couture

Publié le 7 Février 2016

où il apparaît un archer marin...

Je ne couds pas que des chemises Pinsons ou Bill pour Fantin, je me suis lancée courageusement dans la confection de t-shirts.

Quand on connaît mon goût pour la couture du jersey, on apprécie l'audace du projet !

Mais j'avais chiné de si jolis coupons, et il est si difficile de trouver de jolis motifs pour petit garçon que je ne pouvais pas refuser plus longtemps de relever ce défi.

Surtout avec le patron Paco de la Maison Victor pour m'aider.

Et après tout, si c'était raté, ça pouvait toujours servir de pyjama, non ?

Oui, mais non, car ce n'est pas raté....

Aujourd'hui, mon premier essai, un t-shirt de marin, coupé dans un jersey trouvé chez Emmaüs.

Polo Paco

Grace aux explications toujours claires et complètes, la confection de la patte polo s'est révélée un jeu d'enfant.

Polo Paco

J'ai trouvé le biais rouge et les boutons blancs dans mes tiroirs. Pour plus de fantaisie, j'ai cousu les boutons en croix et avec du fil rouge.

Polo Paco

Je ne savais pas qu'il y avait des archers dans la marine, mais pourquoi pas ?

Polo Paco

A bientôt pour une autre version de ce polo.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #la Maison Victor, #Couture

Repost0

Publié le 4 Février 2016

où il apparaît une nouvelle chemise de gardian, avec des taureaux...

Hier, je vous montrais une première chemise de gardian, décorée de croix camargaises :

Bulls et Bill

Voici aujourd'hui la même chemise, toujours la Bill de la Maison Victor, version taureaux rouges sur fond noir.

Bulls et Bill

Je ne peux hélas pas la photographier portée par Fantin qui la découvrira après vous, mais j'imagine qu'elle lui ira aussi bien que la précédente version.

Cette fois, j'ai supprimé les pattes d'épaules et les poches, j'ai trouvé que le motif se suffisait à lui-même.

Bulls et Bill

Les boutons, comme le tissu, viennent de chez Bastide.

Je cherchais un fin coton pour réaliser une doublure pour une robe que vous verrez bientôt, j'ai trouvé un coupon au poids pour 1 €, et, après avoir coupé ma doublure, il me restait largement de quoi tailler cette chemise.

J'ai bien encore quelques chutes, je fabriquerai avec plusieurs mètres de biais.

Bulls et Bill

Pour être tout à fait honnète, je me suis à nouveau simplifié le travail en ménageant la fente en bas de la couture de dessous de manche, je ne pense pas que Fantin trouve à y redire...

Bulls et Bill

Je n'ai plus qu'à photographier la robe dont je viens de vous parler, puisque je vous en ai parlé, justement, mais je vais peut-être vous en montrer une autre avant, à bientôt de toutes façons.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 4 Février 2016

où il apparaît qu'il y a peu d'un cow-boy à un gardian...

J'avais trouvé pour presque rien de nombreux coupons biscornus de ce joli coton chez Emmaüs :

Bill le gardian

Quand le patron de la chemise Bill a paru, dans le numéro de septembre octobre 2015 de la Maison Victor, il m'a sauté aux yeux que ce patron et ce coupon étaient faits l'un pour l'autre !

Bill le gardian

Il suffisait d'ajouter une bolo-tie et d'expliquer à Fantin ce qu'est un gardian, "un cow-boy qui habite près de chez Mamie".

Pour une raison que j'ignore, je n'ai pas pris beaucoup de photos de cette chemise, vous la verrez bientôt sous toutes ses coutures dans une autre version, voici tout de même un gros plan sur une patte d'épaule :

Bill le gardian

et sur le dos, cintré par des panneaux de côté, je ne me suis pas trop mal débrouillée pour raccorder les motifs.

Bill le gardian

Comme d'habitude avec la Maison Victor, patron impeccable, explications complètes et limpides, une maison à recommander chaudement.

Comme je vous l'ai dit, une nouvelle version est en route, je n'ai plus qu'à broder (à la machine !) 8 boutonnières et à coudre 8 boutons et je vous la montre, à très bientôt donc...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 22 Janvier 2016

où il apparaît une robe qui ne devait être qu'un brouillon...

Quand une robe s'appelle la Parisienne, forcément, je suis tentée.

Quand son patron est offert gratuitement, forcément, je suis convaincue.

Mais comme je reste perfectionniste ascendant maniaque, comme le patron me parait compliqué, la doublure ce n'est pas trop mon truc, je décide de commencer par un brouillon, en utilisant un coupon de tissu qui dort depuis trop longtemps dans mon stock.

Et ?????????????

Et la robe obtenue me plait infiniment, à un point tel que je me demande finalement si je vais réaliser une autre version !

Assez préambulé,voire assez procrastiné, je vous la dévoile :

La Parisienne

Eh oui ! C'est coloré, j'aurais du prévenir, je ne vous ai pas habitué à ça, en tous cas pour mes vêtements, pour ceux de Fantin ou Lison, c'est plus fréquent.

La robe se compose d'un haut à manches longues qui passe par dessus une jupe assez droite animée par quatre plis au devant et quatre plis au dos.

Mais c'est trompeur : on croit voir un deux pièces, c'est bien une robe, et la jupe est en un seul morceau.

Quoi qu'il en soit, trompeuse ou pas, la robe est très agréable à porter, certainement parce que le tissu en est très doux, soyeux, léger, et pourtant il a un tombé de tissu lourd.

C'est un tissu que j'ai acheté sur un site de couturières,(non, je ne vous livrerai pas toutes mes adresses) il y a déjà pas mal de temps. Je n'en connais pas la composition, mais je vais me renseigner car si c'est un plaisir à porter, ce fut aussi un plaisir à travailler, contrairement aux apparences et à mes appréhensions récurrentes face ce genre de tissu (et je ne dis rien de ses couleurs et de ses motifs...).

La Parisienne
La Parisienne

Ici, on voit mieux que le haut passe par dessus la jupe.

Une grande pince donne sa forme au devant.

La Parisienne
La Parisienne

Le dos est fermé par un grand zip, 60 centimètres.

Comme je n'ai rien compris aux explications du patron, pourtant assez claires par ailleurs, je l'ai monté selon ma méthode habituelle.

La Parisienne

il ne me reste plus qu'à vous donner l'adresse où trouver ce joli patron : http://blog.louisantoinette.com/patron-gratuit-louisantoinette-hacklamode-concours/

L'imprimer demande pas mal de papier, de mémoire 42 feuilles, le coller nécessite pas mal de scotch et de patience, mais finalement, pas plus de temps ni d'efforts que décalquer un patron de la Maison Victor.

J'ai utilisé le patron en taille 40 ce qui me semble tailler correctement, je n'ai modifié que la ligne d'épaule que j'ai rétréci de 3 centimètres, j'aurais pu en enlever davantage.

Je n'ai plus qu'à participer au concours du site louisantoinette autour de cette jolie robe et tenter de résoudre cette question existentielle : une autre version or not ????????????????

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #patron gratuit

Repost0

Publié le 8 Janvier 2016

où il apparaît une variante à l'aiguille dans une meule de foin, et Paris mis en sac faute d'être mis en bouteille...

Rien à faire, je ne pouvais me résoudre à laisser ainsi le sac J'aime Paris de Lison :

J'avais déjà refait la rosette décorative, pour la remplacer par une nouvelle mieux finie, plus volumineuse, mais décidément, il lui manquait quelque chose...

Euréka ! La Tour Eiffel !

Je tenais l'idée, chiner une breloque à l'effigie de Notre Dame de Fer préférée, j'ai donc hanté les vide-greniers à sa recherche (comme si j'avais besoin d'un prétexte pour ça...).

J'ai retourné des tiroirs de mercerie, fouillé d'antiques travailleuses, inventorié des boîtes à gâteaux pleines de boutons, ce qui m'a permis quelques jolies trouvailles que vous verrez bientôt, mais la Tour Eiffel se faisait rare cet automne sur les vide-greniers.

Mais on le sait, patience et longueur de temps, gnagnagna... Finalement, "elle" m'attendait sur le vide-greniers géant (si ! si !) de Massanes.

Une chaînette de récup' plus tard, le tour était joué !

J'aime Paris !
J'aime Paris !
J'aime Paris !

Voilà, je suis contente, le sac est achevé, à moins que je ne déniche d'autres breloques, l'Arc de Triomphe, Notre-Dame, l'Opéra...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #C'est bon pour le moral

Repost0

Publié le 27 Décembre 2015

où il apparaît une copie conforme de ma parka Poly...

Lison a semble-t-il bien apprécié ma parka puisqu'elle m'a demandé de lui réaliser la même.

Voeu facile à exaucer, pas que je sois dotée de pouvoirs magiques, mais j'avais justement un coupon de coton enduit tout à fait adapté.

Je n'ai eu qu'à tracer le patron, toujours de la maison Victor, en taille 32, et vogue la galère, coupent les ciseaux, pique la machine...

Poly copie

Pour bien prouver la conformité de la copie :

Poly copie

Ma Poly à gauche, en kaki et en 38, à droite, la Poly de Lison, en marron glacé et en 32.

Poly copie

Et à l'essayage, Mamie est rassurée, la Poly est parfaite... je n'ai eu qu'à ajuster la longueur des manches.

Je vais donc inventorier à nouveau mes magazines favoris, à la recherche d'aures modèles en 32, fini les modèles pour petite fille, tout un monde s'offre à nous...

Poly copie
Poly copie
Poly copie

Eti par hasard il se mettait à faire froid, après tout nous sommes en hiver, l'écharpe Gunther viendrait réchauffer la parka.

​Je tiens cependant à préciser que je décline toute responsabilité quant au jean de Lison....

Poly copie

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 26 Décembre 2015

où il apparaît des hérissons, des renards et des hiboux mais toujours pas de pinsons (ni de ratons-laveurs)...

Chemise pinsons avec des hérissons

Après la chemise de l'espace, voici celle du sous-bois.

Chemise pinsons avec des hérissons

Encore un imprimé petit garçon des tissus Bastide pour le corps de la chemise, et une chute de tissu contrastant pour les détails. Le poignet, l'empiècement de bas de couture :

Chemise pinsons avec des hérissons
Chemise pinsons avec des hérissons

La doublure de l'empiècement d'épaules :

Le dessous et le pied de col :

Chemise pinsons avec des hérissons

La chemise spatiale permettait de jouer au circuit, celle-ci est parfaite pour une partie de croque-carotte, bien qu'on n'y voit pas de lapin.

Chemise pinsons avec des hérissons
Chemise pinsons avec des hérissons
Chemise pinsons avec des hérissons

Polyvalente, elle permet aussi le jeu de cubes.

Chemise pinsons avec des hérissons
Chemise pinsons avec des hérissons

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 25 Décembre 2015

Où il apparaît une chemise pinsons de l'espace...

Au départ, je suis allée "chez Bastide" pour acheter un zip de 20 centimètres.

Mais ça, c'était ce qui était prévu.

Je ne savais pas qu'un arrivage de tissus imprimés garçon compatibles était survenu la veille.

Il est si difficile de trouver de jolis imprimés pour petits garçons à prix raisonnable !

Voici ma première trouvaille, un imprimé spatial, avec fusées interstellaires, planètes, soucoupes volantes, monstres intergalactiques et pour faire bon poids, ajout d'un tissu à pois pour les détails de construction de la chemise pinsons, de la Maison Victor puisque le patron était déjà tracé.

Pinsons intergalactiques

Voici donc un empiècement en bas d'une couture de coté, un poignets à pois, et un bouton assorti, un bouton ancien trouvé dans mon stock.

Pinsons intergalactiques

La doublure de l'empiècement est également à pois.

Pinsons intergalactiques

Tout comme le dessous de col et le pied de col.

Pinsons intergalactiques

Fantin a étrenné sa chemise de l'espace en ce matin de Noël, elle est parfaite pour jouer avec son nouveau circuit.

Pinsons intergalactiques

Et admirez le total look, parce que le jean est lui aussi made by Mamie.

Pinsons intergalactiques

Quelques autres photos, juste pour le plaisir...

Pinsons intergalactiques
Pinsons intergalactiques

Et bientôt une autre version de cette fameuse chemise pinsons, parce que je ne pouvais pas n'acheter qu'un imprimé, ils étaient tous si jolis....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 3 Décembre 2015

où il apparaît que je pourrai défiler avec Fantin au prochain carnaval...

Voici un de mes récents ouvrages.

Paul en Arlequin

D'accord, ouvrage est un bien grand mot, puisque je me suis contentée de le chiner ce blouson, mais... attendez que je me retourne !

Paul en Arlequin

D'accord, encore une fois je n'ai pas fait grand chose, puisque ce n'est pas moi qui ai brodé ce canevas, je n'ai même pas eu la peine de le trouver puisqu'il m'a été offert, merci Marguerite.

Paul en Arlequin

C'est ce "Paul en Arlequin" qui m'a inspiré pour le costume de Fantin, clic, je pourrai donc défiler avec lui au prochain carnaval.

En attendant, je porte fièrement ce blouson, toute fière d'avoir réussi à broder quelques points sur le croquet qui cache la couture, je sais me contenter de peu.

Paul en Arlequin

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #customisation avec du canevas

Repost0

Publié le 19 Octobre 2015

où il apparaît un petit tour dans "le bouchon de champagne"....

Je vous ai habitués à de plus lointains voyages, et j'espère reprendre bientôt mes petites cartes postales mi astucieuses, mi modeuses, mi musicales, mi littéraires, mi...oui, je sais, ça fait beaucoup trop de mi.

En cet automne pluvieux, nous avons profité d'un jour de presque beau temps pour visiter Troyes et son quartier ancien en forme de bouchon de champagne.

Pour l'occasion j'étrennais ma dernière "oeuvre" la parka Poly du numéro de septembre octobre de la Maison Victor.

Ma parka Poly en visite à Troyes

Beau portail, n'est-ce pas ?

Mais le sujet étant la parka, approchons-nous.

Ma parka Poly en visite à Troyes

D'accord, je ne suis pas très souriante, mais je suis gelée ! Cette parka est en coton enduit, pour couper le vent et protéger de la pluie, elle est parfaite, mais pour un temps sibérien, elle est un peu légère.

Ma parka Poly en visite à Troyes

Quelques rues plus loin, je me suis fait une copine, encore plus légèrement vétue que moi, la pauvrette !

Ma parka Poly en visite à Troyes

Revenons à notre parka : patron la Maison Victor, donc, toujours aussi bien dessiné et expliqué, l'assemblage des nombreuses découpes se fait comme en jouant ! Le coton enduit, déniché parmi les coupons vendus au poids, vient des tissus Bastide, à Saint Hilaire de Brethmas.

Ma parka Poly en visite à Troyes

Les poches en biais ménagées dans une découpe se cousent sans y penser (enfin, il faut tout de même un peu d'attention).

Ma parka Poly en visite à Troyes

La capuche se transforme en grand col bien couvrant quand il ne pleut pas.

Un lacet de cuir et un arrêt de cordon couleur bronze la maintiennent en place.

Ma parka Poly en visite à Troyes

Le lacet est terminé par un arrêt assorti à l'arrêt de cordon.

La parka est fermée par une grande fermeture à glissière qui s'ouvre dans les deux sens, si jamais il me prenait l'envie d'enfourcher un vélo ou de monter à cheval ????????????

Plus prosaïquement, et surtout moins sportivement, ce qui me ressemble davantage, j'avais chiné cette fermeture il y a quelques temps et elle était pile poil du kaki du coton enduit, donc.

Ma parka Poly en visite à Troyes

La bande centrale de la capuche lui permet d'être bien confortable et s'aligne parfaitement avec les découpes du dos.

Ma parka Poly en visite à Troyes

On aperçoit la fameuse fermeture à glissière et la patte qui vient en dessous pour étanchéifier la parka.

Ma parka Poly en visite à Troyes

Aujourd'hui il y a un peu de soleil, j'en profite pour vous faire admirer le jeu des découpes, dos et devant,dont l'assemblage m'a tant divertie.

Ma parka Poly en visite à Troyes
Ma parka Poly en visite à Troyes
Ma parka Poly en visite à Troyes
Ma parka Poly en visite à Troyes

J'attends avec une grande impatience le prochain numéro de la Maison Victor, dans quelques jours....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost0