Publié le 22 Août 2016

à Lily...

où il apparaît un papillon qui fait son effet...

Qu'est-ce qui avait bien pu m'empêcher, en juin 2014, d'acheter ce numéro de la Maison Victor ?

Franchement, je ne m'en souviens pas, mais je l'ai bien regretté depuis, surtout parce qu'il était épuisé sur le site du magazine.

Heureusement, la solidarité entre les couturières est grande, et, grâce à Lily, j'ai pu me procurer ce petit graal.

Voici le premier modèle réalisé, le top Butterfly, choisi par Lison, qui a également choisi les chutes de ma "Parisienne", clic.

Et, franchement, ce papillon fait de l'effet !

Top Butterfly
Top Butterfly

Essayons une pause plus tranquille pour mieux détailler le top.

Top Butterfly

Le dos, fermé par un zip, et le devant sont à pois, les manches papillon à petits motifs. Un biais à petits motifs borde l'encolure et les emmanchures.

J'ai utilisé le patron en taille 152, pour une Lison d' 1m49, si je devais recommencer ce petit top, je le ferais dans une taille supérieure.

Top Butterfly

Il y avait longtemps que je n'avais pas cousu pour Lison, mais ça valait le coup d'attendre, non ?

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Couture, #la Maison Victor

Publié le 16 Août 2016

où il apparaît une inspiration venue du fond des âges....

Nous avons fêté l'anniversaire de Fantin avec quelques jours d'avance, juste avant le départ en vacances de la petite famille.

6 ans, l'âge où l'on perd ses dents de lait, l'âge de l'entrée à la grande école et de l'apprentissage de la lecture, il fallait un gâteau mémorable pour un tel événement.

A 2 ans, Fantin avait apprécié son gâteau-bateau pirate, clicl

A 4 ans, le gâteau-château-fort l'a ravi.

Kézaco spécial anniversaire

Mais maintenant, Fantin est grand, l'inspiration pour le décor du gâteau sera moins enfantine.

Et justement, hier nous avons fait une visite qui nous a fourni une idée...

Kézaco spécial anniversaire

Avec pour base un moelleux au chocolat, pour accessoire une passoire à mailles fines, deux mains comme pochoirs, le gâteau est vite prêt.

Kézaco spécial anniversaire

On allume les bougies et Lison transporte délicatement le gâteau.

Kézaco spécial anniversaire

Voilà, les bougies sont soufflées !

Kézaco spécial anniversaire

Il ne reste plus qu'à vous demander où nous avons bien pu trouver l'inspiration du décor.

En précisant toutefois que la technique d'origine est très, très ancienne, un os creux dans lequel on soufflait remplaçait la passoire pas encore inventée.

Qui trouvera où nous sommes allés ?

Quel haut lieu de l'histoire de l'humanité nous avons visité ?

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #C'est bon pour le moral

Publié le 31 Juillet 2016

où il apparaît la fin du voyage...

Dans un précédent article, je vous montrais une reconstitution de Tombstone.

Je vous devais la vraie Tombstone, même si le côté reconstitution historique domine dans cette petite ville. Tous les bâtiments sont authentiques, et les figurants ont presque l'âge d'avoir connu la fameuse fusillade d'OK Corral en 1881.

Tombstone
Tombstone
Tombstone
Tombstone
Tombstone
Tombstone
Tombstone
Tombstone

Notre voyage se termine ici, je vais pouvoir reprendre mes travaux d'aiguilles, à coudre ou à tricoter.

Merci de nous avoir accompagnés.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Publié le 21 Juillet 2016

où il apparaît une surprise...

Toujours au Tombstone monument ranch (même si dans la vraie vie nous sommes rentrés en France depuis trois semaines).

A la réception, j'avais été accueillie par Calamity Jane, puisqu'ici tout le monde est costumé en mode far-west.

J'avais reçu moults conseils et recommandations, en anglais bien sur. Et, disons que mon anglais est... sommaire, comme la guitare de Boby Lapointe, même si je fais des progrès à chaque voyage.

J'avais bien compris qu'il se passait quelque chose autour du petit déjeuner, puisqu'il ne se prenait pas dans la salle à manger du saloon, mais "au bas de la colline".

Mais nous étions loin d'imaginer ce que nous avons découvert "au bas de la colline".

Petit déjeuner de cow-boys

Un véritable petit déjeuner de cow-boy, autour d'un feu de camp, le feu de camp du dimanche matin, forcément.

Petit déjeuner de cow-boys

Le cow-boy à droite de la photo est au fourneau, la roulante est un authentique chariot de pionniers.

Petit déjeuner de cow-boys
Petit déjeuner de cow-boys

Menu traditionnel, œufs brouillés, hashbrowns (pommes de terre version matinale), bacon, haricots rouges; hélas le café n'est pas meilleur qu'ailleurs aux USA.

L'atmosphère est familiale, enjouée, ludique, nous essayons d'échanger quelques mots avec les autres convives.

Petit déjeuner de cow-boys

Nous avons connu des petits déjeuners plus luxueux, avec saumon fumé, à Yellowstone, plus ferroviaires, avec un petit train qui circulait au-dessus des têtes des convives, à Durango, plus pharaoniques, à Las Vegas, plus "the Wire", à Baltimore, avec du crabe cake, mais ce petit déjeuner de cow-boy restera certainement dans nos mémoires comme le plus symphatique.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Publié le 18 Juillet 2016

où il apparaît un hôtel sans moquette...

Et cette absence de moquette n'est pas sa principale originalité.

Tombstone monument ranch

Le monument en question, vous pouvez l'apercevoir à droite de la photo. Nous sommes bien sur allés le voir de près.

C'est la tombe d'Ed Schieffelin, le fondateur de la ville.

Tombstone monument ranch

L'hôtel est une reconstitution de Tombstone.

Tombstone monument ranch

Chaque chambre correspond à un bâtiment typique d'une petite ville du far west.

Tombstone monument ranch
Tombstone monument ranch

Ici le dentiste est forcément Doc Halliday.

Tombstone monument ranch

Il y a bien sur l'imprimerie du journal local, qui s'appelle réellement l'Epitaph.

Tombstone monument ranch

Notre chambre s'appelle "stagecoach", ce qui est le titre original de "la Chevauchée fantastique" de John Ford.

Sa décoration intérieure correspond à son nom, bien sur.

Tombstone monument ranch
Tombstone monument ranch

Nous n'avons pas pu visiter d'autres chambres...

Tombstone monument ranch
Tombstone monument ranch

Autre originalité, le lendemain matin, à suivre....

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Publié le 14 Juillet 2016

où il apparaît une Mission aux environs de Tucson...

La région a longtemps été sous domination espagnole, en voici un témoignage.

Comme l'église est blanche elle se détache sur le paysage désertique, elle se voit de très loin.

Mission San Xavier del Bac
Mission San Xavier del Bac

En approchant, les panneaux de signalisation viennent hélas gâcher la photo.

Mission San Xavier del Bac

Sur l'esplanade, des Indiens proposent leur spécialité, le pain frit.

Mission San Xavier del Bac

Il y avait longtemps que je n'avais pas photographié d'échafaudage !

Je me souviens avoir vu le même sur l'acropole d'Athènes, en Sicile, ailleurs encore, à chaque fois ça fait marronner mamie Ronchon, mais j'imagine que la sauvegarde de ces témoignages du passé justifie ce désagrément.

Mission San Xavier del Bac

L'influence espagnole est surtout sensible dans les ornementations.

Mission San Xavier del Bac
Mission San Xavier del Bac

J'ai vraiment apprécié le petit jardin.

Mission San Xavier del Bac
Mission San Xavier del Bac
Mission San Xavier del Bac

Et maintenant, adieu Tucson, cap toujours plus au sud...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Publié le 13 Juillet 2016

où il apparaît le dernier parc national du voyage...

Je vous annonçais hier des myriades sans vous préciser des myriades de quoi.

Des myriades de cactus, les fameux saguaros, que nous connaissons en France surtout grâce aux westerns, à Lucky Luke et à Hilton Mac Connico.

Mais commençons par un petit tour au visitor center, son architecture m'a beaucoup plu.

Saguaro national park
Saguaro national park
Saguaro national park
Saguaro national park
Saguaro national park

Et maintenant, place aux fameux cactus...

Saguaro national park
Saguaro national park
Saguaro national park
Saguaro national park
Saguaro national park
Saguaro national park
Saguaro national park
Saguaro national park
Saguaro national park
Saguaro national park
Saguaro national park
Saguaro national park
Saguaro national park
Saguaro national park

A dernier parc national, dernier kézaco :

Qui trouvera le nom du cheval ?

Saguaro national park

Celui qui trouvera le nom du cheval trouvera le nom d'un état que nous avons découvert lors de ce voyage et qui nous a vraiment beaucoup plu.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages, #Kézaco

Publié le 12 Juillet 2016

où il apparaît que je fais durer le voyage...

Pour rallier Sedona à Tucson, il suffisait de suivre ce que nous appellerions l'autoroute.

Mais encore une fois nous préférons le chemin des écoliers, l' Apache trail pour être précise.

Apache trail

En avant-garde, une sentinelle monte la garde.

Apache trail

Une autre, un peu plus loin, avant le déferlement, la multitude, les myriades, demain.

Revenons à l'Apache trail, qui est réellement une piste, c'est à dire une route non revêtue, qui suit le cours de la rivière Sal, à partir du barrage Theodore Roosevelt.

Apache trail

Tout commence doucement au bord d'un lac de retenue, le Roosevelt Lake, forcément.

Après le barrage, la descente de la rivière commence, sur la fameuse piste.

Apache trail

Ça monte, ça descend, ça tourne, ça contourne, ça détourne...

Apache trail
Apache trail
Apache trail
Apache trail

Retour à la civilisation bitumée :

Apache trail

Ensuite, il nous restera à tenter d'éviter de traverser Phoenix, puisque nous y reviendrons.

En chemin, nous longerons au moins cinq prisons, celle de la ville, du comté, de l'état, la fédérale, celle pour les mineurs, j'ai peur d'en oublier, j'en frissonne malgré la chaleur.

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Publié le 8 Juillet 2016

où il apparaît encore des roches rouges, mais pas que....

Dernier jour à Sedona, encore quelques rochers.

Autour de Sedona, part three
Autour de Sedona, part three
Autour de Sedona, part three

Partout où le regard se porte, du spectaculaire :

Autour de Sedona, part three
Autour de Sedona, part three

Sedona, la ville où faire le plein est une sensation esthétique...

Autour de Sedona, part three
Autour de Sedona, part three

j'adore les couleurs de ce centre commercial !

Autour de Sedona, part three
Autour de Sedona, part three

En quittant Sedona, toujours plus au sud, nous visitons Montezuma Castle national monument.

Merci à ma sœur de nous l'avoir signalé.

Autour de Sedona, part three

Encore une construction des Sinaguas, comme Tuzigoot.

Autour de Sedona, part three
Autour de Sedona, part three

Une maquette ancienne permet de se faire une idée de la vie à bord.

Autour de Sedona, part three
Autour de Sedona, part three

Au revoir, Sedona...

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages

Publié le 6 Juillet 2016

où il apparaît une chapelle et des rochers...

Nouvelle promenade autour de Sedona, aujourd'hui vers la "Chapel of the Holy Cross".

Autour de Sedona, part two

La chapelle semble surgir des roches, tout en s'inscrivant parfaitement dans le paysage, c'est saisissant.

Un petit tour d'horizon :

Autour de Sedona, part two
Autour de Sedona, part two
Autour de Sedona, part two

Après les vues de l'esplanade de la chapelle, les vues de la chapelle :

Autour de Sedona, part two
Autour de Sedona, part two
Autour de Sedona, part two
Autour de Sedona, part two
Autour de Sedona, part two
Autour de Sedona, part two

De retour à l'hôtel, petite pause lecture sur la terrasse...

Autour de Sedona, part two

Voir les commentaires

Rédigé par Françoise/pourquoitantdelaine

Publié dans #Voyages