Publié le 25 Octobre 2020

où il apparaît un nouveau duo gagnant...

Après avoir réalisé avec plaisir moult versions du chemisier Jessica et de la jupe Carola, c'est avec un égal plaisir que je vous présente mon nouveau duo préféré pour l'automne et l'hiver, le chemisier Ossi (déjà vu ici) et la jupe Martina.

Ossi et Martina
Ossi et Martina

Comme pour le premier Ossi, j'ai raccourci le corps et les manches, supprimé les élastiques. Et la même question se pose : dans la jupe ou sur la jupe ?

Ossi et Martina
Ossi et Martina

Le patron de la jupe provient comme celui du chemisier du numéro d'octobre novembre 2020 de la Maison Victor.

Cette jupe me parait plus automnale ou hivernale que Carola. Elle est aussi plus rapide et plus simple à réaliser.

Mais, car il faut bien un mais, elle n'a pas de poches.

Quant aux tissus, ils proviennent tous les deux du vide-greniers de la calandreta de Rochebelle. Un minuscule vide-greniers, une dizaine d'exposants, mais où j'ai chinés 5 coupons superbes.

Le tissu de la jupe est un coton indien noir, agrémenté de fils roses d'épaisseurs différentes.

 

Ossi et Martina

Celui du chemisier est indien également, une fausse broderie anglaise, les motifs sont dessinés et ajourés sans être brodés.

Ossi et Martina

Quelques boutons de nacre dénichés dans mon stock, quelques boutonnières délicates brodées en un tournemain avec ma S5 et le tour était joué.

Ossi et Martina

Et puisque le temps risque de se refroidir, j'ai ressorti ma veste Amber, voici donc en fait de duo, un trio gagnant.

Ossi et Martina
Ossi et Martina

J'ai déjà plusieurs versions de Martina en projet, en simili, en jean, en velours, en tweed, en wax.... la dynastie se profile à l'horizon de ce blog, à très bientôt pour de nouvelles photos.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 20 Octobre 2020

où il apparaît que Carola s'est fait un nouvel ami...

Carola a souvent fait équipe avec Jessica, avec Sonia, avec Carol, avec Georgia, avec Bella et bien d'autres.

Aujourd'hui, Carola rencontre Ossi.

 

 

 

 

 

 

Ossi et Carola

Je ne vous présente plus Carola, modèle La Maison Victor de janvier/février 2017, j'ai depuis longtemps perdu le compte, au-dela de 20 tout de même.

Cette nouvelle version est la première réalisée en simili, couleur camel. Je l'ai taillée dans un chemin de table acheté chez Action. Une jupe en simili pour 3€, franchement, j'en redemande, une version d'une autre couleur est en projet.

Ossi et Carola

Le chemisier Ossi provient du numéro de septembre/octobre 2020 de la Maison Victor.

J'ai largement raccourci le chemisier, moins 12 cm pour le corps, moins 6 pour les manches. Et surtout, je n'ai pas mis d'élastique, ni aux poignets, ni au bas du dos.

Il s'agit ici d'une toile, un essai réalisé dans une très fine popeline, je n'ai pas voulu "attaquer" tout de suite le superbe coton indien que j'ai chiné samedi dernier.

Je trouvais cet imprimé un peu tristounet, mais la couleur plus vive de Carola le réveille et le met en valeur.

Ossi et Carola

La ceinture de Carola a été coupée, comme la bordure des poches, dans un jersey côtelé des tissus Bastide. Vous l'avez déjà vu ici, à Honolulu bien que le tissu soit australien, ne cherchez aucune logique !

Ossi et Carola

J'ai cousu le simili et le jersey côtelé sans aucun souci, sans pied presseur particulier, sans utiliser de papier sulfurisé, de lait de toilette comme je le vois souvent conseillé sur des blogs ou des groupes facebook, même pas de poudre de perlinpimpin !

Pour Ossi, j'ai utilisé le point triple pour des surpiqûres bien visibles.

Et surtout, j'ai osé les boutonnières !

Et franchement, avec ma S5, c'est un vrai plaisir !

Il suffit de placer le bouton dans le logement ad hoc prévu dans le pied presseur dédié aux boutonnières et le travail se fait tout seul, un rève...

 

Ossi et Carola

Mais il reste toutefois un dilemme : Ossi, dans la jupe ? Ou au-dessus, comme il est prévu par le modèle original ?

Je crois que les deux versions me plaisent autant, j'alternerai donc au goût du jour...

Ossi et Carola
Ossi et Carola
Ossi et Carola

À bientôt pour la fameuse version d'Ossi annoncée, en coton indien chiné et, surprise ! , avec une nouvelle jupe...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 1 Octobre 2020

où il apparaît un joli petit marin...

Michel a emprunté à Maguy, le "baby born de Zapf" de Lison sa tenue de marin.

Michel à la plage

J'ai cherché dans l'imposante garde-robe de Maguy de quoi habiller Michel. Je lui avais cousu ou tricoté beaucoup de tenues grâce aux modèles de Modes & Travaux, mais la plupart en rose. 

Cette tenue de marin, modèle de juillet 1959, avait échappé à la vague rose.

Michel à la plage
Michel à la plage

Une marinière digne de ce nom suppose un col marin.

Michel à la plage

La tenue originelle de Modes & Travaux ne comportait que la marinière et la culotte assortie, je m'étais amusée à ajouter, pour Vanille, un béret à pompon et des chaussettes, deux autres modèles de Modes & Travaux, juillet 67 pour le béret ; pour les chaussettes, je ne me souviens plus.

Michel à la plage
Michel à la plage
Michel à la plage

Je ne peux décemment pas laisser ce bébé dans ce dénuement vestimentaire, j'ai ressorti mes modèles, mes patrons, mes aiguilles à tricoter, mes pelotes de laine layette, mes tissus à motifs enfantins...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Trouvailles aux puces, #pulls marins, #tricots pour le baby born

Repost0

Publié le 27 Septembre 2020

où il apparaît que les vide-greniers sont de retour...

La situation étant ce qu'elle est, cette année les vide-greniers se sont fait rares.

Aussi étais-je impatiente ce matin de partir en chasse, trois vide-greniers le même jour, il y a longtemps que ça n'était pas arrivé.

C'est sur le premier que j'ai fait la découverte qui justifie cet article.

Michel de Modes & Travaux

Un Michel de Modes & Travaux, vintage, pas une ré-édition !

Pour preuve : 

Michel de Modes & Travaux

Et encore : le voici avec une autre tenue, mais les chaussures sont les mêmes, ici.

Pour le moment, il est dans son jus, demain je passe au nettoyage, puis à la confection d'une garde-robe complète. Je croyais naïvement pouvoir lui faire porter les modèles, couture ou tricot, que j'avais réalisés d'après les patrons de Modes & Travaux pour Maguy, le baby born de Lison. Mais Maguy est une bébé fille et Michel un bébé garçon. Lison baignait en pleine période rose lorsque j'ahabillais sa Maguy, Michel, vu son grand âge (il est né en 1954), ne saurait supporter une layette non genrée.

Que surtout personne n'y voit un prétexte pour tricoter de nouveaux modèles....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 23 Septembre 2020

où il apparaît une salve de tops Maud et une jupe Carola, avant de passer à la collection automne hiver....

Il me restait une chute du magnifique imprimé à botehs de mon Ariane VI, des tissus Bastide.

Quand j'investis 2€ dans un mètre de tissu, il faut que chaque centimètre du coupon soit rentabilisé ! J'ai donc coupé une Carola dans la chute.

Le coupon était rentabilisé mais... il me fallait un top assorti à cette nouvelle jupe.

À moi les tas de fripes des puces !

J'ai tout d'abord acheté un truc de cagole aux puces de Vézénobres, un haut improbable, asymétrique, dévoilant une épaule, avec un énorme volant autour de l'encolure, bref, un truc de cagole ça le définit bien.

Mais pourquoi ce truc de cagole ? À cause de sa matière, un jersey à motif de broderie anglaise, et de sa couleur, un orange sanguine ensoleillé.

Cet achat était osé, j'avoue, mais je suis ravie du résultat.

Pour finir l'été en beauté...
Pour finir l'été en beauté...
Pour finir l'été en beauté...

Voici le motif broderie anglaise qui m'a fait choisir ce truc de cagole :

Pour finir l'été en beauté...

La confection de ce top était ma première réalisation en jersey avec ma nouvelle machine, tout c'est bien passé. Comme j'ai conservé l'ourlet d'origine du truc de cagole, je n'ai pas encore essayé la couture à la double aiguille, ce sera pour un prochain ouvrage, rien ne presse.

Quelques jours plus tard, j'ai chiné aux puces d'Anduze, pour 1 euro, une robe de petite fille vintage, encore une fois uniquement pour son tissu, parce que sa forme, comment dire ? Il fut un temps (que j'ai hélas bien connu) où les petites filles étaient affublées de robes plus larges que hautes, à jupe ultra froncée mais malheureusement ultra courte. J'ai coupé un top Maud dans la jupe de la robe, et j'ai utilisé la doublure de la jupe pour doubler mon top.

Pour finir l'été en beauté...
Pour finir l'été en beauté...
Pour finir l'été en beauté...

La forme de la robe la rendait importable, mais elle était coupée dans une jolie dentelle.

Pour finir l'été en beauté...

Ma Carola à botehs était parée pour la fin de l'été avec ces deux tops, mais je n'ai pas su résister à un petit haut en dentelle beige rosé, toujours aux puces d'Anduze, toujours pour 1 euro.

Pour finir l'été en beauté...
Pour finir l'été en beauté...
Pour finir l'été en beauté...

Ce sont les festons du bas du top qui m'ont convaincue de l'acheter. Ca peut être formidablement convainquant des festons figurez-vous...

 

Pour finir l'été en beauté...

A bientôt pour la collection automne hiver, que j'ai déjà commencé à coudre, avec une autre Carola. Mais cette Carola a besoin d'un chemisier pour l'accompagner, je monte le couper....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 16 Septembre 2020

où il apparaît une nouvelle Ariane, puisque l'été joue les prolongations...

La raison me dirait de commencer à coudre pour l'automne, voire pour l'hiver.

Mais la météo me souffle le contraire, et je n'ai pas vraiment besoin de prétexte pour continuer ma collection d'été.

Dimanche matin, aux puces d'Anduze, j'ai chiné pour 1€ ce superbe coupon de toile imprimé de palmiers bleus.

Ariane aux palmiers

Comme je crois bien maintenant pouvoir réaliser Ariane les yeux fermés, lundi soir j'étrennais ma nouvelle robe.

Ariane aux palmiers

Comme d'habitude, j'ai supprimé le zip.

Ariane aux palmiers

Grace à ma nouvelle machine, j'ai pu broder des surpiqûres en forme de palmes, avec un fil changeant Mettler.

Ariane aux palmiers
Ariane aux palmiers

Petit récapitulatif : patron Ariane de la Maison Victor, juillet/août 2017, tissu (MT collection) chiné aux puces, fil Mettler acheté en solde aux tissus Bastide, machine Janome Skyline S5.

Un petit décompte m'apprend que cette Ariane aux palmiers bleus est en fait Ariane X.

À bientôt pour une autre dynastie, toujours estivale...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 11 Septembre 2020

où il apparaît un top Maud en broderie anglaise, encore un ? eh oui....

Voici le top Maud VI, le troisième en broderie anglaise.

Petit rappel, Maud II et Maud III étaient déjà en broderie anglaise.

Mais quand j'ai trouvé un très grand top Kiabi, samedi dernier, dans un tas de fripes aux puces de Saint-Christol-lez-Alès, je n'a pas su lui résister; j'ai tout de suite vu le top Maud qui se cachait dedans, comme le carrosse de Cendrillon dans sa citrouille.

Maud VI
Maud VI
Maud VI
Maud VI

La broderie est vraiment très jolie, régulière, bien en relief.

J'avais comme projet de réaliser une bordure en suivant les motifs arrondis de la broderie en bas du top, comme des gros festons.

Hélas... si la broderie est belle et le tissu apparemment de qualité, le top d'origine n'a pas été coupé dans le droit fil, j'ai donc vite abandonné mon envie de festons.

Mais... ce n'est que partie remise, je retourne aux puces demain matin, je trouverai peut-être enfin la broderie anglaise dont je rève...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 3 Septembre 2020

où il apparaît un nouvel incontournable...

Je l'ai déjà dit, une dynastie qui se respecte doit offrir un modèle en wax. 

Un modèle en imprimé camouflage s'impose également, quelques dynasties en possèdent déjà un, Ariane, Jessica, Bella, Maud version top s'inscrit donc dans cette lignée.

Top Maud V

J'ai coupé cette nouvelle version dans un "truc" en voile hyper léger chiné chez Emmaüs.

Je dis truc parce que je n'ai pas compris de quoi il s'agissait : un grand carré composé de deux épaisseurs de voile, trop petit pour être un paréo, trop carré pour une écharpe. Mais impeccable pour moi, tout au moins pour son côté camouflage.

L'autre côté... camouflons-le, il servira de doublure pour un prochain ouvrage.

Top Maud V

Maud V fait une superbe équipe avec Carola en version noire.

Top Maud V

J'ai trouvé un nouveau point pour les surpiqûres.

Top Maud V
Top Maud V

A bientôt pour Maud VI, avec une nouvelle Carola...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 31 Août 2020

où il apparaît que toute dynastie qui se respecte doit proposer un modèle en wax...

Le wax.... décidément mon tissu préféré (avec la broderie anglaise, le velours côtelé, les imprimés hawaïens, les saris, le jean, le camouflage....).

Un des intérets du top Maud, c'est qu'il ne nécessite que très peu de tissu :  à moi, ou à lui !,  les chutes de mes ouvrages précédents.

Ici, une chute du top Rumer.

Top Maud IV, en wax
Top Maud IV, en wax

Le V du dos :

Top Maud IV, en wax

Grâce à ma nouvelle machine, une Janome Skyline F5, j'ai réalisé de superbes surpiqûres, parfaitement assorties au motif du wax.

Top Maud IV, en wax
Top Maud IV, en wax

En fait, c'est sur l'envers qu' elles sont le plus visible...

Par manque de tissu, j'ai coupé les parementures dans une très fine toile unie. J'avais vraiment une toute petite chute, mais suffisamment grande toutefois pour y trouver un masque.

Apprécions au passage la netteté des finitions que permet ma machine.

Top Maud IV, en wax
Top Maud IV, en wax

Et bientôt un nouveau Maud, un nouvel incontournable de toute dynastie...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #Wax et boubou, #la Maison Victor, #wax et boubou

Repost0

Publié le 29 Août 2020

où il apparaît que je vais bientôt me faire rattrapper par l'automne....

Pour changer un peu, je suis charrette ! 

Terriblement en retard dans mes publications, coudre ou publier il faut choisir, et visiblement j'ai choisi de coudre.

Je pourrais toujours publier cet hiver...

Oui, sur le papier, car un crop top en broderie anglaise en décembre perd un peu de sa pertinence, sinon de son charme. Sauf s'il est porté sous les tropiques, comme l'année dernière à La Réunion, ou en 2017 en Australie.

Pour des raisons évidentes, pas de voyage à l'horizon, hélas, je vais donc tenter de publier mes ouvrages d'été en retard.

Pour commencer, un top Maud en broderie anglaise, encore un, en effet, mais différent du précédent.

Top Maud III

Celui-ci est porté avec le décolleté arrondi devant, il tombe mieux comme ça.

Top Maud III

Le V se retrouve donc dans le dos, comme pour la robe Maud.

J'ai coupé cette nouvelle version du top Maud dans un.... pour ne pas être désobligeante, disons dans un vêtement chiné je ne sais plus où, pour son tissu blanc tout doux et la large bande de broderie anglaise qui le bordait. 

Il y avait aussi un empiècement en broderie anglaise et des manches raglan, j'ai précieusement mis ça de côté pour un prochain ouvrage.

Top Maud III

J'ai trouvé un nouveau point décoratif pour des surpiqûres spectaculaires, décidément, ma nouvelle copine, une Janome S5 est pleine de ressources.

Top Maud III
Top Maud III

À très vite pour un nouveau top Maud, très coloré celui-ci, et avec encore un nouveau point de broderie...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0