couture

Publié le 15 Avril 2020

où il apparaît my blue suede shoes...

Quand j'ai voulu réaliser cette Silia, j'ai acheté le métrage de tissu conseillé par la Maison Victor.

Metta stars and stripes

Comme c'était ma troisième version de Silia, je savais bien que j'aurai trop de tissu, mais à 2 € le mètre (merci aux tissus Bastide pour leurs tout petits prix !) je n'ai pas hésité longtemps.

Je me suis bien amusée à disposer les deux patrons en même temps sur mon coupon, ce petit jeu est plus productif qu'une partie de Tétris.

Voici donc mon deuxième pantalon Metta, version hivernale en jersey épais, après la version estivale en wax.

Metta stars and stripes

Je n'ai pas encore forcément le top, le chemisier ou la blouse qui convient à ce pantalon, mais j'ai retrouvé avec plaisir my blue suede shoes, chinées il y a une sacrée lurette sur le vide-greniers de Carrières sur Seine, et sur lesquelles personne n'a jamais osé marcher.

Metta stars and stripes
Metta stars and stripes

Quant à l'élastique utilisé pour la ceinture et les bas de jambes, c'est toute une histoire !

En fait, il s'agit de bretelles. Je les avais repérées à Cody, puis à Tombstone, mais à mon avis, vu leur prix prohibitif même pour une boutique de souvenirs, elles avaient appartenu à Buffalo Bill ou à Wyatt Earp themselves !

 

Metta stars and stripes

Quelques temps plus tard, je trouvais une paire de bretelles identique aux puces d'Alès, à un prix raisonnable, donc. Je n'imaginais pas à l'époque qu'elles finiraient sur un pantalon ; ce qui pourtant est le sort habituel pour des bretelles, non ?

Metta stars and stripes

A bientôt pour un autre Metta, ou pour une nouvelle dynastie, qui sait ?

Mais en attendant, restez chez vous !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Tissus Bastide, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 22 Mars 2020

où il apparaît un peu de futilité....

Profitons des temps bizarres que nous traversons pour ne plus remettre à demain ce qui aurait dû être terminé avant-hier.

A vrai dire, pour des raisons personnelles, j'avais un peu anticipé le confinement, puisque je m'étais retrouvée assignée à résidence à la maison du 8 janvier au 29 février.

Rien de tragique, un peu d'organisation et ma manie du stockage m'ont bien aidée.

Sans oublier Fanny et Guillaume qui savent bien ce que je leur dois.

Côté couture, avant de me lancer dans une collection d'été, je commence par éradiquer les ouvrages en souffrance, oubliés, abandonnés, mal aimés...

Le premier que j'ai retrouvé, c'est un top Bella, certainement coupé à la fin de l'été dernier, que j'avais franchement oublié, et qui avait tout pour se faire oublier : son motif camouflage le rendait invisible sur ma table de travail.

 

 

Bella camouflage

Le patron, un grand classique ici, le top Bella, en fait un avatar de la robe Bella de la Maison Victor. 

La jupe, encore un grand classique, Carola, toujours de la Maison Victor, réalisée dans un rideau chiné sur le vide-greniers de Villeneuve Saint-Georges.

 

 

Bella camouflage

Le tissu du devant est une chute d'un coupon chiné aux puces d'Alès, j'avais déjà réalisé avec une robe de baroudeuse modeuse pour Lison et un pantacourt.

Bella camouflage
Bella camouflage

Le tissu du dos a été chiné aux puces de Saint-Christol les Alès.

Bella camouflage
Bella camouflage

Les deux font vraiment la paire....

Bella camouflage

A très bientôt pour un nouvel épisode de déstockage à la maison.

Restez chez vous !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 7 Février 2020

où il apparaît un nouveau tandem...

La dynastie des Carola s'est encore enrichie d'un nouveau modèle, le seizième.

J'ai chiné ce superbe tissu élastique à imprimé peau de serpent sur le vide-greniers du Rugby Club d'Alès.

Georgia et Carola

Et ce jersey que je qualifierai de "bouclette" sur un autre vide-greniers.

Georgia et Carola

Je ne porte quasiment jamais de sweat shirt, ça ne me plait pas comme vêtement, trop loose, trop vaste, trop informe... 

Mais chez Victor, même les sweats parviennent à avoir du style !

Alors, va pour Georgia.

Et en association avec Carola, c'est parfaitement à mon goût.

Georgia et Carola
Georgia et Carola

Comme d'habitude pour mes Carola, le bord-côtes est en fait coupé dans un T-shirt côtelé chiné aux puces.

Georgia et Carola

La photo ne permet pas de voir le détail raffiné du petit fil cuivré qui rehausse le motif, c'est dommage.

Georgia et Carola

Et puisque j'ai parlé de raffinement, je vais chercher un top plus raffiné pour faire une équipe festive avec cette Carola.

Quant à Georgia, j'ai dans l'idée de lui associer un Metta encore inédit ici...

A bientôt donc.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor, #Trouvailles aux puces

Repost0

Publié le 5 Février 2020

où il apparaît un motif que je croyais indien....

Il y a longtemps que j'aime les motifs "cachemire".

En voici une illustration, la doublure de mon sac à la gitane.

 

 

Comme je souhaitais ne pas écrire trop de bêtises, j'ai  cherché l'origine précise de ce motif, le boteh, qui contrairement à ce que je pensais, n'est ni indien ni cachemiri, mais perse. Toute son histoire ici : c'est passionnant, on peut même apprendre à en dessiner soi-même.

Ce long préambule avant la découverte de ce qui devrait être la dernière version de Sonia.

Sept d'un coup ! 

Comme le petit tailleur.

Il est temps que je passe (momentanément) à un autre patron...

Voici donc Sonia VII.

Sonia VII

Version hivernale, Sonia est associée à Carola, dans sa version en lainage.

Oui, les paillettes, ça briiiiiiiiiiiiiiiiille !

Sonia VII

Elle fera aussi équipe cet été avec Carola, dans sa version rayée.

Sonia VII

Encore une Sonia en totale récup' : le voile de coton pailleté était une jupe, achetée en magasin, mais il y a prescription, c'était il y a près de 25 ans.

L'empiècement a été taillé dans les chutes de Jessica la Camarguaise.

Petite innovation, le biais de l'encolure est monté différemment, il est apparent, histoire de rajouter une petite fantaisie...

Je l'ai taillé dans les chutes d'une robe, celle-ci.

Je coupe souvent du biais dans mes chutes, dès que je peux y trouver un carré de 25 cm de côté, ça fait de la place et ça peut toujours servir, la preuve !

Sonia VII
Sonia VII

Ici encore, comme pour Sonia VI, j'ai exploité les bordures du tissu, conservé les ourlets.

Sonia VII

Dernier petit rappel à propos de Sonia : patron de la Maison Victor, numéro de novembre/décembre 2019.

A bientôt pour un autre modèle...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 3 Février 2020

où il apparaît que Sonia a rencontré Carola...

Il n'y aurait que les montagnes qui ne se rencontreraient pas ?

Les dynasties, elles, se rencontrent bel et bien, et mêmes belles et bien.

La blouse Sonia a déjà connu cinq avatars, voici le sixième, le premier que je présente porté avec une jupe :  une Carola, digne représentante d'une de mes dynasties les plus prolifiques. Je ne sais plus laquelle comprend le plus de variations, Jessica ou Carola, je vais mener une petite enquête...

 

Sonia VI
Sonia VI

Voici Sonia IV, coupée dans deux tissus de ré-emploi, chinés sur des vide-greniers ou aux puces. Le corps et les manches franchement polynésiens ou hawaïens, l'empiècement dans un plumetis légérissime.

Sonia VI

Version réalisée extrêmement rapidement, puisque j'ai utilisé les bordures du tissu en lieu et place d'ourlets. J'adore le feston géant !

Sonia VI

La jupe Carola a été coupée dans un coupon rayé, le même tissu que les salopettes Hosh Kosh, trouvé chez Emmaüs. C'est une de mes jupes préférées, vous l'avez déjà vue à Dubaï et à Adélaïde.

Sonia VI

Terminons par un petit jeu, pas un kézaco, plutôt un "cherchez l'erreur".

Je vous donne tout de suite la solution : nous sommes le 3 février, et je me pavane en vêtements d'été.

Il s'en faut de peu que je ressorte mes tongs, est-ce bien raisonnable ?

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 1 Février 2020

où il apparaît la reine de la récup'...

Sonia a décidément plus d'un tour dans son sac, la voici en mi-jean, mi-tissu brodé, mais 100 % récup'.

Je gardais précieusement cette chute de tissu brodé, depuis ce top Tilda.

Sonia V

Comme ce tissu est somme toute assez épais, j'ai du renoncer au satin dégravé vintage que je lui destinais, trop fin. J'ai finalement opté pour une chute de jean, un reste de ma Silia IV.

Ou quand Sonia rencontre Silia...

Sonia V

L'alliance m'a semblé évidente !

Ne le dites pas aux autres Sonia, ça leur ferait de la peine, mais je crois que c'est ma version préférée à ce jour.

Sonia V
Sonia V

J'ai gardé la lisière comme finition en bas du corps, ça gagne du temps, et surtout ça évite les sur-épaisseurs, pas besoin à cet endroit...

Sonia V

Outre sa rapidité et simplicité d'exécution, Sonia est parfaite pour utiliser des coupons trop petits pour un chemisier classique.

Petit récapitulatif :

patron la Maison Victor, numéro de novembre/décembre 2019

jean extensible d'origine oubliée, merci Marguerite !

tissu brodé des tissus Bastide

machine element by Pfaff 1080 S.

Et... bientôt une nouvelle version, beaucoup plus exotique et franchement estivale.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 30 Janvier 2020

où il apparaît une interruption momentanée de la dynastie des Sonia...

J'ai commencé un article à propos de Sonia V, vantant son côté 100 pour 100 récup' quand... je me suis aperçue que j'avais oublié de vous présenter Silia IV, qui est pourtant une des robes que je porte le plus souvent ces jours-ci.

Alors, avant de vous parler des chutes de ce jean extensible, merci Marguerite ! 

Silia IV

voyons ce que j'ai coupé dans ce coupon.

Silia IV

Je ne vous présente plus Silia, déjà vue ici, miraculée là, et encore en version hivernale.

Silia IV

Le patron est toujours celui de la Maison Victor, septembre/octobre 2019.

J'ai à nouveau supprimé le biais à l'encolure.

Silia IV

Robe réalisée très rapidement, avec mon element by Pfaff 1080 S.

Quoi de plus agréable qu'une petite robe en jean ??????

Et très bientôt Sonia sera de retour, en partie dans les chutes de cette Silia IV.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 29 Janvier 2020

où il apparaît une Sonia voyageuse....

Je vous avais promis, après une Sonia hivernale, une Sonia tropicale.

La voici, toute de récup'.

Sonia IV

Et devinez où j'ai trouvé ce tissu souvenir ? Eh non, pas à la Réunion, beaucoup plus prosaïquement, chez Emmaüs, à Alès, un coupon tout biscornu qui m'a coûté quelques centimes.

Plus une chute, d'où le côté biscornu, qu'un coupon, donc, ce qui m'a valu une bonne partie de Tétris pour placer toutes les pièces du patron.

Sonia IV

L'empiècement en plumetis est aussi coupé dans une chute, du top Diamond.

Grâce à ce tissu, plus besoin de GPS, aucun risque de se perdre.

Sonia IV
Sonia IV
Sonia IV

Je n'ai pas réussi à utiliser cette jolie bordure, ni cette superbe tortue, je ne désespère pas de trouver une idée. Les chutes de chutes ne seront pas perdues !

Sonia IV
Sonia IV

Encore des fleurs, des oiseaux...

Sonia IV
Sonia IV

Et même une planche à voile !

Sonia IV

Un dernier regard sur Sonia IV, avant une prochaine version entièrement en récup'.

Sonia IV

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 28 Janvier 2020

où il apparaît que 2020 sera pour moi l'année du velours...

Pour être honnête, 2019 avait déjà été l'année du velours, avec rien moins que trois versions de Jessica, celle à petits cœurs, celle en camouflage, et la version "femme de lettres". Merci POEM de m'avoir soufflé l'idée.

J'avais chiné pour 2 € ces deux jolis petits coupons sur le vide-greniers de Saint Jean de Serres, séduite par leurs couleurs, leur douceur et leurs motifs, mais ils étaient trop petits pour un chemisier, utilisés seuls.

Sonia m'est venue en aide, en assemblant les deux coupons.

Sonia III

Voici donc une version hivernale de Sonia.

Sonia III

Comme pour les versions précédentes, j'ai coupé les empiècements et les manches dans le même tissu, et supprimé l'élastique du bas des manches.

Sonia III

Et raccourci les dos et devant.

Sonia III

J'ai en projet une autre version hivernale de Sonia, version sweat pour changer, mais j'ai beau fouiller dans mon stock, je n'ai pas ce qu'il faut pour la réaliser. Alors en attendant, bientôt une version tropicale de Sonia, ici-même !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #Trouvailles aux puces, #la Maison Victor

Repost0

Publié le 21 Janvier 2020

où il apparaît que je délaisse momentanément le wax, mais sans quitter l'Afrique ....

Avec ce tissu, nous allons voyager dans l'espace, mais aussi dans le temps.

Dans l'espace, en route vers l'Afrique : pour une fois, ce ne sera pas du wax, mais un voile brodé, perlé, pailleté.

Voici quelques motifs, ceux du premier tissu, que j'ai employé pour le corps de Sonia :

 

Sonia II
Sonia II
Sonia II

Et maintenant, quelques motifs du second tissu, les manches et les empiècements de Sonia II : 

Sonia II
Sonia II
Sonia II

Et voici Sonia II :

Sonia II
Sonia II

Quant au voyage dans le temps annoncé, il nous fera remonter une vingtaine d'années en arrière, vers le grand magasin Toto tissus du boulevard Barbès, et surtout vers son quatrième étage entièrement dédié aux tissus africains.

C'était mon magasin de tissus favori quand j'habitais en région parisienne. 

Je n'ai pas su résister à ces deux tissus, vendus au pagne. Je me souviens avoir interrogé le vendeur quant à leur origine, tout ce que j'ai pu savoir c'est que "c'est pour les robes de chef".

Ce magasin est maintenant remplacé par un centre ophtalmo-dentaire, nettement moins affriolant que Toto tissus, les pagnes sont devenus des rideaux de dressing dans une chambre art déco.

Mais il me restait des chutes, voici l'histoire de Sonia II.

Pour les nostalgiques du magasin Toto :

 

 

 

Sonia II

A très bientôt pour Sonia III ...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #couture, #la Maison Victor, #Wax et boubou

Repost0