

 

Après l'ours, clic, voici le renne.

 

photos18-0751.JPG

 

Toujours d'après le modèle d'Anisbee, clic.

La tête est crochetée avec un reste de laine d'un pull de Fantin, clic.

Les bois sont en fil velours, chiné sur un vide-greniers.

Le tissu qui recouvre l'écu provient d'une taie de traversin, Emmaüs, vous le reverrez bientôt sur ce blog.

 

La jeune classe a bien voulu se prèter à un essai de présentation des trophées, Lison tenant le renne :

 

photos18-0743.JPG

 

et Fantin tenant l'ours :

 

photos18-0742.JPG

 

J'ai eu le plaisir de constater que la robe hippie d'été cousue l'année dernière, clic, allait encore très bien à Lison.

 

photos18-0750.JPG

 

Quant à moi, je continue mon bestiaire, à bientôt sur cet écran....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Tricot pour Fantin

Repost0