Publié le 5 Avril 2015

où il apparaît que les apparences peuvent être trompeuses....

Voici ma nouvelle robe, une petite robe noire en jean, avec une fermeture éclair décorative, selon un patron de la Maison Victor.

Une petite robe noire en jean, avec une fermeture éclair décorative, selon un patron de la Maison Victor ? Ne serait-ce pas du déjà vu ici ?

Si !

Voici la précédente petite robe noire en jean, avec une fermeture éclair décorative, selon un patron de la Maison Victor, clic.

Mais non....

Voici la nouvelle petite robe noire en jean, avec une fermeture décorative, selon un patron de la Maison Victor, la robe Grace.

Une Grace cousue de fil blanc

Vous voyez bien qu'elle est différente, celle-ci à des poches.

Une Grace cousue de fil blanc

Et la fermeture éclair décorative annoncée est bien là, mais au milieu du dos.

Une Grace cousue de fil blanc

Et pour être encore plus décorative elle est cousue sur le tissu au lieu de se cacher dessous et elle s'orne d'une tirette de curseur fantaisie.

Une Grace cousue de fil blanc

Je n'ai jamais cousu aussi facilement une fermeture éclair !

Comme il fallait bien que je complique un peu les choses, j'ai orné la petite robe noire en jean de doubles surpiqûres décoratives blanches.

Avec une aiguille double, rien de plus simple.

Le patron provient donc de la Maison Victor, numéro hiver 2014.

Comme d'habitude avec la Maison Victor, patron impeccable, explications limpides, je suis

vraiment fan, je ne feuillette presque plus mes livres et revues japonais (et je ne parle pas de mes Fait Main ou Burda qui doivent se sentir franchement abandonnés).

A part les surpiqûres ajoutées, j'ai respecté à la lettre le modèle, à ceci près que j'ai posé une fermeture éclair de 45 cm, faute d'en avoir trouvé une de 40.

Franchement, 45 cm c'est mieux, la robe est plus facile à enfiler.

Le tissu conseillé était "un tissu épais" : je ne sais plus où j'ai chiné ce coupon de jean, mais pour être épais, il est épais. C'est du jean pur et dur, prêt à affronter le Far West (attention, teasing !).

Je suis sure qu'au fil des lavages il va acquérir une douceur et une patine que seuls les jeans purs et durs peuvent acquérir, au grand dam des jeans stretch.

Une Grace cousue de fil blanc

Vous aurez remarqué au passage les tongs assorties, parées de boutons de nacre noir et blanc.

Pour la prochaine robe que je présenterai ici, ni en jean, ni noire, ni selon un patron de la Maison Victor, je cherche des tongs rouges. Mais qu'il ne soit pas dit que je fais une collection de tongs, ce ne serait que pure diffamation !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost 0