Articles avec #tricot pour fantin tag

Publié le 8 Décembre 2016

où il apparaît un détournement d'ouvrage raté...

J'avais crocheté cette jolie sirène, pour décorer un sac à dos, mais elle s'était révélée trop grande, alors elle dormait sur mon bureau.

Si les sirènes existent...

Lison, qui passait par là, m'a demandé la permission d'adopter cette sirène.

Et... Fantin a souhaité que je lui en réalise une aussi, " mais une sirène garçon, Mamie !".

Qu'à cela ne tienne, inventons une sirène mâle...

Si les sirènes existent...

Il suffit de crocheter le corps en bleu, de supprimer le soutien-gorge et de fixer une brosse iroquoise bleu dégradé.

Contrairement à toute attente, Fantin est ravi et accepte de poser avec les deux sirènes.

Si les sirènes existent...

Alors, si Fantin est ravi, je le suis aussi.

Si les sirènes existent...

Les deux sirènes ensemble maintenant, pour qu'on voie mieux les détails.

Si les sirènes existent...

Pour crocheter ces sirènes, je me suis inspirée de ces explications : merci Amy.

Les cotons proviennent de mon stock, les yeux sont des boutons achetés chez Action, la bouche de la sirène fille un autre bouton, de provenance oubliée, et j'ai osé broder la bouche du "siren" garçon.

Rassurons l'Affaire Louis Trio, les sirènes existent !

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 1 Décembre 2016

où il ré-apparaît un pull Villandry...

Il y avait (trop) longtemps que je n'avais pas publié dans ma rubrique "ex voto".

Je suis donc absolument ravie de pouvoir le faire aujourd'hui grâce à Tiffany  (et le modèle, Timéo !) 

Mille mercis à Tiffany et à Timéo.

Un nouveau pull Villandry

Quel beau pull !

Un nouveau pull Villandry

Quel superbe grand garçon !

Un nouveau pull Villandry

Si vous en avez envie, les explications sont ici, en taille 4, 6 et 8 ans, version fille et version garçon, et , en taille 12/14 ans ou S, ou 38.

Quant à la grille, la même pour tous ces pulls, elle est là.

A propos de mon pull, je l'avais tricoté en azurite. Vu la qualité très relative du fil, sa tenue dans le temps, je vais me le retricoter dans une matière plus noble, mon travail (et mon confort) le mérite bien.

Plus qu'à trouver les belles pelotes et je m'envoie à moi-même un ex voto !!!!!!!!!!!!!!!

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 2 Novembre 2016

où il apparaît une troisième queue de dragon, qui ne sera pas la dernière...

Une nouvelle queue de dragon, donc, bien différente des deux premières, la zèbre et celle à pois roses.

 

Queue de dragon, avec une variante
Queue de dragon, avec une variante

Réalisée avec une pelote de "mixed" achetée chez Action, elle est beaucoup plus courte que les précédentes, 1 mètre au lieu d'1m80.

Elle sera donc portée différemment, mais elle est parfaite pour égayer un tee-shirt marin.

Queue de dragon, avec une variante
Queue de dragon, avec une variante

Puisque cette écharpe est beaucoup plus fine, je l'ai voulu également plus raffinée.

J'ai donc soigné les détails et tricoté une maille lisière également le long des "piques".

Queue de dragon, avec une variante

C'est mieux, non ?

En attendant une prochaine version encore plus différente, permettez-moi de vous rappeler que je sais aussi crocheter des têtes de dragon.

Queue de dragon, avec une variante

Pour en savoir plus, c'est là et les explications gratuites sont offertes ici;

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 22 Octobre 2016

où il apparaît une écharpe jardinière...

Je n'avais pas trop d'idées arrêtées quand j'ai commencé cette écharpe au crochet avec une pelote et un peloton de Katia Aztéca.

Juste une envie de crocheter.

Je ne me souviens plus sur quel vide-greniers j'ai trouvé cette laine.

J'ai dû voir quelque part sur le Net une écharpe du même style, mais les explications n'étaient pas publiées.

Alors j'ai bidouillé quelque chose à ma façon, une adaptation au crochet des rangs raccourcis au tricot.

Le résultat m'a plu, une écharpe était née.

Écharpe crochetée
Écharpe crochetée

Ce qui n'était pas du tout prévu, c'est que Fantin jette son dévolu sur cette écharpe. Quel plaisir pour moi !

Et quel chic, quelle chaleur, quel confort pour jardiner !

Écharpe crochetée

Quant à la réalisation, elle est hyper simple : avec un crochet assez gros, il faut que ce soit souple, gonflant, pour être chaud et agréable à porter, tout en mailles serrées, en ne prenant qu'un brin de la maille du rang précédent, ici le brin arrière, mais si vous préférez le brin avant vous obtiendrez le même résultat à condition de prendre toujours le même brin.

En fonction de la grosseur de votre laine, monter une chaînette de base, pour moi 18.

Crocheter un rang de mailles serrées.

Tourner avec une maille en l'air, crocheter 15 mailles, tourner, NE PAS FAIRE DE MAILLE EN L'AIR, crocheter  1 maille serrée dans la deuxième maille du rang précédent, crocheter 14 mailles serrées.

Tourner, une maille en l'air, 12 mailles serrées...

C'est simple, on tricote à chaque rang endroit 3 mailles serrées de moins qu'au rang précédent. Sur le bord extérieur, on tourne avec une maille en l'air, mais quand on tourne à l'intérieur de l'ouvrage, pas de maille en l'air mais on saute une maille du rang précédent, pour éviter un trou ou une bosse.

Quand il reste 3 mailles, on les crochète pour se retrouver sur le bord extérieur, on crochète un rang de 18 mailles serrées et on recommence le processus. Les triangles doivent s'imbriquer les uns dans les autres.

On arrête à la fin d'un rang de 18 mailles quand on a atteint la longueur souhaitée, ou quand, comme moi, on n'a plus de laine.

Il est facile d'adapter les explications pour une laine plus fine, avec par exemple 30 mailles serrées de largeur et des retraits de 5 mailles au lieu de 3 comme dans l'exemple.

Bon crochet !

Et surtout, n'oubliez pas de m'envoyer une photo de votre réalisation pour ma rubrique ex voto.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Modèles de tricot gratuits, #Tricot pour Fantin

Repost 0

Publié le 13 Décembre 2015

où il apparaît Gunther et Gunther...

Il y avait longtemps que cet ouvrage me tentait, mais j'avais peur que cette écharpe semble trop "bébé" à Fantin, je n'osais lui proposer.

Gunther, renards angoras

Vous avez peut-être reconnue l'écharpe Gunther, une création du magazine la Maison Victor, numéro du printemps 2014.

J'ai enfin montré sa photo à Fantin, et elle lui a beaucoup plu !

J'avais donc une écharpe en commande.

Lison passait par là : Je peux en avoir une aussi, Mamie ?

Bien sur, une rose ?

Non, une bleue moi aussi.

Et deux écharpes en commande, et une mamie ravie.

Gunther, renards angoras
Gunther, renards angoras

La réalisation n'a posé aucun problème, les explications se téléchargent sur le site du magazine, ici.

Le plus long a été le choix des laines : pour plus de douceur et de chaleur, j'ai opté pour de l'angora, le bleu roy (Bouton d'or) et le blanc (Colombine des 3 Suisses), et du mohair, le gris (Cécilia de Phildar), des pelotons restants d'ouvrages précédents.

Gunther, renards angoras

Comme d'habitude, je redoutais l'étape de la couture des différents éléments, et je ne dirais rien de la broderie...

Mais tout c'est très bien passé, les deux écharpes me semblent parfaites, il ne me reste qu'à les offrir, pour Noël, donc bientôt.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #la Maison Victor, #Tricot pour Fantin, #Tricots pour Lison

Repost 0

Publié le 23 Septembre 2013

où il apparaît qu'il faut tricoter la peau d'ours avant de l'offrir....

 

 

à Marielle

 

Vous vous souvenez peut-être que j'ai consacré une bonne partie de mon été à crocheter des trophées pour décorer le nouveau "lit-cabane-avec-une-échelle" du chevalier Fantin, clic, clic, clic, clic.

 

Je n'ai pas su en rester là, j'ai complété ce bestiaire par une descente de lit d'échelle :

 

photos18-0442.JPG

 

Admirons la sous un autre angle :

 

 

photos18-0443.JPG

 

Prenons maintenant de la hauteur :

 

 

photos18-0447.JPG

 

Un petit essai à présent dans la chambre de Fantin et Lison chez Papy et Mamie :

 

 

photos18-0448.JPG

 

photos18-0452.JPG

 

Il s'agit d'un modèle Phildar, réalisé en laine Phildar, Phil douce écru pour la partie "fourrure", Rapido acier pour la doublure, clic.

 

 

La réalisation, tout au moins pour sa partie tricot ne m'a pas posé de problèmes, il suffit d'être minutieuse et de suivre rang après rang une grille.

Un petit bémol cependant : il est absolument impossible de compter les mailles ou les rangs tricotés en Phil douce.

Et la qualité Rapido est certainement adaptée à une doublure de tapis, mais pour ce qui est d'un pull, je ne la recommanderai pas, elle est rèche, elle accroche, et pourtant je l'ai tricotée

avec un numéro d'aiguille supérieur à ce qui est indiqué sur la pelote.

 

Pour la truffe et l'intérieur des oreilles, j'ai puisé dans mon stock, un fil velours, celui qui m'a servi pour les bois du trophée-renne.

J'ai quasiment miraculeusement déniché les boutons pour les yeux lors de mon premier jour de chine à leur recherche, sur le vide-greniers de Rousson.

 

Ce qui m'a donné du fil à retordre, c'est le montage.

Les explications du catalogue sont d'une sobriété désarmante : fixer les oreilles sur la tête (où ? comment ?) et cousez les yeux (où ? comment obtenir ce léger creux qui apparaît pourtant nettement sur les photos du site :clic).

 

Ce qui n'est pas non plus précisé, c'est la façon de fixer la ouatine. Si j'ai un conseil à donner, c'est de bien la maintenir dans la couture tout autour du corps de l'ours, sinon, au premier lavage, on se retrouve avec une boule dure au centre d'un ouvrage vide par ailleurs (j'espère que vous sentez suffisament le vécu de cette remarque sans que je me ridiculise en donnant davantage de détails).

Voici comment j'ai procédé, sans photos hélas car j'ai pas mal tatonné : j'ai bâti la doublure sur quatre épaisseurs de ouatine, ce nombre d'épaisseurs peut varier selon la nature de la ouatine que vous utlisez, pour moi, c'était de la fine, de récup'. J'ai coupé les quatre épaisseurs en suivant au plus près le bord de la doublure, en faisant très attention de ne pas couper la dite doublure.

Malgré mes efforts, j'ai plusieurs fois coupé le fil de bâti, j'ai donc effectué un point (dont je ne connais pas le nom) enveloppant la doublure et les quatre épaisseurs de ouatine, une sorte de point de surfil, tout autour du corps de l'ours, puis j'ai fixé le dessus en fourrure à points glissés sur la doublure.

Si quelque chose n'est pas clair, n'hésitez pas à demander des explications, ici, c'est gratuit....

Ce que je ne m'explique pas, c'est pourquoi il me reste, outre quelques pelotons, une pelote ENTIERE de Phil douce ET une pelote ENTIERE de Rapido.

Comme il s'agit de pelotes à respectivement 2€95 (la rapido) et 5€10, la Phil douce, inutile de vous préciser que j'apprécie moyennement la plaisanterie, d'autant que j'ai scrupuleusement commandé la quantité indiquée sur le site et sur le catalogue.

Mais je n'ai peut-être pas le sens de l'humour....

Je vais tenter de joindre Phildar par mail pour obtenir des éclaircissements, voire une offre commerciale, on peut rêver !, mais vu le prix d'un envoi par la poste le retour des pelotes surnuméraires me parait ridicule.

Si toutefois pareille mésaventure vous est déjà arrivée avec une commande chez Phildar, merci de m'en faire part, histoire de vérifier s'ils sont coutumiers du fait....

 

Et merci à Marielle qui sait bien ce que je lui dois.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Tricot pour Fantin

Repost 0

Publié le 29 Août 2013

où il apparaît le jour du dragon, moins ambitieux que l'année du dragon, mais à la portée de tous les crochets...

 

Avec ce dragon, je crois avoir terminé ma série de trophées.

 

photos18-0860.JPG

 

Après l'ours, clic, le renne, clic, et le lion, clic, voici donc le dragon.

 

photos18-0858.JPG

 

photos18-0856.JPG

 

 

Encore une fois, c'est la broderie (les dents) qui m'a demandé le plus d'efforts....

Pour la partie crochet, c'est facile, tout en mailles serrées, juste quelques brides, demies, simples, doubles ou triples pour la crète (que je souhaitais plus pointue, mais on va dire que c'est un dragon innoffensif puisque destiné à être accroché dans une chambre de petit garçon preux chevalier).

Je publierai dès que possible le tuto pour réaliser ce dragon.

Le tissu de fond vient de chez Jo-Ann à Santa Fe, New Mexico, puisqu'il n'y a plus guère de dragon sur notre vieux continent.

 

photos18-0864.JPG

 

photos18-0861.JPG

 

Et voici le chevalier Fantin qui a terrassé le dragon.

Le costume de chevalier n'est pas complet, il fait encore chaud pour porter une cuirasse, un pantalon, des bottes, un camail et une cape mais je ne désespère pas de pouvoir bientôt le photographier.

 

photos18-0825.JPG

 

 

photos18-0836.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Tricot pour Fantin

Repost 0

Publié le 28 Août 2013

où il apparaît que j'ai réussi à tricoter cet été, malgré la présence à la maison d'un chevalier et d'une princesse....

 

Vous vous souvenez peut-être du chouette pull de Fantin :

 

1-DSC 0386

 

Plus en détails ici, clic.

 

Ce pull a eu tant de succès dans la famille que j'ai été priée d'en tricoter pour les petits-cousins de Fantin, plus grands ou plus petit que lui.

J'ai recalculé complètement le modèle d'origine pour l'adapter à la laine eskimo de Drops, et surtout pour obtenir une taille 12 mois.

Voici ce que cela donne, je tiens les explications à la disposition des amatrices. A moins que je ne finisse par trouver le temps de mettre mes notes au propre....

 

photos18-0387.JPG

 

photos18-0391.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Tricot pour Fantin

Repost 0

Publié le 22 Août 2013

où il apparaît la suite du bestiaire....

 

Hier, je vous présentait le renne, clic, aujourd'hui, voici le lion.

 

photos18-0758.JPG

 

J'ai "piqué" l'idée ici, clic, quant à la forme de base, c'est toujours l'ours d'Anisbee, clic.

Pour la crinière, j'ai mélangé plusieurs laines extrèmement fines, dont une tweedée.

Le tissu de fond est en fait une manche de robe de bébé, Emmaüs, à la forme immonde mais aux couleurs intéressantes.

Rassurez-vous, je ne compte pas reproduire l'arche de Noé, mais j'ai tout de même un projet d'animal en cours de réalisation, j'espère pouvoir vous le montrer bientôt.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Tricot pour Fantin

Repost 0

Publié le 21 Août 2013

où il apparaît que je suis partie pour une longue série....

 

Après l'ours, clic, voici le renne.

 

photos18-0751.JPG

 

Toujours d'après le modèle d'Anisbee, clic.

La tête est crochetée avec un reste de laine d'un pull de Fantin, clic.

Les bois sont en fil velours, chiné sur un vide-greniers.

Le tissu qui recouvre l'écu provient d'une taie de traversin, Emmaüs, vous le reverrez bientôt sur ce blog.

 

La jeune classe a bien voulu se prèter à un essai de présentation des trophées, Lison tenant le renne :

 

photos18-0743.JPG

 

et Fantin tenant l'ours :

 

photos18-0742.JPG

 

J'ai eu le plaisir de constater que la robe hippie d'été cousue l'année dernière, clic, allait encore très bien à Lison.

 

photos18-0750.JPG

 

Quant à moi, je continue mon bestiaire, à bientôt sur cet écran....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Tricot pour Fantin

Repost 0