trouvailles aux puces

Publié le 6 Janvier 2022

où il apparaît que l'année commence en beauté...

Et un top printanier et quelques fleurs pour tenter d'oublier l'hiver, le froid, le Mistral !

 

Tessa

Il s'agit de Tessa, du nouveau numéro de la Maison Victor, numéro 1 de 2022.

Ce modèle est signalé comme facile à réaliser, et c'est vrai, bien qu'il soit en jersey.

J'avais complètement oublié ce coupon, chiné je ne sais plus où.

Je redoutais de le couper, de tenter de le coudre mais tout c'est passé sans encombres, sans surprise, à ma grande surprise, justement.

 

Tessa

J'ai suivi scrupuleusement les explications, précises et détaillées comme toujours chez Victor, j'ai même consulté la vidéo proposée sur leur site.

J'ai cependant raccourci un peu le corps du top, et pas mal les manches.

Et encore simplifié le travail, déjà très simple, en utilisant un point élastique qui pique et surfile en même temps.

Je n'ai pas tenté les ourlets à la double aiguille, une difficulté à la fois.

Tessa

J'adore le détail des manches froncées. 

Comme le jersey est extrêmement fin, les manches ne prendront pas de place sous une veste ou un manteau.

 

Tessa

Aujourd'hui, je porte Tessa sur une Carola en simili (un chemin de table de chez Action), mais j'ai dans mon stock un superbe tweed qui lui semble prédestiné.

J'ai vu sur un groupe de couturières un Tessa avec des manches en wax, je sens la dynastie se profiler à l'horizon de la nouvelle année...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #C'est bon pour le moral, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 3 Novembre 2021

où il apparaît une invitation au voyage...

Puisque Clélie possède désormais un bateau, un petit voyage vers les îles lui est permis.

Le voyage, c'est comme le wax et les pulls marins, il n'y a pas d'âge pour commencer !

Vous connaissez déjà le tissu, chiné chez Emmaüs, j'y ai trouvé une Sonia. Je prédisais que les chutes serviraient un jour, je suis vraiment ravie d'avoir eu raison, et ce n'est pas seulement la radinerie qui me fait parler.

Voici donc cette Douceur exotique :

Douceur 7
Douceur 7

Merci à ma machine à coudre de me permettre de si jolies surpiqûres fleuries.

Douceur 7

À bientôt pour une autre Douceur, toujours en upcycling....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 31 Octobre 2021

où il apparaît un gilet tout doux...

Pour accompagner Douceur 6, un gilet tout doux, une vraie peluche.

Gilet tout doux

J'ai tricoté ce gilet tout doux selon un modèle ancien de Phildar, avec de la laine "cocooning" chinée aux puces de Saint-Christol-lez-Alès.

Je trouve qu'il fait un ensemble parfait avec la chemise Douceur 6.

Gilet tout doux

C'est cette photo qui rend le mieux la couleur du gilet.

J'ai trouvé dans mon stock des boutons anciens tout à faits assortis.

Gilet tout doux

À propos de ces boutons, et pour honorer la promesse de râlage que je vous ai faite dans l'article précédent, voici quelques précisions : Phildar conseille de réaliser des boutonnières en écartant les mailles du tricot. Bonne idée dans un tricot où il est impossible de discerner les mailles ou les rangs. Ici, le tricot est en jersey envers, mais, croyez-moi, il faut une grande acuité visuelle doublée d'un peu d'imagination pour différencier l'envers de l'endroit. 

Le modèle prévoit un rang de mailles serrées sur les deux arrondis des demi-devants, j'ai réalisé un rang de mailles serrées tout autour du gilet, en ménageant deux brides sur la partie épaule du demi-devant droit.

Pour l'autre côté, j'ai triché en cousant deux boutons sur le même demi-devant et des pressions en-dessous. Simple et efficace...

À très vite pour d'autres douceurs, un pull....

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Phildar, #Tricot layette, #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 25 Octobre 2021

Pour Clélie

où il apparaît des cerises et des tulipes...

Clélie est née hier soir, je sais donc enfin pour qui je couds ou tricote.

Nous ne pourrons hélas faire sa connaissance que dans quelques jours puisque les visites à la maternité ne sont pas autorisées.

En attendant, je continue ma série de Douceur, en voici une, fruitée et fleurie qui me plait beaucoup.

Douceur 6

Je ne me souviens plus du tout sur quel vide-greniers j'ai chiné ce grand coupon, pour une fois je n'ai pas recours à des chutes pour une Douceur.

Et il me reste de quoi tailler une robe en taille 2 ans, je la verrais bien avec un empiècement à smocks brodés, à l'ancienne.

 

Une bordure de tulipes s'imposait.

Douceur 6

J'ai cousu un sarouel en lin (puces d'Alès) pour porter avec cette Douceur.

Douceur 6
Douceur 6

J'ai utilisé un patron offert sur le site Tissu-price.

Voici le lien, mais j'hésite franchement à le recommander. 

D'abord, au moment d'imprimer le patron il y a une ambigüité dans les explications, taille réelle ou ajustée, on ne trouve pas la même formulation sur le site et sur le patron lui-même. Et surtout, pas de carré témoin beaucoup plus simple à utiliser.

 

Quant aux explications....

N'oublions pas que bien souvent les futures mamans où les jeunes mamans font leurs premiers essais en couture pour leur bébé.

Franchement il y a ici de quoi les décourager, voire les dégoûter du DIY.

Un petit exemple : "Assemblez votre élastique sur le sarouel en prenant votre élastique à l'intérieur."

 

Comme souvent, les explications n'indiquent pas les finitions, ni comment ni quand les réaliser, on voit pourtant nettement sur les photos qu'un surfil a été fait.

Je suis tout de même parvenue à obtenir quelque chose qu'on pourrait nommer sarouel, mais.... voyez plutôt :

Douceur 6

J'ai comparé le fameux sarouel à un jean Obaïbi, acheté 10 centimes à la Clède.

La largeur, ou plutôt la non-largeur, du bas des jambes m'inquiète :  un petit pied peut certainement y passer, mais, de mémoire, quand on habille un bébé, on passe la main dans le bas de la jambe du pantalon pour guider le pied.

J'attends donc le verdict de l'essayage avant de me lancer dans une série de sarouels, si toutefois vous connaissez un patron fiable, merci de me l'indiquer.

À bientôt pour un gilet assorti à cet ensemble (et encore du ralâge contre les explications, Mamie Ronchon est de retour sur cet écran !).

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 13 Octobre 2021

où il apparaît un château enchanté pour accompagner les rêves d'une petite princesse...

Entre deux Douceurs,  Douceur 5

 

Château de princesse

et Douceur 6, attention teasing !

Château de princesse

entre deux Douceurs, donc, je tricote : une couverture de berceau.

Château de princesse

Approchons-nous sans bruit...

Château de princesse

J'ai suivi un modèle de Nicky Epstein, l'enchanted Castle Afgan, que l'on peut trouver sur Ravelry

J'ai utilisé 230 grammes de fil Miss Helen acrylique-laine, coloris abricot (non, ce n'est pas rose !) que j'avais en stock, et que j'ai tricoté avec des aiguilles du 4.

Je suis très contente du résultat, mais pour que le château enchanté apparaisse avec toutes ses tourelles, oriflammes et machicoulis, il fallut avoir recours à un petit stratagème.

En effet, voici la couverture "tombée des aiguilles" :

 

Château de princesse
Château de princesse

Peut mieux faire !

Un bon blocage parachèvera l'ouvrage.

Oui, mais non, le fil acrylique ne supporte pas le repassage. Et la couverture est bien trop grande pour être épinglée sur ma table à repasser.

Après avoir imaginé plusieurs usines à gaz, j'ai tenté une méthode douce et j'ai eu raison.

J'ai simplement épinglé la couverture sur une serviette de bain qui sortait de la machine à laver. Elle avait été essorée mais était encore humide.

Château de princesse
Château de princesse

J'ai replié la serviette sur la couverture.

Château de princesse

Et j'ai laissé sécher, en lissant doucement avec la main de temps en temps, en essayant de ne pas trop me piquer les doigts (juste parce que l'histoire de la princesse qui se pique le doigt a déjà été écrite....).

Une sorte de marouflage soft.

Objectif atteint, la couverture est lisse, le dessin bien visible.

Elle est trop belle, je vous la laisse admirer à nouveau.

Château de princesse

J'ai hâte de voir cette couverture "en action", elle sera bien plus belle alors que sur mon lit.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Tricot layette, #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 10 Octobre 2021

où il apparaît un premier vêtement en broderie anglaise...

Après ce festival de couleurs, douceur 1, douceur 2 et douceur 3, je calme un peu le jeu avec un grand classique des vêtements d'enfants, la broderie anglaise.

Un grand classique également sur ce blog, je pourrai facilement créer une catégorie "broderie anglaise".

 

 

 

Douceur 4

J'ai chiné deux petits coupons aux puces de Saint-Christol-les -Alès il y a quelques semaines.

Douceur 4

J'ai brodé (enfin, ma machine a brodé) des festons en guise de surpiqûres. En ton sur ton, ils sont discrets.

Douceur 4

Après la broderie anglaise, bientôt ici-même une nouvelle douceur qui inaugurera une série de vêtements coupés dans un autre classique de ce blog, et qui possède lui sa catégorie, je vous laisse deviner....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 4 Octobre 2021

où il apparaît une nouvelle variante...

Après avoir ajouté une poche à la version 2, voici que cette fois je modifie le col.

 

Douceur 3

J'ai osé retracer un patron, en prenant pour base celui de Coudre c'est facile.

Le nouveau col est en un seul morceau, en forme de pétales.

 

Douceur 3

Le velours milleraies imprimé a été acheté aux tissus Bastide, parmi les rouleaux à 1€ le mètre, il y a déjà quelques années. J'avais, entre autres vêtements, coupé dedans un pantalon pour Lison, en 2013.

Le velours uni provient d'une robe René Dhéry, chinée je ne sais plus où, qui était franchement démodée. Après l'avoir dépiécée, j'ai taillé dedans un détail d'une robe Birdie pour Lison.

J'ai trouvé le biais dans mon stock, il arrive certainement d'un vide-greniers.

Douceur 3

J'aime beaucoup cette nouvelle version, je sens que je vais user et abuser de mon patron de col pétale....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #couture

Repost0

Publié le 29 Septembre 2021

où il apparaît une nouvelle dynastie....

Après un pull et un bonnet tricotés, je commence une série de blouses pour bébé.

Voici la première version, d'après un modèle "douceur", création de Féefédille, paru dans le numéro 25, juillet/août 2014 de Coudre c'est facile.

Tout d'abord le modèle :

Douceur....

Et ma réalisation :

Douceur....

J'avais chiné aux puces de Saint-Christol-lez-Alès, pour quelques centimes, des fat quarters que je destinais à des robes de poupée.

Sasha ne m'en voudra pas, j'ai détourné deux coupons pour cette première blouse.

Quelques mots à propos du patron : bizarrement, cette blouse en 3 mois est plus petite que le pull que j'ai tricoté en 6 mois....

J'ai monté les manches à plat dans l'emmanchure, après les avoir bordées d'un biais,  et j'ai ensuite fermé la blouse d'une seule couture "dessous de bras et côté", d'un seul tenant.

C'est la technique que j'utilise pour les vêtements de poupées, bien plus aisée à réaliser.

J'ai donc bordé le bas des manches d'un biais, tout comme l'ourlet de la blouse. Le biais de l'encolure est apparent, pour plus de fantaisie.

Et j'ai brodé des surpiqûres autour du col et au bord du dos.

Douceur....

J'ai retrouvé dans mon stock un gros rouleau de biais que j'ai dû couper dans une chute, mais j'ai eu beau chercher, je ne me souviens absolument pas de ce que j'ai cousu avec ce tissu fleuri.

J'ai remplacé les boutons prévus par des pressions invisibles.

Je ne m'avance pas en annonçant une dynastie, j'ai beaucoup de retard dans mes publications, j'en suis à la sixième version, bientôt sur cet écran....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 21 Septembre 2021

où il apparaît lorsque l'enfant paraît....

le cercle de famille applaudit à grands cris et la future mamie agite ses aiguilles.

J'ai donc entrepris ce pull pour une petite-fille qui devrait arriver bientôt.

 

Pull mi/mi

C'est un modèle gratuit de Bergère de France, disponible ici.

Et j'ai obtenu ce pull mi/mi :

Pull mi/mi

Je l'appelle pull mi/mi, pas seulement parce qu'il est tout mimi (expression qui vaut bien "so cute", non ?) parce que c'est un pull idéal pour qui ne parvient pas à se décider : mi-irlandais, mi-marin, pour les motifs, mi-bleu mi-rouge pour la couleur des rayures.

J'ai hésité longtemps entre les rayures bleues et les rayures rouges, voire une rayure bleue puis une rayure rouge... quand enfin j'ai tranché pour des rayures en laine chinée.

Mais là, nous ne sommes plus dans le mi/mi, mais dans le double : la laine chinée l'est doublement puisqu'elle provient d'un vide-greniers.

Pull mi/mi

J'ai modifié l'encolure, les deux épaules sont boutonnées.

Les boutons dorés à motif d'ancre viennent de mon stock.

Pull mi/mi

J'ai ajouté un pompon au bonnet.

Pull mi/mi

Il m'a fallu une pelote et demi de fil "medium" 100% acrylic, Alison & Mae achetée chez Action pour cet ensemble en taille 6 mois.

À très bientôt pour la suite de la layette....

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 8 Septembre 2021

où il apparaît que je voyage quand même....

Les circonstances étant ce qu'elles sont, nous n'avons aucun projet de voyage avant une incertaine lurette.

Pour continuer à rêver d'horizons lointains, bordés de palmiers, d'hibiscus ou de jacarandas, je fais voyager les poupées.

Les voici donc aux Antilles.

 

 

Sasha aux Antilles

Pour Sasha, je me suis inspirée d'un patron de Modes & Travaux de juin 2003, prévu pour la poupée Emilie.

En réalité, seul le jupon en broderie anglaise (chute d'un top que je me suis cousu il y a bien longtemps) est conforme au modèle.

Pour la jupe, je l'ai coupée selon le patron mais je ne l'ai pas fermée, et Sasha la porte devant derrière.

Quant au fichu, par économie, je n'ai taillé qu'un triangle rectangle au lieu du carré prévu.

Le top est réalisé selon mon patron de top printanier, offert ici, les explications pour le réussir sont là.

Sasha aux Antilles

Sasha est une petite coquette qui profite d'un moment que je consacre à son frère pour porter ce top "à la Bardot" !

Sasha aux Antilles

Florentin porte une ample chemisette en madras, encore un modèle prévu pour Emilie, mais je n'ai pas noté sa date de publication (une tenue de plage dans un vestiaire estival...).

 

Sasha aux Antilles

J'ai ajouté à l'arrache un ruban coupé dans une chute à son panama.

Sasha aux Antilles

J'ai réalisé il y a bien longtemps les autres tenues exotiques qui accompagnaient ce costume d'Antillaise.

Sasha aux Antilles

Il y a donc bien longtemps que je rêvais de compléter le vestiaire de Sasha, mais ce n'est que samedi dernier que j'ai trouvé ce coupon de madras dans un tas de fripes aux puces de Saint-Christol-lez-Alès. C'était en fait un morceau de vêtement, certainement une robe.

Allez, encore une photo de Sasha et Florentin aux Antilles, je les trouve trop beaux !

Sasha aux Antilles

Et dès que possible, un petit tour du monde avec les poupées....

Voir les commentaires

Repost0