couture

Publié le 4 Octobre 2021

où il apparaît une nouvelle variante...

Après avoir ajouté une poche à la version 2, voici que cette fois je modifie le col.

 

Douceur 3

J'ai osé retracer un patron, en prenant pour base celui de Coudre c'est facile.

Le nouveau col est en un seul morceau, en forme de pétales.

 

Douceur 3

Le velours milleraies imprimé a été acheté aux tissus Bastide, parmi les rouleaux à 1€ le mètre, il y a déjà quelques années. J'avais, entre autres vêtements, coupé dedans un pantalon pour Lison, en 2013.

Le velours uni provient d'une robe René Dhéry, chinée je ne sais plus où, qui était franchement démodée. Après l'avoir dépiécée, j'ai taillé dedans un détail d'une robe Birdie pour Lison.

J'ai trouvé le biais dans mon stock, il arrive certainement d'un vide-greniers.

Douceur 3

J'aime beaucoup cette nouvelle version, je sens que je vais user et abuser de mon patron de col pétale....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #couture

Repost0

Publié le 3 Octobre 2021

où il apparaît une première variante....

Après un premier essai

Douceur 2

voici une nouvelle version :

Douceur 2

J'ai coupé la chemise dans un coupon trouvé chez Action et j'ai ajouté une poche.

Douceur 2

Cette fois, j'ai retrouvé l'origine du biais utilisé pour les bordures, il vient de cette robe, et de celle-ci.

À bientôt pour une nouvelle variante....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #couture

Repost0

Publié le 29 Septembre 2021

où il apparaît une nouvelle dynastie....

Après un pull et un bonnet tricotés, je commence une série de blouses pour bébé.

Voici la première version, d'après un modèle "douceur", création de Féefédille, paru dans le numéro 25, juillet/août 2014 de Coudre c'est facile.

Tout d'abord le modèle :

Douceur....

Et ma réalisation :

Douceur....

J'avais chiné aux puces de Saint-Christol-lez-Alès, pour quelques centimes, des fat quarters que je destinais à des robes de poupée.

Sasha ne m'en voudra pas, j'ai détourné deux coupons pour cette première blouse.

Quelques mots à propos du patron : bizarrement, cette blouse en 3 mois est plus petite que le pull que j'ai tricoté en 6 mois....

J'ai monté les manches à plat dans l'emmanchure, après les avoir bordées d'un biais,  et j'ai ensuite fermé la blouse d'une seule couture "dessous de bras et côté", d'un seul tenant.

C'est la technique que j'utilise pour les vêtements de poupées, bien plus aisée à réaliser.

J'ai donc bordé le bas des manches d'un biais, tout comme l'ourlet de la blouse. Le biais de l'encolure est apparent, pour plus de fantaisie.

Et j'ai brodé des surpiqûres autour du col et au bord du dos.

Douceur....

J'ai retrouvé dans mon stock un gros rouleau de biais que j'ai dû couper dans une chute, mais j'ai eu beau chercher, je ne me souviens absolument pas de ce que j'ai cousu avec ce tissu fleuri.

J'ai remplacé les boutons prévus par des pressions invisibles.

Je ne m'avance pas en annonçant une dynastie, j'ai beaucoup de retard dans mes publications, j'en suis à la sixième version, bientôt sur cet écran....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 8 Septembre 2021

où il apparaît que je voyage quand même....

Les circonstances étant ce qu'elles sont, nous n'avons aucun projet de voyage avant une incertaine lurette.

Pour continuer à rêver d'horizons lointains, bordés de palmiers, d'hibiscus ou de jacarandas, je fais voyager les poupées.

Les voici donc aux Antilles.

 

 

Sasha aux Antilles

Pour Sasha, je me suis inspirée d'un patron de Modes & Travaux de juin 2003, prévu pour la poupée Emilie.

En réalité, seul le jupon en broderie anglaise (chute d'un top que je me suis cousu il y a bien longtemps) est conforme au modèle.

Pour la jupe, je l'ai coupée selon le patron mais je ne l'ai pas fermée, et Sasha la porte devant derrière.

Quant au fichu, par économie, je n'ai taillé qu'un triangle rectangle au lieu du carré prévu.

Le top est réalisé selon mon patron de top printanier, offert ici, les explications pour le réussir sont là.

Sasha aux Antilles

Sasha est une petite coquette qui profite d'un moment que je consacre à son frère pour porter ce top "à la Bardot" !

Sasha aux Antilles

Florentin porte une ample chemisette en madras, encore un modèle prévu pour Emilie, mais je n'ai pas noté sa date de publication (une tenue de plage dans un vestiaire estival...).

 

Sasha aux Antilles

J'ai ajouté à l'arrache un ruban coupé dans une chute à son panama.

Sasha aux Antilles

J'ai réalisé il y a bien longtemps les autres tenues exotiques qui accompagnaient ce costume d'Antillaise.

Sasha aux Antilles

Il y a donc bien longtemps que je rêvais de compléter le vestiaire de Sasha, mais ce n'est que samedi dernier que j'ai trouvé ce coupon de madras dans un tas de fripes aux puces de Saint-Christol-lez-Alès. C'était en fait un morceau de vêtement, certainement une robe.

Allez, encore une photo de Sasha et Florentin aux Antilles, je les trouve trop beaux !

Sasha aux Antilles

Et dès que possible, un petit tour du monde avec les poupées....

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 13 Août 2021

où il apparaît une robe de circonstance....

Depuis au moins juin 2020, j'avais envie d'une robe bleue.

La voici enfin.... 

 

Paula Marie
Paula Marie

Coupée dans un coupon de wax chiné aux puces de Saint-Christol-lez-Alès, un pagne presque complet pour 2€.

Je connaissais déjà le wax "à message", pour ne pas dire le wax politique, en voici un superbe exemple.

Ici, une nouveauté pour moi, il s'agit d'un wax religieux, et comme pour le fromage, c'est écrit dessus.

Paula Marie

Contrairement à mes deux premières Paula, celle en tissu japonais et celle en wax, j'ai pris un grand soin de raccorder les motifs, sous les poches et surtout pour les revers de l'encolure.

Paula Marie

Vous avez donc reconnu la robe Paula de la Maison Victor, mai/juin 2021.

Les boutons rouge et doré proviennent de mon stock.

Pour la ceinture, j'ai tricoté 1mètre 60 d'e-cord, c'est looooooooooooooooong, mais devant une série télé peu palpitante, on a moins l'impression de perdre son temps.

Comme pour les premières versions, j'ai ménagé des fentes dans les coutures de côté.

 

Paula Marie
Paula Marie

Me voici donc prête pour les vide-greniers et puces du 15 août.

Quant à défaire les noeuds, c'est toute l'année pour une couturière-tricoteuse-crocheteuse, comme découdre, détricoter, décrocheter....

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 5 Août 2021

où il apparaît qu'une blanche vaut bien une noire....

J'ai chiné pour 1 € un jupon en broderie anglaise sur le vide-greniers de Thoiras.

J'avais bien sur une idée d'up-cycling pour ce jupon, une nouvelle version de Rosalia, après la noire, la blanche.

 

Rosalia la blanche

J'ai aligné le bas du patron sur le bas du jupon, pas d'ourlet à faire !

Rosalia la blanche

Pour les bretelles, que je souhaitais moins volumineuses que celles du modèle (la Maison Victor juillet/août 2021), j'ai trouvé dans mon stock de la broderie anglaise de récup', déjà froncée. Aucune couture pour les bretelles donc, si ce n'est la fixation au corps du top, bien sur.

Comme je n'ai pas eu besoin de doubler Rosalia, ni de coudre d'ourlet, ni de "finir" les bretelles, ce fut vraiment un ouvrage expres....

Rosalia la blanche
Rosalia la blanche

Petit aperçu de la broderie :

Rosalia la blanche

Vous avez pu avoir un aperçu d'une nouvelle jupe, des détails bientôt ici même....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 31 Juillet 2021

où il apparaît une nouvelle Paula, plus fidèle au modèle...

Après une Paula japonisante, voici une nouvelle version, en wax, forcément.

Forcément parce que décidément, de toutes les matières, c'est le wax que j'préfère, mais ça, vous le savez déjà.

Forcément surtout parce que Victor lui-même a sous-titré l'article sur Paula "Out of Africa".

Le wax s'imposait donc, il me suffisait d'une petite plongée dans mon stock... où j'ai retouvé un pagne chiné quelque part.

 

 

Paula'Frica

Le fond est brun, mordoré, les reflets sont hélas difficiles à rendre.

Les oiseaux sont bleus, avec des détails rouges ou blancs.

En retrouvant ce tissu, je me suis rappelé les conseils, je pourrais même dire les diktats, qui nous étaient inculqués quand j'ai commencé à m'intéresser à la mode : jamais plus de deux couleurs dans une tenue, jamais deux imprimés, jamais de bleu avec du marron.

Heureusement, Kenzo, Christian Lacroix et bien d'autres sont venus nous libérer de ces oukazes, j'ai déjà montré ici que l'assemblage de différents imprimés est un de mes jeux favoris.

Quant au bleu avec du marron, la preuve est faite  de l'inanité de cette croyance.

Bref, j'adore cette nouvelle Paula.

Paula'Frica
Paula'Frica
Paula'Frica

Je m'en étonne moi-même !

Paula'Frica

Mais je m'en réjouis définitivement....

Paula'Frica
Paula'Frica

J'ai trouvé des boutons anciens turquoise dans mon stock.

Paula'Frica

Pour la ceinture, j'ai récupéré ce qui restait d'une ceinture chinée à la braderie de Houilles : elle était entièrement recouverte de boutons de nacre, vous en avez déjà vu un grand nombre sur différentes réalisations.

Le fond en suédine noire brodé de perles turquoise s'accorde parfaitement avec les couleurs du wax.

Paula'Frica
Paula'Frica

C'est finalement cette dernière photo (merci Lison d'avoir joué au paparazzi) qui rend le mieux la couleur du wax.

Je crois que je tiens enfin ma petite robe de l'été, été qui peut enfin commencer....

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 23 Juillet 2021

où il apparaît que je suis complètement sortie de ma zone de confort....

Décidément, avec la Maison Victor, je change mes habitudes vestimentaires.

Par exemple, avant Jessica, il n'y avait aucun chemisier dans ma garde-robe. Il y en a au bas mot une douzaine aujourd'hui.

De même, je ne portais aucune robe à la taille marquée, Lora et Maud sont venues plusieurs fois chacune bousculer cette conviction.

Bien sur, quand j'ai découvert la robe Paula dans le numéro de mai/juin 2021, j'ai réagi selon mes vieilles croyances : une robe chemisier, à la taille marquée, ce n'est pas un modèle pour moi.

Mais.... Une sérieuse envie d'un nouveau modèle, un imprimé paréo qui me faisait de l'oeil dans mon stock et surtout deux énormes poches ont eu raison de mes préventions et j'ai tenté Paula.

Robe Paula

Et je crois bien que j'ai eu raison !

Robe Paula
Robe Paula
Robe Paula

J'avais chiné je ne sais plus où un ouvrage inachevé, un début de robe à peine assemblé. Une très fine toile de coton au motif hawaïen ou polynésien, mais en fait la lisière m'apprend que le tissu est "made in Japan".

Robe Paula

J'ai retrouvé dans mon tiroir à boutons blancs cinq boutons en forme de fleurs : tout ce qu'il me reste d'une robe achetée il y a plus de 45 ans lors de ma première expédition chez Tati.

 

Robe Paula

Je n'ai pas pu m'empêcher d'ajouter des surpiqûres brodées, mais uniquement au long de l'ouverture des poches, restons sobre !

Robe Paula
Robe Paula

Par ailleurs, je suis restée fidèle au modèle, à ceci près que je n'ai pas non plus l'habitude de porter de robe aussi longue, j'ai donc ménagé deux fentes dans les coutures de côté, ce qui me convient mieux.

J'ai longtemps hésité à ajouter des surpiqûres brodées autour de ces fentes, à remplacer la ceinture dans le tissu de la robe par un ruban rouge.... Qui vivra verra....

Mais je n'hésite pas une seconde à porter cette Paula, simple et seyante, j'envisage même une petite plongée dans mon stock de tissus pour une nouvelle version. Je vous tiens au courant !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor, #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 16 Juillet 2021

où il apparaît que décidément, le nouveau numéro de la Maison Victor, juillet/août 2021, recèle des merveilles...

Après deux Alicia, la première en Kenzo, la deuxième en lin brodé, voici une première Rosalia.

Rosalia la noire

J'ai chiné un truc de cagole, certes pas pour le porter, mais pour réutiliser sa jolie broderie anglaise noire.

Modèle très rapide à réaliser, surtout si on supprime la doublure prévue à l'origine mais qui m'a paru inutile.

Rosalia la noire

Pour gagner encore un peu plus de temps, j'ai posé mes pièces de patron sur le bas du truc de cagole, j'ai donc bénéficié d'un ourlet tout fait.

Rosalia la noire

Vous remarquerez que j'hésite entre Rosalia dans la ceinture de Carola ou au-dessus... Je sens la prise de tête.... Plus qu'à relire la Barbe, Alphonse Allais comme coach vestimentaire ça pose une chineuse-modeuse....

Le dos de Rosalia est beaucoup moins spectaculaire que le dos du truc de cagole, heureusement !

Rosalia la noire

J'ai réutilisé les volants tels qu'ils étaient, ils sont donc moins larges que ceux de la Rosalia du modèle, mais je préfère.

Rosalia la noire

À bientôt pour une autre Rosalia en broderie anglaise, si toutefois Lison ne me la pique pas avant que j'ai eu le temps de poser pour les photos....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 8 Juillet 2021

où il apparaît une Alicia plus fidèle au modèle...

Après une Alicia fleurie en Kenzo, une autre Alicia fleurie, en lin brodé cette fois, et beaucoup plus fidèle au modèle de la Maison Victor, juillet/août 2021.

Alicia en lin brodé

Comme je trouvais la première Alicia déjà bien longue, j'ai raccourci le dos et le devant de cette version de 5 centimètres avant d'ajouter le volant en forme.

C'était encore un peu long, j'ai donc raccourci les bretelles, ça me convient enfin.

Alicia en lin brodé
Alicia en lin brodé
Alicia en lin brodé

j'ai coupé cette Alicia dans une robe longue que j'ai achetée à la Pentecôte de l'an 2000 sur un vide-greniers du Maine-et-Loire.

Impossible pour moi de porter cette robe longue, mais le tissu était si joli que j'ai pieusement conservé cette robe dans l'attente d'un sort meilleur.

C'était donc une bonne idée !

Alicia en lin brodé

La Maison Victor préconise "de jolies surpiqûres" : j'ai choisi ce point qui rappelle les broderies du tissu.

Les boutons de nacre anciens proviennent de mon stock, récupérés je ne sais plus où.

Alicia en lin brodé

Mais j'ai triché, j'ai réalisé un "faux boutonnage" puisque je peux enfiler et retirer Alicia sans ouvrir les boutons : pas de boutonnières, les boutons sont cousus à travers les deux demi-devants.

Alicia en lin brodé

et pour finir, le dos d'Alicia.

 

Alicia en lin brodé

À bientôt pour un nouveau top estival, en broderie anglaise cette fois, mais toujours en upcycling à partir d'une fripe chinée sur un vide-greniers.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0