couture

Publié le 7 Septembre 2014

Robe "chassez le naturel"

où il apparaît que ma soudaine appétence pour la couleur aura été un déjeuner de soleil...

Après une brève excursion au pays de la couleur,http://http://pourquoitantdelaine.over-blog.com/article-l-annee-du-boubou-124433054.html, j'en reviens à mes premières amours, le noir et blanc.

Il faut reconnaître à ma décharge que je ne pouvais pas passer à côté d'un coupon aussi spectaculaire, j'avais envie de pois noir et blanc, je suis comblée !

Robe "chassez le naturel"

Quant au patron, c'est toujours celui de ma robe de l'été 2014http://http://pourquoitantdelaine.over-blog.com/article-ma-robe-de-l-ete-2014-version-definitive-124062404.html, on ne change pas une équipe qui gagne, déjà réutilisé pour ma robe "l'année du boubou".

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost0

Publié le 25 Août 2014

où il apparaît que pour mon blog,  l'heure de la rentrée a sonné...

 

Tout avait commencé par une robe camerounaise, le 8 mars, clic.

 

1-DSC 0967

 

Ensuite, il y a eu ma robe de l'été 2014, clic. version définitive.

 

photos20 0898

 

 

 

Et puis il y a eu la robe aux 4 boubous pour Lison, clic,

 

photos19 0163

 

2014 ne sera pas l'année du beau temps, il s'en faut de beaucoup, mais l'année du boubou.

 

 photos20 0118d

 

Vous pouvez reconnaître le patron, c'est celui de ma robe de l'été 2014, clic, en version simple, le tissu est suffisamment spectaculaire pour se suffire à lui même.

Le tissu vient de chez Virgotte, clic.

      Mon coupon était si petit que j'ai du couper le dos en deux morceaux, mais cela ne se remarque pas trop.

 

 

photos20 0123a

 

Ce wax est superbe à regarder, c'est aussi un vrai plaisir à coudre, il est légèrement brillant, glacé, comme un chintz, rien à voir avec mes boubous rustiques habituels.

On dirait que je prends goût à la couleur : me voici sortie du noir et blanc, du blanc et noir ou du marine et blanc, m'aurait-on changée ?

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost0

Publié le 7 Juillet 2014

où il apparaît que, me croyant en avance sur le calendrier, je suis rattrapée par la météo...

Pour préparer la rentrée de Fantin et Lison, je leur ai cousu un imperméable à chacun.

Je pensais avoir pris un peu d'avance sur le calendrier, ce n'est pas lorsqu'ils seront ici tous les deux que je trouverai du temps pour la couture.

Malheureusement, une météo chaotique, orageuse, pluvieuse, venteuse, "délugeuse" risque de leur permettre de porter ces vêtements bien avant la date prévue.

Voici tout d'abord une paka à capuche pour Fantin.

 

photos20-0917.JPG

 

Coton écossais enduit et fermeture à glissière des tissus Bastide, biais Emmaüs.

Le patron est celui de la parka à capuche 29 du hors série 4 de Coudre c'est facile, je n'ai pas doublé la capuche et j'ai supprimé l'empiècement du dos.

 

photos20-0914.JPG

 

J'ai ajouté une petite fantaisie, un noeud de ruban récupéré sur le sac à dos pour la féria, clic.

 

photos20-0918.JPG

 

Pour l'imperméable de Lison, j'ai utilisé le même coton enduit écossais, mais je me suis permis beaucoup plus de fantaisie, voire d'audace... Jugez-en.

 

photos20-0907.JPG

 

J'ai osé associer du liberty et de l'écossais !

Le patron est celui du manteau W de Petites filles à croquer.

 

photos20-0909.JPG

 

Du liberty pour les bavolets, en fait, ceux de la veste V du même Petites filles à croquer, bavolets que j'avais supprimés quand j'ai réalisé cette veste, clic.

Du liberty pour les poches et les boutons que j'ai recouverts moi-même.

 

photos20-0912.JPG

 

Du liberty pour la doublure de la capuche.

 

photos20-0905-copie-1.JPG

 

Soyons honnète, en fait de liberty, c'est dans un tablier de cuisine (neuf !) chiné pour 50 centimes aux puces de Saint-Christol lez Alès que j'ai coupé tous ces morceaux.

Mamie Ronchon me souffle de vous avertir de vous méfier si vous achetez des formes de boutons à recouvrir en plastique de ce modèle :

boutons-nylon-n22-recouvrir-x5.jpg

Les tiges ne sont pas toutes percées !

Sur ma plaquette de six boutons, trois étaient inutilisables.

 

Mais comme j'ai la chance d'avoir un mari bricoleur (mon dieu quel bonheur, mon dieu quel bonheur d'avoir un mari qui bricole, mon dieu quel bonheur, mon dieu quel bonheur d'avoir un mari bricoleur...) quelques tours de perceuse ont suffi à les rendre opérationnels.

Je redoutais un peu l'opération recouvrement, mais, et malgré une notice fort mal fichue, cela ne m'a posé aucun problème.

Je n'ai presque plus de liberty mais il me reste du coton enduit, le troisième imperméable ne devrait plus tarder à apparaître sur cet écran, puisqu'il pleut toujours...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost0

Publié le 3 Juillet 2014

où il apparaît que je ne réserve pas le délire graphique aux robes de Lison...

 

Je vous ai présenté il y a quelques temps ma robe de l'été 2014, clic.

 

photos19 0114

 

Je l'ai un peu portée en voyage aux Etats-Unis, mais assez peu en fait, et pas seulement à cause d'une météo frisquette...

Je la trouvais trop sage, banale, tristounette, et je lui préférais la version réaisée pour Lison, clic.

 

photos19 0119-copie-1

 

Alors, dès mon retour chez mon stock de tissus, au prétexte que les emmanchures bâillaient un peu, j'ai démonté la robe, redescendu les coutures d'épaule de 3 centimètres, refait le col dans deux boubous différents, recoupé le bas sur 20 centimètres et remplacé ce bas par à nouveau deux boubous différents.

En quelque sorte la version en négatif de la robe de Lison.

 

photos20-0894.JPG

 

 

Ne vous fiez pas à mon grand sourire (!), je suis ravie de cette nouvelle version, enchantée de ma nouvelle robe et je ne la quitte plus.

 

photos20-0895.JPG

 

photos20-0897.JPG

 

photos20-0898.JPG

 

Je devrais bientôt pouvoir vous la montrer en compagnie de celle de Lison, en attendant, voici quelques clichés de cette robe en solo.

 

photos20-0151.JPG

 

photos20-0166.JPG

 

photos20-0169.JPG

 

photos20-0171.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost0

Publié le 13 Mai 2014

où il apparaît un pur délire graphique....

 

Je vous annonçais hier, clic, qu'il me restait une chute de boubou, c'était un avertissement à vous préparer, à chausser vos lunettes de soleil, attention aux yeux !

 

photos19-0119-copie-1.JPG

 

 

Vous reconnaissez le biais et le boubou du bas de la robe.

Les deux autres boubous ont été récupérés d'un pantalon que je ne porte plus, je les avais achetés chez Toto.

 

Le patron est celui de la robe qui briiiiiiiiiiiiiiille, clic, celui également de la petite robe noire pour l'hiver prochain, clic, vous le retrouverez bientôt encore d'une autre couleur.

 

Je suis devenue experte dans la pose de fermeture éclair.

 

photos19-0122-copie-1.JPG

 

Nos deux robes ont accepté de poser ensemble.

 

photos19-0124.JPG

 

Et Lison elle-même présente sa robe qui provoquerait un burn out chez les caméléons.

 

photos19-0163.JPG

 

photos19-0164.JPG

 

photos19-0165.JPG

 

photos19-0166.JPG

 

Lison mélange un peu défilé de mode et gymnastique suédoise, vous verrez bientôt qu'en histoire aussi elle pratique la fusion des époques et des symboles.

 

photos19-0169.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost0

Publié le 12 Mai 2014

où il apparaît que je prends goût au mélange d'imprimés...

 

Après la robe de l'été 2013 qui m'a accompagnée sur la route 66, clic, j'ai récidivé pour l'été 2014 avec à nouveau un mélange d'imprimés.

Le Mistral s'est invité au shooting, encore une robe qui vole au vent,clic.photos19-0112.JPG

 

photos19-0113.JPG

photos19-0114.JPGphotos19-0115.JPG

Le patron est comme d'habitude un patron japonais, celui représenté sur la  couverture du hors série numéro 8 de Coudre c'est facile, à feuilleter ici, clic.

J'ai mixé le patron de la robe et celui de la tunique, pour obtenir une robe à col, car c'est ce charmant petit col Claudine qui m'a séduite.

 

photos19-0116.JPGphotos19-0117.JPG

 

Comme les deux parties du col sont fixées à plat sous le biais qui borde l'encolure, c'est vraiment hyper simple à réaliser.

Il n'y a pas de col au dos.

 

photos19-0123-copie-1.JPG

 

Le boubou a été chiné sur le vide-grenier de Saint-Agnan, dans l'Yonne, le biais sur celui de Marguerittes, dans le Gard.

La robe est déjà dans la valise car le nouveau voyage est imminent.

Bientôt un nouveau mélange d'imprimés, puisque j'ai des chutes de boubou....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost0

Publié le 23 Avril 2014

où il apparaît que je peux être sévère, mais juste....

 

J'ai pas mal râlé à propos d'un patron Modes & Travaux aux explications mal fichues, clic.

Et encore clic.

 

J'apréhendais donc l'utilisation d'un nouveau patron Modes & Travaux.

Et bien j'avais tort.

 

Après avoir réussi cette robe qui briiiiiiiiiiiiiiiiille, clic, j'ai taillé une petite robe noire pour Lison toujours avec le même patron, et encore deux autres depuis que je vous dévoilerai bientôt.

Quand un patron fonctionne, on l'épuise !

 

photos19-0184.JPG

 

S'il te plait, Lison, tu te retournes ?

 

photos19-0186.JPG

 

Les bottes d'équitation sont une idée de Lison, cette robe sera aussi très élégante avec des babies.

Je l'ai taillée dans une jupe de femme Promod, chinée 50 centimes à la braderie de Houilles, pour le tombé impeccable de son lainage et la fantaisie de ses broderies.

 

photos19-0087.JPG

 

Oh le chic de son petit fil brillant (deux clics sur la photo..) !

 

Puisque mon top modèle favori se prète de bonne grace au défilé, abusons des photos...

 

photos19-0187.JPG

 

photos19-0188.JPG

 

photos19-0190.JPG

 

photos19-0191.JPG

 

photos19-0196.JPG

 

Pourquoi j'aime ce patron ?

Il faudrait vraiment que je vous retrouve ses références, mais je ne l'ai pas emmené en vacances avec moi...

J'ai retrouvé la trace de ce patron : clic.

C'est le patron de mai 2013.

En fait, je l'ai un peu transformé, vous verrez bientôt une autre robe plus proche de la version originale.

Ce qui est agréable avec ce patron c'est que les explications offrent deux niveaux de finitions, donc de difficulté, pour l'encolure et les emmanchures, une version classique avec parementures, et une version simplifiée avec du biais.

J'ai opté pour la version simplifiée car je n'avais pas assez de tissu pour couper des parementures.

Vous verrez bientôt que l'utilisation de biais permet aussi d'apporter une fantaisie supplémentaire.

Il y a aussi deux façons de fixer la fermeture à glissière du milieu dos.

D'abord avec une fermeture invisible, et j'étais prète à faire l'acquisition d'un pied de biche spécial pour cette fermeture, puis j'ai lu les explications et, quand j'ai vu qu'il fallait commencer par détendre au fer à repasser la fermeture... j'ai refusé l'obstacle et je m'en suis tenue à la fermeture classique, dont le montage est expliqué également.

Et que j'ai monté avec ma technique perso...

A bientôt pour une nouvelle version de cette robe... en attendant et pour rappel, une robe noire brodée réalisée dans une jupe de femme il y a deux ans, avec un patron japonais cette fois et des smocks, clic.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost0

Publié le 22 Avril 2014

où il apparaît que Mamie sait s'adapter aux souhaits de ses petits-enfants.

 

Pour Lison, il est de bon ton de réaliser une robe qui briiiiiiiiiiiiiiiiiiiiille, clic.

 

photos19 0042

 

Pour Fantin, l'essentiel est que le pantalon courre vite.

 

photos19-0176.JPG

Le test a été réalisé dans le salon, un circuit autour du canapé, il pleut sur le jardin et il est trop tard pour le marathon de Boston.

Malgré la vitesse, vous reconnaissez le pantalon de baroudeur des bacs à sable, clic.

 

Pantalon testé et approuvé, je vais donc pouvoir en coudre de nouveaux.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost0

Publié le 13 Avril 2014

où il est encore question de courses...

 

Après la course cycliste, clic, et la course de taureaux, clic, voici la poussette de marché pour les courses chez Lidl (ou ailleurs...).

 

photos19-0103.JPG

 

Le sac à roulettes, c'est le même que celui de Lison et Sasha, clic.

 

1-DSC 0829

 

La tapisserie, je l'ai chinée aux puces d'Alès, elle se nomme "Les Feux du crépuscule".

 

On peut y admirer Carmen dans un flamenco endiablé, ce qui me permettra de sortir en même temps mon sac à dos corrida-bandana, clic.

 

photos19-0099.JPG

 

Carmen est accompagnée à la guitare par José.

 

photos19-0091.JPG

 

Près du feu, Micaëla rève de danser elle aussi.

 

photos19-0093.JPG

 

De l'autre côté, Escamillo tresse un panier.

 

photos19-0101.JPG

 

Près des roulottes, Mercédes et Frasquita bavardent.

 

photos19-0094.JPG

 

 

Pour le rabat, après avoir osé associer corrida et bandana, clic, ici, j'ai osé associer flamenco et boubou, je ne me reconnais plus !

 

photos19-0103-copie-1.JPG

 

J'ai utilisé le même boubou pour recouvrir les motifs intempestifs d'origine en haut du sac.

 

photos19-0097.JPG

 

Je pense revenir quelques temps à de la couture pour Lison, pour Fantin ou pour moi, et pourtant, je viens de chiner un canevas... du feu de dieu, je ne vous en dis pas plus pour le moment, il faut que je trouve le sac sur lequel le fixer.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #sacs à tapisserie

Repost0

Publié le 12 Avril 2014

où il apparaît qu'une course chasse l'autre....

 

A Alès, la féria a traditionnellement lieu à l'Ascencion.

 

Ce jour là, je serai loin, très loin d'Alès, vous saurez bientôt où.

 

Je me suis cependant réalisé un accessoire indispensable pour participer à la feria.

 

photos19-0104.JPG

 

Oui, un sac à dos !

Je ne peux décemment pas arborer aux arènes un coureur cycliste, fut-il champion de France... clic.

 

photos-15 0369

 

Cette fois-ci, j'ai cédé à la facilité, j'ai utilisé un sac à dos chiné aux puces d'Alès, que j'ai recouvert d'un canevas chiné sur le vide-greniers de Courgenay. Merci à ma fille qui l'a vu pour moi.

 

photos19-0039.JPG

 

Le sac à dos m'a plu pour ses bretelles et sa bordure aux motifs de bandana, qui réveillent un peu la tapisserie pas assez colorée à mon goût (oui, j'ai pensé ça, moi !).

 

 

photos19-0107.JPG

 

photos19-0105.JPG

 

On peut admirer le maestro en pleine action.

 

photos19-0106.JPG

 

Un peon est prêt à toute éventualité.

 

photos19-0110.JPG

 

Quant à moi, je suis aux premières loges, vous me reconnaîtrez facilement, j'ai mis une fleur rouge dans mes cheveux.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #sacs à tapisserie

Repost0