couture

Publié le 20 Juin 2021

où il apparaît un safari dans la garrigue....

D'après un modèle Modes & Travaux de mai 1987 :

Safari pour les poupées

que j'ai adapté pour Sasha et Florentin :

Safari pour les poupées

Aucun achat pour réaliser ces deux costumes, tout provient de mon stock.

Le tissu uni est en fait récupéré d'un jean que j'avais chiné il y a au moins trente ans sur un vide-greniers, son état ne me permettait plus de le porter mais il méritait mieux après tant d'années de bons et loyaux services que de finir dans la boîte à chiffons pour cirer les chaussures.

Quant au tissu camouflage, c'est un sac H&M d'origine oubliée.

Safari pour les poupées

Pour fermer la saharienne de Sasha je me suis écartée du modèle, un simple noeud.

J'avais dans un tiroir une fermeture de maillot de bain de récup' qui avait exactement la bonne dimension.

Safari pour les poupées

Pour Florentin, j'ai été plus fidèle.

Ses bottes, comme les Clarks de Sasha, lui appartiennent depuis longtemps.

Safari pour les poupées

Partons maintenant en safari dans le jardin, peu de chances de rencontrer éléphants, girafes ou autres rhinocéros, au pire des chats harets voire un sanglier....

Safari pour les poupées
Safari pour les poupées
Safari pour les poupées

Si l'on en croit le dicton, safari vendredi, dimanche pleuvera !

Ici, c'est la tempête, la mousson, le déluge, mais rassurez-vous, j'ai rentré les poupées et mis en route de nouveaux costumes....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Poupées Sasha, #Poupées de Modes & Travaux, #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 4 Juin 2021

où il apparaît qu'il était une fois.....

J'ai voulu reconstituer le duo d'avril 1974, mais j'ai un peu triché :

Au royaume des fées

Le costume de page est bien celui du modèle, mais la robe de la fée est un modèle plus récent, que j'avais réalisé pour Sasha, en 2013, d'après un patron de février 2001.

Cette robe bleue me plait beaucoup plus que la rose.

Au royaume des fées

Pour tout savoir sur la fée bleue, c'est par ici.

Pour le costume de page, j'ai acheté un tissu jaune,qui ressemble à du satin, mais beaucoup plus facile à coudre, aux tissus Bastide, toujours dans le rayon des rouleaux à 2€ le mètre.

La cape et le chapeau ont été coupés dans un costume de Wonder Woman que j'ai chiné aux puces d'Alès. 

J'ai acheté ce costume pour réutiliser la jupe et la cape d'un superbe rouge rutilant (et imperméable aux pléonasmes !), vous devriez voir bientôt à quel projet je les destinais.

Le velours bleu du reste de la tenue s'accorde parfaitement avec le voile bleu de la robe de fée.

Au royaume des fées

Le modèle prévoyait une ceinture du même tissu que le caraco et la culotte bouffante, mais j'ai trouvé dans un tiroir une lanière de simili doré exactement de la bonne longueur, comment résister ?

Pour le collant, j'ai suivi ce tuto, c'est très simple.

Merci Magda !

J'ai coupé le collant dans un reste de fripe, que j'avais achetée aux puces d'Alès pour réaliser le col de ma veste Rocha.

Au royaume des fées

Pour le col, un petit morceau de dentelle ancienne de mon stock.

Pour la fermeture de la cape, deux boutons anciens, toujours de mon stock, et une petite chaine.

Au royaume des fées

Pour parfaire les tenues, des ballerines, bleues pour le page, dorée pour la fée, coupées dans des petites feuilles de simili trouvées chez Action.

Quant à la plume jaune, je ne sais plus d'où elle vient, mais rassurez-vous, je n'ai plumé aucun oiseau.

Au royaume des fées

Dans mon article de 2013 je relatais que la fée bleue avait réussi à faire venir le printemps d'un coup de sa baguette magique, je lui serais grandement reconnaissante de faire venir enfin l'été !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Poupées Sasha, #Poupées de Modes & Travaux, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 31 Mai 2021

où il apparaît que j'ai récidivé....

En promenade à Paris, au Marché Saint-Pierre comme par hasard.

Le quartier a beaucoup changé depuis que j'ai quitté la région parisienne, par exemple, il n'y a plus un seul magasin de tissu rue de Steinkerke, plus que des magasins pour touristes. 

Je me souviens de cette rue dans les années cinquante, chaque immeuble abritait un magasin de tissu, il y en avait même dans les couloirs d'accès aux immeubles, certains spécialisés en soieries pour déguisement, les coupons suspendus volaient au vent, c'était superbe à mes yeux de petite fille.

Autre changement, à part Dreyfus, il n'y a plus que des vendeurs de coupons.

Vente forcée, 3 mètres.

Les coupons ne sont pas exposés par matière, par usage, mais par prix, 20 € les 3 mètres, 30 € les 3 mètres... 

Sauf pour les wax qui sont vendus au pagne ou au demi-pagne, mais c'est traditionnel.

J'ai tout de même trouvé mon bonheur, chez Dreyfus, au quatrième étage, rayon ameublement, une toile qui m'a tout l'air d'être en coton.

 

Ariane aux 100 visages

Et devinez ce que j'en ai fait ?

Ariane aux 100 visages

Bien vu, une Ariane, on ne change pas une équipe qui gagne....

 

Ariane aux 100 visages
Ariane aux 100 visages

Pour les surpiqûres, après une tentative d'usine à gaz à quatre couleurs, j'ai réalisé un large bourdon serré, avec un cordonnet (Lidl) en fil supérieur pour plus d'épaisseur.

Ariane aux 100 visages

Simple et efficace.

Je crois bien avoir trouvé ma petite robe de l'été 2021, qui a dit qu'il fallait un nouveau modèle de petite robe de l'été différent chaque année ?

Je vais tout de même potasser mes Maison Victor à la recherche d'un modèle qui m'aurait échappé, en attendant le nouveau numéro prévu le 24 juin et qui promet "des robes virevoltantes pour l'été"....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Ma robe de l'été, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 27 Mai 2021

où il apparaît une version très économique d'Ariane...

En matière d'automobiles, chez Simca, Ariane était une version économique de la Versailles.

En matière de robes, Ariane 15 sera à ranger dans les versions les plus économiques, celles coupées dans des coupons chinés aux puces, comme Ariane la première, Ariane aux palmiers, les autres étant coupées dans des tissus de chez Bastide, à 2 € le mètre, ce qui mine de rien est tout de même deux fois plus cher que mes coupons à 1€.

Mais laissons la place à Ariane 15 :

Ariane 15

Il s'agit d'un tissu Ikéa.

Un tissu d'ameublement donc, pour moi le tissu qui se prète le mieux à Ariane :  que ce soit sous forme de jacquard, de cretonne, un tissu un peu épais a une meilleure tenue, un tissu plus fin, plus fluide n'aura pas le même rendu, pire, par forte chaleur (oui, la chaleur reviendra bien un jour....), la robe collera au corps et sera très désagréable à porter.

J'ai chiné ce coupon un dimanche matin de mars dernier aux puces d'Anduze.

Ariane 15

J'ai longtemps hésité avant de choisir ce motif pour les surpiqûres, c'est la seule difficulté dans la réalisation de cette robe.

En revanche, le choix de la couleur des surpiqûres a été des plus rapides.

 

Ariane 15

On remarque bien sur la photo que j'ai à nouveau supprimé le zip.

Petit rappel : Ariane est un modèle de la Maison Victor, numéro de juillet/août 2017.

À bientôt pour une nouvelle Ariane....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 18 Mai 2021

où il apparaît une invitation au voyage et un anniversaire....

Encore une Ariane ?

Eh oui, mais comment résister à ce superbe jacquard des tissus Bastide, toujours au rayon des rouleaux à 2 € ? Surtout qu'il suffit d'un mètre pour cette robe. Et que le patron (la Maison Victor, juillet/août 2017) n'est jamais loin de ma table de travail....

Ariane au corail
Ariane au corail
Ariane au corail
Ariane au corail
Ariane au corail

Encore un plus gros plan sur le tissu, il est si beau....

Ariane au corail

J'avais dit un  ?

Ariane au corail

Me voici comme par magie de retour sur la plage de Saint-Pierre, à La Réunion, déjà en Ariane....

Ce qui ne s'est pas déjà produit, c'est le treizième anniversaire de mon blog, demain 20 mai.

Longue vie encore à mon blog, mille mercis à toutes celles qui m'accompagnent fidèlement.

Et bientôt le 1500ème article.... (non, pas la 1500ème Ariane, quoique....).

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Voyages, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 15 Mai 2021

où il apparaît le début d'une ronde, voire d'une farandole...

Entre deux Ariane, je continue d'enrichir la garde-robe de Michel.

Voici aujourd'hui ma version du modèle de décembre 1959 de Modes & Travaux.

Scout toujours !

Sasha prend toujours la place de Françoise ou de Marie-Françoise.

Scout toujours !

Je me suis permis de prendre quelques libertés avec le modèle d'origine, mais j'ai pour cela de bonnes raisons : les uniformes de Marie-Françoise et Michel sont bleus, comme ceux des louveteaux ou des guides.

Ceux de Michel et Sasha sont marron, car j'étais aux Eclaireuses dont les uniformes étaient marron.

Pour l'uniforme de Michel, j'ai été fidèle au modèle, j'ai simplement supprimé les bretelles du short.

 

Scout toujours !

J'ai taillé la chemisette dans une fine toile de coton de mon stock, le béret dans une écharpe chinée je ne sais plus où. Le short est coupé dans une superbe gabardine des tissus Bastide, au rayon des rouleaux à 2€ le mètre, j'ai trouvé le tissu bleu pour le foulard au même endroit. Le ruban qui orne le foulard provient d'un vide-greniers, j'ai simplement doublé sa largeur en piquant deux morceaux côte à côte.

Pour l'uniforme de Sasha, j'ai fait appel à mes souvenirs et j'ai ajouté un maximum d'accessoires.

Tout d'abord, une cape.

La mienne, en loden, était si vaste que je pouvais la porter au-dessus de mon sac à dos.

Scout toujours !

Le patron est celui de la cape d'avril 1975.

Scout toujours !
Scout toujours !

J'ai ajouté à la tenue un ceinturon en trois parties, avec des dés et des mousquetons qui permettent d'accrocher, selon les saisons, la gourde, les moufles, le sifflet à 2 tons ou le couteau suisse. 

Scout toujours !

Le gros noeud de ruban était aux couleurs de la farandole, pour moi, la farandole Jacques Cartier, ronde des Elfes.

Scout toujours !

Sur les manches, les brevets indiquaient les matières où chacune excellait :  grâce à ma machine à coudre, j'ai pu reconstituer mon brevet de couturière.

Scout toujours !

Autre accessoire essentiel, le sac à dos.

Scout toujours !

Je l'ai coupé dans une grosse toile qui, comme les parties en cuir proviennent d'échantillons de revêtement de canapés, chinés aux puces d'Anduze.

Scout toujours !

Au fond du sac, avec le pique-nique, l'indispensable tube de crème de marrons....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Poupées Sasha, #Poupées de Modes & Travaux, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 13 Mai 2021

où il apparaît une floraison printanière....

Quand j'ai découvert ce superbe jacquard aux tissus Bastide, parmi les rouleaux à 2€ le mètre, je n'ai pas su m'empècher de crier penser "Ariane !!!!!!!!!!!!!!!!!".

Ariane aux aloès

Je l'ai vite réalisée, je n'ai même plus besoin des explications, pourtant complètes, précises et détaillées, de la Maison Victor. 

La seule difficulté a été de choisir le point pour les surpiqûres.

Ariane aux aloès

J'ai profité d'un rayon de soleil pour faire un tour du jardin : les aloès sont en fleurs et leurs couleurs s'assortissent parfaitement à cette Ariane.

Ariane aux aloès
Ariane aux aloès
Ariane aux aloès
Ariane aux aloès
Ariane aux aloès
Ariane aux aloès

À bientôt pour une nouvelle Ariane....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 9 Mai 2021

où il apparaît qu'un printemps pluvieux permet de nouvelles tenues...

Voici tout d'abord le trench London, patron de la Maison Victor dans son numéro de mai/ juin 2018.

 

Ariane à London

Ce trench, réalisé dans une superbe gabardine bleu marine, achetée aux tissus Bastide, 1€ le mètre, devait être fermé par une ceinture coupée dans le même tissu.

Lors d'un essayage, pour gagner du temps, je l'ai fermé avec une ceinture chinée, certainement destinée devenir à une bandoulière de sac.

Finalement, pour apporter un peu de fantaisie à ce trench d'une grande "classitude", je le porte avec cette ceinture improvisée.

Ariane à London

Ce trench joue le grand jeu du trench, avec son col et ses bavolets.

Ariane à London
Ariane à London

Ses poches ménagées dans les coutures princesse

Ariane à London

Ce qui le différencie d'un trench classique, c'est sa longueur : ce qui permet de découvrir une nouvelle Ariane.

Ariane à London

Coupée dans les chutes de Sara, un superbe jacquard des tissus Bastide.

Ariane à London
Ariane à London
Ariane à London
Ariane à London

Je ne vous présente plus Ariane, c'est une vedette sur ce blog, et bientôt trois nouvelles versions...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 26 Avril 2021

où il apparaît un nouveau modèle....

J'avais envie d'un chemisier pour le printemps, et je n'avais qu'un tout petit coupon.

Après une petite recherche dans ma collection La Maison Victor, j'ai tracé le patron de Louisa, dans le numéro de septembre/octobre 2017.

Mon, décidément, tout petit coupon ne permettait pas de couper les pattes de boutonnage, les parementures du col ni les poignets, je n'avais que 60 centimètres.

Heureusement trainait sur ma table une fripe achetée sur le vide-greniers du rugby club d'Alès.

Voici donc Louisa :

 

 

 

 

Louisa

L'alliance des petits oiseaux et des fleurettes me semble parfaite pour le printemps.

Louisa
Louisa

Les boutons viennent d'Action.

 

Louisa

Ah, j'oubliais ! Le tout petit coupon ne m'a coûté qu'1€20, aux tissus Bastide, est-il besoin de le préciser....

Louisa me semble être un modèle caméléon, qui change de style en changeant de tissu, comme son ainée Jessica. Serions-nous à l'aube d'une nouvelle dynastie ?

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 21 Avril 2021

où il apparaît un manteau pour Victor....

Mais pour moi, il s'agit d'une veste.

J'ai nommé Sara, modèle de la Maison Victor, dans son édition de novembre/décembre 2018.

Le modèle était en fausse fourrure, je lui ai préféré un superbe jacquard des Tissus Bastide, de mémoire, c'était du Kenzo.

 

Sara
Sara

Pas de souci pour les poches, elles sont faciles à réaliser puisque ménagées dans les coutures.

Sara

Les motifs cachent la construction du modèle : les manches raglan le rendent extrèmement confortable, et sont bien plus facile à réaliser que des manches montées.

Sara

Pour plus de fantaisie, j'ai choisi un zip rose et un galon à chainette style Chanel, le tout chez Bastide bien sur.

Et, pour encore plus de fantaisie, j'ai coupé la doublure dans un superbe coton gaufré, déjà vu ici, sous forme de top Malia.

 

Sara
Sara

J'ai doublé les manches avec un tissu satiné, pour plus de glissant et de confort.

Sara
Sara

Ce jacquard est vraiment superbe, vous le reverrez bientôt sous d'autres formes, il était vendu par 3 mètres, pour 10€, et j'ai eu la fin du rouleau en cadeau....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #la Maison Victor

Repost0