couture

Publié le 22 Septembre 2019

où il apparaît que rien n'est simple, tout se complique...

Sur mon fil d'actualité chez facebook, je reçois ce matin un message de Marie-Claire idées me souhaitant un bon dimanche.

Comme je suis bien élevée, je leur réponds.

Qu'en effet mon dimanche sera excellent si toutefois je parviens à terminer le chemisier que j'ai entrepris grâce à leur patron.

Je n'ai pas encore reçu de réponse à cette réponse.

Déjà hier, toujours sur facebook, j'avais reçu un message de Marie-Claire (sans idées cette fois), me proposant de me coudre une chemise.

J'ai cru y trouver, non, pas un signe du destin ! mais plus prosaïquement un moyen de les joindre enfin.  Je leur ai demandé de l'aide en réponse, je n'ai bien sur pas eu non plus de retour.

D'accord, nous sommes dimanche, j'aurai certainement une réponse demain.

En attendant, j'ai commencé à coudre Lova, et !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! j'ai un col !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

sans pointes !!!!!!!!!!!!!!!!!

Difficile de vous le montrer aujourd'hui, mais dès que possible, ici même, c'est promis.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Marie-Claire Idées - 100 Idées, #Couture, #patron gratuit

Repost0

Publié le 21 Septembre 2019

où il apparaît que je fais du surplace....

Pas de nouveau depuis hier, pas de nouvelles surtout de la créatrice du chemisier Volt.

Incapable d'attendre davantage (j'ai déjà suffisamment perdu de temps en décousant tout ce que j'avais fait), j'ai décidé de recommencer le montage des pattes de boutonnage et du col, en suivant les explications à la lettre (enfin, au peu de lettres qu'elles veulent bien nous offrir) pour être au moins certaine que l'erreur ne vient pas de moi.

J'ai donc piqué les pattes et le col. Puis assemblé les deux demi parementures.

Le challenge des chemisiers, volt face !

J'ai épinglé les parementures en place, enfin précisément une demi parementure et.... les pointes sont revenues !

Le challenge des chemisiers, volt face !
Le challenge des chemisiers, volt face !

Je ne peux pas faire une photo du vêtement porté puisque cela ne tient qu'avec des épingles, mais vous imaginez sans doute aisément l'aspect que peut donner cette encolure.

C'est pareil vu dans l'autre sens.

Le challenge des chemisiers, volt face !

A ce niveau de l'analyse de la situation, je suis formelle : l'erreur (car il y en a une évidente) ne vient pas de ma réalisation mais bien d'un problème dans la conception du patron.

Ce qui ne me fait pas plus plaisir que cela, car mon but est de coudre un chemisier, pas de jouer encore une fois les Don Quichotte pourfendant les erreurs des modèles de tricot ou des patrons.

J'ai imaginé un moment passer à la confection des poignets et des manches en attendant d'hypothétiques nouvelles de la créatrice, mais j'ai finalement renoncé : si jamais ces pointes étaient inévitables, je n'ai pas besoin de manches, j'ai suffisamment perdu de temps, de fil et de patience comme ça.

Je vais donc passer à la confection de Lova, que je souhaite plus paisible et surtout plus réussie.

Je vous tiens au courant...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #patron gratuit

Repost0

Publié le 20 Septembre 2019

où il apparaît que Nom de Zeus...

Depuis hier, j'ai usé du découvit, retourné les pièces du patron sous tous leurs azimuths (j'étais au moins dans la huitième dimension), cherché à contacter Marie-Claire Idées et Delphine et Moricette, je me suis fait des noeuds aux méninges, j'ai proféré  quelques  jurons bien sentis et j'en ai inventé quelques autres (ça fait du bien ! et là au moins j'étais productive) bref, j'ai tout décousu et je suis donc revenue à avant-hier.

Impossible de joindre Marie-Claire Idées, visiblement leur forum (sur lequel j'ai été très active et où j'ai fait de belles rencontres) a disparu dans le silence éternel des espaces infinis d'Internet.

J'ai mis un message sur leur page facebook, mais sans succès jusqu'à maintenant.

J'ai eu un peu plus de chance avec Delphine et Moricette, je suis en contact par e-mails avec Delphine, j'ai exposé le problème, j'attends de l'aide.

Grâce à vos conseils, j'ai eu plusieurs pistes : j'ai peut-être monté la partie dos du col à l'envers, la partie patte de boutonnage paraît curieusement dessinée, en tous cas quant à sa jonction avec le col...

Je recommence donc tout à zéro, et je demande à chaque étape l'approbation de la créatrice, on verra bien.

Le challenge des chemisiers, retour vers le futur...
Le challenge des chemisiers, retour vers le futur...

J'attends une réponse....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #patron gratuit

Repost0

Publié le 19 Septembre 2019

où il apparaît un appel au secours !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Tout d'abord, un bref résumé de la situation : j'ai décidé de coudre en parallèle deux chemisiers, pour comparer les patrons, et de publier les étapes sous forme de feuilleton.

Hier, premier problème, mais pas avec les patrons, avec over-blog qui refuse de tenir compte de modifications dans la mise en page de mon article. Modifications qui figurent bien dans l'éditeur, mais n'apparaissent pas à la lecture de l'article.

Passons, les vrais problèmes arrivent.

 

 

Je commence logiquement par décalquer les patrons.

Pour celui de la Maison Victor, c'est la routine, je ferais presque ça les yeux fermés tant j'ai déjà tracé de patrons à partir de leurs planches.

Pour le patron Delphine et Moricette, c'est une première, mais comme il n'y a qu'un patron sur la feuille, je me dis que cela devrait aller tout seul. 

Oui, mais non, en fait.

Je dois préciser ici que je travaille à partir de la planche "offerte gratuitement" avec le nouveau numéro de Marie-Claire Idées (le 134 pour être précise).

Pas à partir du patron en vente sur le site, celui-ci,

A ce stade, j'aurais déjà du me méfier et passer mon chemin, mais mal m'en a pris, j'ai persévéré.

En fait, un petit jeu des 7 erreurs est offert en plus du patron gratuit : le "schéma technique" du patron vendu sur le site montre nettement que la tête de manche du chemisier comprend des fronces. Ce qui m'aurait conduite à choisir un autre patron. 

En revanche, le schéma technique du patron offert ne présente pas ces fronces.

Jeu des 7 erreurs plus pochette surprise : quelles manches vais-je obtenir ?

Je me penche tout d'abord sur la fameuse planche et je commence à frissonner d'appréhension (frissonner en cette fin d'été relève presque du luxe, dois-je remercier Delphine et Moricette ? Pas sure...).

schéma technique du patron offert par Marie-Claire Idées, sous le nom de Volt et qui précise qu'il s'agit d'une création Delphine et Moricette

schéma technique du patron offert par Marie-Claire Idées, sous le nom de Volt et qui précise qu'il s'agit d'une création Delphine et Moricette

schéma technique du patron du chemisier Volt vendu sur le site Delphine et Moricette

schéma technique du patron du chemisier Volt vendu sur le site Delphine et Moricette

Je me penche d'abord sur le plan de coupe et... je constate qu'il est faux !

J'ai choisi de réaliser ce chemisier parce que j'aimais bien le contraste entre les lignes verticales du corps et des manches et les lignes horizontales de la patte de boutonnage. Pour les poignets, on ne sait pas, les manches sont retroussées, mais pour moi ils seront à l'horizontale.

Le challenge des chemisiers, premier épisode, première désillusion...

Sur le plan de coupe, les pattes de boutonnages sont placées d'une façon telle qu'elles seront rayées verticalement.

Donc le charme principal de ce chemisier disparaît.

Pas grave, je placerai les patrons correctement.

Pas grave ? Pas sur car le métrage indiqué (2 m sur le site, 1m50 seulement sur le magazine, alors qu'il n'y a pas de fronces aux manches) risque d'être insuffisant.

Je m'aperçois ici que le mot "charme" est à comprendre dans son sens magique, voire maléfique. Chemisier maudit me vient à l'esprit, ce qui me rappelle un certain chemisier calamiteux de sinistre mémoire.

Le challenge des chemisiers, premier épisode, première désillusion...

Une autre difficulté, voire deux me sautent aux yeux à propos de ce plan de coupe : les pièces dessinées ne sont pas identifiées. Sur la photo du plan de coupe, c'est moi qui ai annoté les pièces. Il faut donc avoir déjà réalisé plusieurs chemisiers pour les reconnaître. 

Les pattes indéchirables ne sont pas représentées. Il faudra pourtant les couper. D'autant que leur patron est tracé. Alors qu'il est noté dans les explications qu'il ne l'est pas !!!!!!!!!!!!!!!!!

J'ai trouvé : c'est un patron de chemisier pour Casimir, d'où les explications en gloubi-boulga....

Je sens que je ne suis pas au bout de mes surprises.

Arrivée à cette étape, je m'aperçois que je vais devoir opter pour la version courte de la relation des événements, sinon c'est la noyade assurée.

Je passe sur la difficulté à suivre les explications, les étapes sont pourtant numérotées.

Difficulté bien plus grave : les pièces du patron ne comprennent aucun repère ! Comment reconnaître facilement le devant de la manche ? Grâce à ma longue expérience de couturière, certes, mais tout le monde n'est pas comme moi une vieille briscarde de la couture.

Sautons tout de suite à la coupe.

Le challenge des chemisiers, premier épisode, première désillusion...
Le challenge des chemisiers, premier épisode, première désillusion...
à gauche, Volt, à droite, Lova

à gauche, Volt, à droite, Lova

J'ai donc coupé les deux chemisiers.

Et j'ai commencé à monter le Volt.

Le challenge des chemisiers, premier épisode, première désillusion...

Et....

J'obtiens un truc bizarre, importable, une pointe horrible à la jonction entre la patte de boutonnage/col du devant et le col/dos.

Le challenge des chemisiers, premier épisode, première désillusion...
Indications plus que succinctes....

Indications plus que succinctes....

Comme il n'y a aucun repère d'assemblage, j'ai imaginé avoir monté la partie dos du col à l'envers, j'ai tout décousu et constaté que non, ce n'est pas à l'envers.

La pièce est donc mal dessinée. Mais je me sens incapable de la redessiner.

Alors je lance un appel au secours, une bouteille à la mer !

Quelqu'un ici (ou même ailleurs...) a-t-il réalisé ce rogntudju de Volt ??????????????????

En attendant, je vais me calmer avec Lova, retour aux valeurs sures.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #patron gratuit

Repost0

Publié le 18 Septembre 2019

où il apparaît que j'aurais peut-être mieux fait de ne pas m'aventurer dans cette galère...

J'aime bien me lancer des challenges, mais là, j'ai peut-être lancé le bouchon un peu loin.

Je tente de m'expliquer : comme j'ai déjà réalisé une longue série de chemisiers Jessica, un petit florilège à voir ici, comme j'ai encore au moins deux Jessica en projet, je suis tentée d'essayer le patron d'un autre chemisier. 

Le nouveau numéro de la Maison Victor en propose un, Lova, à voir ici.

J'en ai aussi remarqué un sur le nouveau Marie-Claire Idées, Volt, ici.

J'ai justement un grand coupon à rayures qui ressemble beaucoup au tissu de Volt.

Et ce coupon, chiné pour 50 centimes sur le vide-greniers du Rugby Club d'Alès dimanche dernier, est suffisamment grand pour y couper les deux chemisiers, je n'ai même pas besoin de choisir lequel réaliser.

Quelque chose cependant me souffle à l'oreille que je m'embarque dans une drôle d'aventure : un chemisier avec Victor, j'en ai déjà réussi plusieurs, et pas seulement des Jessica, un Elsa également, je ne prends pas beaucoup de risques. 

En revanche, je ne connais pas les patrons de Delphine et Moricette, les auteurs de Volt.

Qui ne risque rien n'a rien, je tente l'aventure des deux chemisiers en parallèle, des nouvelles au jour le jour, en feuilleton, si ça vous dit de la suivre....

 

Le feuilleton de la rentrée : le challenge des chemisiers

J'en ai aussi remarqué un sur le nouveau Marie-Claire Idées, Volt, ici.

Un patron gratuit, ça ne se refuse pas.

Le feuilleton de la rentrée : le challenge des chemisiers

J'ai justement un grand coupon à rayures qui ressemble beaucoup au tissu de Volt.

Et ce coupon, chiné pour 50 centimes sur le vide-greniers du Rugby Club d'Alès dimanche dernier, est suffisamment grand pour y couper les deux chemisiers, je n'ai même pas besoin de choisir lequel réaliser.

Quelque chose cependant me souffle à l'oreille que je m'embarque dans une drôle d'aventure : un chemisier avec Victor, j'en ai déjà réussi plusieurs, et pas seulement des Jessica, un Elsa également, je ne prends pas beaucoup de risques. 

En revanche, je ne connais pas les patrons de Delphine et Moricette, les auteurs de Volt.

Qui ne risque rien n'a rien, je tente l'aventure des deux chemisiers en parallèle, des nouvelles au jour le jour, en feuilleton, si ça vous dit de la suivre....

L'aventure commence mal, rien à faire pour qu'over-blog comprenne le couper-coller, il y a donc de fâcheuses redites dans cet article, je demande l'indulgence du jury...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Marie-Claire Idées - 100 Idées, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor, #patron gratuit

Repost0

Publié le 9 Septembre 2019

où il apparaît une prémonition...

Je reçois la newsletter de La Maison Victor, et je tombe en arrêt devant cet article : "comment porter le pied de poule".

Ah bon, le pied de poule est à la mode ?

Mais alors, je l'ai devancée, cette mode en me réalisant cette nouvelle version de Carola.

Bella, Carola et le pied de poule

D'accord, mon pied de poule est tellement XXL qu'il n'est même plus du pied de coq, carrément du pied d'autruche.

 

Bella, Carola et le pied de poule

Mais puisque Victor dit qu'il est à la mode...

Mode ou pas, j'ai complètement craqué devant ce coupon aux tissus Bastide, j'ai tout de suite vu la Carola qu'il cachait (comme une citrouille cache un carrosse).

Bella, Carola et le pied de poule

Pour le moment, cette Carola fait équipe avec un top Bella en broderie anglaise, mais je pense qu'elle va bientôt trouver d'autres partenaires.

Bella, Carola et le pied de poule

La broderie anglaise a été chinée sur un vide-greniers, mais j'ai oublié lequel. La ceinture de la jupe comme les bordures des poches ont été coupées dans un marcel côtelé, chiné lui aussi, bien sur.

Et après le pied de poule, bientôt le prince de Galles, à bientôt ici...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 29 Août 2019

où il apparaît, après une interruption momentanée de l'été , une interruption des vacances...

Il parait que la rentrée approche.

Alors j'ai laissé Fantin choisir dans mon stock de tissus de quoi lui fabriquer des trousses.

Voici son premier choix :

Un safari pour la rentrée ?

Une trousse en peau d'éléphant, que j'ai doublé d'une chute de rideau de douche.

Un safari pour la rentrée ?

La deuxième trousse est dans le même thème, safari, mais les deux faces sont différentes.

Un côté peau de tigre :

Un safari pour la rentrée ?

Un côté panthère :

Un safari pour la rentrée ?

et une doublure camouflage :

Un safari pour la rentrée ?

J'ai réalisé très facilement ces trousses grâce aux explications toujours impeccables de Madalena : au départ, une trousse de toilette, J'ai juste supprimé les poches intérieures.

Les coupons de fausse fourrure ( je tiens à rassurer les âmes sensibles, aucun animal n'a été sacrifié pour ces ouvrages) viennent de mon stock, chinés de mémoire aux puces de Saint Christol. J'ai acheté les zips aux tissus Bastide. Les doublures sont de la récup', rideau de douche Action, camouflage... je ne sais plus.

Quelque chose me dit que je vais peut-être avoir de quoi réaliser une autre trousse, voire un cartable, quand Fantin rentrera de vacances....

Un safari pour la rentrée ?

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #patron gratuit

Repost0

Publié le 27 Août 2019

où il apparaît que les années se suivent et ne se ressemblent pas...

Je m'explique : l'année dernière, suite à l'achat du numéro de septembre octobre de la Maison Victor, j'interrompais momentanément l'automne, pour coudre une robe Zaria.

Cette année, suite à l'achat du numéro de septembre octobre de la Maison Victor, c'est l'été que j'interromps momentanément pour coudre une robe Silia.

Et croyez-moi, vu mon peu d’intérêt pour le raccourcissement des jours, la chute des températures et la saison des pluies, pour que je décide d'interrompre l'été, il fallait une bonne raison.

Une excellente raison, même, une robe absolument exceptionnelle à mes yeux, qui m'a presque fait aimer coudre du jersey, qui m'a permis de découvrir une nouvelle technique, le drapé, qui m'a fait me prendre pour Madame Grès .... Stop au délire, place à la photo :

Silia

Ca ne se voit pas beaucoup, mais je suis ravie ! Cette robe est parfaitement réussie, grâce à la précision du patron et à la clarté des explications de la Maison Victor.

J'ignore complètement où j'ai bien pu chiner ce grand coupon de jersey fleuri, c'était le seul coupon de tissu extensible, suffisamment grand pour couper cette robe, disponible dans mon stock, mais il se révèle convenir parfaitement.

Me voici officiellement  à la recherche d'autres coupons extensibles, cette robe est trop belle, elle aura de nombreuses versions.

Un gros plan sur le drapé ?

Silia

De plus près ?

Silia

C'est impressionnant, a priori, mais finalement assez simple à réaliser.

Et assez rapide, maintenant que le patron est tracé et coupé.

Je déclare terminée l'interruption momentanée de l'été pour cause de robe trop belle, à bientôt pour une petite revue de mes devoirs de vacances.

Silia

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 10 Août 2019

où il apparaît un sauvetage sous forme d'up cycling...

Il y a quelques temps, j'avais réalisé ce blouson, Paul en Arlequin.

J'étais assez contente de mon travail, mais finalement, j'ai constaté que Paul sortait assez peu du placard.

La faute en incombait au blouson sur lequel j'avais fixé le canevas : je n'aimais pas du tout les rubans "ornant" les manches, les poignets et le bord cotes du bas alourdissaient la silhouette, serraient trop...

Paul méritait mieux, je me suis finalement armée de mon découvit préféré et voici ce blouson transformé en jolie petite veste bien pratique pour la demi saison et le retour des vide-greniers, ses vastes poches remplaçant un sac ou une banane.

Paul en Arlequin, le retour...

J'ai tout d'abord supprimé la trop grosse ceinture côtelée, élastiquée, une véritable armure, du bas du blouson. J'ai donc dû remplacer le zip métallique qui se trouvait trop long. Toujours pour plus de légèreté, j'ai choisi chez Bastide un zip en plastique à grosses mailles, du même jaune poussin que le croquet qui borde le canevas.

Paul en Arlequin, le retour...

Pour le bas de la veste, il a suffi d'un petit ourlet, tout comme au bas des manches.

J'ai fixé le canevas beaucoup plus haut sur le dos du blouson.

Paul en Arlequin, le retour...

J'ai conservé le même point de broderie pour coudre le croquet, mais j'ai choisi des couleurs plus vives.

Paul en Arlequin, le retour...

 

Pour les rubans des manches, je les ai simplement coupés au niveau des coutures d'épaule, j'ai dégagé les morceaux de pression du ruban coupé et je les ai fixés sur le morceau de pression de la manche : je n'ai rien trouvé de plus simple, retirer complètement les pressions aurait laissé de gros trous que je n'aurais pas su cacher discrètement. Mais si jamais il me vient une idée géniale...

La première sortie du nouveau Paul en Arlequin n'est certainement pas pour les prochains jours, il fait encore bien trop chaud pour porter la moindre veste, même allégée, mais je suis certaine de ne plus le laisser tristement pendu à la barre du dressing.

Paul en Arlequin, le retour...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Tissus Bastide, #Couture, #Trouvailles aux puces, #customisation avec du canevas

Repost0

Publié le 25 Juillet 2019

où il apparaît, quand ça chauffe, un marcel....

Réalisé dès la parution du numéro de mars/avril 2019 de la Maison Victor, ce marcel profite de la chaleur pour se montrer.

Marcel Bent

Taillé dans les chutes de ma Lora camouflage, où j'avais déjà trouvé un t-shirt Thomas, réalisé très vite, sans aucun problème, ce qui m'étonne toujours quand je travaille le jersey. Superbe jersey au tombé magnifique, et doux... des tissus Bastide.

Marcel Bent

Les bords côtes ont été coupés dans un t-shirt côtelé chiné sur un vide-greniers.

Marcel Bent

J'adore les découpes du dos.

Marcel Bent
Marcel Bent

Je vais dès que possible (comprendre dès que je trouverai du jersey dont les motifs ne seront ni trop féminins ni trop enfantins) réaliser d'autres marcels pour Fantin, parce que quelque chose me dit qu'il souffre de la même affection que sa mamie, le syndrome du "j'ai rien à me mettre".

Marcel Bent

Petite séance matinale de lecture en short de pyjama Bana version Coco, mais où donc est passé le haut Nissi ?

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor, #Tissus Bastide

Repost0