tissus bastide

Publié le 24 Septembre 2022

où il apparaît une tentative pour adoucir le changement de saison...

L'automne est bien là, il est temps, hélas ! de remiser les robes d'été et de coudre des vêtements chauds.

La veste Ellie qui figure sur la couverture du nouveau numéro de la Maison Victor, m'a tout de suite attiré l'œil.

D'autant qu'un coupon de tissu matelassé dormait depuis longtemps sur une étagère, depuis que je l'avais rencontré aux Tissus Bastide, parmi les rouleaux à 2 €.

Pas d'automne sans Ellie

J'ai suivi le conseil donné par Victor soi-même : choisir une taille inférieure pour éviter l'effet sur dimensionné.

 

Pas d'automne sans Ellie
Pas d'automne sans Ellie
Pas d'automne sans Ellie

J'ai simplifié la réalisation du modèle, mon tissu matelassé ne nécessitait pas de doublure puisqu'il est double face, l'intérieur est un jersey blanc d'une grande douceur.

Pas d'automne sans Ellie

La veste n'est pas reversible, mais elle n'en a pas besoin.

J'ai donc simplement bordé la veste d'un biais coupé dans un tissu (chiné sur un vide-greniers mais je ne sais plus où, il faudrait que je prenne l'habitude d'étiqueter mes trouvailles....) imprimé en biais, j'ai donc coupé en suivant les lignes des carreaux, un jeu d'enfant.

Et j'ai utilisé des boutons à recouvrir, chinés également.

 

Pas d'automne sans Ellie

J'ai coupé la poche dans le même imprimé, je lui ai ajouté un zip récupéré quelque part, et j'ai ajouté un pompon réalisé avec les chutes du biais, rien ne se perd, tout se réutilise.

Pas d'automne sans Ellie
Pas d'automne sans Ellie

J'aime bien cette veste, pour la porter plus facilement, je lui ai coupé une Jessica dans le reste du coupon à carreaux fleuris, vous devriez la voir ici bientôt...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 14 Septembre 2022

où il apparaît une nouvelle rencontre...

Willow a dernièrement fait équipe avec Paula, ici.

Aujourd'hui Willow s'associe à Ariane, et j'aime ça !

Ariane et Willow

J'ai trouvé il y a quelques temps aux tissus Bastide, ce superbe tweed d'été (il n'est pas en laine mais certainement en coton) dans les rouleaux à 2 € le mètre.

Je devais déjà avoir une idée de son utilisation puisque pour une fois j'en ai acheté un mètre et demi, alors que d'habitude je me contente d'un mètre.

Quelle bonne idée j'ai eue ce jour là !

Comme pour la première version de Willow, plutôt qu'une chemise, j'en ai fait une veste.

Je n'ai cousu que les revers des poches.

 

Ariane et Willow

et j'ai trouvé dans mon stock trois boutons anciens en porcelaine chinés quelque part.

 

Ariane et Willow
Ariane et Willow

Je n'ai pas cousu d'ourlet, j'ai posé le bas de la veste, comme celui de la robe assortie, sur les lisières.

Ariane et Willow

Et j'ai particulièrement soigné les raccords, on est perfectionniste ou on ne l'est pas...

Ariane et Willow

Quant à Ariane, vous la connaissez bien puisque cette nouvelle version est la dix-huitième que je réalise.

Ariane et Willow
Ariane et Willow

Comme toujours, pas de zip au dos d'Ariane.

Me voilà parée pour la demi-saison, la collection hiver peut attendre encore un peu...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 26 Août 2022

où il apparaît une nouvelle équipe gagnante....

Vous connaissez bien maintenant Paula, déjà portée ici à toutes les sauces.

J'ai à nouveau craqué sur une taie de traversin, sur le vide-greniers de Vézénobres, comme pour cette version de Paula polochon : 

Quand Paula rencontre Willow

Il me fallait un tissu complémentaire, je me suis souvenu d'un wax acheté il y a quelques temps chez Bastide.

Ce wax possède la particularité d'un motif glacé sous le motif imprimé.

Quand Paula rencontre Willow

Et il s'associe parfaitement à un des motifs de ce patchwork spectaculaire.

Quand Paula rencontre Willow

Le wax glacé m'a permis de réaliser un empiècement dans le dos de Paula, en plus des parementures.

Quand Paula rencontre Willow

J'avais aussi réalisé une ceinture en wax, mais au détour d'un tiroir j'ai retrouvé cette ceinture en cauris, chinée sur un vide-greniers.

Quand Paula rencontre Willow

Immédiatement adoptée pour ajouter un peu de style à la robe, affirmer son côté africain.

J'ai également brodé quelques surpiqûres en forme de flèches, pour rappeler le motif du wax.

Quand Paula rencontre Willow

Il me restait beaucoup de tissu, j'avais envie de tester le patron Willow de la Maison Victor....

Willow est présenté comme une chemise mais je la trouve parfaite en petite veste.

Quand Paula rencontre Willow
Quand Paula rencontre Willow
Quand Paula rencontre Willow
Quand Paula rencontre Willow

Je l'ai ornée des mêmes boutons dorés (boutons anciens chinés) que la robe qu'elle accompagne, et des mêmes surpiqûres autour des poches.

 

Quand Paula rencontre Willow

J'ai conservé les lisières comme je le fais souvent avec le wax.

Quand Paula rencontre Willow

Petit récapitulatif : Paula est un patron la Maison Victor, numéro de mai/juin 2021.

Willow est également un patron la Maison Victor, numéro de juillet/août 2022.

Willow aura d'autres versions, je sens qu'elle s'accordera très bien avec d'autres robes, d'autres jupes.... 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 29 Avril 2022

où il apparaît une Tessa ultra-marine...

Avant-hier, Tessa nous emmenait en voyage à Paris.

Tessa, why ?

Aujourd'hui Tessa est beaucoup plus aventureuse et nous emmène bien plus loin.

Avec ces tortues, ces méduses, ces rouleaux, je me sens tout de suite transportée à Hawaï.

Tessa, why ?

Quant au patron, il s'agit toujours de celui de la Maison Victor, numéro 1 de 2022.

Tessa, why ?

Avec toujours le même détail froncé sur les manches.

Tessa, why ?

Le jersey provient toujours des tissus Bastide, toujours à 2€50 le mètre.

Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que ce jersey est en grande largeur, j'ai donc de grandes chutes, et justement, la Maison Victor vient de faire paraître un modèle de t-shirt.... déjà sur mes épaules, bientôt sur cet écran.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 27 Avril 2022

où il apparaît le début d'une nouvelle dynastie...

Après une  Tessa printanière, puis une Tessa graphique, voici une Tessa voyageuse.

Qui vous emmène à Paris.

Tessa à Paris

Toujours le patron de la Maison Victor, dans son numéro 1 de 2022, toujours un jersey à 2€50 le mètre aux tissus Bastide.

 

Tessa à Paris

Toujours le détail stylé des manches.

Tessa à Paris

De très jolis dessins, à mi-chemin de la toile de Jouy et des amoureux de Peynet, bien clichés comme il convient, la Tour Eiffel, Notre-Dame, le pont de Bir-Hakeim, le café le Parisien où je vous attends pour un café en terrasse....

Tessa à Paris

Tessa a plus d'une destination dans sa valise, à bientôt pour un voyage plus lointain.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 5 Avril 2022

où il apparaît un faux wax mais une vraie rencontre...

À vrai dire, cette rencontre était inévitable puisque les deux modèles proviennent du même numéro de la Maison Victor, le dernier paru à ce jour, le numéro 2 de 2022.

Voici donc Camélia, le chemisier, et Tiana, la jupe.

Quand Camélia rencontre Tiana

Le modèle d'origine du chemisier comporte des manches longues, mais j'avais envie d'un modèle de printemps, j'ai déjà beaucoup de Jessica à manches longues, j'ai donc raccourci les manches.

En fait, j'ai simplement utilisé la partie supérieure du patron, je n'ai pas collé la "rallonge" de la pièce E.

Et moins simplement, j'ai réalisé un bas de manches festonné, en suivant les dessins de mon tissu, puisqu'ils me rappelaient les festons de l'encolure.

Quand Camélia rencontre Tiana

Le tissu ressemble à du wax, mais c'est simplement un coton imprimé, l'envers est très différent de l'endroit, contrairement au vrai wax.

La lisière porte la mention "Soweto modèle déposé". L'inspiration africaine est donc confirmée, mais seulement l'inspiration.

Quand Camélia rencontre Tiana

J'ai acheté ce coupon aux tissus Bastide, mon fournisseur quasi exclusif en dehors des vide-greniers, un jour de foire aux coupons à 50%.

Vous verrez bientôt que pour rentabiliser mes 3€60, j'ai trouvé une petite robe d'été dans les chutes, pour Clélie.

Quand Camélia rencontre Tiana

J'aime aussi porter ce chemisier rentré dans la jupe Tiana.

Quand Camélia rencontre Tiana

Mais oui, elle tombe bien, elle aurait juste besoin d'un petit coup de fer pour effacer ce pli intempestif...

Je l'ai taillée dans une chute de rideau Habitat, merci Emeline, que vous connaissez déjà puisque je l'ai utilisée pour ces tenues de cow boys pour Sasha et Florentin

Quand Camélia rencontre Tiana

Pour ces deux modèles, Camélia et Tiana, j'ai puisé dans mon stock pour les boutons.

Des boutons bicolores pour Camélia.

Quand Camélia rencontre Tiana

Pour simplifier, j'ai supprimé les boutonnières et réalisé un faux boutonnage.

Pour Tiana, deux boutons anciens, qui proviennent comme les boutons bicolores d'un fort lot de boutons chinés sur un vide-greniers, je revois très bien l'endroit mais impossible de retrouver le nom du village.

Quand Camélia rencontre Tiana

J'aime beaucoup cette jupe, très rapide à coudre, agréable à porter, je sens qu'elle est en passe de détrôner Carola aux 25 versions.

 

Quand Camélia rencontre Tiana

Je suis donc équipée pour le printemps, il vient quand il veut, le plus tôt sera le mieux....

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 18 Février 2022

où il apparaît une nouvelle dynastie...

J'arborais fièrement un top Tessa ultra coloré il y a quelques temps.

Tessa II

Pour son deuxième avatar, je suis revenue à un motif plus habituel dans mon dressing, du graphisme, du noir et gris, avec juste une petite touche de mauve tout de même.

Tessa II

C'est moins voyant, mais tout aussi agréable à porter.

Tessa II

Et toujours le détail stylé sur les manches, spectaculaire mais très facile à réaliser.

Petit récapitulatif : patron Tessa de la Maison Victor, numéro 1 de 2022

                              jersey à 2€50 le mètre (et en grande largeur) des Tissus Bastide

Le prochain Tessa bientôt, j'en ai même déjà prévu deux, un très parisien, un plus hawaïen, ce modèle est si simple et rapide à coudre, les jerseys si beaux et si bon marché chez Bastide que j'ai constitué un petit stock.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 4 Octobre 2021

où il apparaît une nouvelle variante...

Après avoir ajouté une poche à la version 2, voici que cette fois je modifie le col.

 

Douceur 3

J'ai osé retracer un patron, en prenant pour base celui de Coudre c'est facile.

Le nouveau col est en un seul morceau, en forme de pétales.

 

Douceur 3

Le velours milleraies imprimé a été acheté aux tissus Bastide, parmi les rouleaux à 1€ le mètre, il y a déjà quelques années. J'avais, entre autres vêtements, coupé dedans un pantalon pour Lison, en 2013.

Le velours uni provient d'une robe René Dhéry, chinée je ne sais plus où, qui était franchement démodée. Après l'avoir dépiécée, j'ai taillé dedans un détail d'une robe Birdie pour Lison.

J'ai trouvé le biais dans mon stock, il arrive certainement d'un vide-greniers.

Douceur 3

J'aime beaucoup cette nouvelle version, je sens que je vais user et abuser de mon patron de col pétale....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #couture

Repost0

Publié le 4 Juin 2021

où il apparaît qu'il était une fois.....

J'ai voulu reconstituer le duo d'avril 1974, mais j'ai un peu triché :

Au royaume des fées

Le costume de page est bien celui du modèle, mais la robe de la fée est un modèle plus récent, que j'avais réalisé pour Sasha, en 2013, d'après un patron de février 2001.

Cette robe bleue me plait beaucoup plus que la rose.

Au royaume des fées

Pour tout savoir sur la fée bleue, c'est par ici.

Pour le costume de page, j'ai acheté un tissu jaune,qui ressemble à du satin, mais beaucoup plus facile à coudre, aux tissus Bastide, toujours dans le rayon des rouleaux à 2€ le mètre.

La cape et le chapeau ont été coupés dans un costume de Wonder Woman que j'ai chiné aux puces d'Alès. 

J'ai acheté ce costume pour réutiliser la jupe et la cape d'un superbe rouge rutilant (et imperméable aux pléonasmes !), vous devriez voir bientôt à quel projet je les destinais.

Le velours bleu du reste de la tenue s'accorde parfaitement avec le voile bleu de la robe de fée.

Au royaume des fées

Le modèle prévoyait une ceinture du même tissu que le caraco et la culotte bouffante, mais j'ai trouvé dans un tiroir une lanière de simili doré exactement de la bonne longueur, comment résister ?

Pour le collant, j'ai suivi ce tuto, c'est très simple.

Merci Magda !

J'ai coupé le collant dans un reste de fripe, que j'avais achetée aux puces d'Alès pour réaliser le col de ma veste Rocha.

Au royaume des fées

Pour le col, un petit morceau de dentelle ancienne de mon stock.

Pour la fermeture de la cape, deux boutons anciens, toujours de mon stock, et une petite chaine.

Au royaume des fées

Pour parfaire les tenues, des ballerines, bleues pour le page, dorée pour la fée, coupées dans des petites feuilles de simili trouvées chez Action.

Quant à la plume jaune, je ne sais plus d'où elle vient, mais rassurez-vous, je n'ai plumé aucun oiseau.

Au royaume des fées

Dans mon article de 2013 je relatais que la fée bleue avait réussi à faire venir le printemps d'un coup de sa baguette magique, je lui serais grandement reconnaissante de faire venir enfin l'été !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Poupées Sasha, #Poupées de Modes & Travaux, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 18 Mai 2021

où il apparaît une invitation au voyage et un anniversaire....

Encore une Ariane ?

Eh oui, mais comment résister à ce superbe jacquard des tissus Bastide, toujours au rayon des rouleaux à 2 € ? Surtout qu'il suffit d'un mètre pour cette robe. Et que le patron (la Maison Victor, juillet/août 2017) n'est jamais loin de ma table de travail....

Ariane au corail
Ariane au corail
Ariane au corail
Ariane au corail
Ariane au corail

Encore un plus gros plan sur le tissu, il est si beau....

Ariane au corail

J'avais dit un  ?

Ariane au corail

Me voici comme par magie de retour sur la plage de Saint-Pierre, à La Réunion, déjà en Ariane....

Ce qui ne s'est pas déjà produit, c'est le treizième anniversaire de mon blog, demain 20 mai.

Longue vie encore à mon blog, mille mercis à toutes celles qui m'accompagnent fidèlement.

Et bientôt le 1500ème article.... (non, pas la 1500ème Ariane, quoique....).

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Voyages, #la Maison Victor

Repost0