couture

Publié le 18 Janvier 2020

où il apparaît une nouvelle dynastie....

A nouvelle année, nouvelle dynastie.

Voici la première version de Sonia.

 

 

Sonia, la première

Le patron est bien sur un patron La Maison Victor, numéro de novembre/décembre 2019.

Sonia, la première

Peu de modifications par rapport au modèle d'origine : j'ai supprimé l'élastique du bas des manches, monté différemment le biais d'encolure et raccourci le corps de la blouse.

La différence entre le modèle et "ma" Sonia tient surtout au choix des tissus : du wax pour le corps, de la broderie anglaise pour les empiècements et les manches, ce qui en fait une blouse idéale pour l'été.

Le wax est le même que celui de mon Metta, un superbe wax chinois, merci Marguerite.

La broderie anglaise dormait dans mon stock, depuis longtemps sans doute, c'est un tissu de réemploi, mais je ne sais plus ni où je l'ai chiné ni sous quelle forme il se présentait.

Sonia, la première

Ce modèle est facile et rapide à réaliser, confortable à porter, un grand plaisir sur toute la ligne...

Sonia, la première

L'été malheureusement est encore loin, je vais donc ranger provisoirement Sonia la première et réfléchir à une version hivernale. A bientôt donc...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor, #wax et boubou

Repost0

Publié le 30 Décembre 2019

où il apparaît la dernière Jessica pour 2019...

Rassurez-vous, j'ai des idées pour 2020 !

Voici donc la fin de la trilogie de mes Jessica en velours milleraies, voici Jessi Calligraphie.

Jessica d'hiver, saison 2 épisode 3

Encore un superbe velours tout fin tout doux des Tissus Bastide. Son prix lui aussi était tout doux, alors, pourquoi m'en priver?

Jessica d'hiver, saison 2 épisode 3

Les boutons viennent de chez Action, le ruban pour les brides a été chiné il y a belle lurette (je travaillais encore !) aux puces de Saint-Christol lez Alès.

Jessica d'hiver, saison 2 épisode 3

A l'année prochaine pour de nouvelles photos, de nouvelles idées, de nouvelles usines à gaz, de nouvelles réalisations, de nouvelles trouvailles aux puces ou sur les vide-greniers ...

D'ici là, bonnes fêtes à tous !

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 29 Décembre 2019

où il apparaît un camouflage qui ne cherche qu'à se faire remarquer...

Je continue donc ma revue des Jessica d'hiver, version velours milleraies.

J'ai profité d'une promotion aux tissus Bastide pour m'offrir un tissu de créateur.

Jessica d'hiver, saison 2, épisode 2

Je sais, il existe déjà une Jessi Camouflage, mais d'abord elle est en voile de coton, donc peu hivernale, et ensuite, comment aurais-je pu résister à ce tissu, franchement ?

 

Jessica d'hiver, saison 2, épisode 2
Jessica d'hiver, saison 2, épisode 2
Jessica d'hiver, saison 2, épisode 2
Jessica d'hiver, saison 2, épisode 2

Pour faire durer le plaisir de la réalisation de cette Jessica, et pour exploiter un peu plus les nombreuses fonctions que m'offre mon element by Pfaff 1080S, j'ai décidé de broder des surpiqûres fantaisie avec ce point qui me rappelle les motifs du camouflage.

Jessica d'hiver, saison 2, épisode 2

Un camouflage souligné, donc, pour ne pas dire un camouflage qui se la joue....

Jessica d'hiver, saison 2, épisode 2

Les boutons, de mémoire, proviennent de la même bourse en organza que ceux de ma Jessica à pois.

Les rubans des brides sont en fait un lacet de chaussure acheté chez Action.

Et entre nous, il n'y a pas que le camouflage qui se la joue...

A très bientôt pour une nouvelle Jessica toujours en velours milleraies.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 28 Décembre 2019

où il apparaît que décidément, winter is coming....

Je vous avais promis un nouveau remède à l'hiver, le voici, le velours côtelé. Le milleraies pour être plus précise.

Pour le patron, point n'est besoin de longs discours, vous reconnaissez Jessica, du numéro de novembre/décembre 2018 de la Maison Victor.

J'avais chiné aux puces d'Alès un grand coupon de velours, dans lequel j'ai coupé une robe pour Lison, la robe cœurs et papillons.

Il me restait une grande chute, parfaite pour un Jessica d'hiver.

Jessica d'hiver, saison 2 épisode 1
Jessica d'hiver, saison 2 épisode 1

Les boutons en forme de cœur viennent du vide-greniers de Rousson.

Les rubans pour les brides sont de la récup', bien sur.

Encore un chemisier qui ne m'aura quasiment rien coûté mais que j'aurais eu un grand plaisir à réaliser, le velours côtelé est vraiment facile à coudre.

Jessica d'hiver, saison 2 épisode 1

Les yeux les plus pointus auront remarqué que l'empiècement est doublé en ... doublure.

Je n'avais plus assez de velours, mais j'avais un petit morceau de doublure récupéré je ne sais plus où.

Les plus fidèles d'entre vous (j'ai des noms !) auront également remarqué ce retour aux sources du noir et blanc, j'aime toujours autant mais cette dilection n'est plus aussi exclusive qu'à mes débuts sur ce blog. Explications ici pour les nouvelles abonnées.

A très bientôt avec une nouvelle Jessica d'hiver....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 27 Décembre 2019

où il apparaît ce que je ne souhaiterais jamais rencontrer, l'hiver...

Depuis mon retour de la Réunion, il a bien fallu que je me fasse une raison, que je remise mes robes d'été et que je me confectionne une garde-robe adaptée à la saison froide.

Pour le printemps tardif ou l'automne précoce, Jessica est juste parfaite, en voile, en wax, en sari, en microfibre ou en fine toile de coton. Mais pour l'hiver.... 

J'ai trouvé deux remèdes aux basses températures, voici le premier, un jersey à pois, acheté au poids, chez Bastide bien sur !

Jessica d'hiver, épisode 1

L'autre côté de ce jersey à poids est duveteux comme un tissu à sweat shirt. Ce qui donne une Jessica douce et chaude, douillette, un vrai doudou !

Le coupon était extrêmement léger, il ne m'a coûté que quelques centimes.

J'ai chiné les jolis boutons qui lui apportent un peu de raffinement, dans une jolie bourse en organza, au milieu de dizaines d'autres boutons tout aussi beaux, pour 20 centimes aux puces d'Alès.

Vous ne manquerez pas d'admirer ici bientôt quelques uns de ces fameux boutons.

Le ruban des brides est de récup', bien sur, trouvé il y a longtemps, (du temps où j'achetais des vêtements en magasin....) sur un pull ou un t-shirt, le fameux ruban qui empêche le pull de tomber du cintre.

Je crois qu'avec cette version de Jessica j'ai crevé le plancher du prix de revient d'un chemisier.

D'autant que je ne compte même plus l'amortissement du prix du patron puisque je dois ici en être à la neuvième (ou dixième ?) utilisation.

Jessica d'hiver, épisode 1

Très réussi également de dos.

Jessica d'hiver, épisode 1

On voit bien que je ne triche plus en ménageant une fente dans le bas de la couture de dessous de bras, je réalise maintenant toujours les fentes de poignet dites indéchirables. Ici encore, le petit morceau de biais que j'ai utilisé est de récup', j'ai chiné un jour un seau entier de biais de toutes couleurs et de toutes matières.

Jessica d'hiver, épisode 1

Voici pour le premier remède au froid, le jersey duveteux (si quelqu'un connait le nom de ce matériau, merci de me le signaler), bientôt le deuxième, qui se déclinera en rien moins qu'une trilogie... Il faut ce qu'il faut contre le froid...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 8 Décembre 2019

où il apparaît sous vos yeux ébahis la naissance d'une dynastie....

Il y a déjà beaucoup de dynasties sur ce blog.

J'appelle dynastie une série de plus de trois versions du même modèle.

De mémoire, je citerais Ivy, Goa, Arianne, le petit top vintage de Modes & Travaux, le top Bella,  Zaria, Jessica, et le champion toutes catégories, Carola qui doit bien en être à sa quinzième version.

Voici la troisième version de la robe Silia, la quatrième est déjà coupée; il s'agit donc bien d'une dynastie.

Pour rappel, Silia 1 et Silia 2.

Silia 3

Jeudi dernier, c'était Black Friday  aux Tissus Bastide.

Des prix encore plus intéressants que d'habitude.

J'ai tout de suite choisi ce jersey tricolore, qui me semblait parfait pour une Silia.

Et deux autres coupons que vous découvrirez bientôt ici.

Silia 3

La confection de Silia est simple et rapide, surtout pour une troisième version.

 

J'ai rallongé les manches, qui sont maintenant des manches longues, cela me semble plus adapté à une version hivernale;

Silia 3

Pour l'encolure, j'ai simplifié, exit le biais, j'ai simplement replié le bord surfilé vers l'envers et je l'ai cousu à la main, à points glissés.

J'ai réalisé de la même façon les ourlets des manches et du bas de la robe.

Petit récapitulatif : patron La Maison Victor, septembre/octobre 2019, jersey les Tissus Bastide, réalisée sur machine à coudre element by Pfaff 1080.

Silia 3

Comme j'ai acheté le métrage indiqué par la Maison Victor, 2 mètres 50, je me retrouve avec une énoooooooooorme chute : bientôt ici même, la naissance d'une nouvelle dynastie.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 24 Octobre 2019

où il apparaît la suite de mes devoirs de vacances...

Et quand je dis devoirs, j'exagère ! Je suis partie en totale impro, et en totale récup'.

J'ai adapté au fur et à mesure mon projet à mes trouvailles de matériaux dans mon stock et de tutoriels sur le net.

Hier, nous en étions restés là :

Lison brode et Mamie coud et crochète

Il me restait pas mal de tissu de la fameuse blouse roumaine que j'avais commencé à dépiécer, et Sasha passait par là.

Je me suis souvenue de la robe express et du tuto de Léoniepimpon (en lien dans l'article).

Et voilà Sasha dotée d'une chemise de nuit brodée.

Lison brode et Mamie coud et crochète

Le haut est en fait le poignet de la chemise. 

La jupe est taillée dans la manche, mais je n'ai pas pu laisser le poignet et la manche ensemble, il a fallu que je les coupe séparément, sinon les fleurs auraient eu la tête en bas. Et Sasha n'est pas la fille de Monsieur Jourdain.

J'ai procédé de la même façon pour le sac à bébé et le petit haut du petit poupon, pour la même raison.

Lison brode et Mamie coud et crochète

Il me reste des broderies, du coton/lin à crocheter...

Après beaucoup de recherches, beaucoup d'essais et encore plus de décrochetage, je suis parvenue à réaliser mon projet : un poupon pour Sasha, dans son couffin.

Lison brode et Mamie coud et crochète
Lison brode et Mamie coud et crochète

Le bébé est crocheté d'après ce modèle, merci Liliv.

Je l'ai crocheté avec ce que j'avais de plus fin en matière de coton, et un crochet du 1,40, en serrant bien.

Les explications, à demander en commentaire sur l'article, sont parfaitement claires.

Mais... je crochète de la main gauche, je tourne donc dans l'autre sens par rapport au modèle : cela ne pose aucun problème pour réaliser le corps, la tête et le chapeau qui sont symétriques.

J'ai beaucoup tâtonné, et donc crocheté, décrocheté et recrocheté, pour les membres, s'il y a des gauchères intéressées, voici le résultat de mes multiples essais :

Pour les bras, c'est assez simple : crocheter selon les explications "main gauche" dans l'ouverture prévue pour la main droite et inversement, les explications pour la main droite, dans l'ouverture prévue pour la main gauche.

J'ai commencé par faire la même chose pour les jambes et.... je vous épargne le résultat !

Finalement, j'ai ré-écrit les explications dans l'autre sens, rang par rang, pour chaque jambe. Je n'ai bien sur plus mes notes, qui de toutes façons étaient illisibles pour n'importe qui d'autre que moi, façon Pierre de Rosette. C'est fastidieux, mais simple à ré-écrire, voici un exemple : si vous lisez "trois mailles serrées, 1 diminution, deux mailles serrées", il faut ré-écrire "deux mailles serrées, 1 diminution, trois mailles serrées".

 

Lison brode et Mamie coud et crochète

J'ai réalisé la courtepointe en assemblant les deux pattes d'épaule de la blouse roumaine.

Lison brode et Mamie coud et crochète

J'ai coupé une fleur qui restait d'une manche pour un petit oreiller.

Lison brode et Mamie coud et crochète

Pour le couffin, j'ai repris le même fil que pour le couffin du poupon, Majorque de Fonty, mélange coton et lin, mais cette fois avec un crochet du 1,40, en serrant bien. Je me suis inspirée du tuto du grand couffin, mais celui-ci est rectangulaire, en raison de la position des bras et des jambes du bébé.

Bras et jambes que je n'ai pas cousus ensemble, contrairement au modèle.

Voici notre petite famille réunie.

Lison brode et Mamie coud et crochète

Et Sasha et sa poupée.

Lison brode et Mamie coud et crochète

La proportion entre Sasha et sa poupée me convient.

Lison brode et Mamie coud et crochète

Je suis ravie d'avoir mené à bien ce projet, j'aime bien me lancer des challenges, mais je préfère quand je les réussis !

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 23 Octobre 2019

où il apparaît que Lison a un nouveau passe-temps...

Je m'étais installée, cet été, pour tenter d'aligner quelques points de broderie sur un blouson en jean, vous avez pu reconnaître Paul en Arlequin.

Lison a été tentée, elle s'est essayée à la broderie, et, franchement, elle est plus douée que moi...

Lison brode

Elle a utilisé ce petit livre, chiné il y a très longtemps aux puces de Saint-Christol-lès-Alès.

Lison brode

Elle a choisi ce dessin, de Jean-Charles de Castelbajac, s'il vous plait.

Lison brode

La broderie terminée, j'ai proposé à Lison de la transformer, en petit cadre pour sa chambre, en porte-clés, en coussin parfumé de fleurs de lavande, c'était justement la saison.

Lison a choisi d'en faire un oreiller pour sa poupée.

Voilà l'oreiller.

Lison brode

Les vacances finies, Lison est rentrée à Paris.

J'ai trouvé qu'un oreiller, tout seul, même brodé d'une colombe de Jean-Charles de Castelbajac, c'était un peu triste, tout seul.

Alors j'ai entrepris de crocheter un couffin.

Lison brode

J'avais justement quelques pelotes d'un mélange coton/lin de Fonty de la bonne couleur.

Merci à Francine qui m'a signalé le tutoriel de Thalie, celui-ci.

J'ai ajouté un matelas, habillé d'une chute de taie de traversin chinée chez Emmaüs.

Lison brode

Et j'ai retrouvé dans mon stock une chemise roumaine brodée, parfaitement démodée, mais parfaitement adaptée à mon projet.

Lison brode

Chemise chinée elle aussi à Saint-Christol, dans un lot de 6 vêtements pour 1 €.

A ce prix là, j'achète beaucoup de "au-cas-où" et de "ça-peut-servir". Si j'avais besoin d'une justification, la voici.

Lison brode

J'ai commencé par couper un sac à bébé.

Lison brode

La taille est élastiquée grace à un ruban élastique  volanté trouvé chez Lidl.

Lison brode

Un poignet a donné un petit haut.

Lison brode

La grande partie brodée du devant de la chemise s'est transformée en drap.

Lison brode

Chut, Bébé dort !

Lison brode
Lison brode

J'ai encore quelques chutes de la chemise roumaine, et je ne voudrais surtout pas que Sasha soit jalouse, la suite dès que possible...

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 17 Octobre 2019

où il apparaît un petit supplément à l'été...

Contrairement aux apparences, nous sommes bien à la mi-octobre.

Mais le temps est encore au wax, aux tongs, aux petits hauts sans manches.

Voici un nouvel ensemble qui aura des petits-frères, Metta et Bella.

Bella en broderie anglaise, version candide, déjà vue ici.

Metta, pantalon caméléon, issu du dernier numéro, septembre/octobre 2019, de la Maison Victor, en wax chinois qui m'a été offert, merci Marguerite !

Metta en wax

Comme d'habitude avec les patrons de la Maison Victor, aucune mauvaise surprise, il suffit de choisir sa taille en fonction de leur tableau de mesures, de décalquer le patron et de se fier aux explications. 

 

Metta en wax

En fait, j'ai un peu modifié les explications, pour garder toute la hauteur de ma ceinture élastique. Et quand je parle de ceinture élastique, je l'ai taillée dans une paire de bretelles chinée aux puces de Saint-Christol lez Alès, pour 50 centimes. 

Metta en wax

Les pois des bretelles s'accordent trop bien au motif du wax, un élastique uni aurait été trop banal.

Metta en wax

On retrouve le même élastique au bas des jambes.

Metta en wax

Le pantalon, les tongs, le top sont dans la valise, départ bientôt vers un autre supplément d'été, à très bientôt...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor, #wax et boubou

Repost0

Publié le 8 Octobre 2019

où il apparaît une nouvelle version de Jessica...

Encore Jessica, encore un morceau de sari brodé chiné aux puces de Saint-Christol, mais au final une version très différente de la précédente, Jessi Calcutta.

En plus d'être brodé, ce sari était perlé, rehaussé de sequins.

Comme pour Jessi Calcutta, j'ai pris soin de découdre les perles et de décoller les sequins qui risquaient d'être pris sous les coutures : c'est fastidieux, mais c'est indispensable, j'en avais oublié un sur Jessi Calcutta, ça m'a coûté une aiguille.

Le coupon était entièrement bordé d'un galon pailleté, j'ai donc récupéré plus de 4 mètres d'un superbe galon pour un prochain ouvrage.

Jessica en sari

Le coupon comprenait une large bande verte au milieu, j'ai joué à Tétris pour la placer élégamment.

Jessica en sari

L'empiècement et le dos des manches sont donc verts, le corps de Jessica est rouge, une Jessica pour Noël !

Jessica en sari

J'ai coupé les brides dans un lacet de cuir trouvé chez Action, je redoutais le passage sous l'aiguille, mais ça s'est cousu tout seul.

Les boutons de nacre ont été récupérés sur une ceinture corselet, chinée à la braderie de Houilles, qui en comportait plus de 100. Une vraie mine que j'exploite depuis des années, de mémoire je l'avais payée 50 centimes...

Jessica en sari

Pour une fois, j'ai un peu modifié le modèle original : j'ai terminé les manches par un ourlet, je n'ai pas réalisé les poignets.

 

Jessica en sari

Si je devais réaliser ces manches aujourd'hui, je les terminerais comme celles de Lova, avec une large bande droite.

Je vas fouiller dans mes chutes, on ne sait jamais...

A propos de Lova, les photos ne devraient plus tarder. 

Quant à Volt, je vais vous étonner, je n'ai aucunes nouvelles, ni de la créatrice, ni de Marie-Claire Idées. Je vais les relancer une dernière fois, je n'ai pas grand espoir de terminer ce chemisier un jour, mais il ne sera pas dit que je ne lui ai pas offert toutes ses chances.

Je vous tiens au courant bien sur.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0