Kézaco, encore ?

Publié le 22 Décembre 2010

Alors, plus d'idées ?

C'est l'allusion à la police parisienne qui vous rend tous muets ?

On ne va tout de même pas passer le réveillon là-dessus, si ?

L'esprit de Noël ayant fini par me rattraper, demain je vous fais une petite démonstration.

 

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Kézaco

Commenter cet article

Mylène 22/12/2010 21:40


Et moi j'ai toujours vécu avec des uniformes et je sèche. Peut-être pour les boutonner, comme dit Esther, la tunique étant très ajustée ce n'est pas très facile ! Mais non, pour les bottines
l'ustensile traverse la boutonnière donc ce n'est pas ça !


Fabienne 22/12/2010 21:23


pas d'idée. La photo qui permettait d'avoir une idée de la taille m'a troublé. J'attends la réponse car là, je "sèche" pourtant je vis mes derniers jours avec la Police Nationale et j'ai connu les
anciens uniformes avec képi ;-D


Tricotbel 22/12/2010 21:04


Oh, mais tu nous interpelles !!!!!! Ne serait-ce pas un objet pour mesurer l'écartement des boutonnières entre elles ?
Gros bisous


HopHop 22/12/2010 20:55


du coup( sûre de mon coup), j'en ai même le nom! , j'vous attend.... impatiemment... huhuhu

Désolée pour le flood!( rhaaa j'ai trouvé!!!!!*boingg* *boing*)


HopHop 22/12/2010 20:48


... et je rend à césar... je n'étais pas la première à parler de boutons, ( même si par "jeu", je ne lis pas les coms avant de répondre.)!


HopHop 22/12/2010 20:47


à les lustrer!!!!!!!!!! ca sert à les lustrer, un à un!!!!!


Esther 22/12/2010 20:04


J'ai pas commenté mais... je me suis dit que c'était peut-être un truc pour aider à boutonner le manteau ? Il me semble qu'il existait des "bidules/machins-trucs" du genre pour les bottines, avec
de si nombreux PETITS boutons...