wax et boubou

Publié le 12 Octobre 2021

où il apparaît qu'il n'y a pas d'âge pour porter du wax...

Une version en wax de cette blouse pour bébé s'imposait.

Il n'est jamais trop tôt, ni trop tard, pour porter du wax.

Pour un vêtement de bébé cependant le choix du coupon dans mon stock s'est révélé délicat, j'ai surtout des pagnes ou des coupons avec de très grands motifs, des motifs démesurés pour de si petites pièces à couper.

J'ai cependant trouvé un pantalon dans mon stock de vêtements à dépiécer, dont j'ignore complètement la provenance, dans lequel j'ai pu couper cette nouvelle Douceur.

 

Douceur 5

Il m'a simplement fallu couper le devant en deux morceaux, et j'ai préféré contrarier les motifs pour le col.

Douceur 5

Comme il me reste un peu de tissu, j'ai en projet un ensemble pour Sasha qui vient de rentrer des Antilles.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Wax et boubou, #wax et boubou, #de toutes les matières c'est le wax qu'elle préfère

Repost0

Publié le 13 Août 2021

où il apparaît une robe de circonstance....

Depuis au moins juin 2020, j'avais envie d'une robe bleue.

La voici enfin.... 

 

Paula Marie
Paula Marie

Coupée dans un coupon de wax chiné aux puces de Saint-Christol-lez-Alès, un pagne presque complet pour 2€.

Je connaissais déjà le wax "à message", pour ne pas dire le wax politique, en voici un superbe exemple.

Ici, une nouveauté pour moi, il s'agit d'un wax religieux, et comme pour le fromage, c'est écrit dessus.

Paula Marie

Contrairement à mes deux premières Paula, celle en tissu japonais et celle en wax, j'ai pris un grand soin de raccorder les motifs, sous les poches et surtout pour les revers de l'encolure.

Paula Marie

Vous avez donc reconnu la robe Paula de la Maison Victor, mai/juin 2021.

Les boutons rouge et doré proviennent de mon stock.

Pour la ceinture, j'ai tricoté 1mètre 60 d'e-cord, c'est looooooooooooooooong, mais devant une série télé peu palpitante, on a moins l'impression de perdre son temps.

Comme pour les premières versions, j'ai ménagé des fentes dans les coutures de côté.

 

Paula Marie
Paula Marie

Me voici donc prête pour les vide-greniers et puces du 15 août.

Quant à défaire les noeuds, c'est toute l'année pour une couturière-tricoteuse-crocheteuse, comme découdre, détricoter, décrocheter....

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 31 Juillet 2021

où il apparaît une nouvelle Paula, plus fidèle au modèle...

Après une Paula japonisante, voici une nouvelle version, en wax, forcément.

Forcément parce que décidément, de toutes les matières, c'est le wax que j'préfère, mais ça, vous le savez déjà.

Forcément surtout parce que Victor lui-même a sous-titré l'article sur Paula "Out of Africa".

Le wax s'imposait donc, il me suffisait d'une petite plongée dans mon stock... où j'ai retouvé un pagne chiné quelque part.

 

 

Paula'Frica

Le fond est brun, mordoré, les reflets sont hélas difficiles à rendre.

Les oiseaux sont bleus, avec des détails rouges ou blancs.

En retrouvant ce tissu, je me suis rappelé les conseils, je pourrais même dire les diktats, qui nous étaient inculqués quand j'ai commencé à m'intéresser à la mode : jamais plus de deux couleurs dans une tenue, jamais deux imprimés, jamais de bleu avec du marron.

Heureusement, Kenzo, Christian Lacroix et bien d'autres sont venus nous libérer de ces oukazes, j'ai déjà montré ici que l'assemblage de différents imprimés est un de mes jeux favoris.

Quant au bleu avec du marron, la preuve est faite  de l'inanité de cette croyance.

Bref, j'adore cette nouvelle Paula.

Paula'Frica
Paula'Frica
Paula'Frica

Je m'en étonne moi-même !

Paula'Frica

Mais je m'en réjouis définitivement....

Paula'Frica
Paula'Frica

J'ai trouvé des boutons anciens turquoise dans mon stock.

Paula'Frica

Pour la ceinture, j'ai récupéré ce qui restait d'une ceinture chinée à la braderie de Houilles : elle était entièrement recouverte de boutons de nacre, vous en avez déjà vu un grand nombre sur différentes réalisations.

Le fond en suédine noire brodé de perles turquoise s'accorde parfaitement avec les couleurs du wax.

Paula'Frica
Paula'Frica

C'est finalement cette dernière photo (merci Lison d'avoir joué au paparazzi) qui rend le mieux la couleur du wax.

Je crois que je tiens enfin ma petite robe de l'été, été qui peut enfin commencer....

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 4 Avril 2021

où il apparaît un nouveau modèle de robe...

Peut-être le début d'une nouvelle dynastie, l'avenir le dira.

Je vous présente Eileen, d'après un patron du nouveau numéro de la Maison Victor, mars/avril 2021.

 

Eileen

J'ai été séduite par le jeu de plis qui rythme le devant de la robe et lui donne son style.

Eileen

En réalisant cette robe, j'ai constaté avec plaisir qu'elle était vraiment rapide et simple à coudre.

D'autant plus simple et rapide que j'ai supprimé le zip du dos, ainsi que les grandes pinces. Je n'aime pas quand c'est très ajusté, surtout pour l'été, plus un vêtement est "au large", moins il tient chaud.

Eileen

Je l'ai coupée dans un wax bleu "hiblock gabou wax" qui m'a été offert, merci Marguerite.

 

Eileen

Cette robe est si vite faite et si facile à porter que j'ai déjà cousu sa version deux, à bientôt ici-même...

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 31 Août 2020

où il apparaît que toute dynastie qui se respecte doit proposer un modèle en wax...

Le wax.... décidément mon tissu préféré (avec la broderie anglaise, le velours côtelé, les imprimés hawaïens, les saris, le jean, le camouflage....).

Un des intérets du top Maud, c'est qu'il ne nécessite que très peu de tissu :  à moi, ou à lui !,  les chutes de mes ouvrages précédents.

Ici, une chute du top Rumer.

Top Maud IV, en wax
Top Maud IV, en wax

Le V du dos :

Top Maud IV, en wax

Grâce à ma nouvelle machine, une Janome Skyline F5, j'ai réalisé de superbes surpiqûres, parfaitement assorties au motif du wax.

Top Maud IV, en wax
Top Maud IV, en wax

En fait, c'est sur l'envers qu' elles sont le plus visible...

Par manque de tissu, j'ai coupé les parementures dans une très fine toile unie. J'avais vraiment une toute petite chute, mais suffisamment grande toutefois pour y trouver un masque.

Apprécions au passage la netteté des finitions que permet ma machine.

Top Maud IV, en wax
Top Maud IV, en wax

Et bientôt un nouveau Maud, un nouvel incontournable de toute dynastie...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #Wax et boubou, #la Maison Victor, #wax et boubou

Repost0

Publié le 19 Juin 2020

où il apparaît qu'il n'y a pas que des vêtements dans ma vie de couturière...

Wax a wonderful word !

J'ai cousu quelques housses de coussin pour le banc de la terrasse.

Ce banc est très décoratif, mais son confort est plutôt spartiate.

Wax a wonderful word !

Nous l'avons trouvé il y a quelques années dans un dépot-vente, il vivait depuis au pied de notre lit.

Quand nous avons changé le mobilier de notre chambre, il a retrouvé sa destination d'origine, l'extérieur.

Wax a wonderful word !

La plupart des housses de coussin sont en wax, mais on peut aussi reconnaître une chute d'un top Bella .

Un autre coussin est revétu d'une housse rescapée du décor que j'avais réalisé pour ma classe il y a au bas mot 40 ans, dans un tissu d'ameublement trouvé chez Toto.

Les coussins eux-mêmes sont tous de la récup', des oreillers ou traversins plus assez "frais" pour être utilisés comme literie mais qui prennent une retraite méritée sur la terrasse.

 

Wax a wonderful word !

Un chouette endroit douillet et cosy pour lire au soleil, ou réfléchir au prochain projet à réaliser avec le nouveau numéro de la Maison Victor....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Décoration (sans Valérie Damidot), #Trouvailles aux puces, #Wax et boubou, #wax et boubou

Repost0

Publié le 29 Mai 2020

où il apparaît un wax spectaculaire...

Après Suzette la première coupée dans une chute de tissus, voici une Suzette en wax.

Suzette en wax

Un motif spectaculaire ! Tout à fait appropriée à la garde-robe d'une couturière tricoteuse, avec ses pommes de touline XXL.

 

Suzette en wax
Suzette en wax

J'ai chiné ce wax, sous la forme d'une jupe improbable que j'ai vite décousue, sur le vide-greniers de Villeneuve Saint-Georges.

Quelques mètres plus loin, dans la même rue, j'ai chiné un rideau en jean, encore dans sa pochette, dans lequel j'ai coupé la jupe Carola qui accompagne Suzette.

Suzette en wax

Comme le wax est aussi joli des deux côtés, je n'ai pas doublé les nouettes, j'ai simplement surfilé les bords avec un point fantaisie offert par ma machine, element by Pfaff 1080S.

Il s'agit d'un "SUPER WAX PETIT HOLLANDAIS", selon la marque de la lisière.

Suzette en wax

Comme pour Suzette la première, j'ai remplacé la parementure d'encolure par un biais.

Un biais qui a toute une histoire : c'est un reste d'une robe-boule que j'avais réalisée pour Lison, d'une robe-boule identique pour Sasha et d'un sac assorti.

Après toutes ces robes, ce sac et même deux bandeaux fleuris, il me restait un petit morceau de biais que j'avais pieusement conservé.

Tout juste de quoi border joliment l'encolure de Suzette en wax, même si cela ne se voit pas quand elle est portée. La photo qui suit est prise des coulisses de Suzette, je veux parler de l'intérieur, enfin, je veux dire que Suzette est sur l'envers.

Suzette en wax

Je ne sais pas si il y aura une dynastie de Suzette, j'ai d'autres projets qui me semblent plus urgents, j'attends le nouveau numéro de La Maison Victor, et j'attends aussi une nouvelle machine, mais elle tarde à venir...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #Wax et boubou, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 23 Mai 2020

où il apparaît que, décidément, il est fort, Victor !

Voici donc ma quatrième version de Maud, encore en wax, mais différente de la précédente, tant le wax est riche de variations, en plus d'être riche en couleurs.

Maud IV

J'ai chiné ce superbe wax sur le vide-greniers de Vézénobres.

C'est un wax camerounais comme l'indique sa lisière, que j'ai précieusement conservée comme ourlet.

Maud IV

Ce wax porte la même signature que cette robe que j'adore, que je porte très souvent en robe d'intérieur, mais que je n'ai malheureusement pas réalisée moi-même, je l'ai chinée sur la braderie de Houilles.

Pour l'élastique, j'ai encore une fois eu recours à des bretelles trouvées chez Action au rayon déguisements. 

Maud IV

Je n'imaginais pas, en les achetant, qu'elles s'accorderaient si harmonieusement à un de mes tissus en stock.

J'ai encore réalisé des surpiqûres décoratives, toujours avec mon element by Pfaff 1080S, un nouveau point cependant, mais toujours le même fil acheté chez Bastide.

Maud IV
Maud IV

Et Victor ? 

C'est simple, depuis que je l'ai rencontré, je ne cesse de repousser les limites de mes compétences en couture : avec lui, j'ai osé les vêtements doublés, les découpes multiples, dernièrement les zips invisibles. Avec Maud, j'ai franchi un nouveau cap : oser les robes froncées à la taille. Jusqu'ici je les évitais soigneusement à cause de l'effet abat-jour garanti, mais Maud, certainement parce que les seuls les côtés sont froncés, le ventre et les fesses en sont dépourvus, ne présente pas ce défaut.

Il est fort Victor !

 

Maud IV

Une petite pause s'impose dans mon défilé de Maud, j'ai entrepris parallèlement la confection d'une nouvelle dynastie, mais en attendant, RESTEZ CHEZ VOUS ! si vous le pouvez.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Ma robe de l'été, #wax et boubou, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 20 Mai 2020

où il apparaît la grande nouvelle du jour...

Grande nouvelle pour moi surtout, mais je ne pouvais pas la passer sous silence : nous sommes le 20 mai et c'est un anniversaire !

C'est l'anniversaire de mon blog, qui a 12 ans aujourd'hui.

12 ans de tricot, de photos, de voyages, de recettes, de trouvailles aux puces et surtout 12 ans de messages, de partage et d'amitié.
464 abonnés, 994136 visiteurs, 1445 articles, cela mérite bien quelques fleurs.

Maud III et des fleurs !
Maud III et des fleurs !
Maud III et des fleurs !

Je ne suis pas peu fière des fleurs apparues sur mes cactus, comme si j'y étais pour quelque chose !

Merci à toutes celles qui me suivent depuis toutes ces années, merci aux nouvelles arrivantes, ces fleurs sont aussi pour vous.

Et maintenant, voici Maud III, j'en suis fière, et j'y suis pour quelque chose.

Maud III et des fleurs !

Une Maud en wax ! 

 

Maud III et des fleurs !

Avec toujours son joli décolleté en V.

Maud III et des fleurs !

Pour la ceinture, J'ai encore utilisé une paire de bretelles Action, mais celles-ci étaient plus larges, je n'ai pas eu besoin d'assembler deux morceaux.

Maud III et des fleurs !

J'ai utilisé un point de broderie pour surpiquer l'encolure et les épaules, façon point de croix.

Broderie réalisée avec mon element by Pfaff 1080S et du fil à broder Mettler Polysheen multicolor acheté aux tissus Bastide.

 
 
Maud III et des fleurs !

Le wax a été acheté  rue Doudeauville à Paris.

Si vous ne connaissez pas cette rue, je ne peux que vous recommander un petit voyage : chaque numéro abrite un magasin de tissus africains, on en trouve de toutes origines, Togo, Ghana, Mali, Cameroun, mais aussi des Hollandais, des Anglais, des Chinois.

Dépaysement assuré, pour le prix d'un ticket de métro.

Maud III et des fleurs !

Pour le voyage rue Doudeauville, attendez encore un peu, RESTEZ CHEZ VOUS ! si vous pouvez.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #C'est bon pour le moral, #Couture, #Tissus Bastide, #Wax et boubou, #la Maison Victor, #Ma robe de l'été

Repost0

Publié le 23 Avril 2020

où il apparaît le début d'une dynastie...

Encore un modèle la Maison Victor, le top Sanna, du numéro de mars/avril 2020.

Extrêmement facile et rapide à réaliser, facile à porter, à condition de trouver une jupe assortie.

Petite présentation d'abord, la suite de l'histoire viendra.

Sanna

Top réalisé en jersey, noir, côtelé.

Attention, les photos suivantes sont sur-exposées, mais finalement, pour bien voir les détails d'un textile noir, ce n'est pas plus mal.

Plis sur les épaules, fronces qui forment un drapé sur les côtés, grand décolleté croisé, beaucoup de détails agrémentent ce top.

Sanna
Sanna

Ce jersey d'origine inconnue, en tous cas oubliée, s'est révélé hyper facile à coudre.

Pour vous présenter Sanna, je me suis mise en quête d'une jupe à motifs, avec un peu de noir et beaucoup de couleurs. Euréka ! une jupe en wax !

J'ai beau chercher, je n'ai pas ça en magasin dans mon placard.

Je n'ai réalisé  à ce jour, et si mes calculs sont bons, que 18 versions de Carola, et pas la plus petite jupette en wax !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je pars donc en expédition dans mon stock, direction mes piles de wax, pour trouver le coupon qui convient.

Et ??????????????? Je retrouve cette jupe, longue, fendue, nouée à la taille, que j'ai réalisée il y a largement plus de 30 ans, dans un wax acheté chez Toto, au quatrième étage du magasin mythique du boulevard Barbès, avec un patron Fait Main.

Sanna

Je ne suis pas certaine de porter cette jupe longue pour sortir, mais pour aller jusqu'au bout du jardin, ce sera parfait.

Rassurez-vous, la Carola en wax ne perd rien pour attendre, son heure viendra.

Sanna

Quant au top Sanna, il a déjà un deuxième avatar, je réfléchis au troisième, j'ai une idée pour le quatrième et dès que j'ai le droit, je file aux tissus Bastide pour un cinquième.

Une affaire qui roule...

Restez chez vous !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #Wax et boubou, #la Maison Victor

Repost0