Publié le 29 Mai 2016

Où il apparaîtra bientôt la première moquette...

Je ne vous en dis pas plus aujourd'hui.

Des nouvelles aussi tôt que possible, en tenant compte du décalage horaire.

J'essayerai d'illustrer mon voyage de quelques kézacos, comme d'habitude.

Mais, grand changement cette année, je pars avec une tablette, et je ne suis pas encore parvenue à dompter la bête !

J'envisage de partager mes articles sur Facebook, je souhaiterais cependant que vous commentiez ici-même, ce sera plus simple à gérer pour moi.

Aller, un premier indice pour trouver notre première ville-étape : son surnom est à la hauteur de sa situation.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages, #Kézaco

Repost 0

Publié le 20 Mai 2016

où il apparaît un choix cornélien....

Aujourd'hui est un grand jour, même si le journal télévisé n'en a rien dit : mon blog a 8 ans !

1154 articles publiés, 664 261 visiteurs, 1 701 925 pages vues...

J'avoue que je suis assez fière de ces chiffres.

Alors, pour marquer ce jour d'une pierre blanche, j'offre à mon blog un nouvel article.

Et je m'offre un nouveau sac de voyage.

Joyeux anniversaire !!!!!!!!!!!!!!

Encore un sac à roulettes, clic, certes mais celui-ci a quelque chose en plus !

Joyeux anniversaire !!!!!!!!!!!!!!

Vous avez vu ? Il est décoré sur ses deux faces, vous offrant le choix entre le voyage en bateau à voile :

Joyeux anniversaire !!!!!!!!!!!!!!

et le voyage en bateau à vapeur :

Joyeux anniversaire !!!!!!!!!!!!!!

Ce sac s'accordera parfaitement avec le sac de plages, clic permettant de choisir entre Atlantique et Méditerranée.

Je vous dois quelques explications.

Le sac provient des puces d'Alès, le canevas d'un autre vide-greniers, je ne sais pas lequel parce qu'il s'agit d'un cadeau, merci Marguerite.

Quant aux étiquettes brodées, je les ai récupérées sur un sac à dos chiné sur le vide-greniers de Vézénobres. Ce qui me laisse un sac à dos à customiser, et c'est une bonne chose car Lison m'a passé une commande...

Mais revenons à notre sac de voyages.

Joyeux anniversaire !!!!!!!!!!!!!!
Joyeux anniversaire !!!!!!!!!!!!!!

J'ai aussi récupéré la bande de caoutchouc aux couleurs de l'armateur

Joyeux anniversaire !!!!!!!!!!!!!!

ainsi que l'étiquette d'identification dont j'ai fait une petite poche, bien pratique pour retrouver facilement son billet d'avion.

Joyeux anniversaire !!!!!!!!!!!!!!

Ah oui, parce que finalement, je n'ai pas su choisir entre marine à vapeur et marine à voile, alors c'est en avion que je pars bientôt.

Si toutefois Lison me rend mon sac, parce que regardez la essayer de partir avec :

Joyeux anniversaire !!!!!!!!!!!!!!

Je ne suis en réalité pas trop inquiète, on ne va pas loin en chaussettes !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #sacs à tapisserie, #customisation avec du canevas

Repost 0

Publié le 16 Mai 2016

où il apparaît que Superman fait aussi de la pâtisserie....

Et pourtant, pas besoin d'être un super-héros pour réussir ces congolais simplissimes.

J'avais trouvé, essayé et réussi cette recette : clic

Puisque j'ai un marmiton à la maison, profitons en.

Voici donc, en images, les congolais simplissimes réussis par Fantin.

Ce qu'il vous faut :

un saladier

Congolais simplissimes

une cuillère

Congolais simplissimes

250 grammes de noix de coco rapée

Congolais simplissimes

une boîte de lait concentré sucré. La recette d'origine indique 400 g de lait concentré sucré, la boîte n'en compte que 397 g, j'ai décidé que ça convenait !

Congolais simplissimes

et le principal ingrédient, un petit marmiton au saut du lit.

Congolais simplissimes

Verser la noix de coco dans le saladier.

Congolais simplissimes

Ouvrir la boîte de lait.

Congolais simplissimes

Verser dans le saladier.

Congolais simplissimes

Mélanger.

Congolais simplissimes

Mélanger encore.

Congolais simplissimes

Quand le mélange est homogène, former des tas sur une plaque de cuisson.

L'idéal est de leur donner la forme d'une pyramide, mais bon, ce n'est pas très important.

Congolais simplissimes

Enfourner à 180°, théoriquement pour 15 minutes, mais tout dépend de votre four et de la taille de vos pyramides.

Congolais simplissimes

Ça cuit.

Congolais simplissimes

C'est cuit.

Congolais simplissimes

Déguster.

Congolais simplissimes

J'ai confié la garde des congolais rescapés de l'appétit de Fantin à mon super-héros préféré.

Congolais simplissimes

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Mes petites bouffes

Repost 0

Publié le 12 Mai 2016

où il apparaît une nouvelle Parisienne, la septième si je compte bien...

et une nouvelle Parisienne !

Une version automnale, disons, par ses couleurs, ses motifs et ses manches longues.

Le haut est issu d'un coupon chiné aux puces de Saint-Christol lez Alès, trouvé en même temps que le boubou de la robe Ivythree, clic.

Un très fin coton tout doux, style liberty, très agréable à travailler.

et une nouvelle Parisienne !

La jupe provient... d'une jupe.

Une jupe René Dhéry, chinée bien sur, et qui dormait depuis longtemps dans mon stock, bien trop longue, bien trop "mode modeste" pour être portée, en tous cas par moi.

Mais son mélange de trois tissus était intéressant, alors j'ai coupé, taillé, pesté parce que ce genre de tissus s'effilochent rien qu'à les regarder, mais je les ai domptés.

Le dos de la jupe est en tissu damassé à ramages, mat et brillant, au-dessus d'un faux ourlet en velours ras.

et une nouvelle Parisienne !

Le tissu du devant est le même que celui du dos, mais rebrodé.

et une nouvelle Parisienne !

Ce n'est pas facile à rendre, surtout avec le manque de lumière de ce mai automnal, mais c'est franchement très joli.

et une nouvelle Parisienne !

J'avais déjà trouvé le haut d'une Parisienne (et une tunique pour Lison) dans une jupe René Dhéry, clic, ici, j'y trouve une jupe, rien en se perd, tout se transforme.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Repost 0

Publié le 2 Mai 2016

où il apparaît que les robes d'or et d'argent, couleur de Lune ou de Soleil, ne sont pas réservées aux princesses des contes de fées...

Entre deux Parisiennes se faufile une Estelle.

Cette robe du magazine la Maison Victor, numéro d'hiver 2014, me faisait de l’œil depuis longtemps, et pas seulement en raison de son jeu de découpes.

Mais il fallait que je trouve le bon tissu, celui du modèle, un satin rose, ne me plaisait pas du tout.

Encore une fois, j'ai trouvé mon bonheur aux tissus Bastide, rayon soieries Kenzo.

Et encore une fois, grosse prise de tête au moment de choisir : la robe est-elle à fond Soleil et à taches Lune, ou à fond Lune et à taches Soleil ?

Estelle, d'or et d'argent

Je ne sais plus comment j'ai réussi à me décider, mais la robe est là, à fond gris bleu et taches dorées, même si ce n'est pas visible sur tous les écrans.

Estelle, d'or et d'argent

Et elle est là au soleil, ce qui par les temps qui courent est une petite performance.

Estelle, d'or et d'argent

Je me suis particulièrement amusée à coudre les poches, ménagées dans les coutures des découpes princesse.

Estelle, d'or et d'argent

Amusante également, la découpe du dos.

Estelle, d'or et d'argent

Encore une belle robe, un peu habillée cette fois, merci Victor !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost 0