Articles avec #desespoir de tricoteuse tag

Publié le 13 Février 2013

où il apparaît que dans mon enthousiasme à publier des notes enfin mises au propre, clic, j'ai oublié une étape importante : le blocage.

 

A la fin du tricot, voici comment se présentent les différents morceaux de la tunique :

 

photos16-0954.JPG

 

Pas terrible....

Mais ne désespérez pas, il y a une solution !

Tout d'abord, il faut épingler soigneusement tous les morceaux sur votre table à repasser.

Une épingle à chaque angle, une épingle à chaque picot.

 

photos16-0957.JPG

 

J'en entends qui remarquent perfidement que la laine utilisée ne supporte pas le repassage.

Certes, mais avec l'aide de notre vieille amie Dame Pattemouille nous contournons élégamment l'obstacle.

 

photos16-0962-copie-1.JPG

Un torchon imbibé d'eau posé sur l'ensemble, un fer réglé sur laine, on pose le fer sur les morceaux, on ne le déplace pas, on attend que cela ne fasse plus de bruit et on recommence à côté.

Ce qui est impératif, pour obtenir un résultat impeccable, c'est d'attendre que les morceaux de tricot soient parfaitement secs et refroidis avant de retirer les épingles.

 

photos16-0966.JPG

 

Pendant le séchage/refroidissement, j'ai eu le temps de tricoter les volants, qui eux n'ont pas besoin d'être bloqués, au grand dam de cet effronté qui s'est faufilé sur la photo.

 

Ce n'est pas l'étape la plus passionnante de la réalisation de l'ouvrage, je vous l'accorde, mais c'est d'elle que dépend le fini impeccable de la tunique, alors, courage !

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Désespoir de tricoteuse

Repost 0

Publié le 27 Janvier 2013

où il apparaît que j'ai encore monté une usine à gaz....

 

J'ai très vite tricoté ce petit pull pour Florentin qui était décidément bien jaloux du pull de Fantin, clic.

 

photos16-0919.JPG

 

En revanche, les finitions m'ont pris beaucoup plus de temps que le tricot, et pas seulement parce que je travaillais avec les pelotons restants du pull pour Lison, clic.

J'ai utilisé comme base un modèle pour Françoise de Modes et Travaux, que j'ai modifié, j'ai ajouté une grille de chouette que j'ai également modifiée, j'ai fini par coudre définitivement la patte de boutonnage prévue au dos du pull, inutile pour les poupées Sasha qui ont la tête mieux proportionnée que les poupées de Modes & Travaux, et à tout bien considérer, je ne suis pas plus satisfaite que cela du résultat, même en imaginant la chouette dotée de boutons pour les yeux.

A mon goût, les manches sont un poil trop longues, la chouette pourrait être un peu plus haute ce qui éliminerait la plage de jersey envers disgracieuse au-dessus de sa tête, la patte de boutonnage inutile défigure (rein que cela !) le dos du pull...

Je viens d'avoir une idée bien plus simple que toutes ces modifications successives elles-mêmes modifiées en cours de route pour réaliser ce pull et je suis en train de me convaincre de le retricoter selon cette idée.

Mais d'abord, il faut que je termine la version pour Sasha du pull aux chouettes, ce devrait être fait dans la journée car je pense avoir évité l'usine à gaz cette fois.

Alors, pourquoi vous montrer ce ratage ? Certainement pour achever de me convaincre de retricoter ce pull, merci de votre collaboration.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Désespoir de tricoteuse

Repost 0

Publié le 27 Mars 2012

Je n'avais pas vu Lison depuis Noël, je m'attendais bien à la trouver grandie mais... elle m'a étonnée !

Résultat, le joli gilet irlandais tricoté avec amour est trop court.

 

 

photos14 0158

 

Alors je le mets en vente. il doit convenir à une petite fille portant du 6 ans du commerce.

D'autres photos pour vous faire envie.

 

photos14 0161

 

photos14 0162

 

photos14 0165

 

Pour me contacter, c'est en haut à droite, cliquer sur "contact".

Troc contre du tissu, des pelotes de laine ou des livres de couture japonaise, paiement par paypal, toute proposition est la bienvenue, merci.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Désespoir de tricoteuse

Repost 0

Publié le 23 Septembre 2011

Ah bon, elle était partie en vacances, Mamie Ronchon ?

Il me semble bien que pas plus tard qu'hier elle vitupérait ici même contre un livre de patrons....

En effet, mais aujourd'hui, elle a repris le tricot, ou plutôt, elle aimerait bien reprendre le tricot.

 

Je vous explique, et d'abord, je vous rafraîchis la mémoire.

Il y a quelques temps, j'ai commencé ce superbe pull pour Fantin

 

Sans titre

 

Et puis, contrairement à toute attente, je suis tombée en panne de laine, ce que je vous racontais ici.

Heureusement, samedi dernier, j'achetais la pelote nécessaire et je pensais pouvoir enfin terminer ce pull.

Quelle naïve je suis, parfois !

Certes, je tricotais sans problèmes les 4 rangs du deuxième motif jacquard du devant qui me manquaient et je me réjouissais d'atteindre enfin le motif sur dimensionné qui fait à mon avis tout le charme de ce modèle.

Oui; mais non !

Je n'ai pas commencé à tricoter le flocon car un doute m'a pris.

J'ai donc faufilé en rouge sur le dos du pull que j'avais terminé il y a longtemps l'emplacement du motif tel que résultant des explications de l'album Katia.

 

photos12-0837.JPG

 

C'est bien ce que je craignais : le motif est non seulement tout petit, mais encore il est sur le ventre du bébé, alors qu'il serait bien mieux mis en valeur au niveau de la poitrine.

Mardi, je me rends donc à la boutique d'Alès où j'ai acheté la laine et l'album Katia, la dame qui tient le magasin comprend bien mon problème et me propose de poser la question à la créatrice du modèle par mail (j'avais déjà cherché sur le site des laines Katia mais je n'avais pas trouvé de moyen de les contacter).

J'ai reçu une réponse mercredi, il faut en effet commencer le motif 12 rangs après la fin de la deuxième bande jacquard.

Ce que je représente ici (toujours sur le dos déjà tricoté) par des épingles.

 

photos12-0862.JPG

 

Le motif sera en effet un peu plus haut, mais pas encore assez à mon goût, et surtout il sera trop petit.

Pour mieux visualiser le motif tel qu'il devrait être, je plante à nouveau des épingles (et là, il me vient une féroce envie de poupée vaudou à l'effigie des créatrices distraites et des éditerus négligents...).

 

 

photos12-0864.JPG

 

Grosso modo, le flocon devrait mesurer 45 mailles de large et 45 rangs de haut.

Rien de plus simple, je vais me le dessiner moi-même mon flocon géant, ce qui n'est pas un mince paradoxe pour quelqu'un qui ne supporte la neige que dans les boules à neige kitschissimes des boutiques de souvenirs...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Désespoir de tricoteuse

Repost 0

Publié le 6 Septembre 2011

Non, il ne s'agit pas d'un kézaco particulièrement tordu, mais du retour de Mamie ronchon.

Je m'explique, en essayant de rester calme....

Jusqu'à ce matin, mon tricot avançait bien, après le dos et une manche que vous avez déjà vus, j'ai tricoté sans problèmes la seconde manche et commencé le devant, que je gardais pour la bonne bouche avec son gros flocon jacquard.

 

photos12-0012.JPG

 

D'accord, sur la photo une manche est disposée tête en bas, mais là n'est pas le problème.

 

Je suis tombée en panne de laine !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Oh, il ne manque pas grand chose, juste de quoi ajouter quelques rangs au deuxième motif du devant, celui en bleu moyen et bleu marine.

C'est du bleu moyen qui manque.

 

photos12-0013.JPG

 

 

Il est vrai que j'ai changé la laine préconisée par le catalogue, mais j'ai pris soin de choisir une laine proposant le même échantillon et un métrage supérieur par pelote.

La laine d'origine, Austral de Katia, mesure 140 mètres pour 50 grammes, la laine que j'ai choisie, Promofin de Katia également, 170 mètres pour 50 grammes.

Alors ??????????????

Comment faire moins avec plus ?

Je devrais peut-être me lancer en politique....

Non, je dis ça parce que je suis en colère : j'ai couru au magasin de laine d'Alès dès que j'ai vu que je ne pourrais pas terminer ce pull et bien sur... le coloris est en rupture de stock.

J'ai demandé à la marchande de laine si elle avait une explication, mais non, elle ne comprend pas plus que moi.

J'en conclus donc que 140>170, que je m'aventure à écrire aussi 170<140, ce qui ne me rassérène nullement.

J'ai bien une petite explication qui me titille les neurones, vous savez, ceux que j'ai affûtés récemment, mais je vous la soumets pour ce qu'elle vaut : il y aurait une erreur sur le catalogue, il faudrait deux  pelotes de bleu moyen et non une seule, en taille deux ans.

Comment ?

Une erreur sur un catalogue de modèles de tricot ?

Je sens que je tiens là le scoop de l'année.

 

Cette mésaventure vient s'ajouter à une toute récente, due à un modèle Filati (je balance, il y en aura pour tout le monde, pas de raison que je me contente de vitupérer contre Phildar) qui m'a valu de détricoter tout un devant de veste pour femme : on monte 40 mailles, on diminue 6 mailles pour biaiser le côté, on arrête 10 mailles pour l'emmanchure et on a encore 41 mailles sur l'aiguille !!!!!!!!!!!!

Depuis la multiplication des petits pains, on n'a pas fait mieux.

Décidément, nos politiques devraient se mettre au tricot, la crise de la dette serait vite réglée !

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Désespoir de tricoteuse

Repost 0

Publié le 26 Février 2011

J'ai renié ma promesse de ne plus jamais tricoter de modèles Phildar (explications ici), et je suis bien punie pour la peine !

Ma commande est arrivée hier au point relay, mais je n'ai pu aller la chercher que cet après-midi.

Livraison express, commande mercredi, mise à disposition vendredi, jusque là tout allait bien.

Sauf que... j'ai ouvert la boîte, trop contente à l'idée de commencer le fabuleux gilet irlandais pour Lison (et de vérifier si par hasard la taille 16 ans ne pourrait pas me convenir).

Les 9 pelotes d'Aviso sont bien là, les deux catalogues pour femme aussi mais.... j'ai beau retourner le carton en tous sens, il ne recèle pas de double fond et le catalogue pour enfants manque à l'appel !

Il figure bien sur la facture, mais pas dans le colis.

Je suis furieuse et horriblement déçue !

La dame qui tient le point relay me dit qu'elle n'a aucune instruction quant à une réclamation d'un client.

Je consulte le site Phildar.fr où j'ai passé ma commande, je réussis à envoyer un mail de réclamation mais bien sur, nous sommes samedi, je n'ai pas la moindre petite chance d'avoir une réponse avant lundi.

J'ai repris en attendant une brassière pour le baby Sasha blond ("C'est un petit frère" a décidé Lison, il s'appelle Fantin).

Je vous tiens au courant des suites de l'affaire....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Désespoir de tricoteuse

Repost 0

Publié le 27 Janvier 2011

En attendant du nouveau du côté des poupées Sasha, je tricote pour Vanille.

Enfin, j'essaye de tricoter !

Ce livre

 

10-TENUES-ORIGINALES-pour-Corolle--1-.jpg

 

 

 

était annoncé depuis longtemps, il arrive enfin, je me jette donc dans mon stock à la recherche de pelotes idoines et, puisque Lison vient de reprendre ses cours de danse, j'entreprends ce modèle Petit rat.

 

10-TENUES-ORIGINALES-pour-Corolle--27-.jpg

 

Joli modèle, n'est ce pas, qui se joue élégamment du principal défaut de cette poupée, le corps en tissu moche (et mou, je n'ai pas encore trouvé comment elle tient debout pour la photo).

 

Vous commencez à me connaître maintenant et je sens que vous vous attendez à un "MAIS" de taille après cette longue introduction.

En effet !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Le diable réside comme d'habitude dans les explications.

Et je le prouve.

 

10-TENUES-ORIGINALES-pour-Corolle--26-.jpg

 

En fait, je ne publie pas l'intégralité des explications, il ne manquerait plus qu'on vienne me chercher des poux dans la tête avec le respect du droit d'auteur !

Je vous fais grace du flou règnant sur la rubrique fournitures (et ce flou concerne tous les modèles de ce livre) : des pelotes de laine layette, des pelotes de mohair...

C'est quoi "DES" ?

2 pelotes ?

12 pelotes ?

Je vous fais grâce aussi de la description du point fantaisie utilisé pour la jupe.

Il est cependant spécifié "nombre de mailles multiple de 6 + 5".

Or pour la jupe il est prescrit de monter 80 mailles.

Je vous évite les calculs, mais si je ne me trompe pas, 80-5=75, et 75 n'est pas divisible par 6.

J'ai donc recalculé, pas grave, s'il n'y avait que cette imprécision, je ne me serais pas fendue d'un article.

 

J'ai donc tricoté la jupe, et, puisque je la recalculais, j'en ai profité pour la faire en un seul morceau, une couture en moins c'est toujours ça de gagné (surtout qu'une couture dans un point dentelle c'est pas la joie, d'autant que cette couture se trouve au milieu du devant, bien visible donc).

Après la jupe, passons au jupon.

Et... c'est là que les Athéniens (en fustanelle) s'atteignirent !!!!!!!!!!!!!!!

J'essaye d'expliquer calmement, mais vous devez sentir la moutarde qui me ressort par le nez.

A la fin de la jupe, j'ai bien les 84 mailles prévues.

Mais, si je suis les explications du jupon, je n'ai pas 2 fois 42 mailles mais 3 fois.

Donc il m'est impossible de tricoter la jupe et le jupon ensemble en prenant une amille de chaque côté (formulation approximative !).

Pour m'être frottée à l'exercice de la rédaction d'explications de tricot, je sais que c'est compliqué, c'est un métier, c'est pourquoi j'en reste au stade de l'amateur.

Mais quand on se fait éditer, on se doit de publier des explications utilisables, non ?????????????????

Bien sur, je vais trouver une solution, que je ne manquerai pas de communiquer ici, mais à quoi bon acheter un livre s'il faut tout recalculer ?

J'ai trouvé le site des éditions Carpentier, impossible de laisser un message.

Je me suis exprimée sur alapage, qui vend le livre, en espérant que ma réclamation sera retransmise à l'auteur, mais je crains que mon commentaire ne passe pas le crible du modérateur.

Sur amazon, je n'ai pas réussi à laisser un message.

Je ne cherche pas à faire du tort à l'auteur ou à l'éditeur, simplement à éviter une déception à celles qui entreprendraient ce tricot.

Allez, assez râlé, je retourne à mes aiguilles, encore deux morceaux de jupe à tricoter avant de trouver le bon rythme pour les diminutions.

 

Mise au point de 18 heures :

Je viens de recevoir une réponse de l'auteur, ici en commentaire et aussi par courriel.

Merci Agnès Dominique, l'erreur est corrigée et pardonnée.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Désespoir de tricoteuse

Repost 0

Publié le 9 Janvier 2011

Je viens d'entendre sur France Inter, dans l'émission Je hais les Dimanches, Edmonde Charles-Roux qui n'est pas seulement Prix Goncourt, mais qui a également été 16 ans directrice de Vogue France.

Elle regrette que les magazines ne soient plus que des prétextes à de la pub (désolée si je rapporte mal ses propos, je n'ai pas son talent, c'est sûr), qu'ils n'osent plus montrer comment est fait un tailleur ou une robe.

J'adhère à 100% à cette réflexion, je me l'étais déjà faite mais n'avais pas réussi à la formuler avec cette justesse.

 

Voici deux exemples qui prouvent sa véracité, s'il en était besoin.

Tout d'abord, deux photos tirées du seul magazine que j'achète systématiquement, mais avec de moins en moins de plaisir il faut bien le dire, j'ai nommé Marie-Claire idées.

 

Qui s'étonnera du fait qu'il s'agisse de deux modèles de tricot, monomanie oblige ?

 

Voici la première, qui nous propose de tricoter un manteau (numéro 82, le dernier paru, je ne suis pas allée chercher plus loin que ma table basse, page 33).

 

rowan001.jpg

 

Jolie photo, certes, belle composition, couleurs harmonieuses, ambiance délicieusement rustique mais décalée tout de même, faut ce qu'il faut.

Mais.... le manteau ?

En se décarcassant les yeux, on parvient à découvrir un point fantaisie sur les manches et peut-être en empiècement.

En revanche, son encolure reste bien cachée sous l'indispensable petite touche de bleu indispensable à l'équilibre chromatique de la photo.

Un prétexte donc, ce manteau, pas un sujet, bien vu Madame Charles-Roux.

 

Un autre exemple, hélas, avec cette magnifique étole que je me tricoterais volontiers, mais là n'est pas la question.

 

rowan.jpg

 

Elle est belle, n'est-ce pas ?

Vous aimeriez avoir les explications ?

C'est d'ailleurs un peu pour ça que vous achetez ce magazine, pour les modèles de tricot et les explications, soit dit en passant.

Inutile de chercher, les explications ne figurent pas dans le magazine, il faut les demander par courrier ou les télécharger sur le site de MCI.

Et pourquoi ne figurent-elles pas dans le magazine, ces explications ?

Pour des raisons de place.

Il aurait pourtant été simple d'en faire de la place pour ces explications dans le magazine, il aurait suffi de supprimer quelques pubs ou quelques pages "mode-beauté" qui ne sont que de la pub déguisée.

Encore un prétexte, donc, mais hélas, l'aventure continue : je suis allée sur le site MCI à la recherche de ces fameuses explications SDM (sans domicile sur le magazine).

Les voici : là.

Et là, je découvre que la belle étole du magazine est encore plus belle puisque ornée de franges en tortillon, on en mangerait !

Las !!!!!!!!!!!!!!!

En lisant les commentaires, je découvre également qu'il est terriblement compliqué de télécharger la première moitié des grilles jacquard et impossible de télécharger la deuxième moitié.

Je lis néanmoins les explications que j'ai réussi à télécharger (pas les grilles, hein, les explications seulement) : aucune mention des franges, j'ai dû les rêver !

Je retourne aux commentaires et je suis rassurée sur mon état mental, au moins deux autres lectrices-tricoteuses les ont vues et réclament les explications.

Mais je ne suis pas rassurée sur l'état des explications puisqu'une autre lectrice tricoteuse s'étonne d'une couleur de laine figurant sur la grille mais pas dans la liste des fournitures.

De qui se moque-t-on ?

Pas de Madame Blédina, de Monsieur Philips ou du lapin Cassegrain, leurs pubs sont magnifiquement mise en valeur.

 

Je viens donc de tailler une veste à mon magazine préféré mais que je continuerai tout de même d'attendre impatiemment, de feuilleter fébrilement, de lire passionnément et de conserver pieusement à côté de ma collection de 100 idées, honneur insigne !

C'est un peu iconoclaste, j'en conviens, mais revenez cet après-midi, j'ai bien envie de faire un sort aux revues de déco...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Désespoir de tricoteuse

Repost 0

Publié le 1 Décembre 2009

Dédicace spéciale à Christalinette

Rappelez-vous, je vous en parlais là.
J'ai extirpé de mon stock 5 pelotes de laine comme celle-ci


et voilà le résultat d'une (petite, le feuilleton de Canal + est prenant) soirée de tricot



C'est très agréable à tricoter, mais j'ai bien peur de ne pas avoir suffisamment de laine.
Et pas question d'en retrouver, puisqu'il s'agit d'un lot trouvé sur un vide-greniers (Boisseron).
J'ai bien 5 autres pelotes de la même laine en beige, mais je ne pense pas que ce modèle se prète au bicolore.
J'ai écumé le net à la recherche de précisions quant à cette laine, on ne sait jamais, tout ce que j'ai trouvé, c'est un renvoi vers les laines kuryon, car sur la bande il est indiqué "diffusé par taiyo".
J'ai cherché par quoi remplacer la big wool de Rowan, bien trop chère à mon goût, mais rien de cette grosseur chez Drops ni chez Bergère de France (qui a osé murmurer "va donc voir chez Phildar" ?).
Alors ?
Dois-je persister en naturel, jusqu'à ne plus avoir de laine ?
Si au moins je savais combien tricoter de centimètres, le modèle n'indique qu'un nombre de rangs.
Ou peut-être recommencer avec des aiguilles du 12 ? Plus c'est gros, moins ça demande de rangs.
En tous cas je peux d'ores et déjà annoncer une bonne nouvelle à celles qui aimeraient s'offir ce gilet mais ne se résolvent pas à tenter l'aventure du tricot sur  quatre aiguilles : l'alpine shrug se tricote en quatre morceaux et présente exactement le même motif que le gilet drops, il est donc possible de tricoter le dos du gilet à plat.
Je retourne à ma prise de tête....



Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 29 Novembre 2009

Je sais, je n'aurais pas dû....
Hier, j'ai trouvé un lot de 10 pelotes variées aux puces de Saint-Christol lèz Alès.
Et je n'ai pas pu attendre : j'ai commencé toutes affaires cessantes un ensemble bonnet/écharpe pour Lison.
Pour l'écharpe, j'ai utilisé les explications en français du modèle Edgar de Knitty.
Il me fallait donc un modèle de bonnet au point mousse et.... j'avais ça dans un catalogue Phildar Pitchoun.
Ne m'accablez pas, Phildar s'en charge....
A vue de nez, la taille 8 ans me paraît trop grande, j'opte donc pour la taille 4/6 ans.
Le bonnet est terminé et... il me va !
La taille 2 ans aurait donc été suffisante.
Heureusement, Lison est dotée d'une chevelure abondante qui nous la fait surnommer "Little Miss bouclettes", le bonnet lui ira.
Mais je me suis posée quelques questions quant aux enfants habillés par Phildar, je récapitule leurs mensurations grâce à mes récentes mésaventures tricotesques :
- à huit ans, ils ont la corpulence d'un enfant de deux ans
- des bras démesurés
- une grosse tête
ça ne vous rappelle pas quelqu'un ?
Moi, oui !

Voir les commentaires

Repost 0