Publié le 24 Mai 2015

où il apparaît que je couds aussi pour Lison...

Dernièrement, j'ai montré plusieurs réalisations pour Fantin, mais je couds aussi pour Lison.

Par exemple, cette blouse à volants, dont le patron vient encore du livre Neat and lovely girl's dresses dont j'aurai vraiment rentabilisé l'achat.

Blouse à volants

Je me suis simplifié le travail en utilisant un tissu déjà orné de rubans, de découpes appliquées façon patchwork, puisque récupéré d'une jupe René Dhéry que je ne portais plus. Jupe chinée sur un vide-greniers bien sur, et un de mes préférés, celui de Carrières sur Seine qui se déroule début juin (c'est à dire bientôt, avis aux Carillonnes, Hovilloises et autres Franciliennes) dans les rues du vieux village et dans le parc du château.

Blouse à volants

A part les volants, la coupe est classique, empiècements, col claudine, manches longues, que du basique.

Blouse à volants

L'empiècement du dos est fermé par trois boutons noirs, de récup' eux aussi, il faut assumer ses choix.

Blouse à volants

La blouse a l'air de plaire à la Miss qui se prête volontiers au shooting, profitons en pour abuser des clichés.

Blouse à volants
Blouse à volants
Blouse à volants

Lison aura donc eu elle aussi sa période hippie, en mai, c'est de saison.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Publié le 23 Mai 2015

où il apparaît un Fantin en robot, ou un robot enfantin ?

Pour faire une surprise à Fantin qui adore se déguiser, j'ai entrepris de lui fabriquer une tenue de robot qui sera à compléter, accessoiriser, customiser ensemble.

Un robot

Puisque le tome 2 de couture plaisir était sur ma table à la suite de la confection du costume d'Arlequin, vu ici hier,clic, j'ai utilisé un patron de combinaison qui y figure, toujours en taille 3 ans puisque le patron du pyjama était si grand.

C'était sans doute trop de logique, de cohérence de ma part que d'imaginer que deux patrons de la même taille du même livre donneraient deux vêtements allant au même petit garçon.

La combinaison est très juste pour Fantin, en tout cas en hauteur de torse, je l'ai donc modifiée depuis, on en reparlera car Fantin est parti avec son costume.

Un robot

Pour le plastron et le masque du robot, j'ai trouvé le modèle ici,clic.

Pour la combinaison, j'ai recyclé un jersey métallisé qui fut longtemps un rideau cache-misère avant que nous terminions l'aménagement de la cuisine.

Le plastron et le masque ont été découpés dans deux pochettes d'emballages.

Les élastiques, boucles, sangles, fermeture éclair, et autres accessoires sont tous de récup', bien sur.

Un robot
Un robot

Nous ne manquerons pas d'ajouter des détails colorés à la prochaine visite de Fantin.

Un robot

En attendant, Fantin s'essaye à une démarche saccadée, certainement facilitée par l’exiguïté de la combinaison

Un robot

Je me fais des idées ou il a l'air rêveur, notre petit robot ?

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Publié le 22 Mai 2015

où il apparaît un costume rapiécé....

Fantin adore les rimes, ainsi il se surnomme lui même Fantin l'Arlequin.

Je ne pouvais donc pas faire autrement que lui réaliser ce costume :

Fantin l'Arlequin

J'avais un coupon de satin losangé, chiné sur le vide-greniers de Rousson, quelques restes de satin blanc, il suffisait de trouver le bon patron.

J'ai d'abord été tentée par ce joli modèle de Marie-Claire idées. clic.

J'ai donc tracé le patron du pantalon mais... je me suis arrêtée là, le pantalon m'allait presque !

Je me suis alors inspirée du costume publié sur ce blog, clic, facile, puisque je possède le livre de couture Singer qui y est conseillé.

Hélas, le patron n'est donné qu'en tailles 1, 2 et 3 ans.

Je traçais tout de même le patron en 3 ans, quitte à le bidouiller ensuite.

Voilà ce que cela donne, sur un Fantin de 4 ans et demi et qui est plutôt grand pour son âge.

Fantin l'Arlequin

Fantin pourra porter son costume encore pendant au moins deux ans !

Ce qui me laisse le temps de trouver le patron du chapeau assorti....

Fantin l'Arlequin

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Publié le 21 Mai 2015

où il apparaît un autre tout petit coupon...

Je pourrais presque en faire une chanson, "elle avait de tout petits coupons....".

Dans la foulée de la chemise coupée dans une taie d'oreiller, publiée hier, clic, voici un pyjama d'été que ne bouderait pas Charlie Brown.

Et qui m'a coûté Peanuts, puisque ma sœur m'a offert le coupon, qu'elle en soit remerciée !

Pyjama Snoopy

Le patron est toujours celui de "coudre c'est facile", déjà utilisé ici, clic, juste un peu agrandi pour être à la taille actuelle de Fantin.

Pyjama Snoopy

Vous avez déjà vu le tissu du biais de l'encolure, ici, clic,.

Pyjama Snoopy

Une dernière petite photo, on ne s'en lasse pas, avant un nouveau pyjama, demain....

Pyjama Snoopy

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Publié le 20 Mai 2015

où il apparaît un anniversaire....

Je reçois ce matin un mail de l'administration d'overblog : "votre blog a aujourd'hui 7 ans...".

7 ans, l'âge de raison.

Pour fêter dignement cet événement, quel autre cadeau faire à ce blog qu'un article ?

D'autant que je l'ai plutôt négligé ces temps ci ce blog, mais on ne fait pas toujours ce qu'on veut, le plus souvent, on fait avec, ou sans.

Tout commence par une carte mystérieuse.

Un trésor !

Où faut-il creuser ?

Sous l'X, bien sur !

Un trésor !

Et que trouvons-nous, en creusant ?

Un trésor !

Un trésor forcément.

Un trésor !

Le trésor de Barbe-Noire.

C'est notre petit pirate qui a découvert ce trésor

Un trésor !

En naviguant sur son fameux trois mats fin comme un oiseau hisse et ho.....

Un trésor !

Je pense que vous avez compris qu'il s'agit d'une chemise que j'ai cousue pour Fantin.

J'ai utilisé le patron de Boys en girls; comme pour cette chemise, déjà vue ici.

Les boutons rouges sont les mêmes que sur la première chemise, et également cousus de fil blanc, je m'en rends compte en retrouvant les photos.

J'ai coupé cett echemise dans une taie d'oreiller à 99 centimes chez Zeeman.

Et j'ai réalisé un jean 6 poches à doubles surpiqûres rouges assorti.

En voici une série de photos, prises un jour de beau temps.

Un trésor !
Un trésor !
Un trésor !
Un trésor !

Je suis assez satisfaite de ma réalisation, pas tant pour sa complexité, le montage du col avec pied de col facilite grandement la tache, mais surtout pour le placement des motifs, car j'avais vraiment peu de tissu.

Alors, encore bon anniversaire à mon blog, que je vais essayer d'alimenter plus souvent dorénavant.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Publié le 5 Avril 2015

où il apparaît que les apparences peuvent être trompeuses....

Voici ma nouvelle robe, une petite robe noire en jean, avec une fermeture éclair décorative, selon un patron de la Maison Victor.

Une petite robe noire en jean, avec une fermeture éclair décorative, selon un patron de la Maison Victor ? Ne serait-ce pas du déjà vu ici ?

Si !

Voici la précédente petite robe noire en jean, avec une fermeture éclair décorative, selon un patron de la Maison Victor, clic.

Mais non....

Voici la nouvelle petite robe noire en jean, avec une fermeture décorative, selon un patron de la Maison Victor, la robe Grace.

Une Grace cousue de fil blanc

Vous voyez bien qu'elle est différente, celle-ci à des poches.

Une Grace cousue de fil blanc

Et la fermeture éclair décorative annoncée est bien là, mais au milieu du dos.

Une Grace cousue de fil blanc

Et pour être encore plus décorative elle est cousue sur le tissu au lieu de se cacher dessous et elle s'orne d'une tirette de curseur fantaisie.

Une Grace cousue de fil blanc

Je n'ai jamais cousu aussi facilement une fermeture éclair !

Comme il fallait bien que je complique un peu les choses, j'ai orné la petite robe noire en jean de doubles surpiqûres décoratives blanches.

Avec une aiguille double, rien de plus simple.

Le patron provient donc de la Maison Victor, numéro hiver 2014.

Comme d'habitude avec la Maison Victor, patron impeccable, explications limpides, je suis

vraiment fan, je ne feuillette presque plus mes livres et revues japonais (et je ne parle pas de mes Fait Main ou Burda qui doivent se sentir franchement abandonnés).

A part les surpiqûres ajoutées, j'ai respecté à la lettre le modèle, à ceci près que j'ai posé une fermeture éclair de 45 cm, faute d'en avoir trouvé une de 40.

Franchement, 45 cm c'est mieux, la robe est plus facile à enfiler.

Le tissu conseillé était "un tissu épais" : je ne sais plus où j'ai chiné ce coupon de jean, mais pour être épais, il est épais. C'est du jean pur et dur, prêt à affronter le Far West (attention, teasing !).

Je suis sure qu'au fil des lavages il va acquérir une douceur et une patine que seuls les jeans purs et durs peuvent acquérir, au grand dam des jeans stretch.

Une Grace cousue de fil blanc

Vous aurez remarqué au passage les tongs assorties, parées de boutons de nacre noir et blanc.

Pour la prochaine robe que je présenterai ici, ni en jean, ni noire, ni selon un patron de la Maison Victor, je cherche des tongs rouges. Mais qu'il ne soit pas dit que je fais une collection de tongs, ce ne serait que pure diffamation !

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture

Publié le 23 Mars 2015

où il apparaît que j'ai mis ma robe...

J'adore le jean, en presque nîmoise d'adoption, rien de bien étonnant.

J'adore aussi les petites robes noires, vous le savez déjà, clic.

Alors, pourquoi n'ai-pas pas de petite robe noire en jean, franchement, je vous le demande ?

Heureusement, la Maison Victor est passé par là, et cette lacune de ma garde-robe est maintenant comblée, grâce au patron de la robe Jamie et à un merveilleux jean stretch des tissus Bastide.

Pour être honnête, j'étais partie acheter du jean bleu, mais quand j'ai touché ce jean noir, si doux, si fin mais avec un tombé de tissu lourd, j'ai su que c'était lui qu'il me fallait.

Assez bavardé, je dévoile ma robe.

Jamie ma robe

J'ai pour une fois scrupuleusement respecté le patron et les explications, la seule modification que j'ai apportée, bien malgré moi, c'est l'utilisation d'un élastique de 50 millimètres dans la ceinture, car je n'ai pas trouvé d'élastique de 45 comme prévu par le modèle.

Jamie ma robe

Ah, j'oubliais, une autre différence, la fermeture à glissière que j'ai utilisée s'ouvre dans les deux sens; ce n'est pas une coquetterie de ma part, c'est dû à ce que j'ai récupéré cette fermeture sur une autre petite robe noire dont le tissu était trop décoloré pour que je la porte encore.

Noir, c'est noir, pas noir clair...

Jamie ma robe
Jamie ma robe

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié le 17 Mars 2015

où il apparaît la suite annoncée du Roman...

Roman, tome 2

La première version du top Roman se situait certainement quelque part dans la savane, clic, le tome 2 peut se passer à peu près partout, les petits pois sont intemporels, voire internationaux.

Roman, tome 2

Forte de l'expérience du premier top, j'ai réalisé celui ci sans encombres, je connaissais le type d'aiguille à utiliser. Au quatrième top, je serai à l'heure....

Roman, tome 2

La photo donne l'impression que les deux côtés de la fente n'ont pas la même longueur, mais ce n'est qu'une impression.

J'ai trouvé ce crêpe aux tissus Bastide.

C'est le premier ouvrage que je réalise avec ma nouvelle copine de jeux que je vous présenterai bientôt (comprendre dès que mon "atelier" sera suffisamment rangé pour être montrable).

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié le 15 Mars 2015

où il apparaît que je continue à coudre en belge....

Décidément, couture et littérature s’accordent.

Après l’édition brochée, clic, et la collection blanche, clic, voici le top Roman.

La couture belge est un roman

C'est donc encore un patron la Maison Victor, mon nouveau chouchou, et un coupon de crêpe déniché chez Emmaüs. Enfin un imprimé panthère qui ne fait pas cagole.

La couture a été extrêmement laborieuse : le tissu fronçait horriblement.

A en croire le mode d'emploi de ma machine à coudre, il fallait utiliser une aiguille plus fine. Ce que je fis. Mais arrivée à l'aiguille du 60, je me trouvais sans ressources devant un tissu encore plus froncé si c'était possible.

Après une bordée de jurons et une grande inspiration par le nez, je tentais le tout pour le tout : une aiguille pour jersey du 90 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Couture impeccable, inexplicablement.

En revanche, le patron est irréprochable, ce Roman connaîtra donc une suite, un tome 2, c'est sur.

La couture belge est un roman

J'affectionne tout particulièrement la finition, pardon, l'achèvement puisque c'est du belge, des fentes, et pourtant elle reste invisible.

La couture belge est un roman

Profitons d'un rayon de soleil pour une série de photos en extérieur.

La couture belge est un roman
La couture belge est un roman

Bonheur suprême, la parfaite adéquation entre le top Roman et mes nouvelles tongs.

La couture belge est un roman

Et dès que possible (c'est à dire dès qu'il ne pleut plus) le tome 2 annoncé.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié le 9 Mars 2015

où il apparaît la version définitive du top Tilda...

Top Tilda, collection blanche

Vous avez déjà vu ici, clic, son brouillon, le top Tilda édition brochée.

Voici sa version définitive dans ce fameux tissu brodé, digne d'une robe de mariée, trouvé aux tissus Bastide.

Top Tilda, collection blanche

La photo ne rend que partiellement le relief des fleurs brodées, c'est dommage.

Comme pour la version brochée, j'ai remplacé les parementures d'encolure par un simple biais, pas par manque de tissu cette fois, mais pour éviter trop d'épaisseurs.

Le tissu brodé est en effet assez épais, et je pense que c'est définitivement un tissu épais qui donne son allure à ce modèle tout simple.

Je n'ai pas pu utiliser les lisières, sans intérêt, du tissu, j'ai donc cousu des ourlets au bas des manches et du corps.

Top Tilda, collection blanche

Le dos s'orne d'une ouverture en goutte d'eau, fermée par un bouton ancien (de mon stock) en forme de marguerite, mais à l'usage, on peut enfiler et retirer ce top sans ouvrir le bouton; j'essayerai une version avec le dos d'un seul morceau dès que j'aurai trouvé le tissu qui convient.

Top Tilda, collection blanche

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture